Dans la petite ville d'Aster Cove, des choses étranges se passent...

 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 No escape from r e a l i t y {Ambrose}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ambrose Brown
No escape from r e a l i t y {Ambrose} Tumblr_p386y3fOgJ1rpaj1zo1_500
Messages : 28
Emploi : Propriétaire du Disquaire.
Sur ton walkman : The Beatles, David Bowie, Elton John, Queen, Aerosmith, The Smiths, Bob Dylan, Louis Armstrong, Elvis Presley, etc.
MessageSujet: No escape from r e a l i t y {Ambrose}   No escape from r e a l i t y {Ambrose} EmptyLun 14 Jan - 1:29

Ambrose Brown
NOM : Les Brown, cette famille d’allumés, de drogués, toujours trop loin pour vous suivre, toujours trop haut pour vous voir, il n’a jamais réussi à trouver ses marques parmi les siens. PRÉNOM(S) : Ambrose. Prénom taillé dans les étoiles, cette poussière divine s’est mêlée à ses mèches d’ébène, a sculpté son corps pour en faire le jeune homme qu’il est aujourd’hui. GE : Le double deux, sa mère ne cesse de murmurer que cette année lui portera bonheur, que les astres s’aligneront pour la famille Brown, dans l’espoir de revoir les boucles paisibles de leur aîné. Et cette année encore, les bougies du gâteau d’Ambrose perdront leur place face à l'encens spirituel, guide inutile censé ramener son grand frère.  LIEU ET DATE DE NAISSANCE : Les nuits de son enfance sont parsemées d’histoires de son père, les bribes de voyage, les terres inconnus de cet état où les cultures s’entremêlent dans une douce harmonie. Pourtant, Ambrose a vu le jour ici, en plein mois d’Août 1963 et depuis, il n’en est jamais parti.  STATUT CIVIL : Marié aux responsabilités que sa famille a toujours fui. L’amour n’a jamais trouvé sa place dans la vie d’Ambrose, il y avait toujours quelque chose de plus pressant, de plus important. Il a fini par croire qu’il n’était tout bonnement pas intéressé par les gens. PROFESSION / NIVEAU D'ETUDE : La disparition de son frère a guidé le stylo vers la fin du contrat. C’était signé, le Disqu'ère était à lui, il en était le gérant officiel. Un rêve enfin atteint, une place qui lui revenait de droit mais que les parents avaient préféré céder à Jeff. Sa chaise s’est retrouvée vide trop longtemps, il a bien fallu qu’ils la réchauffent un peu. Et pourtant, Ambrose ne peut s’empêcher de se dire que cette victoire à un goût amer.  CLASSE SOCIALE : L’affaire familiale n’a jamais été aussi florissante, les affaires marchent bien. Si la famille Brown n’a jamais accordé d’importance à ses revenus, Ambrose a su gérer les finances de l’entreprise avec beaucoup de justesse. Les bénéfices qu’il a pu en tirer lui ont même permis de prendre son propre appartement à Aster Cove, quittant cette espèce de taudis anticonformiste de ses parents pour prendre un appartement proche de son lieu de travail.  REPUTATION : Bonne ou mauvaise, les racontars n’atteignent jamais les oreilles isolés d’Ambrose. Trop occupé à écouter les musiques du Monde, à guetter la voix de son frère au milieu de cette cacophonie rassurante, il n’entends pas les murmures des habitants de la ville. “Il a tué son frère pour avoir sa place”. Les mauvaises langues ne se retournent pas assez dans les bouches-poubelles, les plus sages sont tout de même dubitatifs. “Il est brillant, ce garçon. Pourquoi il reste dans cette ville ?”. Ambrose, il aurait pu faire de grandes études, il aurait pu partir loin, avoir le monde entre ses doigts. Mais il a choisi le Disqu’ère, parce que c’est probablement le seul lien qu’il n’aura jamais avec les Brown.  GROUPES : Ambrose a toujours eut la tête sur les épaules. Pourtant, la disparition de son frère n’est définitivement pas quelque chose qu’il voit sous l’oeil de la rationalité. Il cogite, il amasse les théories, il dissimule tout sous un masque désinvolte mais le titre de Lucas the Ranger, il le mérite bien.
VOTRE PERSONNAGE RISQUE-T-IL DE DISPARAÎTRE : Plutôt mourir que d’abandonner sa boutique. Mais qui sait ce que l’avenir lui réserve ?  CRÉDIT AVATAR : tennessee

       



Open your eyes
Look up to the skies and see


La maison ressemblait à un amas de feuilles, recouvert de patchworks colorés. Etoiles perlées qui pendent au plafond, la voix rassurante de Maman, le vinyle qui tourne avec aisance et disperse dans l’air des sonorités nouvelles. Timbres abîmés, cordes sèches, intensité de la grosse caisse, le cri qui résonne dans la gorge du chanteur et tout s’enchaîne comme une évidence. Et le Jeff de neuf ans qui s’élance dans la chambre en secouant les hanches, avec ce rire innocent qui traverse les murs. Les yeux innocent d’Ambrose suivent les mouvements de son grand frère. Et pour un gamin de cet âge, cette danse maladroite mais chargé d’une joie de vivre candide, c’est tout un monde.

Les premiers pas, les jambes qui s’étendent pour courir, encore et toujours plus vite. L’enfance est chargée d’une énergie inépuisable qu’Ambrose n’exploite pas vraiment de la même manière que les autres petits garçons. Certains comptent les cailloux qu’ils ramassent dans la forêt, lui préférait trier les vinyles de la boutique de ses parents. Les sourires qui se dessinaient sur les images, les couleurs, la musique, encore, encore, toujours la musique. Et Ambrose, ce gamin de dix ans que personne ne voit jamais, imite les gestes de hanches de son grand frère dont la silhouette suit les courants d’air de la ville.

Le corps change, les garçons invitent les filles au bal d’automne, et il y a dans l’atmosphère cette électricité grisante des premiers émois. La voix rauque et envoûtante de Louis Armstrong et le charisme du King Presley lui donnent une idée de ce qu’est l’amour sans qu’il ne parvienne à saisir son essence. Une odeur particulière colle aux vêtements de Jeff tandis quitte la boutique, bras autour de l’épaule de sa copine du moment. Parfois, à travers la vitre sale du Disqu’ère, Ambrose aperçoit Camden et Jonah, des regards se perdent dans le grésillement des enceintes.



I'm just a poor boy, I need no sympathy
Because I'm easy come, easy go


Camden McKinnon. Quelque part, Ambrose le voyait comme le bassiste du groupe Queen, John Deacon, avec sa discrétion apaisante et son talent lumineux. La basse qui résonnait dans sa tête, les premières notes de Another One Bites The Dust avaient quelque chose de pénétrant, d’hypnotique, comme les yeux de Camden. Ambrose, il la sentait bien, la tension qui planait entre eux. Sans jamais vraiment s’intéresser aux contacts humains, il s’est présenté comme follement amoureux de son ami devant ses parents, émerveillés par le courage de leur fils. Il ne savait pas ce qu’il avait en tête mais pour la première fois de sa vie, le couple Brown le regardait avec l’étincelle de l’intérêt, alors il pouvait bien faire semblant quelque temps, quitte à supporter la pression d’une société intolérante.

Douce erreur. L’amour n’est pas un bénéfice que l’on peut faire en usant de stratégies commerciales. L’amour, c’est quelque chose de plus complexe, plus insaisissable, quelque chose qu’Ambrose n’arrivait pas à comprendre. Et bientôt, les prunelles des parents se sont lassées de la nouveauté de l’année pour revenir vers l’enfant prince, l’aîné qui avait récemment signé les papiers, Jeff qui avait volé son rêve. Pourquoi lui ? Pourquoi pas moi ? La présence d’Ambrose se retrouvait dans tous les coins du Disqu’ère, dans les sections minutieusement organisées, dans les classeurs de comptes rangés par ordre chronologique et même dans cette petite clochette brillante accrochée au dessus de la porte. C’était son unique rêve. Et c’était la personne qu’il admirait le plus qui venait de le lui voler.

Ambrose a brisé le cœur de Camden comme on déchire un contrat. Froidement, sans tact, avec toute l’amertume d’un adolescent qui ne comprenait pas ce genre d’histoire. Mais le karma finit toujours par punir les plus insolents, comme le répète souvent Madame Brown. Quelques mois avant ses dix-neuf ans, Ambrose a trouvé la chaise de Jeff, vide, le joint qui fumait encore dans son cendrier. Cette chaise, il la désirait tant, et maintenant qu’elle était libre, qu’elle l’attendait, ce n’était plus pareil. Mais à ce moment, il était bien trop aveuglé par ses ambitions pour y voir clair. Son rêve lui était revenu. Mais à quel prix ?




A little high, little low
Anyway the wind blows, doesn't really matter to me,
To me.


Le lycée est un vieux souvenir, comme cette pochette de vinyle qui prend la poussière, accrochée au mur d’une chambre vide depuis presque trois ans. Ambrose observe parfois son père se balader près de la crique, le regard dans le vide. Son appartement ne ressemble en rien à cette vieille maison excentrique, débordant de gri-gris en tous genres. Talismans et pierres astrales, sa mère murmure des souhaits, suivant la mélodie d’une incantation. Parfois, alors qu’Ambrose vérifie les commandes, il sent l’odeur de la marijuana inondée la pièce et ça le rend malade.

Les journaux parlent de retour entre les morts. Des disparus qui refont surface, des visages qui ne sont jamais celui qu’il recherche. Ambrose, il est en colère, constamment. Il a de plus en plus de mal à contenir cette rage, ce dégoût de lui-même qui empoisonne ses organes comme un virus. Il vois le visage de Jeff, son sourire incandescent, cette joie de vivre qu’il a depuis l’enfance, puis il prend place sur cette chaise poussiéreuse et il a juste envie de hurler.

Les néons défectueux du Blue Jupiter le jugent de leurs lueurs dérangeante. Le carrelage de la chambre est tiède et les formes se dessinent d’elles-même sur les murs. Tout n’est que vapeur, fumée étrange qui l’enveloppe dans une danse particulière, le liquide colle encore à la seringue, les pupilles prennent plus de place qu’il n’en faut, c’est grisant, électrisant, et Ambrose, il ne sent plus la démangeaison qui secoue son bras. Et parfois, au milieu de ces hallucinations provoquées, il distingue les boucles dorées de son frère disparu.


AINSI VA LA VIE
 
(c) bird box.

 
PSEUDO : Miss Makabé, encore et toujours. :perv:   GE : 21 ans. PAYS : Pays des gilets jaunesBLABLA : Non mais j’pouvais pas résister plus longtemps à mon Ezra, ça fait des années qu’il m’appelle sooooo let’s go AVATAR : Ezra 2hot Miller
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Kenny Holland
No escape from r e a l i t y {Ambrose} Tumblr_oxkognMvtS1tduc9ro1_400
Messages : 395
Emploi : En quête de lui-même. Branleur, sinon.
Sur ton walkman : Billy Idol - Hot In The City
MessageSujet: Re: No escape from r e a l i t y {Ambrose}   No escape from r e a l i t y {Ambrose} EmptyLun 14 Jan - 1:35

OPEN YOUR EYES, LOOK UP TO THE SKIES AND SEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEE

*s'étouffe*

Bienvenue encore bb, hâte de voir ce que tu vas faire de ce joli bonhomme ~

_________________
WHO IS IN CONTROL ?

By COM


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Jessica Banner
Messages : 617
Emploi : Aucun.
MessageSujet: Re: No escape from r e a l i t y {Ambrose}   No escape from r e a l i t y {Ambrose} EmptyLun 14 Jan - 1:36

Bienvenue à toi, une nouvelle fois, chez toi, prends un croissant et un chocolat chaud et blottis toi au coin du feu coeur

Hâte de lire la suite !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roxanne Bishop
No escape from r e a l i t y {Ambrose} H5el13E
Messages : 47
Emploi : serveuse débutante au diner, handywoman
Sur ton walkman : Behind the wheel - Depeche Mode, The killing moon - Echo & The Bunnymen
MessageSujet: Re: No escape from r e a l i t y {Ambrose}   No escape from r e a l i t y {Ambrose} EmptyLun 14 Jan - 2:29

Salut, t'es moche..... ah non mauvais perso


mignon ROSIE ALORS ON VIENT PAS DIRE BONJOUR A SA BLONDE PRÉFÉRÉE ?

(T'es pas mal avec ce pull en passant)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stan Alessandro
No escape from r e a l i t y {Ambrose} Tumblr_inline_obrcpfjohh1r44da0_250
Messages : 233
Emploi : Dealer
Sur ton walkman : Suspicious mind - Elvis Presley
MessageSujet: Re: No escape from r e a l i t y {Ambrose}   No escape from r e a l i t y {Ambrose} EmptyLun 14 Jan - 6:06

Rholala, cet avatar, ce nom... Et puis ce titre de fiche... Tant de bonnes choses qui promettent in love

_________________
aspire to the strengh.
A truly strong person does not need the approval of others any more than a lion needs the approval of sheep. You're the king tho...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaewoon Bong
No escape from r e a l i t y {Ambrose} 0bfc
Messages : 199
Emploi : 12th grade/ vendeur au disqu'ère
Sur ton walkman : Never Ending Story - Limahl
MessageSujet: Re: No escape from r e a l i t y {Ambrose}   No escape from r e a l i t y {Ambrose} EmptyLun 14 Jan - 16:28

oooh Ezra coeur
re-bienvenue patron :cute:

_________________
Sometimes, I get scared, I’m afraid of tomorrow
So I wordlessly wander around alone ✽

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astercove.forumactif.com/t612-jaewoon-le-timide
Ambrose Brown
No escape from r e a l i t y {Ambrose} Tumblr_p386y3fOgJ1rpaj1zo1_500
Messages : 28
Emploi : Propriétaire du Disquaire.
Sur ton walkman : The Beatles, David Bowie, Elton John, Queen, Aerosmith, The Smiths, Bob Dylan, Louis Armstrong, Elvis Presley, etc.
MessageSujet: Re: No escape from r e a l i t y {Ambrose}   No escape from r e a l i t y {Ambrose} EmptyLun 14 Jan - 22:56

@Kenny Holland Merci bb huhu Tu verras biieeeen ! me gusta

@Jessica Banner T'inquiète ma poule, merci pour l'accueil, toujours aussi parfaite, toi hug

@Roxanne Bishop Coucou toi me gusta
Tu pourras repartir avec mon pull, le lendemain matin, si t'as envie, bb drague

@Stan Alessandro N'est-ce pas ? bave Wllh j'ai du mal à me concentrer avec cet ava tellement je fangirl dessus mdr Merci bb coeur

@Jaewoon Bong Oh, un de mes esclav- EUH EMPLOYÉ lol
Merci bb coeur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roxanne Bishop
No escape from r e a l i t y {Ambrose} H5el13E
Messages : 47
Emploi : serveuse débutante au diner, handywoman
Sur ton walkman : Behind the wheel - Depeche Mode, The killing moon - Echo & The Bunnymen
MessageSujet: Re: No escape from r e a l i t y {Ambrose}   No escape from r e a l i t y {Ambrose} EmptyMar 15 Jan - 16:59

:O :O :O de quoi est-ce-que tu parles.

Bref arrête de faire chouiner les gens à chaque fiche, c'est pas gentil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambrose Brown
No escape from r e a l i t y {Ambrose} Tumblr_p386y3fOgJ1rpaj1zo1_500
Messages : 28
Emploi : Propriétaire du Disquaire.
Sur ton walkman : The Beatles, David Bowie, Elton John, Queen, Aerosmith, The Smiths, Bob Dylan, Louis Armstrong, Elvis Presley, etc.
MessageSujet: Re: No escape from r e a l i t y {Ambrose}   No escape from r e a l i t y {Ambrose} EmptyMar 15 Jan - 17:10

@Roxanne Bishop Oui, je suis un vilain garçon. :roll:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Sandra Karcy
No escape from r e a l i t y {Ambrose} Tumblr_m19t6mcQCT1qjtndio1_400
Messages : 217
MessageSujet: Re: No escape from r e a l i t y {Ambrose}   No escape from r e a l i t y {Ambrose} EmptyMar 15 Jan - 18:29



       


Encore une fois, c'est un nouveau bijou qui vient orner la couronne Aster Covienne. Le style est fluide, le personnage est présent, ça ne serait pas étonnant de le croiser dans la rue, mais on sait toutes les deux à quel point tu es douée pour créer des personnages à la fois hauts en couleurs mais terriblement réalistes. J'adore, ça se lit d'une traite et on apprend tout ce qu'on a besoin de savoir. J'aime ce que j'en lis, j'en aurais presque voulu davantage, je suis presque déçue de ne pas le suivre un peu plus longtemps. Tu te doutes donc que tu es validée et que j'ai hâte de le voir évoluer dans les rues endeuillées d'Aster Cove.

+ Validation du staff.



Félicitations, tu peux désormais poser tes bagages à Aster Cove et partir sur les traces du demogorgon ! Mais avant de chausser tes rangers, nous t'invitons à recenser l'avatar et le métier/niveau d'études de ton personnage.
En plus de ta fiche de lien, nous te conseillons de jeter un oeil à la section des demandes diverses où tu trouvera les sujets en rapport avec tes rp.




Bienvenue sur Aster Cove ta fiche est validée !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: No escape from r e a l i t y {Ambrose}   No escape from r e a l i t y {Ambrose} Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
No escape from r e a l i t y {Ambrose}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» I was tryin' to escape this shit, when I found you. ♥
» (terminé) there's no escape ⚜ noam
» Mister Johnson, Formely known as The Rock - CEO
» WCF Tag Team Champion - The Rock & ChristopherDaniels vs Roman Reigns & Ambrose
» Benedict Ambrose Lochlain O'Carley

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aster Cove :: Anciens habitants-
Sauter vers: