Dans la petite ville d'Aster Cove, des choses étranges se passent...

 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 [FLASHBACK] Peter Parker, the Spectacular Spider-Man #100: "Breakin'!" - ft. Sandra Karcy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Kenny Holland
[FLASHBACK] Peter Parker, the Spectacular Spider-Man #100: "Breakin'!" - ft. Sandra Karcy Tumblr_oxkognMvtS1tduc9ro1_400
Messages : 395
Emploi : En quête de lui-même. Branleur, sinon.
Sur ton walkman : Billy Idol - Hot In The City
MessageSujet: [FLASHBACK] Peter Parker, the Spectacular Spider-Man #100: "Breakin'!" - ft. Sandra Karcy   [FLASHBACK] Peter Parker, the Spectacular Spider-Man #100: "Breakin'!" - ft. Sandra Karcy EmptyMar 7 Aoû - 23:13

Le bruit des roulettes contre le macadam. Les baskets trouées, une impulsion du pied. Un chewing-gum qui claque entre ses dents. Kenny s'élance à travers la ville, les mains dans les poches et les poches pleines de pièces. Son regard pétille. Ça y est. Enfin. Il va pouvoir assouvir un désir récent et vieux à la fois, une passion refrénée sans qu'il en ait conscience. Un sourire bourgeonne sur ses lèvres tandis que son skate le mène dans la rue du centre commercial, dont il aperçoit la gigantesque silhouette à quelques centaines de mètres. Accélération. Une impatience folle bat dans ses veines alors qu'il parvient devant les portes, où il s'engouffre d'un même mouvement. Il embarque son véhicule sous son bras, gonflant son bubble gum au nez du surveillant, qui lève les yeux au ciel.

Ses pas rapides le mènent directement à la boutique de comics, où il pénètre comme chez lui. Ce n'est pas si faux. Il se rend ici tous les jours, par tous temps, depuis des années. C'est un inlassable rituel dont il ne se passe pour rien au monde. En entrant pourtant, il se fige.

Les choses ont changé. Les étagères ont été déplacées pour certaines, les affiches ne sont plus les mêmes. Certains magazines dont il ignore l'existence sont mis en avant dans les rayons. Kenny déglutit dans l'espoir de faire passer la boule qui noue sa gorge, en vain. Son regard parcourt les alentours. Il esquisse ses premiers pas dans le magasin, son enthousiasme mort dans son combat contre le choc. Finalement, il saisit un magazine entre ses doigts et le redresse.

Peter Parker, the Spectacular Spider-Man #100: "Breakin'!"

Son estomac se noue. Il s'agit là d'une série qu'il adore, qui le passionne même. Un comics qu'il achète à chacune de ses sorties. Le dernier tome qu'arbore sa bibliothèque, pourtant, est le #73. Il a une trentaine d'éditions de retard. La réalisation lui tombe dessus comme une douche froide, et il relève un regard désespéré sur les alentours. C'est dans ces instants que sa disparition lui fait le plus mal : dans ces moments où il comprend combien il est passé à côté d'années entières de sa vie et combien il sera dur pour lui de les rattraper. Dans ces moments où il se rend compte que le monde a continué de tourner sans lui.

Une rage née de douleur lui tord la poitrine, et c'est d'un geste rageur que le jeune homme repose cette édition du comics dans l'étagère. Pas grave. Il va s'y faire. Il devra simplement tous les racheter un à un avec un argent qu'il ne trouvera jamais. Il devra simplement attendre des années avant d'être à nouveau à jour, s'il y parvient. Rien de grave. Ce ne sont que des comics. Il y a pire dans la vie. Ses pensées tournent ainsi mais son estomac est noué et, tandis qu'il s'active à la recherche du #74 de la collection, ses mains tremblent un peu. Ce n'est pas tant le fait d'être en retard sur sa passion qui le torture que le rappel ô combien cruel que la vie lui crache au visage. Presque trois ans. Disparu, mort aux yeux de tous.

Un soupir lui échappe et sa gorge se serre davantage. L'édition qu'il recherche est presque trop lointaine pour être trouvée parmi l'incroyable variété de comics que propose le magasin. Si ça continue comme ça, il ne pourra pas l'acheter. Et prendra encore davantage de retard, comme si la vie n'avait pas déjà assez fui entre ses doigts.

« Fais chier... »

Il marmonne avec ce qu'il voudrait être de la colère, pourtant c'est toute la fatigue du monde qui se lit dans ses yeux. Kenny a juste envie de facilité, pour une fois. Il donnerait tout pour pouvoir reprendre un peu du temps qu'on lui a volé, pour compenser un peu des années dérobées. Mais le destin lui crache au visage et, une fois de plus, il ne peut rien faire d'autre que l'accepter

_________________
WHO IS IN CONTROL ?

By COM


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Sandra Karcy
[FLASHBACK] Peter Parker, the Spectacular Spider-Man #100: "Breakin'!" - ft. Sandra Karcy Tumblr_m19t6mcQCT1qjtndio1_400
Messages : 217
MessageSujet: Re: [FLASHBACK] Peter Parker, the Spectacular Spider-Man #100: "Breakin'!" - ft. Sandra Karcy   [FLASHBACK] Peter Parker, the Spectacular Spider-Man #100: "Breakin'!" - ft. Sandra Karcy EmptyMar 21 Aoû - 18:38

« Tu cherches quelque chose, bonhomme ? »

Sandra, penchée par dessus l'épaule d'un jeune homme, scrute les traits de celui-ci. Elle ne l'a jamais vu en ville, mais ce n'est pas très étonnant : elle est arrivée il y a tout juste quelques semaines. Une moue colérique, presque paniquée, drape le visage de son tout nouveau vis-à-vis tandis qu'il recherche un numéro sur l'étagère.

« Je m'y connais un peu, si tu veux. »

Curieuse, Sandra l'est par nature. Soucieuse, elle l'est devenue en remarquant le stress qui dévore les gestes du garçon. Son anxiété est presque palpable et Sandra ressent le besoin de l'en soulager, rien qu'un peu. Bien vite, elle remarque qu'il recherche un exemplaire qui doit dater, vu comme il zyeute la gauche du rayon plutôt que la droite.

« Tu en es à quel tome ? »

Tente-t-elle doucement. Ça la dérange, de sentir quelqu'un d'aussi peiné à l'intérieur d'un environnement qu'elle affectionne tant. Dans son esprit, les questions fusent, se ressemblent toutes plus ou moins et cherchent à trouver une même réponse. Sandra voudrait comprendre pourquoi celui qui lui fait face est dans cet état. Peut-être a-t-il perdu un tome unique ? Ou alors, l'un des exemplaires de sa collection a été dévoré par son chien ? Quoiqu'elle imagine, Sandra a l'impression que c'est plus fort que ça. Plus intense. Plus... désespéré. Oui, c'est le mot qui semble correspondre le mieux aux émotions qui circulent sur ses traits. C'est quelque chose qu'elle ne parvient pas à accepter, qu'elle voudrait effacer, tant la détresse qu'il semble ressentir est puissante. Alors, Sandra lui lance une bouée pour le sauver de la noyade.

« Si on ne le trouve pas, tu pourras passer à la maison. Je les ai tous. »


Le sourire qu'elle offre à son interlocuteur, bien que soucieux, dégage quelque chose de fier. Sandra est fière de posséder une collection aussi fournie, et ce n'est pas la seule qu'elle a. Sa bibliothèque est remplie à craquer et, en arrivant ici, le nombre de cartons de comics approchait de trop près la moitié de l'ensemble. Ça avait été très lourd à porter et tout en apportant une limonade aux courageux travailleurs, Sandra s'était promis de limiter ses achats.

Malheureusement... ça avait été un lamentable échec. Continuer sa collection était l'un de ses loisirs préférés et depuis son arrivée en ville, elle passait au moins trois fois par semaine, voire davantage, à la boutique qu'elle avait repéré lors de ses premiers jours à Aster Cove. Au fil du temps, elle avait fini par apprendre à connaître les différents vendeurs de l'enseigne très personnellement. D'ailleurs, c'est vers l'un d'entre eux qu'elle se tourne dans une dernière tentative pour dérider son interlocuteur.

« Eh, Max ! Le jeune homme cherche un tome précis, tu saurais nous rencarder ? »


Le gamin, boutonneux et tout juste sorti des bancs de l'école, hoche la tête et s'approche du duo avec un sourire, non sans loucher en direction de son décolleté. Sandra roule des yeux.

« C'est au monsieur que tu t'adresses, Max', pas à moi. »


Et pas non plus à ses seins. Ça, elle se garde bien de l'exprimer, ceci-dit, croisant plutôt les bras en se demandant à quel moment elle a appris à se montrer si raisonnée. C'est peut-être depuis que toutes ses voisines la fusillent du regard à chaque fois qu'elle les croise, remarque. Tout ça parce qu'elle a osé leur dire qu'elle était divorcée et que ces nanas bien-pensantes à en vomir ont décidé qu'elle avait dû tromper Hugh. Depuis, il lui avait été impossible de retrouver du boulot dans sa branche d'origine. Superbe, en somme. Peut-être qu'elle aurait dû s'inventer un militaire sexy toujours en mission, plutôt que d'avouer la vérité. Grand, musclé à souhait, un grain de beauté sur le torse et un regard à faire fondre la glace. Sandra s'autorise un sourire amusé en s'imaginant la tête de ses voisines face à un tel fantasme sur pattes.

« Vous cherchez quel tome, m'sieur ? »


En parlant de ça... Max', remis de ses émotions, décoche enfin quelques mots à autre chose qu'à ses idées folles. Sandra en est certaine, il la visualise en une Rogue sexy ou, vu le rayon devant lequel ils se trouvent, une Spider-Woman tout à fait désirable. Une moue de dégoût s'imprime sur ses traits avant qu'elle ne se concentre à nouveau. Bras croisés mais sourire aux lèvres, elle lance un clin d’œil à son vis-à-vis.

« On va le trouver, ton tome. »

C'est un défi qu'elle se lance. Le joli visage qui se tord sous l'anxiété ne se ridera pas face à elle. Pas aujourd'hui, en tout cas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Kenny Holland
[FLASHBACK] Peter Parker, the Spectacular Spider-Man #100: "Breakin'!" - ft. Sandra Karcy Tumblr_oxkognMvtS1tduc9ro1_400
Messages : 395
Emploi : En quête de lui-même. Branleur, sinon.
Sur ton walkman : Billy Idol - Hot In The City
MessageSujet: Re: [FLASHBACK] Peter Parker, the Spectacular Spider-Man #100: "Breakin'!" - ft. Sandra Karcy   [FLASHBACK] Peter Parker, the Spectacular Spider-Man #100: "Breakin'!" - ft. Sandra Karcy EmptyJeu 6 Sep - 11:37

Honte. C'est le sentiment qui brûle les entrailles de Kenny pour mieux chauffer ses joues, celui qui lui ronge l'estomac et l'empêche de réfléchir, celui enfin qui dévore un peu plus du calme qu'il peine déjà à maintenir. La femme qui s'adresse à lui est pleine de bonnes intentions. Ça lui donne envie de gerber. Quoi, c'est à ça qu'il en est réduit, être aidé par une trentenaire ? Être traité comme un pauvre gamin qui ne sait même pas différencier un rôle d'un autre ?

« Putain de merde . », souffle-t-il entre ses dents serrées.

Il va finir par se faire mal à la mâchoire à force de la crisper. Il le sait, et n'a pas besoin de ça avec tous les restes de bandages qui lui couvrent le corps, mais il s'agit là d'un réflexe qu'il ne parvient ni n'a envie de réfréner. Le monde le fait chier. Le monde le dégoute. Même son havre de paix est condamné à devenir un Enfer. Même son refuge est voué à brûler sur les écueils d'une disparition dont il n'a aucun souvenir.

Ce songe est suffisant pour l'arrêter dans sa frénésie de la recherche. Il se stoppe d'un coup, comme frappé, puis baisse lentement la main pour caresser du bout des doigts les couvertures colorées de tous les comics qu'il devrait déjà posséder. Elle a raison, non ? Il n'est plus que ça, un gamin qui ne sait pas où trouver ses tomes. Il a trop de retard pour pouvoir se prétendre érudit, ignore trop de choses sur les nouveautés pour se croire savant. Il n'est plus rien ici. Les vendeurs, pour la plupart, ne peuvent même pas le reconnaître.

Sa gorge se serre et c'est la tête qu'il finit par baisser, espérant dissimuler l'expression contrariée qui s'est emparée de ses traits. Ses épaules s'abaissent. Il n'y a plus de fierté dans sa posture. Mais alors qu'il s'apprête finalement à répondre à la question posée plus tôt, son interlocutrice prend de nouveau la parole.

« Si on ne le trouve pas, tu pourras passer à la maison. Je les ai tous. »

La proposition le laisse coi. Il lance à la dame un regard qui se perd entre méfiance et stupeur, pris de cours par ses propos - et un peu ragaillardi, il faut dire, par l'idée qu'elle soit autre chose qu'une maman cool venue l'aider pour le couver. Une vraie geek semble être venue à son secours ... Même si elle n'en a pas du tout l'apparence. Ce n'est peut-être pas plus mal en soi. Kenny n'aurait jamais pensé pouvoir être attiré par une femme de son âge, et pourtant... Elle a du charme, la dame. Il en vient presque à comprendre le regard appuyé qu'adresse le vendeur à sa poitrine, même s'il n'aurait jamais été assez stupide pour se faire attraper. Encore un puceau...

« Peter Parker, the Spectacular Spider-Man #73. », répond-il à la question que lui pose finalement le garçon.

Celui-ci va pour répondre avant d'écarquiller les yeux. Il l'a vu. Visiblement, il l'a reconnu. La remarque de sa nouvelle rencontre passe à la trappe tandis que les deux jeunes hommes se toisent, l'un avec un mélange de crainte et de choc, l'autre en essayant de déterminer s'il s'agit là de l'une de ses anciennes victimes. Peut-être bien. Peut-être pas.

« K-Kenny Holland ?
- Bah nan j'suis son sosie, ducon. »

La réponse est sèche et lui tire un soupir. Kenny croise les bras et plante son regard dans l'étagère gorgée de comics pour se donner une contenance et s'empêcher de s'emporter. Ce n'est pas un lieu pour ça, ici. Ici, c'est un rêve, un havre de paix qui doit être épargné de tout. Surtout de la réalité. Et si le jeune homme trouve insupportable qu'on lui rappelle en permanence que le monde a évolué sans lui pendant presque trois ans, il se retiendra pour l'heure d'en venir aux poings. Pour l'heure.

« Tu m'aides, lance-t-il à l'employé lorsque celui-ci tarde à venir, ou tu reluques madame ? »

Les joues rouges de Max' le trahissent tandis qu'il s'exécute finalement, farfouillant les étagères de ses doigts frémissants. Kenny soupire en croisant les bras.

« Si tu continues comme ça tu vas vraiment finir puceau, mec. »

Un regard malicieux est lancé à Madame, suivi d'un sourire malicieux. Endosser à nouveau son naturel de petit con lui redonne une contenance. Il se sent plus à l'aise dans ce rôle que dans celui de victime. Et puisque c'est un spectacle pathétique qu'il a dévoilé à son interlocutrice lors de leur rencontre, il surjoue un peu côté confiance.

« Comment tu t'appelles, d'ailleurs, Madame la Geek ? »

Il la pense nouvelle dans le coin, mais elle a eu le temps de devenir une habituée et est peut être une Aster Covienne depuis deux ans sans qu'il le sache. L'occasion de passer pour un con lui passe donc bien gentiment sous le nez, et c'est le même sourire goguenard qu'il continue d'arborer.

« J'savais pas qu'on pouvait avoir une bibliothèque pleine de comics à ton âge... À moins que ce soit celle de ton fils ? »

Ce n'est qu'après cette interlude qu'il se rend compte qu'il a oublié de la remercier. Les mots lui brûlent désormais la bouche, entachés de fierté et de honte mal placées, persuadé qu'il est que lui dire cela maintenant le fera passer pour un idiot auprès d'elle, une fois de plus.

_________________
WHO IS IN CONTROL ?

By COM


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Sandra Karcy
[FLASHBACK] Peter Parker, the Spectacular Spider-Man #100: "Breakin'!" - ft. Sandra Karcy Tumblr_m19t6mcQCT1qjtndio1_400
Messages : 217
MessageSujet: Re: [FLASHBACK] Peter Parker, the Spectacular Spider-Man #100: "Breakin'!" - ft. Sandra Karcy   [FLASHBACK] Peter Parker, the Spectacular Spider-Man #100: "Breakin'!" - ft. Sandra Karcy EmptyDim 28 Oct - 17:35

Tome 73. Un sourire se dessine sur les lèvres de Sandra tandis qu'elle mémorise le nombre. Si Max ne se décolle pas de ses seins, elle pourra chercher elle-même. Bien heureusement, et comme si celui-ci l'avait entendue, le dénommé Max tourne la tête pour dévisager, stupéfait, son nouvel interlocuteur. C'est d'une voix étranglée qu'il prononce un nom qui dit vaguement quelque chose à Sandra.

Kenny Holland... Silencieusement, elle recoupe les informations qu'elle a en tête. Elle est sûre d'avoir déjà entendu ça quelque part. La remarque du dénommé Kenny lui arrache un sourire, mais elle est trop concentrée pour réagir par dessus. Au lieu de ça, elle continue de réfléchir, cherchant la clé du mystère. Non, vraiment, ce nom lui dit quelque chose.

« Tu m'aides, lance-t-il à l'employé lorsque celui-ci tarde à venir, ou tu reluques madame ? »

Sandra papillonne des yeux tandis que son regard vient rencontrer les traits de Max, rouge écarlate. Concentrée comme elle l'était, elle n'a même pas vu que le vendeur avait replongé son attention entre ses seins.

« Si tu continues comme ça tu vas vraiment finir puceau, mec. »

Pour le coup, Sandra éclate de rire et adresse un regard brillant d'amusement au garçon. Kenny Holland, hein... ? C'est qu'il a de l'humour, en plus. Même s'il semble désireux de lui prouver à quel point il est cool.

« Comment tu t'appelles, d'ailleurs, Madame la Geek ?
- Sandra Karcy. Je viens d'arriver en ville. »


Kenny Holland... ça y est. Sandra met le doigt dessus. Kenny Holland, c'est le nom du gamin qui a été retrouvé après trois ans. Ses yeux s'agrandissent tandis qu'elle digère l'information. Elle comprend mieux, désormais, sa réaction de frustration face aux étagères. Évidemment qu'il se sent mal. À sa place, Sandra serait tout aussi mal. Mais sa compassion ne dure qu'un temps car déjà, le garçon gorgé de confiance cherche à lui montrer  à nouveau à quel point il est cool. Son sourire goguenard ne lui dit rien qui vaille.

« J'savais pas qu'on pouvait avoir une bibliothèque pleine de comics à ton âge... À moins que ce soit celle de ton fils ? »

Entre con et cool, il n'y a que deux lettres de différence. Sandra hausse les yeux au ciel avec un sourire amusé.

« Mon fils a tout juste un an. Mais plus tard, il pourra les consulter. Il pourra même fouiller dans les formats collectors, que j'ai pris soin d'acheter en double. Un pour la lecture, un pour la collection. »

Non mais ! Elle n'est pas si vieille que ça, en plus... Doucement, Sandra décroise les bras et passe une main sur son visage, à la recherche des rides qui commencent à le parsemer. Rien de monstrueux, se répète-t-elle. C'est que vieillir lui fait peur. C'est plus facile, de le nier tant qu'on peut.

« Mais puisque tu me trouves vieille, tu n'es certainement pas intéressé par mes exemplaires... »


Sourire amusé. Elle renvoie la balle, mais n'est pas vraiment sérieuse. Elle veut simplement voir ce qu'il va lui répondre, le jeune coq qui expose ses plumes au risque de les perdre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Kenny Holland
[FLASHBACK] Peter Parker, the Spectacular Spider-Man #100: "Breakin'!" - ft. Sandra Karcy Tumblr_oxkognMvtS1tduc9ro1_400
Messages : 395
Emploi : En quête de lui-même. Branleur, sinon.
Sur ton walkman : Billy Idol - Hot In The City
MessageSujet: Re: [FLASHBACK] Peter Parker, the Spectacular Spider-Man #100: "Breakin'!" - ft. Sandra Karcy   [FLASHBACK] Peter Parker, the Spectacular Spider-Man #100: "Breakin'!" - ft. Sandra Karcy EmptyJeu 1 Nov - 21:36

Sandra Karcy. Kenny prend le temps de noter le nom dans un coin de sa tête, son regard parcourant la silhouette sulfureuse de la mère de famille. Il veut changer son image, il ne veut pas passer pour un faible, il ne veut pas qu’elle le voie comme un lâche. Pas comme ça. Jamais. Le jeune homme se refuse à cette idée qu’il a désormais de lui-même, nie les blessures qu’a creusé le temps dans son ego, se complaît dans le masque de connard qu’il projette sur le monde pour dissimuler les fissures de son âme. Il veut que tout soit comme avant. Il veut que les gens cessent de lui asséner des regards gorgés de pitié, il veut que les passants le critiquent sur toutes les conneries qu’il peut faire. L’impression de reconnaissance sur le visage de son interlocutrice le gêne plus qu’il ne veut bien l’admettre. Il veut changer de sujet. Il veut s’échapper de cette vérité.

Quoi de mieux pour cela que de jouer ? Quoi de mieux que de vexer son vis-à-vis, de jauger ses réactions, de s’amuser de sa riposte ? Rien, pense-t-il, et c’est avec cette idée en tête qu’il lance la boutade, persuadé qu’il fera mouche. Il a raison.

Le visage de Sandra se transforme, une expression boudeuse s’imposant aux traits de la jeune maman, et c’est sur la défensive qu’elle répond. Kenny éclate de rire. C’est une hilarité salvatrice, une impression de légèreté qui le soulage du trou béant que sa découverte récente a creusé en sa poitrine. Il pose sur elle un regard pétillant, un sourire taquin, attendant l’altercation finale. Quelque chose lui souffle que la trentenaire a plus d’un tour dans son sac.

« Mais puisque tu me trouves vieille, tu n'es certainement pas intéressé par mes exemplaires... »

Bon, OK, il n’avait pas envisagé ça. Son air radieux se ternit un peu, se perdant dans une grimace réprobatrice qu’il retient à peine de contaminer tout son visage. Au fond, il sait que son interlocutrice prononce ces mots avec trop de légèreté pour qu’ils soient sérieux, mais la perspective le fait carrément chier. Pire : elle le met dans un état d’infériorité face à elle. Et ça n’est pas acceptable. Il doit renverser les places, inverser la tendance.

Sauf que lui n’a rien pour la faire marcher, autre qu’un sujet un peu sensible.

Frustré, il croise les bras et adresse un regard faussement colérique à Karcy. Il la détaille des yeux, restant obstinément silencieux pour ne pas donner l’impression de se coucher face à elle. Cela serait impardonnable, après tout. Sa fierté n’y résisterait guère, elle qui est déjà mise à rude épreuve par les derniers événements. Ce n’est pas facile de rester droit dans la tempête qui s’est abattue dans sa vie. Ce n’est pas facile de donner l’impression d’être fort quand tout est remis en question d’un coup… y compris sa santé mentale. Hors de question donc de céder à une adulte.

Mais tu en es un aussi, Kenny. Tu vas avoir vingt-deux ans.

Il chasse la pensée mais se renfrogne davantage, son côté joueur souffrant du linceul qu’on a projeté sur son âme. Et l’angoisse est de retour, brusquement. Il ne comprend pas pourquoi, ne comprend pas comment ni pourquoi elle se déclenche, toujours plus imprévisible, et ça le fatigue d’être en proie à autant d’émotions à la fois, ça le fatigue de peiner à se détendre. Un frisson le traverse. Il déglutit en baissant les yeux, cherchant à se redonner une contenance, à faire fuir les sentiments qui empoisonnent son cœur. Il n’a pas de raison de stresser, bon sang !

Il relève méchamment son regard après quelques secondes à peine, pas apaisé le moins du monde mais déterminé à faire comme si de rien n’était. C’est sans doute un échec, il le sait, et cela l’énerve plus encore. Son corps entier s’est tendu à nouveau. Ses épaules sont nouées, ses poings serrés, sa mâchoire crispée. Il n’y peut rien. C’est plus fort que lui. Il est à fleur de peau, il est nerveux, tout le temps. Il est fatigué. Il a l’impression d’être une jouvencelle en détresse. Ça le désespère, putain, de se sentir aussi pathétiquement faible. Pourtant le visage qui lui fait face lui inspire confiance, lui souffle un peu de calme peut-être, parvient rien qu’un peu à l’apaiser.

Sa belle confiance a fondu comme neige au soleil, et il se sent de nouveau vulnérable. Fais chier, putain…

« Z’avez combien d’exemplaires, que je sache si ça vaut le coup ? »

Il tente de détourner la conversation, sentant de toute façon qu’il est repéré, repérable, qu’il est triste à voir mais refusant de le reconnaître. Il est déjà assez nul comme ça. C’est bon.


_________________
WHO IS IN CONTROL ?

By COM


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Sandra Karcy
[FLASHBACK] Peter Parker, the Spectacular Spider-Man #100: "Breakin'!" - ft. Sandra Karcy Tumblr_m19t6mcQCT1qjtndio1_400
Messages : 217
MessageSujet: Re: [FLASHBACK] Peter Parker, the Spectacular Spider-Man #100: "Breakin'!" - ft. Sandra Karcy   [FLASHBACK] Peter Parker, the Spectacular Spider-Man #100: "Breakin'!" - ft. Sandra Karcy EmptyJeu 1 Nov - 22:38

Les émotions passent et se succèdent sur le visage de son vis-à-vis et toutes ne sont pas aussi positives qu'elle le voudrait. Sandra est inquiète car la belle assurance du jeune homme a brusquement fondu après qu'elle ait annoncé qu'il ne serait pas intéressé pour venir farfouiller dans sa propre collection. Elle a beau tourner l'information encore et encore dans sa tête, elle ne comprend cependant pas là où elle a fauté, là où se trouve son erreur, sinon d'avoir voulu jouer avec lui. Une moue s'affiche contre ses lèvres tandis qu'elle croise les bras et ouvre la bouche en voyant le garçon serrer les poings. Elle ne sait pas ce qu'il a compris, elle ne sait pas ce qu'elle lui a rappelé mais elle prie pour que ce gosse n'ait pas un souvenir du genre ''mon grand père est mort quand on lui a refusé un comics''. Ce serait bien son style, de mettre ainsi les pieds dans le plat alors qu'elle ne sait même pas faire cuire une omelette.

« Eh, je rigolais, tu es le bienvenu, Kenny. »

Sourire amical, main tendue au devant du garçon, clin d’œil glissé discrètement en un geste d'ouverture. Elle veut que le garçon se sente à l'aise, qu'il ait confiance et ne s'imagine pas de jugement dans sa voix. Elle se doute, en regardant Max qui oscille entre ses seins et les traits du gamin qu'il doit être dévisagé dans la rue à chaque fois qu'il met le nez dehors. Sandra est arrivée après ça et n'a pas envie de s'apitoyer sur son sort. À vrai dire, c'est même l'inverse. Un sourire naît sur ses lèvres tandis qu'elle s'apprête à répondre, mais Kenny la devance.

« Z’avez combien d’exemplaires, que je sache si ça vaut le coup ?
- Tiens, on est repassé au vouvoiement ? »


Énième clin d’œil, ses lèvres s'étirent sous l'amusement, mais elle ne laisse pas la gêne s'installer chez son vis-à-vis.

« Je vais me contenter de te répondre ça : j'avais tellement de comics qu'après mon déménagement, j'ai hésite à refréner mes achats, tant il y a eu de cartons concernés. Ça, et puis les goodies... »

Sandra passe une main dans ses cheveux, qu'elle gratte d'un air presque ennuyé. La plupart du temps, les gens la jugent après qu'elle ait dit ça. Pour une fois, cependant, elle espère que ce sera différent, qu'elle ne passera pas pour une mère indigne simplement parce qu'elle vit ses passions et que celles-ci sont considérées comme immatures. Une moue mécontente se dessine brièvement sur ses traits tandis qu'elle rétorque mentalement à ses détracteurs qu'au moins ses enfants à elle sont heureux et équilibrés. Nah. Elle rend ensuite son attention à Kenny, attrapant les trois numéros suivant le #73.

« Tiens, pour fêter notre rencontre, je te prends ceux-là. »

Sans se l'expliquer, elle a envie de faire sourire ce gosse. Sans se l'expliquer, elle a envie de le réconcilier avec ce lieu qui semble si important pour lui, à peu près autant qu'il l'est pour elle. Sans lui laisser le temps de protester, elle se dirige ensuite vers la caisse. Max la suit du regard, puis tout court et c'est toujours sans attendre l'aval ou non de Kenny qu'elle règle les quatre comics. Le sien et les trois autres.

« C'est un cadeau, je peux avoir un emballage ? »

Max l'observe un instant pour voir si elle plaisante mais découvre avec stupeur qu'elle est particulièrement sérieuse. Paquet en main et sourire aux lèvres, elle se tourne vers Kenny à qui elle adresse un clin d’œil.

« Disons que ça t'oblige à passer à la maison pour boire un thé. Et puis ça fête notre rencontre, comme ça. Entre passionnés, faut bien s'entraider à compléter nos collections. »

Elle ajoute, un temps plus tard.

« À charge de revanche, donc. »

Un pied d'égalité. C'est ce dont ont besoin tous les gosses, surtout lorsqu'ils grandissent, et qu'aucun parent ne comprend jamais. Sandra n'a pas dix ans de plus que Kenny, dans cette boutique. Elle est une passionnée sans âge fixe qui discute avec un autre passionné. Kenny n'est ni plus jeune, ni plus tristement célèbre qu'elle. Pas ici, en tout cas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Kenny Holland
[FLASHBACK] Peter Parker, the Spectacular Spider-Man #100: "Breakin'!" - ft. Sandra Karcy Tumblr_oxkognMvtS1tduc9ro1_400
Messages : 395
Emploi : En quête de lui-même. Branleur, sinon.
Sur ton walkman : Billy Idol - Hot In The City
MessageSujet: Re: [FLASHBACK] Peter Parker, the Spectacular Spider-Man #100: "Breakin'!" - ft. Sandra Karcy   [FLASHBACK] Peter Parker, the Spectacular Spider-Man #100: "Breakin'!" - ft. Sandra Karcy EmptyVen 2 Nov - 18:14

« - Tiens, on est repassé au vouvoiement ? »

Kenny fronce les sourcils, ouvre la bouche sans parvenir à s’exprimer, se met sur la défensive parce que c’est tout ce qu’il sait faire. Ses bras se croisent devant sa poitrine. Il lance à son interlocutrice un regard débordant de mécontentement. C’est qu’il ne sait plus réagir. C’est que son être s’est tant imprimé d’angoisse qu’il ne sait plus comment il est censé répondre. La réalisation soudaine pince son cœur, serre sa gorge, glisse une pointe de douleur dans son regard noisette.

Mais Sandra ne faisait que le taquiner. Sandra n’est pas là pour le juger. Sandra est là pour sourire, pour s’amuser semble-t-il. Son visage arbore un sourire tendre, maternel s’il ose dire. L’adjectif sonne bizarre, pour lui, mais il est trop approprié pour ne pas y songer. Kenny se demande brièvement si elle agit ainsi auprès de tout le monde, ou s’il est simplement privilégié. Ce serait une première. Ce serait… bref. Il se concentre sur sa réponse. Ce qui semble gêner la mère de famille l’époustoufle, lui.

« Wow… »

Il s’imagine le nombre de cartons emplis de trésors, la masse de magazines glissés dans les boîtes, la montagne d’or qui dort tranquillement dans les étagères de son interlocutrice. Son regard s’écarquille, illuminé d’une brusque flammèche d’espérance.

« Sérieux ? »

Il veut voir ça. Il doit voir ça. Elle doit avoir tellement d’argent, tellement de richesses coincées dans sa baraque, qu’il imagine déjà gigantesque. Vient-il de tomber sur le jackpot ? Le sort l’a-t-il mis sur le chemin d’une sorte d’âme sœur des comics ? Le visage du jeune homme se détend, et un sourire y bourgeonne progressivement alors que les mots de son vis-à-vis s’impriment dans son esprit. Et des goodies ! Des goodies ! Un enthousiasme surpuissant pétille en son cœur. Il s’est redressé, animé d’une jovialité nouvelle, pendu aux lèvres de son interlocutrice.

« Tiens, pour fêter notre rencontre, je te prends ceux-là. »

Q-… ? Quoi ? Kenny écarquille les yeux, fronce les sourcils, ouvre la bouche. Il veut réagir, parler, s’exprimer, demander pourquoi, mais il est trop tard. Sandra s’est déjà faufilée jusqu’à la caisse, payant les comics qu’il avait passé tant de temps à chercher. Et le voilà à regarder dans le vague, bras ballants et cœur figé, ne sachant pas que faire des informations qu’on vient de lui jeter au visage.

Il lui faut quelques secondes pour se sortir de son étrange torpeur. Il secoue la tête, jure un coup, se tourne finalement vers la mère de famille en avançant vers elle de quelques pas.

« Nan mais qu’est-ce que tu f-
- C'est un cadeau, je peux avoir un emballage ? »

Ses mots se brouillent et son visage se trouble. Qu’est-ce qu’elle fait ? Pourquoi ? Il ne comprend pas, il n’envisage même pas ce qui est pourtant en train de se produire devant ses yeux et il se retient tout juste de se pincer. Le regard qu’il adresse à Sandra est noyé d’un désarroi mêlé de gêne, de quelque chose d’autre aussi. Personne n’a jamais offert de comics à Kenny. Pas comme ça. Enfin, pas un adulte quoi. Sa mère ne lui a pas donné grand-chose au cours de sa vie, il n’en voudrait pas d’ailleurs, et son frère… son frère n’y a simplement jamais pensé, suppose-t-il. Alors comment ? Pourquoi elle, elle le fait ?

« Mais tu me connais même pas… »

Il hait comme sa voix est tristement petite, comme ses mots sont faibles, témoins d’une incompréhension bordée d’émotions. Sa gorge est bêtement serrée. Il baisse les yeux sur le paquet cadeau qu’il tient entre ses mains. Ne sait pas quoi dire. Ne sait pas comment formuler. Il aimerait en avoir l’intelligence, la vergogne, il aimerait savoir parler sans passer pour un idiot, mais c’est ce qu’il est et la frustration est absolue. La réponse de Sandra n’arrange en rien son cas. Au contraire, il se trouble davantage, lui adresse une expression déconfite d’un bonheur ému, perd tous ses moyens face à cette situation dont il ne comprend rien.

« Mais… »

Elle n’avait pas besoin de faire ça. Il serait venu. Bien sûr qu’il serait venu. Sa maison a l’air géniale. Elle a l’air gé-cool. Elle a l’air cool. Elle a l’air… Différente. Son cœur gonfle un peu trop fort dans sa poitrine quand il y songe, et il hausse bêtement les épaules en guise de réponse.

« Je viendrai. »

C’est chaud, quand même, les sentiments. Ça fait sa vie sans vous et ça vient vous demander des comptes derrière, ça dérègle tout et ça s’en lave les mains après. Kenny ne sait pas quoi faire. Il espère juste qu’elle comprendra qu’il est juste con, pas ingrat.

« Je viendrai vraiment. »

Gêne. Il détourne le regard, se racle la gorge, cherche une porte de sortie.

« Faudra juste ton adresse. Ou on peut y aller maintenant. C’comme tu veux. »

Il la suivra, au final. Il en a envie.

« Et erm… Merci, je suppose. »

_________________
WHO IS IN CONTROL ?

By COM


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Sandra Karcy
[FLASHBACK] Peter Parker, the Spectacular Spider-Man #100: "Breakin'!" - ft. Sandra Karcy Tumblr_m19t6mcQCT1qjtndio1_400
Messages : 217
MessageSujet: Re: [FLASHBACK] Peter Parker, the Spectacular Spider-Man #100: "Breakin'!" - ft. Sandra Karcy   [FLASHBACK] Peter Parker, the Spectacular Spider-Man #100: "Breakin'!" - ft. Sandra Karcy EmptyVen 2 Nov - 19:04

Il est mignon, ce gosse, avec ses grands yeux tout troublés pour trois comics. Plus Sandra le regarde et plus elle a envie de l'étouffer dans un câlin. Cependant elle se refrène, le laisse reprendre contact avec la réalité après les étoiles qu'elle a vu briller dans ses yeux à l'annonce de sa collection personnelle, puis lui adresse un énième clin d’œil tandis qu'il cherche ses mots, fouille sa gêne pour y trouver la saisissante réplique qui lui arrachera un sourire.

« Mais tu me connais même pas… »

Au lieu de ça, les paroles sont intimidées, perdues dans un océan d'incompréhension que Sandra trouve absolument adorable. Ce gamin, avec ses grands yeux paumés, réveille et affole tous ses instincts maternels.

« J'ai pas besoin de te connaître davantage, je te trouve cool et puis on est deux passionnés. »

Les mots font mouche, troublent un peu plus Kenny qui ne sait plus où se mettre et qui cherche une réponse à lui donner. Elle le sent hésitant, elle sent qu'il ne trouve pas quoi rétorquer et Sandra se dit qu'il n'a pas dû en avoir souvent, des cadeaux du genre. Sa main trouve naturellement les cheveux du jeune homme qu'elle ébouriffe avec tendresse alors qu'il annonce qu'il viendra.

Ses lèvres se fendent d'un sourire tandis qu'il poursuit, lui demande son adresse puis lui propose de partir maintenant. Sandra hoche la tête.

« J'ai rien à faire, personnellement. Donc ce sera avec grand plaisir. Bisous Max ! »

Dit-elle en se dirigeant vers les portes du magasin. Elle vérifie d'un œil que son jeune ami la suit mais ses doutes s'envolent au moment où elle l'entend la remercier. Non, vraiment, ce gosse est adorable.

« Pas de quoi, Kenny. »


Elle approche de sa voiture, un modèle récent, qui date d'une année seulement avant son divorce. Sandra est contente d'avoir dû changer de véhicule juste avant son départ. À l'époque, son salaire était conséquent. Elle pouvait se permettre ce genre de folies.

« Tu grimpes ? »

Dit-elle à Kenny tandis qu'elle pénètre dans l'habitacle. Un sourire aux lèvres et de la joie dans le cœur, elle allume immédiatement la radio.

C'est au son d'un Michael Jackson déchaîné qu'ils se rendront jusqu'à chez elle. Ils se retrouveront une fois, deux fois, vingt fois et continueront à se rencontrer au cours de rendez-vous passionnés, échangeant les dernières actualités de leurs héros préférés et se découvrant une affection mutuelle. Ce jour-là, Kenny Holland n'a pas trouvé qu'une amie, dans cette boutique trop aimée. Ce jour-là, il a trouvé une presque mère. Mais au moment où je vous écris ces lignes, il ne le comprend pas encore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [FLASHBACK] Peter Parker, the Spectacular Spider-Man #100: "Breakin'!" - ft. Sandra Karcy   [FLASHBACK] Peter Parker, the Spectacular Spider-Man #100: "Breakin'!" - ft. Sandra Karcy Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
[FLASHBACK] Peter Parker, the Spectacular Spider-Man #100: "Breakin'!" - ft. Sandra Karcy
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Peter Parker | Spider Man
» Peter Hallward: Entrevue avec JBA (juillet 2006)
» Les Spider Pirates recrute activement !
» syndrome Peter Pan...
» RP flashback en 1623

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aster Cove :: Anciens rps-
Sauter vers: