Dans la petite ville d'Aster Cove, des choses étranges se passent...

 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 I ain't afraid of no ghost | ft. Bartholomew

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Messages : 26
Emploi : Interne à l'hôpital d'Aster Cove
MessageSujet: I ain't afraid of no ghost | ft. Bartholomew   Mar 25 Déc - 19:29

BARTHOLOMEW &
WYATT JR

I AIN'T AFRAID OF NO GHOST
La porte de la chambre se referma doucement sous ses doigts précautionneux. Wyatt Jr laissa son sourire doux agoniser sur ses lèvres tandis qu'il se tournait vers le couloir baigné de lumière blanche. La nuit, l'hôpital prenait des airs de dédale, ses longs corridors s'embriquant les uns dans les autres dans un casse-tête fantômatique. L'endroit se teintait d'onirisme, comme perdu dans un fantasme, tant il semblait vide à cette heure. C'était faux bien sûr, mais le personnel présent était souvent bien assez affairé pour n'occuper ces espaces que quelques minutes.

Le jeune homme baissa les yeux vers la liste de patients qui lui avaient été attribués le soir-même, un soulagement baigné de fatige relâchant ses épaules. Il venait de terminer. Deux admissions faites, il devait être disponible pour son bipeur pendant quelques heures encore, le temps peut-être de se reposer un peu. Un coup d'oeil à sa montre l'informa qu'il était bien trop tard pour espérer avoir un sommeil conséquent, mais cela lui importait peu : il était en repos le lendemain, enfin, après un roulement de trente-six heures. Un bâillement lui échappa à l'idée, dont il dut contenir le son alors que ses pas résonnaient dans le couloir vide. Sa démarche rapide lui permit d'atteindre rapidement son bureau. Il laissa volontairement la porte ouverte pour pouvoir observer le dehors, étirant péniblement ses épaules nouées par un savoureux mélange de tension et de fatigue. Pour sûr, être interne n'était pas l'occupation la plus douce au monde.

Le bruit sourd de la machine à café réveilla son compagnon de chambre, qui gromela quelque chose avant de se retourner. Wyatt n'osa pas s'excuser de peur de le déranger de nouveau. Son regard parcourut le corps endormi avec envie, la vue suffisante pour le fatiguer davantage. Il saisit la tasse avec empressement. Manger, songea-t-il, pouvait peut-être soulager son manque d'énergie. N'ayant pas encore eu l'occasion de faire une pause, le jeune homme décida qu'il était grand temps de s'en occtroyer une et c'est avec enthousiasme qu'il s'enfonça de nouveau dans le labyrinthe hospitalier. L'odeur de désinfectant s'estompa à mesure qu'il approchait de l'ascenseur, sirotant son breuvage sans vraiment faire attention aux alentours. Il avait dormi sept heures en deux jours, une moyenne raisonnable mais peu recommandable qui commençait à le rattraper, son attention vascillante et sa vision resserrée. Il avait hâte de faire la grasse matinée.

C'est en traînant des pieds qu'il passa l'angle d'un énième corridor vide, regrettant de ne pouvoir enfiler son walkman pour tuer la monotonie de la soirée qui, contrairement à la veille, était un calme assassin. Second bâillement, dissimulé derrière son coude, et l'impression de sentir quelque chose, soudain. Un frémissement, un changement quelconque, un bruit. Il n'eût su mettre le doigt dessus, mais la sensation était vivace et il se retourna, plissant les yeux en quête du coupable.

« Il y a quelqu'un ? »

Les corridors étaient vides et l'atmosphère curieuse. Wyatt Jr se demanda un instant s'il n'avait pas rêvé.
Pando
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 450
Emploi : professeur d'anglais/théâtre au lycée
Sur ton walkman : Rod Stewart – Sailing
MessageSujet: Re: I ain't afraid of no ghost | ft. Bartholomew   Mer 2 Jan - 17:53

BARTHOLOMEW &
WYATT JR

I AIN'T AFRAID OF NO GHOST
Je poussais les grandes portes du couloir de l'hôpital. Cet endroit n'avait jamais été aussi désert. On n'entendait aucun bruit, aucune agitation des médecins ni les vieux râler. Tout était calme et l'ambiance venait à me manquer. Seul le spectacle d'un endroit censé représenté la santé détruit par le temps, m'entourait. J'avais eu de la chance d'avoir échapper à l'attaque de la papeterie avec Béatrice, et à semer d'autres monstres que j'avais croisé en chemin vers l'hôpital. Le manteau que j'avais trouvé était aussi une bénédiction contre le froid. Malheureusement, courir partout me fatiguait énormément et ma boîte de médicaments ne m'avait pas suivi jusque dans ce monde. Ça serait vraiment dommage de faire un malaise et de se faire dévorer tout cru comme un con.
C'était donc pour cette raison que j'avais laissé Béatrice, inventant une raison quelconque car je n'avais pas envie qu'elle pense que j'étais un poids. J'avais déjà eu ce sentiment avec mon ex-femme, c'était pour cette raison que j'avais accepté de signer les papiers. La libérer du boulet qu'elle avait au pied. Est ce qu'elle était au courant que j'avais disparu d'ailleurs ? Surement. Les policiers ont du l'appeler pour savoir si je l'avais contacté. Même si on s'était séparé, on était resté en quelque sorte amis. Emily devait s'inquiéter, il n'y avait qu'à espérer qu'elle ne vienne pas jusqu'à Aster Cove pour me chercher. Je n'avais pas envie qu'elle se retrouve coincé ici en ayant la probabilité de tomber sur mon cadavre ou du moins de ses restes.

Pour l'heure, je devais trouver où est ce qu'était rangé les médicaments. En espérant qu'ici ça existait encore. Mais si il y avait des boîtes de conserves peut être qu'avec de la chance...Un son, une voix familière, venait soudainement murmurer à mes oreilles. Est ce que je devenais fou ? C'était bien la première fois que ça m'arrivait d'entendre des voix. Il y avait peut être quelqu'un d'autre de coincer dans ce monde et qui m'avait entendu ? Je craignais d'attirer une créature si je parlais fort mais je devais tout de même courir le risque.

- Il y a quelqu'un ?

Comme un écho, j'avais répété, sans le savoir, la question. Seulement, je n'avais aucune réponse pour le moment. Faisant simplement clignoter les lampes aux plafonds.
Pando

_________________
I believe in nothing
But the truth in who we are  ✽

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astercove.forumactif.com/t242-barthou-i-want-to-break-fre
avatar
Messages : 26
Emploi : Interne à l'hôpital d'Aster Cove
MessageSujet: Re: I ain't afraid of no ghost | ft. Bartholomew   Dim 13 Jan - 21:45

BARTHOLOMEW &
WYATT JR

I AIN'T AFRAID OF NO GHOST

Le regard de Wyatt traînait sur le corridor vide qui, tout d'abord, lui sembla vide. Rien ne se profilait que les contours de chariots abandonnés là par des infirmières occupées, aucune silhouette ne répondait à sa requête et nulle voix ne retentit dans l'espace inhabité. Le jeune homme secoua la tête, un soupir au bord des lèvres.

« T'es en train de devenir fou, mon pauvre Wyatt... »

Une dernière oeillade adressée au couloir et il s'avançait vers l'ascenseur qui le guiderait vers la cafétéria, promesse d'un snack sur lequel il fantasmait depuis trop longtemps. L'impatience remplaça rapidement l'anxiété tandis qu'il marchait de nouveau, entamant le virage fatidique. Sans raison, ses yeux traînèrent sur le sol, derrière lui, rien qu'une seconde avant de perdre de vue l'espace qui l'avait arrêté. Une seconde. Rien de plus.

La lumière joua sur le carrelage, s'éteignant puis se rallumant. Une fois. Deux fois. Wyatt Jr plissa les yeux, fronça les sourcils. Un instant il hésita puis, le cœur battant malgré lui, il revint sur ses pas. C'était idiot. Il n'avait pas à craindre le moindre recoin de l'hôpital. Il n'était plus un enfant empreint de peurs imaginaires. Le monde qui l'entourait ne lui offrait pas toujours les plus grandes beauté, mais il était fait du concret qu'avait créé le Seigneur et de cela, il n'avait pas à être effrayé.

« Bon sang... »

Ses pas le menèrent à nouveau au couloir vide. Les lumières cette fois-ci n'avaient cessé de clignoter, doucement. Eut-il cru à pareilles manifestations, il se fût demandé s'il ne s'agissait là de la démonstration d'une quelconque présence. Ce n'était pas le cas toutefois et, un soupir frustré aux lèvres, le jeune interne marcha en quête du bloc électrogène.

« C'est pas vrai... »

L'insatisfaction muta en inquiétude à mesure qu'il avançait dans ce même corridor qui se moquait de lui. Si l'électricité avait un problème, quel qu'il soit, cela pouvait bien mettre en danger des vies. C'était intolérable. Il devait vérifier que l'installation fonctionnait auprès des patients.

Ouvrant doucement une chambre vide, Wyatt s'y enfonça. Le lieu était austère, ainsi baigné d'obscurité, presque repoussant. N'ignorant pas qu'il s'agissait là des affres de la pénombre, il se contenta de pousser l'interrupteur. Une lueur blanche imprégna immédiatement la pièce. Celle-ci ne semblait pas subir les spasmes de ses congénères. Parfait. Un soupir de soulagement lui échappa.

Tout allait bien. Il devrait simplement tenir informé le personnel d'entretien de l'hôpital des ampoules à changer. Rien n'était à craindre. Parfait. Il pourrait rentrer bientôt.

Bientôt, vraiment ? Quelque chose pourtant, quelque chose qu'il s'évertuait à ignorer lui soufflait qu'il y avait plus à voir que ce qu'il n'y paraissait en ces lieux.

Pando

_________________


"We are saved by the blood of Jesus, but we are changed by the heart of God, because it’s the heart of God that pumps the blood of Jesus into every area of our life.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: I ain't afraid of no ghost | ft. Bartholomew   

Revenir en haut Aller en bas
 
I ain't afraid of no ghost | ft. Bartholomew
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» GHOST ISLAND
» GHOST IN MY HEAD (ft. THE peacekeeper)
» Ghost in the Shell Arise
» Who is this? A ghost? Wow I'm afraid ... (Silent)
» 07-ghost, la quête de l'équilibre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aster Cove :: Quartier Nord :: Centre hospitalier-
Sauter vers: