Dans la petite ville d'Aster Cove, des choses étranges se passent...

 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 (Rox) La vie est belle aussi belle que toi, elle te ressemble parfois

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Roxanne Bishop
(Rox) La vie est belle aussi belle que toi, elle te ressemble parfois H5el13E
Messages : 50
Emploi : serveuse débutante au diner, handywoman
Sur ton walkman : Behind the wheel - Depeche Mode, The killing moon - Echo & The Bunnymen
MessageSujet: (Rox) La vie est belle aussi belle que toi, elle te ressemble parfois   (Rox) La vie est belle aussi belle que toi, elle te ressemble parfois EmptyMar 27 Nov - 0:03

Roxanne, Lily Bishop
NOM : Les Bishop, famille qui inévitablement trace ses virages dans la boue sèche des battues, mêmes lorsqu'elles sont sentimentales, et personnelles. Avant, Roxanne le portait bien, son nom. PRÉNOM(S) : Roxanne, "Rox", la fille dans le rétroviseur, son sourire braqué sur le tien, celui dont on parlait dans les couloirs de son petit lycée, Lily, deuxième prénom écrit sous le plastique, effacé sur les bords. Elle n'en a pas parlé et ne comptait pas le faire. LIEU ET DATE DE NAISSANCE : 1963, Aster Cove, ses rues froides, son manteau de brume, les mains de sa mère encadrant son ventre, le début du mois de Janvier, ça fait longtemps qu'elle n'a plus regardé la photo dans sa poche, qui s'écrase sous les mains tièdes de la petite Lily, symbole de la toute blanche Marie. STATUT CIVIL : Célibataire, une seule attache, la chaîne fragile à son cou, celle qui s'accroche au tissu, et lui rappelle qu'elle a promis de s'en sortir, maintenant. PROFESSION / NIVEAU D'ETUDE : Diplômée quatre ans plus tôt, elle n'a pas fait d'études supérieures, s'étant consacrée à la parole de Dieu entre 83 et 85. CLASSE SOCIALE : Moyenne, l'enfant noyée d'amour et baignée d'affection depuis toujours? REPUTATION : Un des fantômes de la ville, envolée du jour au lendemain. Ceux qui se souviennent d'elle voient de temps en temps son visage, elle, le soleil anxieux de l'atteindre et de la garder heureuse, oui, c'est ce qu'elle était à l'époque, pour la plupart des gens, comme il faut. Elle était comme il faut, Rox. Et vous l'avez peut-être aimée? GROUPES : GHOSTBUSTERS
VOTRE PERSONNAGE RISQUE-T-IL DE DISPARAÎTRE : Oui, elle sait bien faire ça, disparaître. CRÉDIT AVATAR : Aerin

       

Juillet, 1983
Le bouquet ballotte, poussé par le vent mais incapable de quitter la pierre tombale. Il est là depuis plusieurs heures, étrange comme le silence englobe tout le cimetière et bloque les sons parasites, comme si cet endroit était épargné: Epargné par quoi? Un bruit de moteur coupe l’air solennel, craché et brut comme un souffle de fer: La moto de la belle Roxanne grogne et s’emporte, elle est, comme un véhicule fantôme, les pieds dans les crachats du goudron. Les brindilles d’herbe montent haut, c’est l’été, la plupart des gens sont à la crique, en train de jauger le fond de l’eau, se demander s’ils vont sauter le pas - et Roxanne, elle, est déjà sur sa selle, prête à repartir. Elle a fait ce qu’elle avait à faire.

Roxanne ça ne lui échappe pas ce souvenir maintenant qu’elle est passée. Elle regrette en un sens.
Les lys dansent devant le nom de Walter Bishop, fils aimé, compagnon adoré, regretté. Un an en arrière et le décor changeait du tout au tout, pas de gazon, pas de fleurs.
Roxanne s’était disputée, elle se disputait souvent, voilà comment ça s’était passé:

Avril, 1983
- Maman, ils ont classé l’affaire. Ils l’ont classée.

Il était tard, peut-être vingt-trois heures, mais pas minuit non plus. Roxanne était rentrée, le ton était monté, Anna était anxieuse, tirée, elle était debout depuis cinq heures, cinq heures! Tout y était passé: Imprimer les tracts, sortir les bottes de pluie, attraper un stylo, corriger la coquille, prendre les clefs, attraper sa veste, verrouiller la porte, ils pouvaient rentrer, ceux qui l’avaient emmené, - restait la pluie battante, la voiture de Papa dont le moteur commençait à riper comme un vieux disque. - Une fois qu’Anna allumait les phares, elle disparaissait toute la journée, elle était une rôdeuse entre l’ancien bureau de son fils au commissariat, les archives à la bibliothèque, passer voir les anciens, s’assurer que tout le monde mange à sa fin à la maison.

Pour la petite Lily, comme ils appelaient tous Roxanne alors, il n’y avait rien de plus insupportable que de voir Anna errer dans la ville comme un lion en cage, cette prison étendue sur les pâtés de maison, l’impuissance évidente, et ce soir-là, des yeux si terribles qu’ils bougeaient au fond de leurs cavités. Roxanne se tenait les coudes qui ne soutenaient pas les bras, presque tremblants. Parfois elle regardait courir l’aiguille dans le vieux cadran au salon, tout pour ne pas avoir la discussion: Alors, comment ça a été aujourd’hui? Ils ne veulent pas organiser une autre Battue? Est-ce-que je peux aller voir Evie? Est-ce-que Papa va bien? 

Ces questions auxquelles elle pourrait trouver les réponses facilement mais qui ne lui traversent l’esprit qu’en coup de vent et dont les moindres tournures: par les élans de pitié des autres tendaient à rendre Roxanne folle; de rage, de tristesse, elle ne savait plus. Vivre constamment avec la bulle dans la gorge, qui enfle, qui enfle, l’impression de ne pas tenir debout, de s’être collé les yeux aux plafond pour ne pas tomber au sol d’épuisement. Toute une partie d’elle cherchait constamment et suivait sa mère du regard en désapprouvant et tous les efforts s’effondraient quand elle rentrait tard, comme maintenant, quand elle ne disait pas ce qu’elle faisait dehors avec les gamins fumeurs à la chaîne, qu’elle accumulait les petits mensonges, une belle erreur qui allait avec son âge. Et pourtant.

Elle voyait bien la colère et la détresse, et la psychose parfois (on n’en parlait pas à la maison, on s’en remettait à Dieu. D’habitude, Walter aurait tenu tout le monde avec les deux bras tendus, mais ils étaient là, à tenir leurs perles, sur leurs chapelets, et ils priaient). Roxanne est sortie, il était tard, Maman avait été mise au lit de force, elle ne dormait plus depuis la visite du shérif. Il y avait un muret sur lequel petite, elle n’avait pas le droit de grimper, mais maintenant elle avait dix-neuf ans, c’était permis. Le ciel bavait, en bleu foncé et en nuages, d’ici on ne voyait pas la ville comme une affamée mais comme un gros point noir sur un tableau de lumières. Roxanne restait une heure, deux heures sur les briques humides à tirer sur l’horizon des yeux, les mêmes prières en tête mais la voix plus basse: Trop jeune encore pour connaître tous les versets.  

- La Battue s’étend sur toute la forêt, alors vous tenez votre droite, vous suivez la file. Mes collègues ont des fumigènes. Ils vont en distribuer deux par groupe, si vous vous perdez, arrêtez vous et appliquez le code dont on a parlé! Ne vous séparez pas de votre cordage, ne prenez pas de décision seul! Ça pourrait vous coûter cher.

Mai, 1983
Dexter était sur un canapé si vieux qu’il s’enfonçait au centre et son bras disparaissait derrière les coussins. Roxanne ne savait pas ce qu’il y avait de réconfortant, ce n’était pas la maison: Ça empestait la bière, les vieux livres et par endroits le ciment. Elle savait que pour l’odeur il fallait s’habituer, elle ne s’habituait juste pas à Dex. Dex il n’avait pas le regard sombre ou insistant, il était neutre et un peu vide. Dexter n’avait pas de famille à proprement parler, parce qu’il vivait seul et après la dernière Battue pour Walter, il avait emmené Roxanne faire un tour, bref, Dex ce n’était pas un méchant garçon. Mais ce n’était rien d’autre non plus. Il était là, il comprenait, il lui apprendrait à tenir sur une moto. En échange elle s’occuperait de recoudre ses jeans, d’écouter ses disques, de lui parler de la couleur des joues de sa mère le soir. Non il n’avait pas fait d’échange, c’est tout juste s’il faisait la conversation: Beaucoup de « Hum » et de « Ouais. » Roxanne aimait bien l’entendre, quand finalement il parlait des manoeuvres et des règles de base, et des prudences à avoir sur l’engin. Il était enroué, droit seulement avec ses mains, mais encore une fois ce n’était pas un mauvais garçon. Alors il ne s’en est pas vraiment remis, du départ de Roxanne pour Pittsburg, avec un simple mot au crayon sur le journal: Merci Dex, prends soin de toi.

Juillet, 1983
La seule règle à ne pas transgresser file dans les rues de Pittsburg: Faire cavalier seul. Ces lumières jaunes qui vrillent au coin des immeubles, le sourire de Roxanne posé sur les grands pans du ciel, ceux qu’il partage avec Aster Cove. Et plusieurs mois, pendant que l’air est poisse, elle s’aventure, Roxanne, trouve de vieux livres jamais lus, traîne dans les bars, se fait payer des remontants par des inconnus. Elle se souvient de ce que disait Evie, elle ne s’attarde pas. Ce n’est pas vraiment le paysage des trous où les ivresses s’accumulent auquel elle songe mais le tumulte de leurs discussions accumulées, sur le mois d’Avril, ses mots presque maternels dans une optique où elle ne serait sûrement pas mère pour qui que ce soit avant un moment: Le verre cassé du cadre familial, Evie, ou Maman, même Papa ne sortent pas de la tête de Roxanne indéfiniment. Elle est liée, presque maladivement à ces hommes et ces femmes, sorte de dévotion qui lui va si bien, et la creuse, comme le fond d’une bouteille polie, et vide.

Et il est très tôt le matin d’avant, elle a bu énormément. Elle peut entendre les pas résonner dans un coin de sa tête, les cierges des bougies descendre, elle est certaine de les distinguer, elle pourrait sentir la cire brûlante se figer sur sa main, comme la plaie qui se creuse, l’ongle qui gratte la peau fine et parfaite de l’enfant.
Au confessionnal, elle abdique:

- Pardonnez-moi mon père, parce que j’ai péché. J’ai quitté ma famille, quand elle était au plus bas, (…) j’ai profané une tombe en n’y déposant pas de fleurs. (…) J’ai pleuré et puis plus du tout, et je ne sais pas pourquoi. (...) Je ne l’ai pas cherché après qu’ils aient arrêté les battues, j’aurais dû le faire, mais je ne pouvais pas. Plus je creusais, plus je craignais de tomber sur un corps.

Elle se fait appeler Lily auprès des soeurs. Lily, l’enfant encore frêle et peinée de cauchemars et de rêves absurdes, Lily, assise souvent à la messe, donnant des dragées aux enfants. Lily, elle pressée de se noyer à Pittsburg mais glissant sous le voile ses doigts fins et adroits, comme on le lui a appris plus jeune. Elle les respecte tous: Walter, Maman, Papa, Evie, Kenny, Andrew, Camden, Dexter, Ambrose et tous les autres noms, car ils sont en son coeur une denrée bien rare qu’est toute son affection, celle qui déborde dans ses genoux liés et rougis à terre, à chaque fois qu’elle se penche, qu’elle se noie de par coeur, dans cet amour qu’elle doit et qui lui est dû, sans risque de perte, sans risque de plaie béante. Pour les fleurs, il n'était pas trop tard. Pour le reste, elle s'était persuadée du contraire.

Septembre, 1985
Pousser la porte avait relevé du miracle, sur le perron un tas d’enveloppes s’étaient collées les unes ou autres, puis décollées, puis avaient moisi, puis s’étaient soudées, et maintenant elles traînaient dans la poudre terreuse de la véranda de Dexter. Le soleil avait traversé le champ et fait apparaître un nuage de poussière, Roxanne avait toussé. Le salon sentait le renfermé, et en tirant sur l’interrupteur, elle avait fait éclater la lampe de la salle-à-manger. Un court soupir, ses cheveux longs peignés soigneusement, au poignet une chaîne et une croix, en argent rejoignant le creux de la paume, les plis de la main. Elle retire l’écharpe épaisse à son cou et pose un casque usé et aux lunettes sales sur la table. Personne, évidemment. 



- Ton postulat s’est bien passé, tu y tiens, tu t'y accroches, si fort, je crois que tu le sais. Et tu es droite, peut-être trop Lily, peut-être que tu ne vois pas toi-même, que tout deuil, tôt ou tard… Lily-
- Vous ne tenez pas à ce que je reste.
- Lily ce n’est pas une question de volonté, tu es une enfant de foi. Tu l’es, ça se voit. Mais tu n’as jamais été seulement ça, tu étais perdue.
- J’étais? Je suis toujours perdue, je ne suis pas prête.
- Tu l’es, tu l’as toujours été au moment où tu as voulu prendre le voile, tu voulais trouver un moyen, d’alléger ta peine. Ça nous importait de te protéger, et tu es une apprentie brillante, c’est pour ça que tu es prête. C’est justement pour ça. Tu as fait ton deuil Roxanne. Mais ce n’est pas à moi de te dire quoi faire.


AINSI VA LA VIE
 
(c) bird box.

 
PSEUDO : Toujours stranger things votre vieille fondatrice moisie du genou ÂGE : 21 ans. PAYS : LES VAINQUEURS DE LA COUPE DU MONDE BLABLA : j'espère que Rox vous plait et Lily c'est réservé à Ever sinon Rox va vous mordre ;))) à vos risques et périls. AVATAR : Lili Reinhart, l'étoile de vos nuits.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Jessica Banner
Messages : 667
Emploi : Aucun.
MessageSujet: Re: (Rox) La vie est belle aussi belle que toi, elle te ressemble parfois   (Rox) La vie est belle aussi belle que toi, elle te ressemble parfois EmptyMar 27 Nov - 0:11

Trop heureuse de t'accueillir à nouveau, et encore PLUS avec ce visage !

T'es chez toi, tu connais la maison, tu sais trouver la cheminée et être au chaud, du coup j'ai juste hâte de lire la suite, très, très fort !! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Camden McKinnon
Messages : 104
Emploi : Petit génie de la musique, violoniste // disparu avalé par l'Upside Down.
Sur ton walkman : N/A.
MessageSujet: Re: (Rox) La vie est belle aussi belle que toi, elle te ressemble parfois   (Rox) La vie est belle aussi belle que toi, elle te ressemble parfois EmptyMar 27 Nov - 5:20

UUUUH, la voilà. kokoro kokoro
Tu le sais déjà mais, bon, j’ai déjà hâte de lire la suite, ce qu’on en a déjà promet des merveilles...

Re bienvenue à la maison pup, des zoubis ! coeur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ange Delacourt
(Rox) La vie est belle aussi belle que toi, elle te ressemble parfois Tumblr_pkwjkeFPHw1vibyp0o1_400
Messages : 719
Emploi : Femme à tout faire de Michael D - Bosse au drive-in le soir et dans un salon de coiffure le week-end.
Sur ton walkman : Culture Club, Indochine et la BO de Rocky Horror Picture Show
MessageSujet: Re: (Rox) La vie est belle aussi belle que toi, elle te ressemble parfois   (Rox) La vie est belle aussi belle que toi, elle te ressemble parfois EmptyMar 27 Nov - 7:44

DJKZKWKAKWKSLSLA SEXY ROXY IS FINALLY HERE BDJDKZKSK DAMN :red: :red:
Installes toi bb :perv:

_________________
† You can pretend you don't miss me † You can pretend you don't care All you wanna do is kiss me
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: (Rox) La vie est belle aussi belle que toi, elle te ressemble parfois   (Rox) La vie est belle aussi belle que toi, elle te ressemble parfois EmptyMar 27 Nov - 9:56

Ca fait tellement plaisir de te voir avec ce personnage! in love

Bon retour et bonne chance avec ce personnage qu'on est ravis de voir arriver! Tu connais la maison, fais comme chez toi! mignon
Revenir en haut Aller en bas
Andrea Ferretti
(Rox) La vie est belle aussi belle que toi, elle te ressemble parfois Tumblr_inline_pdnlaaiedq1vdiecd_1280
Messages : 101
Emploi : Homme à tout faire dans la petite pâtisserie de sa mère.
Sur ton walkman : Queen - Under Pressure, en duo avec David Bowie, évidemment.
MessageSujet: Re: (Rox) La vie est belle aussi belle que toi, elle te ressemble parfois   (Rox) La vie est belle aussi belle que toi, elle te ressemble parfois EmptyMar 27 Nov - 10:41

Lili :fire: heart

J'ai hâte de voir ce que va donner ce personnage, le peu que j'ai pu lire me plaît déjà beaucoup coeur

_________________
The nitrogen in our DNA, the calcium in our teeth, the iron in our blood, the carbon in our apple pies were made in the interiors of collapsing stars. We are made of starstuff.. — •• CARL SAGAN

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: (Rox) La vie est belle aussi belle que toi, elle te ressemble parfois   (Rox) La vie est belle aussi belle que toi, elle te ressemble parfois EmptyMar 27 Nov - 16:14

re) bienvenue coeur

hâte de voir ce que tu vas faire avec ce personnage, amuses toi bien kokoro
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: (Rox) La vie est belle aussi belle que toi, elle te ressemble parfois   (Rox) La vie est belle aussi belle que toi, elle te ressemble parfois EmptyMar 27 Nov - 16:34

Encore bienvenue belle blonde sulfureuse, bonne chance avec le reste de ta fiche, j’ai hâte de lire ça !
Revenir en haut Aller en bas
Ethan Stoker
(Rox) La vie est belle aussi belle que toi, elle te ressemble parfois JzEHOLwh_o
Messages : 83
Emploi : salarié à la distillerie Spencer
Sur ton walkman : bad company - bad company
MessageSujet: Re: (Rox) La vie est belle aussi belle que toi, elle te ressemble parfois   (Rox) La vie est belle aussi belle que toi, elle te ressemble parfois EmptyMar 27 Nov - 16:36

roxaaaaaaaanne, u don't have to put on the red light :3
LILI whaat  re bienvenue coeur mignon

_________________
you've got it all wrong. don't need a metaphor for you to know i'm miserable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bartholomew Caldwell
(Rox) La vie est belle aussi belle que toi, elle te ressemble parfois Tumblr_ncdi5kxNqP1qc63x7o2_500
Messages : 474
Emploi : professeur d'anglais/théâtre au lycée
Sur ton walkman : Rod Stewart – Sailing
MessageSujet: Re: (Rox) La vie est belle aussi belle que toi, elle te ressemble parfois   (Rox) La vie est belle aussi belle que toi, elle te ressemble parfois EmptyMar 27 Nov - 19:35

rebienvenuuue

_________________
I believe in nothing
But the truth in who we are  ✽

(Rox) La vie est belle aussi belle que toi, elle te ressemble parfois 1534232967-survivor
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astercove.forumactif.com/t242-barthou-i-want-to-break-fre
Roxanne Bishop
(Rox) La vie est belle aussi belle que toi, elle te ressemble parfois H5el13E
Messages : 50
Emploi : serveuse débutante au diner, handywoman
Sur ton walkman : Behind the wheel - Depeche Mode, The killing moon - Echo & The Bunnymen
MessageSujet: Re: (Rox) La vie est belle aussi belle que toi, elle te ressemble parfois   (Rox) La vie est belle aussi belle que toi, elle te ressemble parfois EmptyMar 27 Nov - 23:54

@Jessica Banner a écrit:
Trop heureuse de t'accueillir à nouveau, et encore PLUS avec ce visage !

T'es chez toi, tu connais la maison, tu sais trouver la cheminée et être au chaud, du coup j'ai juste hâte de lire la suite, très, très fort !! ♥️

Un petit bonheur de pouvoir combler ce scénario qui attend depuis uN BAAAIL, j'espère que ma version du personnage te rendra heureuse bhvghbjkn

Je vais aller au plus vite!!! Merci de me faire confiance. cry

@Camden McKinnon a écrit:
UUUUH, la voilà. kokoro kokoro
Tu le sais déjà mais, bon, j’ai déjà hâte de lire la suite, ce qu’on en a déjà promet des merveilles...

Re bienvenue à la maison pup, des zoubis ! coeur

Tu passes beaucoup trop de temps à me flatter mais c'est pour ça que je tiens autant à toi va mue mue (non c'est faux tu es kokoro kokoro kokoro et c'est pour ça).

@Ange Delacourt a écrit:
DJKZKWKAKWKSLSLA SEXY ROXY IS FINALLY HERE BDJDKZKSK DAMN :red: :red:
Installes toi bb :perv:

Tu ferais presque passer Rox pour une balayeuse de lits comme j'aime les appeler evil vilaine

Joshua Burroughs a écrit:
Ca fait tellement plaisir de te voir avec ce personnage! in love

Bon retour et bonne chance avec ce personnage qu'on est ravis de voir arriver! Tu connais la maison, fais comme chez toi! mignon

Moi tant que je vous comble, ça me fait DU BIEN ET ÇA ME MOTIVE ENCORE PLUS damn it damn it merci beaucoup.

@Andrea Ferretti a écrit:
Lili :fire: heart

J'ai hâte de voir ce que va donner ce personnage, le peu que j'ai pu lire me plaît déjà beaucoup coeur

Si Roxanne était un peu honnête elle dirait que ta simple vision lui plait alors tu saaais :O :O :O profite hein

(je plaisante knjbh ou pas bright)

Richie Goldwater a écrit:
re) bienvenue coeur

hâte de voir ce que tu vas faire avec ce personnage, amuses toi bien kokoro

Rich' continue d'illuminer mes journées, merci innocent

James Romero a écrit:
Encore bienvenue belle blonde sulfureuse, bonne chance avec le reste de ta fiche, j’ai hâte de lire ça !

Et moi je suis ravie de te voir par ici coeur coeur coeur merci merci.

@Ethan Stoker a écrit:
roxaaaaaaaanne, u don't have to put on the red light  :3
LILI whaat  re bienvenue coeur mignon

Ethanol que tu sois celui qui ait fait le coup du Roxane me surprend absolument pas mdr mdr mdr

Continue va.

MERCI BARTH D'AMOUR :red: coeur coeur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ethan Stoker
(Rox) La vie est belle aussi belle que toi, elle te ressemble parfois JzEHOLwh_o
Messages : 83
Emploi : salarié à la distillerie Spencer
Sur ton walkman : bad company - bad company
MessageSujet: Re: (Rox) La vie est belle aussi belle que toi, elle te ressemble parfois   (Rox) La vie est belle aussi belle que toi, elle te ressemble parfois EmptyMer 28 Nov - 2:28

ethanol mue mue
 j'avoue j'ai riz mdr mdr
bah j'étais obligée dont

_________________
you've got it all wrong. don't need a metaphor for you to know i'm miserable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roxanne Bishop
(Rox) La vie est belle aussi belle que toi, elle te ressemble parfois H5el13E
Messages : 50
Emploi : serveuse débutante au diner, handywoman
Sur ton walkman : Behind the wheel - Depeche Mode, The killing moon - Echo & The Bunnymen
MessageSujet: Re: (Rox) La vie est belle aussi belle que toi, elle te ressemble parfois   (Rox) La vie est belle aussi belle que toi, elle te ressemble parfois EmptyJeu 29 Nov - 1:44

Je sais, je vais t'appeler TOUT le temps comme ça maintenant, tu es condamné!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Walter Bishop
Messages : 180
Emploi : Assistant du shérif
MessageSujet: Re: (Rox) La vie est belle aussi belle que toi, elle te ressemble parfois   (Rox) La vie est belle aussi belle que toi, elle te ressemble parfois EmptyJeu 29 Nov - 13:19






Je te fais l'honneur de te valider avec Walter ♥️ Alors, tu sais à quel point j'étais heureuse de voir débarquer ce personnage, mais tu ne sais peut être pas à quel point je suis heureuse qu'il ait été pris par toi. J'adore ton style, j'adore la poésie de tes mots, le lyrisme qui s'en dégage et j'ai tellement hâte de rédiger l'histoire de cette fratrie à tes côtés...! Tu n'imagines pas à quel point. Sincèrement. tu te doutes qu'après tant de louanges, tu es validée, mais voilà, je te le dis en toutes lettres : tu es validée. ♥️

+ Validation de la créatrice du scénario. (BIEN EVIDEMMENT)



Félicitations, tu peux désormais poser tes bagages à Aster Cove et partir sur les traces du demogorgon ! Mais avant de chausser tes rangers, nous t'invitons à recenser l'avatar et le métier/niveau d'études de ton personnage.
En plus de ta fiche de lien, nous te conseillons de jeter un oeil à la section des demandes diverses où tu trouvera les sujets en rapport avec tes rp.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: (Rox) La vie est belle aussi belle que toi, elle te ressemble parfois   (Rox) La vie est belle aussi belle que toi, elle te ressemble parfois Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
(Rox) La vie est belle aussi belle que toi, elle te ressemble parfois
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Aussi belle que la lune, brûlante comme le soleil +ELOÏS
» Belle étalon cherche femme...xD
» Aurore de Sova : la Belle au Bois Dormant est là~
» [UploadHero] La Belle et la Bête [DVDRiP]
» Hell Moon, une si belle jument ...[VALIDEE]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aster Cove :: Gestion :: Présentations :: Habitants d'Aster Cove-
Sauter vers: