Dans la petite ville d'Aster Cove, des choses étranges se passent...

 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Light in darkness |ft. Royce Standall

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Messages : 136
Emploi : 8th grade
Sur ton walkman : Take on me • a-ha | Africa • Toto
MessageSujet: Light in darkness |ft. Royce Standall   Mar 31 Juil - 22:33



Light in darkness
Royce Standall

La respiration haletante, le souffle court, le cœur qui tambourine dans sa poitrine... Georgie ignore depuis combien de temps il marche dans les rues sombres d'Aster Cove, il ne réfléchit pas réellement, suit ses jambes là où elles décident de le mener. Il n'a même plus la force de pleurer tout ce qu'il souhaite c'est la présence rassurante d'un ami, n'importe qui... Toute cette nuit s'était transformée en véritable enfer, un cauchemar dont il ne parvenait pas a s'éveiller, une horreur qui avait réveillée en lui des souvenirs que son esprit avait cherché à effacer. L'adolescent ne s'était pas retourné une seule fois depuis qu'il avait quitté cette forêt, il avait couru jusqu'à ce que ses forces ne le quitte, le forçant à simplement se traîner loin du drame qui s'était déroulé. Il avait fui dès l'arrivée des secours, profitant de l'affolement général pour disparaître, c'était la meilleure chose à faire, il aurait terminé à l'hôpital, on aurait prévenu son père et ... il ne préféré pas imaginer comment les choses se seraient déroulées si il était rentré chez lui. Si ça avait été une simple fugue, Georgie aurait surement dormi dehors, ça n'aurait pas été la première fois ni même la dernière mais maintenant qu'il avait vu ses choses... ses monstres assoiffés de sang les traquant comme des simples proies, passer une nuit à l'extérieur était inimaginable.  

Son instinct avait fini par le guider vers l'une des seules personnes qui pouvait l'aider, ou du moins en qui il avait confiance. Il aurait pu se rendre chez Jimmy mais il n'était pas certain de la réaction de son meilleur ami si il lui avait expliqué toute l'histoire... Peut-être qu'il aurait voulu se battre, retourner dans cette forêt et traquer ces créatures en pensant avoir une chance contre elles, ou il aurait probablement été en colère et se serait mit à imaginer un plan insensé pour se préparer à leur prochaine attaque... Georgie n'avait pas besoin de ça, pas maintenant, il souhaitait simplement pouvoir s'allonger, souffler un peu et oublier ce qu'il avait vu.

Les quartiers résidentiels de la ville étaient loin d'être ceux que le jeune McGalaan fréquentaient le plus, généralement il y venait simplement pour se rendre chez Royce et encore. Les parents de son meilleur ami avaient le don de le mettre mal à l'aise, par moment il sentait leur regard et pouvait y déceler quelque chose comme du mépris, peut être pensaient-ils qu'ils n'étaient pas assez bien pour leur fils, que comme Jimmy il n'était qu'une mauvaise fréquentation de plus et le nom de son père ne l'aidait pas réellement avec cette image... et d'autres fois il avait l'impression qu'ils cherchaient simplement à l'étudier comme ci il pouvait leur apporter des réponses sur la disparition de leur filles après ce que lui même avait vécu.

Georgie avait laissé une petite grimace étirer ses traits en s'arrêtant près de la résidence Standall, conscient qu'il ne pouvait tout simplement pas sonner et se présenter, pas dans cet état, encore moins à cette heure. Son regard s'était finalement porté sur l'arbre qu'il connaissait bien, c'était loin d'être son coup d'essai, il l'avait déjà escaladé plusieurs fois, tout ce qu'il lui restait à espérer c'était que Royce ne soit pas déjà endormi... merde, il ignorait même l'heure exacte, tout ce qu'il savait c'est que la nuit était déjà bien avancée, et que l'instinct de survie le quittait peu à peu lui laissant ressentir les quelques contusion de son corps ou la fraîcheur de la nuit.

Après s'être hissé sur les branches de l'arbre, Geogie avait finalement poussé un petit soupir de soulagement en voyant la faible lueur d'une lumière à travers la fenêtre de son meilleur ami et sans attendre plus longtemps il s'était penché pour frapper à plusieurs reprise sur la vitre avant d'appuyer son front contre celle-ci, fermant un instant les yeux.

Son état était probablement pitoyable, ses vieux vêtements étaient déchirés par endroits, quelques marques et coupures étaient présentes sur sa peau après ses chutes et leur fuite à travers les bois, la sueur avait emmêlé ses cheveux bruns et il avait très certainement le sang de Sandra et Kenny un peu partout sur lui mais en soit, il s'en sortait plutôt bien et ça il le devait aux deux personnes qui avaient risqué leur vies pour le protéger.

Quand il y eu enfin du mouvement dans la pièce, Georgie avait décollé son visage de la fenêtre, ne s'occupant même pas de la réaction que pouvait avoir son meilleur ami et lorsqu'il ouvrit la barrière qui les séparaient, il essaya d'esquisser un petit sourire comme pour le rassurer tout en parlant d'une voix aussi essoufflée que fatiguée.

- ... Panique pas ... Ok ?

code by bat'phanie

_________________
Falling Down
LIKE THESE AUTUMN LEAVES
WE'RE THE UNDERDOGS, IN THIS WORLD ALONE



THE THREE MUSKETEERS:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 278
Emploi : 10th grade
Sur ton walkman : Perfect day - Lou Reed
MessageSujet: Re: Light in darkness |ft. Royce Standall   Mer 1 Aoû - 21:15

Light in Darkness
Georges McGalaan

Allongé confortablement sur ton lit, ta veilleuse encore allumée malgré le strict couvre-feu de tes parents, tu te reposais l'esprit autour d'une bonne lecture. Tes yeux se perdaient dans les pages de ton livre du moment : "the Bourne identity" ! Près de toi, sur ta table de chevet, deux autres petits bouquins se démarquaient parmi tes quelques brouillons de cours... À vrai dire, tu n'allais que très peu toucher à ces livres-là. Stephen King n'était pas un auteur que tu appréciais, et tes grands-parents ne devaient pas le savoir... Oh, papy et mamy Standall ne devaient guère avoir conscience de la vie à Aster Cove pour te prescrire la lecture de ce genre de roman ! Tu n'aimais pas te faire peur inutilement... Du moins, ta vie était déjà assez effrayante. Nul besoin pour toi de te perdre l'esprit dans "the mist" ou "Carrie"... Tu te demandais parfois réellement si ce King n'avait pas déjà vécu ici à Aster Cove. Ses romans pourris ne pouvaient qu'être inspirés de votre vie... Non, vraiment, ta petite tête optimiste préférait de loin se concentrer sur les aventures de Jason Bourne...

C'est lors d'un passage particulièrement tendu de ton roman que de légers grincements anormaux se firent entendre dans ton jardin. Tu n'avais pas prêté plus attention à ces bruissements, bien trop plongé dans ta lecture. En cet instant, tu te souciais bien trop de la vie du personnage principal de ton ouvrage pour faire preuve de paranoïa vis-à-vis des bruits extérieurs ! Pourtant, un plus grand frappement contre ta fenêtre te délogea rapidement de Jason Bourne... Tu avais instinctivement fermé ton bouquin, quittant doucement ton lit douillet afin de te tenir debout face à tes grands rideaux rouges... Un énième fracas vint te tirer de tes rêveries encore persistantes. Tu n'étais désormais plus dans ton roman ! D'un pas lent et craintif, tu t'approchas des bruits suspects... Ton coeur se mit à battre bien plus rapidement lorsque ta fenêtre s'ouvrit violemment, lâchant un vent froid dans toute ta chambre.

Tu avais rapidement attrapé l'un des dictionnaires de ta bibliothèque, prêt à le jeter sur quiconque oserait entrer dans ta chambre. Ta lancée de livre s'était déjà mis en marche lorsque tes rideaux dévoilèrent le fauteur de troubles... Tu avais immédiatement lâché ton dictionnaire, s'écrasant sur ta moquette dans un bruit sourd...

Face à toi, Georgie avait fait irruption dans ta chambre par la fenêtre... Ce n'était pas la première fois, il fallait le dire. Seulement, l'habitude que tu avais autrefois à voir entrer ton meilleur ami au beau milieu de la nuit était quelque peu perdu... Les deux années que tu avais vécu sans lui avaient vite fait de te faire perdre toutes ses habitudes... De même, faire face à un Georgie dans un état si pitoyable n'avait pas aidé à faire passer ton angoisse... Le garçon était sale, couvert de terre, de coupure et de fines coulées de sang. Ses vêtements étaient déchirés, preuve d'une éventuelle baston qui aurait mal tourné pour lui... Franchement, la vue de ce spectacle t'avait rapidement fait monter la pression. Au fond pourtant, ce genre d'expérience t'avait manqué... Tu ne savais en aucun cas la raison du massacre visuel que t'offrait ton ami, seulement tu étais content qu'il se soit tourné vers toi... Ce fut certainement là la raison pour laquelle tu ne l'avais pas engueulé en premier lieu. Bien au contraire, tu répondis au sourire de Georgie par un second rictus. Oh, le tien semblait bien plus crispé, régi particulièrement par la surprise, mais l'effort était là... Tu avais évité un cri, et c'était déjà ça.

« Georges McGalaan... Vous n'êtes pas sortable. » avais-tu chuchotais ironiquement.

La pression était rapidement descendu, aussi lui avais-tu cette fois-ci offert un véritable sourire, tandis que tu t'étais approché de ton ami afin de lui attraper le bras. D'un geste, tu l'avais fait s'asseoir sur le large fauteuil trônant près de ta fenêtre... Tu t'occuperais de le nettoyer plus tard... Il était ici temps d'avoir une discussion avec Georgie. Oh, tu étais assez excité. Sûrement n'avais-tu encore que peu conscience de la gravité des évènements. Tu t'étais une fois de plus pris pour un personnage de Jason Bourne, comme lors de chacune de tes aventures en compagnie de tes deux amis !

« Pas besoin que je te fasse la morale hein ? On est tout les deux d'accord. » avais-tu rajouté, jetant un coup d'oeil sur la tenue bousillée de Georgie...

Comme une véritable mère, tes pensées s'étaient alors tournées vers ta garde-robe. Grand placard que tu n'hésitas pas à ouvrir afin d'en sortir quelques habits... Tu revins finalement vers ton interlocuteur, posant tes affaires sur ses genoux et t'asseyant sur ta moquette, preuve que tu étais désormais prêt pour votre conversation. Tu avais ainsi l'air d'un enfant à qui l'on conterait une histoire fantastique. Car oui, tu savais pertinemment que les affaires de Georgie te prendraient sûrement la nuit...

« Bon... Explique tout »

Made by Neon Demon

_________________
boys don't cry ♫
It's such a perfect day, I'm glad I spend it with you... Oh such a perfect day... You just keep me hanging on....
c by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 136
Emploi : 8th grade
Sur ton walkman : Take on me • a-ha | Africa • Toto
MessageSujet: Re: Light in darkness |ft. Royce Standall   Sam 6 Oct - 3:29



Light in darkness
Royce Standall

Les prunelles du brun avaient fixé le dictionnaire un court instant et la pensée de Roy essayant d'assomer quelqu'un avec ça arracha presque un sourire à Georgie. La petite réflexion de son meilleur ami avait de nouveau attirée son attention et il se sentait déjà soulagé face à la douceur de Royce, sa voix réconfortante malgré la petite angoisse qu'il cherchait à cacher.

Le petit brun ne s'était pas fait prier pour s'asseoir ou plutôt se laisser tomber dans le fauteuil, prenant tout de même soin de retirer des chaussures à l'aide de ses pieds pour ensuite ramener ses jambes contre lui.

Son corps entier semblait douloureux, sûrement du à l'adrénaline qui s'estompait enfin et sa gorge était nouée, sèche, si bien qu'il avait l'impression que prononcer le moindre mot serait maintenant un véritable défi.

Georgie avait suivit son meilleur ami des yeux, ne faisant aucune réflexion lorsque celui-ci avait pensé à lui remaner des vêtements de rechange car même si il le taquinait parfois avec Jimmy sur le fait qu'il soit un peu trop maman poule avec eux, Georgie appréciait ce genre de petites attentions, ces gestes simples qu'il ne recevait de personne d'autre.

Quand Royce s'installa enfin, l'adolescent avait saisit l'un des cousin du canapé et en triturait nerveusement les coins. Ses lèvres s'étaient entrouverte à plusieurs reprises sans que rien ne les franchissent et il fallut un petit soupir pour que Georgie parvienne enfin à trouver ses mots.

" J'suis sorti ce soir ... J'ai pas fugué cette fois, j'suis simplement sorti parce que quelqu'un à mit quelque chose dans ma boîte aux let-... Attends  !  Regarde. "

Presque immédiatement, le petit brun s'agite sur le fauteuil, se tortille pour atteindre la poche de son pantalon et en sortir un polaroide chiffonné avant de le tendre à son ami, laissant celui-ci le prendre et l'analyser tandis qu'il s'installait de nouveau dans le fauteuil, tirant sur les manches de son pull.

" J'sais pas qui la mis là et j'ai cru que ... J'sais pas, qu'on m'expliquerait peut-être... Tu sais les disparitions ... Où j'étais et qu'est-ce qui m'est arrivé pendant ces 2 ans "

Une petite grimace déforma ses traits à cette pensée. Ce sujet était sensible autant pour lui que pour Royce il en était conscient mais oui au moins était revenu après sa disparition alors que les soeurs de Roy restaient introuvables.

" J'suis allé à l'endroit, dans la forêt et j'étais pas seul, y avait des lycéen, des adultes ... La mère d'April, l'adjoint Bishop... Et... merde j' sais même pas comment expliquer ça... On s'est fait attaquer... Je me souviens plus comment c'est arrivé je me souviens juste des grognements et tout le monde s'est mit à paniquer et à courir ... J-j'crois que quelqu'un est mort ..."

A vrai dire il n'était pas certain qu'il n'y ai eu qu'une seule victime, il avait perdu la trace des autres et avait abandonné ses deux sauveurs avant que les secours ne les trouve mais les hurlements de la première victime étaient toujours gravés dans sa mémoire.

" C'était pas des loups Roy... C'était... Je sais pas, des monstres... Et je pense ... J'pense que j'avais déjà vu ça "

C'était confu, autant pour son meilleur ami que pour lui mais son esprit ne parvenait pas à remettre les choses en ordre à chercher un sens à tout ça, il semblait simplement s'affoler à nouveau et Georgie était presque certain qu'il pourrait pleurer à nouveau.

" Madame Karcy et Kenny ils ... Ils m'ont sauvé la vie et je sais même pas si il s'en sont sortis ... Y avait du sang partout ... Kenny était presque plus conscient il tenait même plus debout ... J'ai réussi à m'enfuir quand les secours sont arrivés ... Je savais pas où aller parce que si ils m'avaient trouvés... "

Le petit brun détourna le regard en pincant ses lèvres essayant de retenir les larmes qui lui brûlaient une nouvelle fois les yeux avant de se pencher pour mettre son visage entre ses mains, étouffant un sanglot.

" Je sais pas ce qui s'est passé là-bas.... C'était comme faire un cauchemars sauf que je me réveillait pas "

Il n'était pas certain que ce récit avait le moindre sens, ni même que Roy pourrait comprendre ou imaginer ce qui s'était déroulé dans ses bois mais tout était encore trop confus dans l'esprit de l'adolescent.

code by bat'phanie

_________________
Falling Down
LIKE THESE AUTUMN LEAVES
WE'RE THE UNDERDOGS, IN THIS WORLD ALONE



THE THREE MUSKETEERS:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 278
Emploi : 10th grade
Sur ton walkman : Perfect day - Lou Reed
MessageSujet: Re: Light in darkness |ft. Royce Standall   Sam 13 Oct - 20:47

Light in Darkness
Georges McGalaan

Tu n'avais pas la grimace facile. Il était pour toi généralement aisé de contenir l'horreur ou le dégoût que tu éprouvais pour une situation -et plus rarement envers une personne-. Pourtant, ainsi assis en tailleur face à Georgie, tes traits se tordirent bien facilement... Ton ami avait commencé ses explications par un petit papier ayant trouvé refuge dans sa boîte au lettre. Tu imaginas immédiatement tes parents avoir jeté sans aucune autre forme de procès cette véritable bombe... Oh ils devaient avoir bien fait, car tu n'aurais jamais hésité à débouler à ton tour au beau milieu de la forêt afin de trouver des réponses ! Georgie semblait lui être totalement tombé dans le piège -si piège il y avait...- et ses prochaines paroles ne manquèrent pas de t'évoquer de pénibles souvenirs... C'était évident après tout ! Georgie avait été bien plus impliqué que toi dans les affaires de disparitions. Personne ne pouvait lui en vouloir pour avoir tenté de suivre un semblant d'indice... Personnellement, tu garderais ton sermon bien enfoui. Il n'était définitivement pas utile, ni pertinent.

C'était donc une attaque... Tu n'avais pas réellement compris les bafouillements de Géorgie, et ne tenterais de toute façon en aucun cas d'approfondir la chose. Du moins, pas pour l'instant... Tu devais certainement avoir extrait ce qu'il suffisait de ses paroles. Assez afin de comprendre que quelque chose de grave s'était produit ce soir... Quelque chose qui -tu l'espérais- se verrait rapidement révéler dans le journal de la ville. Georgie avait bien parlé de monstres, mais tu espéras trouver un peu plus de véracité dans les futurs propos des journalistes et enquêteurs... Ton ami était encore en état de choc, seulement, un élément attira plus particulièrement ton attention. Ses évènements, il semblait les avoir déjà partiellement vécus... Évidemment que les évènements de la forêt de Lost Pine avait une corrélation avec les mystères de la ville. C'était évident, mais à quel point . Là était la réelle question.

Tu sursautas de surprise en observant la dégringolade émotionnelle de ton ami... Il n'en pouvait plus, ça ne faisait aucun doute. Il semblait épuisé, aussi bien mentalement que physiquement. Aussi fut-il cohérent d'assister au relâchement de ses nerfs... Seulement toi, tu n'aimais pas ça... Non, tu n'aimais en aucun cas observer une personne s'écrouler sans rien faire. Il en valait naturellement d'autant plus lorsqu'il s'agissait de ton meilleur ami ! Tu t'étais ainsi lever rapidement, attrapant doucement les épaules de Georgie...

« Hey hey hey ! C'est bon, c'est fini. T'es en sécurité maintenant »

Lâchant tranquillement ton meilleur ami, tu fis marche arrière sur la pointe des pieds jusqu'à ta table de chevet... Sans faire de bruit, tu ouvris le petit tiroir, y dénichant quelques paquets de gâteaux que tu avais gardés jusqu'à présent en cachette.

« Tiens regarde ! Tu les adores ceux-là. » Tu lui offris un sourire rassurant en lui posant les biscuits dans les mains.
« T'inquiète pas, tu peux rester autant de temps que tu veux. Mes parents ne viennent pas dans ma chambre pour me réveiller le matin, alors t'as pas à t'en faire de ce côté-là. Regarde, y'a mon lit qui t'attend ! » Tu tapotas les vêtements que tu lui avais étendus sur les genoux.
« On pourra parler de tout ça plus calmement quand tu seras bien installé ! »
Made by Neon Demon

_________________
boys don't cry ♫
It's such a perfect day, I'm glad I spend it with you... Oh such a perfect day... You just keep me hanging on....
c by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Light in darkness |ft. Royce Standall   

Revenir en haut Aller en bas
 
Light in darkness |ft. Royce Standall
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» The Age of Light and Darkness
» Thranduil Oropherion ♕ Light in Darkness
» Editeur light libre
» the light of aerendil
» | When Darkness Falls

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aster Cove :: Quartier Nord :: Logements-
Sauter vers: