Dans la petite ville d'Aster Cove, des choses étranges se passent...

 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Monsters, stuck in my head ( Joshua)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bartholomew Caldwell
Monsters, stuck in my head ( Joshua) Tumblr_ncdi5kxNqP1qc63x7o2_500
Messages : 469
Emploi : professeur d'anglais/théâtre au lycée
Sur ton walkman : Rod Stewart – Sailing
MessageSujet: Monsters, stuck in my head ( Joshua)   Monsters, stuck in my head ( Joshua) EmptyLun 30 Juil - 19:47

Cela faisait presque une semaine que l'hôpital m'avait jeté dehors. Si ça n'avait tenu qu'à moi je serai encore actuellement dans ma chambre. Mais selon eux je n'avais aucunement besoin de prendre le lit de quelqu'un d'autre. J'avais encore une épaule en moins ce n'était pas suffisant ? Non, on préférait me mettre en danger à l'extérieur. Des policiers étaient venu m'interroger à propos de cette fameuse nuit d'horreur. Au sujet de loup. Ces hommes là ils avaient pas dû en voir beaucoup dans leur vie pour estimer que ce qui nous avaient attaqués c'était le cousin des chiens.
C'était sur et certains que ces créatures sortis tout droit de l'enfer étaient encore présentes. D'un moment à l'autre, elles allaient surgir de l'ombre et tous nous dévorer. Comme la pauvre Diana. J'avais appris que son corps avait été retrouvé et que le vieux Gilles était porté disparu. A mon avis il y avait peu de chance de le retrouver en pleine forme. D'habitude j'étais plutôt quelqu'un de positif mais après avoir vécu cette folle nuit on avait une vision différente des choses. Aster Cove était devenu une ville qui n'était plus du tout sûre entre une plante carnivore sortie dont ne savait où et ses amis cabots du même registre.
Inutile de préciser que depuis que j'étais sortie de l’hôpital et que j'étais rentré chez moi, j'avais peu dormi. Chaque bruit, me faisait sursauter et je serrai fortement le manche d'un couteau de cuisine dans mon lit. Cette fois ci, j'avais prévu une arme. Et quand je sortais de chez moi, j'avais un couteau suisse dans ma poche. Pratique et moins encombrant mais tout aussi fatal si jamais je me faisais sauter dessus encore par l'une de ses créatures. Rien que d'y repenser, j'en avais des frissons. J'étais en train de me diriger vers chez le kinésithérapeute pour mon épaule. Il n'y avait pas grand monde dehors, et j'aimais pas vraiment cette atmosphère. Peut être parce qu'il faisait trop chaud ? J'avais moi-même attaché mes cheveux en une queue de cheval pour sentir un peu la brise sur ma nuque. Un bruit me faisait brusquement sursauter, venant d'une ruelle adjacente. Il me semblait voir quelque chose bouger dans l'ombre. C'était eux. Ils étaient là ! La panique montait petit à petit, jusqu'à totalement me submerger. Je me mettais alors à courir vers la cabine téléphonique la plus proche et m'enfermait dedans. D'une main tremblante j'insérais les pièces dans le trou, pestant lorsque j'en faisais tomber une. Je finissais par réussir à mettre la somme adéquate et composait le numéro de téléphone de chez Joshua. En espérant qu'il était pas partis en promenade. A chaque seconde sans réponse, mon doigt s'entaillait sur la lame du petit couteau que j'avais dégainé. Enfin, lorsque j'entendais la voix de Joshua, je me mettais à hurler sans pouvoir me contrôler, totalement paniqué.

- Ils sont là Joshua ! Ils sont lààà ! Juste à côté du Dinner ! Ils vont me bouffer !!

J'entendais subitement un bruit et lâchais le combiné en voyant l'une de ces créatures me fixer à juste quelques mètres. Trop affolé et psychologiquement atteint pour me rendre compte que c'était un simple chat noir. Je me laissais tomber assis sur le sol de la cabine, fermant les yeux tout en priant intérieurement que le verre soit assez solide ou que ce démon ne sache pas ouvrir une porte.

_________________
I believe in nothing
But the truth in who we are  ✽

Monsters, stuck in my head ( Joshua) 1534232967-survivor
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astercove.forumactif.com/t242-barthou-i-want-to-break-fre
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Monsters, stuck in my head ( Joshua)   Monsters, stuck in my head ( Joshua) EmptyDim 12 Aoû - 10:48

Monsters, stuck in my headBart & Joshua
I'm gonna rise right out of the ground. Ain't no grave can hold my body down ( → Ain't no grave ) •••


Lorsque la sonnerie du téléphone brisa le silence de l'appartement, son premier réflexe fut de se lever pour répondre. Joshua réprima aussitôt une grimace douloureuse, sa plaie au côté se rappelant à son bon souvenir. Il oubliait encore trop souvent la balafre pas totalement cicatrisée, stigmate d'une nuit qui ne s'effaçait pourtant jamais totalement de sa mémoire. Pour preuve la pile de journaux et de magazines scientifiques étalée sur sa table basse. Le salon du trentenaire avait vite pris des allures de base de recherche, disparaissant sous les classeurs et les feuilles volantes recouvertes de son écriture désordonnée. Que cherchait-il au juste ? Tout et n'importe quoi. Le moindre indice susceptible de remettre de l'ordre dans le désordre sans nom que constituaient les souvenirs qu'il gardait des événements de Lost Pine. Un maelström d'images et de son, des détails qui lui revenaient bien souvent au moment le plus inopportun.

Les autorités prétendaient avoir fait la lumière sur ce qui s'était passé mais Joshua se rappelait trop bien sa réaction indignée face à cette théorie qui ne tenait pas debout. Des loups ? Ces choses qui leur était tombées dessus avaient beau prendre l'apparence de canidés, elles n'avaient rien à voir. Il était bien placé pour le savoir. Et cette prétendue spécialiste de Bangor racontait des imbécillités plus grosses qu'elle. Aussi s'était-il lancé dans cette drôle de vendetta. Comme si le fait de plonger tête baissée dans ce nouveau projet allait lui permettre de tirer un trait sur cette nuit. Il ne pourrait pas tourner la page tant qu'il ne saurait pas. L'incertitude lui était presque plus insupportable encore que tous les scénario qu'il n'arrêtait pas de retourner dans son esprit.

Une main sur le combiné, le jeune homme eut quelques secondes de pause, ne pouvant s'empêcher de penser que quelque chose allait perturber la quiétude de cette après-midi. Et il ne cru pas si bien dire. La voix de Bart à l'autre bout du fil le glaça. L'espace d'une seconde Joshua se figea. Et s'il avait raison ? Ces horreurs étaient de retour pour en finir ? Mais la voix de son ami était teintée d'une note de panique et malgré la terreur grandissante qui l'étreignait, il rassembla son courage, sa main se resserrant sur le combiné.

« J'arrive Bart. Surtout ne bouge pas, je viens. Tout ira bien tu m'entends ? »


Des promesses en l'air qui étaient surtout là pour le rassurer lui. Mais Joshua n'avait jamais été si peu sûr de lui alors qu'il agrippait ses clés. Il fut sur le pas de sa porte avant même d'avoir pu réaliser ce qu'il lui arrivait et il en oublia presque de refermer derrière lui. Lui qui s'était toujours moqué de sa si petite ville d'enfance, rejoindre le centre ne lui paru jamais aussi long et il eut le temps de refaire le scénario des dizaines de fois dans son esprit. Qu'allait-il trouver là bas ? Et si les monstres étaient de retour ? Mais ce qu'il trouva lui brisa un peu plus le cœur. Au début Joshua ne remarqua rien, bêtement debout dans la rue, alors qu'il regardait de tout côté, sans trop savoir quoi faire. Puis ses yeux se posèrent sur la cabine téléphonique encore ouverte et il compris bien vite de quoi il retournait. Et la scène avait de quoi vous arracher un pincement au cœur. Les épaules de son ami tremblaient encore lorsqu'il s'agenouilla devant lui et posa une main incertaine sur son bras.

« Bart ? Je suis là. C'est Joshua. »

Il n'avait même pas osé lever la voix, comme s'il avait craint de le surprendre ou de lui faire plus peur encore.

 
© 2981 12289 0

Revenir en haut Aller en bas
Bartholomew Caldwell
Monsters, stuck in my head ( Joshua) Tumblr_ncdi5kxNqP1qc63x7o2_500
Messages : 469
Emploi : professeur d'anglais/théâtre au lycée
Sur ton walkman : Rod Stewart – Sailing
MessageSujet: Re: Monsters, stuck in my head ( Joshua)   Monsters, stuck in my head ( Joshua) EmptyLun 20 Aoû - 19:37

Tout ira bien. C'était ce que je me répétais dans ma tête. Les paroles de Joshua comme un encouragement pour ne pas finir complètement dingue. Mon ami arrivait. Il allait me sauver, m'éloigner de ce monstre. Je n'osai même pas ouvrir les yeux pour vérifier si il était toujours là ou pas. J'avais remarqué leur ténacité dans la forêt, dans cette folle nuit sanglante. Ces chiens de l'enfer n'abandonnaient jamais. Pour l'instant je n'entendais rien dans ma cage de verre. C'était le calme plat. Pas de grognement ni de vacarme qui annonçait une attaque. Le calme avant la tempête. C'était peut être un éclaireur ? Dans une minute d'autres créatures allaient faire leur apparition et renverser cette cabine téléphonique. Et Joshua qui arrivait. Mon dieu, à cause de moi il allait mourir. Pourquoi je l'avait appelé ? Il était trop tard à présent pour lui dire de rester chez lui. J'étais en colère contre moi-même et des larmes de rage commençait à couler sur mes joues. De rage et aussi de peur.
Lorsque je sentais quelque chose se poser doucement sur mon bras je poussai un cri hautement viril. Relevant ma tête vers ce qui m'avait surpris. Joshua. Il était vivant. Il ne s'était pas fait manger tout cru. Comme la pauvre Diana. Je tendais mes mains vers ses bras, les accrochant comme pour m'assurer qu'il était bien là. Que ce n'était pas un mirage comme lors de l'enterrement de la pauvre adolescente. Mes yeux s'embuaient de larmes et je me mettais à sangloter de soulagement, avec toujours cette peur en moi qui ne me quittait pas.

- Jo...Joshua...Tu..tu l'a...vu ? Il me fixait à tra..travers la ca..cabine !

Je tournais la tête vers la droite, là où j'avais aperçu ce faux loup mais il n'y avait rien. Rien d'autre qu'un trottoir sali par les merdes de pigeons. Je me pinçais les lèvres, retournant mon regard sur mon ami.

- Il était là, je te le jure !

Je n'avais plus rien d'un quarantenaire actuellement mais d'un enfant terrorisé qui était sur et certains d'avoir croisé le diable.

_________________
I believe in nothing
But the truth in who we are  ✽

Monsters, stuck in my head ( Joshua) 1534232967-survivor
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astercove.forumactif.com/t242-barthou-i-want-to-break-fre
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Monsters, stuck in my head ( Joshua)   Monsters, stuck in my head ( Joshua) EmptyMar 4 Sep - 9:22

Monsters, stuck in my headBart & Joshua
I'm gonna rise right out of the ground. Ain't no grave can hold my body down ( → Ain't no grave ) •••


L'espace d'une seconde, lorsqu'il avait entendu la voix de son ami au téléphone, Joshua s'était mis à douter. Et si ? Et si c'était vrai ? La voix de la raison avait fini par l'emporter mais un petit murmure n'avait cessé de chuchoter dans un coin de sa tête que le cauchemar était peut-être de retour. Mais de cauchemar il n'y en avait que dans les yeux de Bart ce jour là. Et le réaliser lui arracha un petit pincement de lèvre gêné. Partagé entre la tristesse et quelque chose d'indéfinissable. Les choses ne rentreraient plus jamais dans l'ordre après cette terrible nuit et l'homme avait le sentiment que tous ses efforts pour revenir à la réalité seraient définitivement vains. Que pouvait-il faire face à ça ? Il avait horreur de ce qu'il était sur le point de faire mais il le fallait. Et lorsque sa main se posa sur l'épaule tremblante du jeune professeur, il dû mobiliser son courage pour continuer.

« Ouvres les yeux Bart, regarde. Je suis arrivé par la rue. Il n'y a plus rien. »

Il n'y avait jamais rien eut. Mais la vision de son ami avait été bien réelle à ses yeux. Et il rechignait à prétendre le contraire. Combien de mauvais rêves avaient-il lui-même vécu pour savoir qu'un flash-back, aussi intangible soit-il était bien réel pour celui qui le vivait ? Qui était-il pour lui dire le contraire après avoir passé des heures à contempler la nuit défiler sur le plafond de sa chambre ?

«  Ce que tu as vu étais bien réel à te yeux. Mais je te garantis que rien ne va arriver. C'est un flash-back Bart. Ces images ne te suivront pas dans la réalité. »

Hors de la cabine, le soleil brillait encore. Comme un pied de nez à ce qui était en train de se dérouler entre ces quatre murs de verre. Comment le jour pouvait-il encore se lever sur le monde après qu'il eut connu de telles horreurs ? Cette provocation la pire des injures à ces yeux. Et il regrettait d'avoir à endosser le rôle du pragmatique. Bart n'était pas fou, il n'imaginait pas des choses. Mais il n'était pas prêt à entendre parler de tout ça et encore moins des effets secondaires de son traumatisme. Lost Pine avait laissé en eux bien plus de stigmates que quelques cicatrices. Des marques bien plus profondes que le temps et la guérison n'étaient pas encore parvenus à effacer.

« Viens, rentrons, souffla-t-il, je reste avec toi, il ne va rien arriver. Je suis là. »

Sortir de cette cagee de verre, poser de nouveau les yeux sur les trottoirs familiers de son enfance. Se rendre compte qu'Aster Cove n'avait pas changé après tout ça. Cette ville vivait-elle dans une bulle hors du temps ? Il se le demandait parfois et ne voyait pas d'autre explications à ça. Cette bourgade oubliée du reste du monde avait vu défiler tellement de tragédies qu'il lui semblait incongrue qu'elle soit encore capable de se dorer au soleil comme un animal paresseux. Un animal pourvu de crocs capables de vous laisser des marques indélébiles. Tourner le dos aux cauchemars et sortir dans la lumière, la main de Bart sous la sienne ne lui avait jamais semblé si frêle.

« Sortons d'ici, insista-t-il, je te le promets, il n'y a rien d'autre que des cauchemars ici. Ils ne reviendront plus aujourd'hui. »
 
© 2981 12289 0

Revenir en haut Aller en bas
Bartholomew Caldwell
Monsters, stuck in my head ( Joshua) Tumblr_ncdi5kxNqP1qc63x7o2_500
Messages : 469
Emploi : professeur d'anglais/théâtre au lycée
Sur ton walkman : Rod Stewart – Sailing
MessageSujet: Re: Monsters, stuck in my head ( Joshua)   Monsters, stuck in my head ( Joshua) EmptyVen 7 Sep - 22:35

Les hallucinations pouvaient être un danger pour soi-même mais aussi pour les autres. Surtout quand on se baladait avec un couteau dans sa poche. J'étais loin de m'imaginer que j'en étais une victime, persuadé qu'un chien de l'enfer était bien présent tout à l'heure. Je pouvais encore le voir se tenir là, juste à côté de la cabine téléphonique, me fixant des yeux qu'il n'avait pas. Ce qui donnait encore plus la chair de poule. Les paroles de Joshua était en quelque sorte réconfortante mais j'étais tout de même encore sceptique. La créature avait dû filer pendant que j'étais en train de prier pour mon salut. C'était la seule raison pour laquelle mon ami ne l'avait pas aperçu.

- Il n'y a plus rien mais il était là

Répétais je, tout à fait buté. J'étais têtu comme une mule, c'était l'un de mes défauts. Quand j'avais quelque chose en tête il était presque impossible de me faire lâcher le morceau. Alors si je pensais que la bête existait, c'était que c'était le cas.
Voilà que maintenant Joshua me sortait que ça n'avait qu'un souvenir que j'avais implanté dans la réalité. Autrement dit, il me pensait fou. Je fronçais les sourcils, regardant à nouveau vers le trottoir mais la créature était toujours disparue. Je n'allai quand même pas devoir partir à sa recherche pour prouver au zoologique que je n'avais pas la berlue ? Non, hors de question. Je pouvais encore sentir la douleur lorsque le chien m'avait arraché la peau de l'épaule. Je ne tenais vraiment pas à revivre ça. J'étais plus en sécurité dans cette cabine téléphonique. Si je faisais un pas dehors, j'allai me faire attaquer. C'était sur et certains. Mon angoisse était tellement forte que même les paroles rassurantes de Joshua ne suffisait pas à me donner suffisamment de courage pour me remettre debout.

- Et si...elle réapparait et qu'elle nous pourchasse...?

Ce n'était qu'une hypothèse mais il y avait tout de même une possibilité que ça arrive. Ces créatures étaient loin d'être toute morte lors de cette nuit sanglante. En y repensant, ma main serrait celle de Joshua et c'était au prix d'un grand effort que je me redressais. J'avais les jambes en cotons et bien besoin d'un remontant pour oublier ce moment de frayeur. La fatigue y était aussi pour quelque chose, je n'allai pas le cacher. J'étais aussi d'un naturel fragile depuis mon accident. Il était difficile pour moi de pratiquer un sport car je fatiguais rapidement. Mon coeur n'était plus tout jeune et menaçait de se perdre à chaque coup de panique. Grâce aux secours qui étaient arrivés rapidement le jour de l'enterrement d'Alicia, j'avais échappé à la mort. Je pouvais imaginer que c'était l'adrénaline qui avait fait de même contre les "loups".

- Désolé de t'avoir dérangé...Je crois que j'ai besoin d'une bière...je t'en offre une ?

Proposais je avec un petit sourire navré sur les lèvres. J'avais l'impression de l'avoir alarmé pour rien finalement. Peut être que c'était vraiment juste le fruit de mon imagination. Après tout il y avait un beau soleil dehors. Pourtant, alors que j'étais sorti de la cabine, je sursautais lorsque qu'un chat - celui que j'avais pris pour un demodog - faisait du bruit en faisant tomber une poubelle.

- Deux bières en fait...

Soufflais je avant de me mettre en route vers le bar le plus proche. Je refusais néanmoins de lâcher la main de zoologiste. Comme une ancre pour ne pas perdre totalement la tête peut être ?

_________________
I believe in nothing
But the truth in who we are  ✽

Monsters, stuck in my head ( Joshua) 1534232967-survivor
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astercove.forumactif.com/t242-barthou-i-want-to-break-fre
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Monsters, stuck in my head ( Joshua)   Monsters, stuck in my head ( Joshua) EmptyMar 2 Oct - 10:37

Monsters, stuck in my headBart & Joshua
I'm gonna rise right out of the ground. Ain't no grave can hold my body down ( → Ain't no grave ) •••


Il aurait voulu lui dire que ce monstre ne réapparaîtrait pas pour finir le travail. Mais la vérité c'était que Joshua n'en était pas tout à fait certain lui-même et rechignait à aligner un mensonge pour le rassurer. L'incertitude se serait entendue dans sa voix. Après tout, cette question, ne se l'était-il pas posée des dizaines de fois ? Et si ? Et si ces effroyables bestioles courraient toujours, là quelque part ? Cela faisait des semaines que l'on avait pas entendu le moindre son à ce propos mais l'homme ne pouvait s'empêcher d'imaginer les hypothèses les plus invraisemblables. Si l'on avait cherché à étouffer l'affaire ? Depuis la nuit du drame, Lost pine s'était transformé en sanctuaire inviolable et les seules preuves qu'il aurait pu rapporter étaient maintenant prisonnières du terrain de jeu de son enfance, à présent transformé en no man's land cauchemardesque.

«  Elle ne reviendra pas aujourd'hui. » Se contenta-t-il d'assurer

De ça il en était certain. Car ce que Bart avait vu ne pouvait être que le fruit d'un souvenir remonté de cette terrible nuit. N'en avait-il pas lui-même vécu ? Il lui arrivait encore de se réveiller la nuit, ouvrant les yeux sur le plafond de sa chambre, le cœur battant à tout rompre, peinant à se convaincre qu'il n'était pas de retour au fond des bois. Des stigmates de Lost Pine ils en gardaient tous, certains de façon plus visible que d'autres. Et Joshua espérait sans trop y croire que viendrait vite le moment où il pourrait s'arrêter de scruter les recoins de toute sorte en s'attendant vaguement à voir bondir l'une de ces créatures infernales.

C'est un peu sans trop comprendre qu'ils se retrouvèrent donc accoudés à un comptoir. L'endroit n'avait rien à voir avec l'Aster Clover et son ambiance résolument familiale mais ça ferait bien l'affaire. Le barman, un homme austère, se contenta de hausser le sourcil en les voyant débarquer et le tabouret qu'il déplaça grinça sur le parquet dans un hululement lugubre.

« Deux ginger ale. »
marmonna-t-il sans se concerter

Et un froncement de sourcil le mis au défit de se fendre de tout commentaire sur son choix plus que modeste à cette heure de la journée. Il avait probablement d'infantiliser un tantinet son ami mais il lui semblait inutile et déraisonnable d'ajouter quelques centièmes de grammes supplémentaires à leur alcoolémie. Pas quand la moindre petite ombre pouvait encore leur faire interpréter les pires scénarios.

«  Tu ne me déranges pas, conclut-il finalement, qui d'autre pourrait mieux comprendre ce qui c'est passé ? Tous ces gens ont beau être pleins de bonnes intentions, ils n'y comprennent pas grand chose eux-même. On t'a proposé des rendez-vous au centre hospitalier toi aussi ? »

Il ne s'y était pas encore rendu. Par peur ou par manque d'envie. Parce qu'il n'était pas certain de vouloir reparler de ça à quelqu'un qui ne le comprendrait pas ou pire, tenterait de réfuter ce qu'il avait vécu. Mais Joshua savait bien qu'il ne faisait que repousser l'inévitable et que sa fuite en avant ne pourrait pas durer éternellement.
 
© 2981 12289 0

Revenir en haut Aller en bas
Bartholomew Caldwell
Monsters, stuck in my head ( Joshua) Tumblr_ncdi5kxNqP1qc63x7o2_500
Messages : 469
Emploi : professeur d'anglais/théâtre au lycée
Sur ton walkman : Rod Stewart – Sailing
MessageSujet: Re: Monsters, stuck in my head ( Joshua)   Monsters, stuck in my head ( Joshua) EmptyLun 8 Oct - 21:14

Je ne savais pas comment Joshua pouvait être certains que a créature n'allait pas revenir. C'était tout à faire leur genre d'apparaître quand on s'y attendait le moins. J'étais donc tout à fait sceptique face à la déclaration de mon ami. Pourtant il avait l'air si sûr de lui dans ses paroles que c'était difficile de ne pas vouloir y croire. Se dire que peut être, finalement, j'étais en train de devenir timbré. Je ricanais intérieurement de moi-même. Ah si j'avais su que rester à Aster Cove me rendrait maboule, je serai parti après mon divorce. Pourquoi étais je resté ? Je ne savais pas vraiment. Surement parce qu'ici personne ne savait qui j'étais, que derrière ces cheveux longs et cette barbe se cachait une fortune. Oui, dans cette petite ville paumée j'étais bien. Et puis honnêtement, j'avais aucune envie de retourner chez mes parents. Le médecin m'aurait interdit de vivre tout seul à New York ou à Los Angeles. Déjà qu'ici, ça ne lui avait pas trop plu. J'avais été obligé d'argumenter sur les bienfaits de l'air de la campagne...
Enfin bref, j'avais fini par trouver le courage de me lever malgré tout . On ne pouvait décemment pas passer sa vie dans une cabine téléphonique. Je m'excusais auprès de Joshua, de l'avoir fait venir et surement paniqué, pour rien. Pour me faire pardonner - et parce que j'en avais bien besoin aussi - je lui avais donc proposé d'aller boire un verre.

C'était donc comme ça qu'on s'était retrouvé dans un bar, et si je m'attendais à une bon verre d'alcool, ce n'était pas l'avis de Joshua. Mon ami avait en effet décidé de boire du ginger ale. Une petite moue s'était affiché sur mes lèvres mais on allait supposer qu'il avait commandé ça pour mon bien. Même si le barman nous avait regardé bizarrement.

- Ils n'y étaient pas...ni à l'église ni...dans la forêt...ça parait tellement improbable mais...pourtant c'est bien arrivé et tu es le seul à qui je peux en parler, du moins dans mes amis...

Chuchotais je pour ne pas que les autres clients m'entendent. Je n'avais pas envie qu'on me croit encore plus fou que je ne l'étais actuellement. Je remerciai le barman d'un petit sourire quand nos verres furent servies.

- Hum...je vois un psychologue...quand j'étais hospitalisé, il parait que j'avais pas arrêté de hurler mais je m'en souviens pas trop...Je me rappelle surtout que je voulais pas quitter ma chambre...

Ils avaient quand même trouvé le moyen de me jeter dehors. En justifiant que je n'avais pas besoin d'occuper une chambre vu que mon épaule était presque guéri. Juste des séances de rééducations.

- Et toi...tu vois quelqu'un ?

Demandais je après avoir bu une gorgée de mon ginger ale.

_________________
I believe in nothing
But the truth in who we are  ✽

Monsters, stuck in my head ( Joshua) 1534232967-survivor
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astercove.forumactif.com/t242-barthou-i-want-to-break-fre
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Monsters, stuck in my head ( Joshua)   Monsters, stuck in my head ( Joshua) EmptyDim 14 Oct - 16:25

Monsters, stuck in my headBart & Joshua
I'm gonna rise right out of the ground. Ain't no grave can hold my body down ( → Ain't no grave ) •••


Bart avait mis le doigt sur le nœud du problème. Comment auraient-ils en parler autour d'eux ? Tous ceux qui n'avaient pas vécu cette triste soirée auraient beau tenter de se mettre à leur place, même animés des meilleures intentions du monde, ils n'y parviendraient jamais vraiment. Et il n'avait pas envie de lire dans les yeux de son interlocuteur qu'il ne croyait pas à ce qu'il racontait ou encore qu'il ne comprenait pas. Il supposait qu'un professionnel se serait bien gardé de donner son avis mais il était bien placé pour savoir que la science n'accepterait jamais d'entendre ce qu'il avait à dire. Si ça avait été le cas, on l'aurait cru lorsque petit garçon il était revenu de Lost Pine, paniqué par ce qu'il avait vu. Et déjà à l'époque on avait mis ça sur le compte de son imagination trop fertile.

« Je comprend, ça me fait un peu pareil, admit-il, et parfois même je n'ose pas vraiment leur rappeler ce qui s'est passé. »

Ca lui arrivait avec Walter ou Penny. Il savait qu'ils avaient vécu les choses de façon bien plus terrible et il ne voulait pas raviver les souvenirs. Walter avait connu suffisamment de drame et Penelope encore hospitalisée du fait de sa blessure n'était certainement pas la bonne personne vers qui se tourner. Pour la première fois de sa vie il se retrouverait sans des gens sur qui il avait pu compter depuis l'enfance et ça lui faisait une drôle d'impression.

« Après mes soins ils m'ont donné un rendez-vous admit-il, mais je n'ai pas encore rappelé. A chaque fois que j'essaie de prendre le téléphone, je me dégonfle. »

Il ne s'était tout bêtement pas présenté la première fois. Faisant semblant d'oublier alors que la vérité c'était qu'il n'avait tout simplement pas osé remettre les pieds là-bas et affronter le regard d'un inconnu qui aurait jugé son histoire. Pris entre deux feux, il n'était pas encore parvenu à se décider sur la marche à suivre. Le récit de Bart lui arracha une grimace gênée et il s'absorba à tracer des arabesques sans queue ni tête sur la condensation de son verre. Q'aurait-il pu répondre à ça ? Ils avaient tous eut leur propre façon de gérer la situation et il avait l'impression de n'être pas vraiment à plaindre.

« J'ai l'impression que je n'arriverais pas à raconter ce qui est arrivé et en même temps j'ai le sentiment que je dois le faire. Ca ne te bloque pas toi, de parler à un étranger ? »

Si son ami avait pu le faire, qu'est ce qui l'empêchait de suivre son exemple ? Il en avait assez de se terrer en attendant que l'orage passe, il persistait à croire qu'il allait devoir se sortir de ce mauvais pas tout seul. Et la première étape serait probablement de répondre à ce fameux rendez-vous.

«  Tu veux que je te dise ? Dès que je rentre je me lance. »
Lança-t-il plus pour se donner du courage que par réelle conviction

 
© 2981 12289 0

Revenir en haut Aller en bas
Bartholomew Caldwell
Monsters, stuck in my head ( Joshua) Tumblr_ncdi5kxNqP1qc63x7o2_500
Messages : 469
Emploi : professeur d'anglais/théâtre au lycée
Sur ton walkman : Rod Stewart – Sailing
MessageSujet: Re: Monsters, stuck in my head ( Joshua)   Monsters, stuck in my head ( Joshua) EmptySam 20 Oct - 19:50

Je comprenais les sentiments de Joshua. Moi non plus je n'avais pas vraiment envie d'en parler, je tentais aussi d'oublier ce qui s'était passé aussi bien à l'Eglise que à Lost Pine. Alors que j'avais cru que ce qui s'était passé à l'enterrement avait commencé à se calmer dans ma tête, voilà qu'une sortie en pleine nuit dans la forêt s'était transformé en un massacre sans nom. Contre des créatures inconnus. N'importe quel croyant crierait au démon, c'était certains. Et si ces créatures venaient véritablement de l'enfer ? Quand j'y repensais, Mackenzie était arrivé effrayé à l’église couverte d'une bave bizarre. Puis cette plante carnivore géante avait fait son entrée...L'idée qu'un autre monde puisse exister paraissait tellement ridicule et pourtant, c'était la seule réponse qui me permettait de croire que je n'étais pas fou.

- C'est vrai...c'est aussi un sujet de conversation que j'évite d'habitude mais...

Dans cette cabine téléphonique j'avais eu si peur, et puis en parler avec Joshua me soulageait quelque part. Que je n'avais pas été le seul à vivre tout ça. Pas de gaz hallucinogène ou de soi-disant loups. C'était bien réel et ça allait nous tuer. Bien évidemment, ce que je disais à la psychologue lors de nos rendez-vous étaient vagues. A vrai dire, je n'étais pas aussi fort que Joshua le pensait. Je n'avais pas trouvé le courage de déclarer que j'avais vu de mes yeux une créature semblable à une plante avec des crocs, et surement ses animaux domestiques vu les caractéristiques semblables.

- Je...je n'y vais pas de bon coeur non plus...En vérité ça fait quelques années que je suis suivis...Mais malgré tout je ne me vois pas raconter ça. Le psychologue pensera que c'est une séquelle de mon accident...et comme tout le reste de la ville, il me croira pas...moi autant que les autres

Suffisait de voir le rapport des autorités, le torchon de mensonge après l'attaque à l'église.

- Mais si toi tu veux y aller, je te soutiendrai bien sur

Rajoutais je avec un petit sourire fatigué avant de boire une nouvelle gorgée de mon verre. Je ne pouvais qu'encourager mon ami à aller mieux, même si à mon avis, entre nous deux, c'était surement moi qui avait le plus besoin d'aide.

_________________
I believe in nothing
But the truth in who we are  ✽

Monsters, stuck in my head ( Joshua) 1534232967-survivor
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astercove.forumactif.com/t242-barthou-i-want-to-break-fre
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Monsters, stuck in my head ( Joshua)   Monsters, stuck in my head ( Joshua) EmptyJeu 1 Nov - 9:39

Monsters, stuck in my headBart & Joshua
I'm gonna rise right out of the ground. Ain't no grave can hold my body down ( → Ain't no grave ) •••


Un demi sourire vint habiller ses lèvres et il lui dédia un hochement de tête reconnaissant. Bart n'était pas obligé de faire ça pour lui, coincé qu'il était avec ses propres fantômes. Ca signifiait d'autant plus à ses yeux.

« Merci, finit-il par lâcher, si je saute le pas, je saurais vers qui me tourner. »


Joshua avait assisté aux funérailles de la petite Pike. Contrairement aux autres, il ne s'était pas levé un matin pour découvrir la nouvelle en une de l'Aster Cover. Mais ça ne rendait pas les choses plus faciles. Fallait-il croire en la thèse officielle des autorités et cette histoire de fuite de gaz ? Ca aurait été la solution la plus simple. L'hypothèse facile qui les aurait tous tranquillisés. Mais était-ce la bonne ? Une petite voix lui soufflait que ça faisait trop longtemps que ce genre de choses étranges arrivaient à Aster Cove. Et à chaque fois, on leur fournissait une explication toute trouvée destinée à les rassurer. Mais pouvait-il pour autant céder à la peur et à la méfiance ? Il était bien placé pour le savoir. L'avait-on cru lorsque petite garçon il était rentré en pleurs de sa mésaventure à Lost Pine ?

«  On sait tous qu'ils sauteront sur l'occasion de nous donner des explications toutes faites destinées à nous convaincre qu'on a imaginé tout ça. Je t'ai déjà raconté ce qui m'est arrivé quand j'étais gosse ? »


Ce n'était pas le genre de sujet de conversation qu'il abordait à tout bout de champ. Même s'il refusait de s'en cacher. Cette nuit là n'avait-elle pas influencé l'homme qu'il était devenu après tout ? Difficile de faire comme si elle n'avait pas existé non ? Mais probablement que son ami avait entendu un ou deux ragots à son sujet et qu'il était déjà au courant.

« On était que des gamins à l'époque et on s'est rendu à Lost Pine pour un pari stupide de mômes. Je ne sais pas ce que j'ai vu ce soir là mais ça m'a coursé dans les bois et ce n'était pas normal. Même si on a tenté de me convaincre du contraire. Aujourd'hui encore j'ai du mal à y croire mais ça ne serait pas l'option la plus simple ? »

Fermer les yeux et faire comme si rien ne s'était passé. Il avait le sentiment que des pièces du puzzle qu'il avait enfouit dans sa mémoire étaient en train de remonter et ne demandaient qu'à être assemblées. Mais pouvaient-il seulement entraîner Bart là dedans ?
 
© 2981 12289 0

Revenir en haut Aller en bas
Bartholomew Caldwell
Monsters, stuck in my head ( Joshua) Tumblr_ncdi5kxNqP1qc63x7o2_500
Messages : 469
Emploi : professeur d'anglais/théâtre au lycée
Sur ton walkman : Rod Stewart – Sailing
MessageSujet: Re: Monsters, stuck in my head ( Joshua)   Monsters, stuck in my head ( Joshua) EmptyMar 6 Nov - 18:41

On était tous les deux sur le même bateau, alors si je pouvais aider Joshua, ne serait ce que en l'écoutant. Bien sur j'avais moi-mêmes mes propres soucis et devait me battre contre le choc suite à ces rencontres démoniaques. Mais en même temps épauler mon ami, me permettait de m'oublier un instant. Me dire aussi que je n'étais pas seul dans cette galère. Joshua avait été aussi à l'enterrement d'Amélia, vu la créature. Il avait aussi participé à la chasse dans Lost Pine. On avait tous les deux vu, avec nos propres yeux, des choses que l'on aurait jamais cru voir.

- Hum...la douleur à mon épaule elle était bien réelle, je peux te l'assurer

Rétorquais je avec une grimace. Elle était d'ailleurs encore endoloris et j'aurai bien aimé voir la tête de l'infirmière quand elle avait vu le trou qui avait été creusé. Ce n'était certainement pas fait par une mâchoire de loup. Ou alors un loup très étrange. Et personne n'arrivera à me convaincre que j'avais rêvé cette terrible nuit.
Je n'avais pas souvenir que Joshua m'ait parlé d'un évènement spécial de son enfance. Il faut dire aussi que ma mémoire de stockage était un peu limité. Mais ça ne me disait vraiment rien du tout. J'invitais donc mon ami à me raconter son histoire. Cette dernière était très loin d'être rassurante. Elle avait grandi mon angoisse, se traduisant par un tapotage nerveux de mes doigts sur le contenant de ma boisson.

- Tu...tu crois que...en fait...ça fait longtemps qu'elles sont là...?

Imaginer un mini Joshua se faire poursuivre par l'un de ces démons à quatre pattes me donnait des frissons. Déjà, que voir mes pauvres élèves se faire attaquer n'avait pas été une joie pour moi. J'avais été plus inquiet pour eux que pour moi une fois que les flics étaient arrivés.

- Et...tu crois qu'elles sont à l'origine des disparitions qu'il y a eu lieu ?


Si c'était le cas, il y avait peu de chance de revoir ces pauvres personnes en vie.

_________________
I believe in nothing
But the truth in who we are  ✽

Monsters, stuck in my head ( Joshua) 1534232967-survivor
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astercove.forumactif.com/t242-barthou-i-want-to-break-fre
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Monsters, stuck in my head ( Joshua)   Monsters, stuck in my head ( Joshua) EmptyJeu 22 Nov - 8:07

Monsters, stuck in my headBart & Joshua
I'm gonna rise right out of the ground. Ain't no grave can hold my body down ( → Ain't no grave ) •••


Joshua grimaça. Il portait lui-même quelques stigmate de cette nuit horrible et la grande lacération qui lui barrait le flanc commençait à peine à guérir, lançant par intermittence quelques ondes douloureuses le long de son torse. Et poser le regard dessus lorsqu'il s'habillait était un rappel constant que ce qu'il avait vécu n'était pas que le fruit d'une hallucination. Il eut une brève pensée pour Penny encore hospitalisée et tous les autres blessés. Et ce pauvre Gilles toujours porté disparu. Sans qu'il le veuille, ses pensées avaient pris un cours encore plus morose. Mais comment aurait-il pu éviter ça compte-tenu de ce qui se passait ? Il se refusait à ignorer tout ça. Pas avec Bart qui était l'un des mieux placés pour comprendre ce qui le tiraillait.

« Mais....Ca guérit bien au moins ? » tenta-t-il maladroitement

Le traumatisme avait laissé des traces qui mettraient plus de temps à cicatriser qu'un coup de griffe mais il ne pouvait s'empêcher de s'ôter de l'esprit l'image de son ami sur un lit d'hôpital. Et ça c'était une menace bien réelle et tangible. Sans compter tous ceux qui n'étaient pas encore physiquement guéris.
La conversation pris à tour à cent quatre-vingt degrés et il se replongea dans ses souvenirs d'enfance avec une nostalgie troublée. La plupart du temps il avait le curieux sentiment que cette nuit commençait à s'effacer dans sa mémoire. Comme si tout ceci n'avait été qu'un rêve de gamin, une vision montée de toute pièce. Mais ce cauchemar n'en était pas un. Il se rappelait trop bien sa course effrénée à travers les arbres, sa fuite désespérée pour tenter d'échapper à ce drôle de monstre monté des ténèbres. Plus il y songeait, plus il ne pouvait s'empêcher de penser que la tragédie de juin n'était qu'une histoire en train de se répéter. Il l'avait déjà vécu. Et déjà à l'époque on ne l'avait pas cru.

«  Je ne sais pas si c'est la même chose. Mais j'ai déjà vécu quelque chose dans ce genre là. C'était il y a longtemps. »
bredouilla-t-il

Conjurer les souvenirs. Se rappeler. Faire remonter à la surface une histoire qui avait fait basculer sa vie. C'était il y a presque vingt ans et pourtant les images étaient aussi vivaces que si c'était arrivé hier. Ca avait un effet libérateur. Il avait gardé tout ça car il savait bien que personne ne le croyait. Mais en parler avec Bart, c'était en parler à quelqu'un qui pouvait comprendre ce qu'il avait vécu.

« J'étais encore gamin à cette époque. On était allé à Lost Pine pour se faire peur, en pleine nuit évidemment. Et je n'arrive pas à l'expliquer, je ne sais pas ce que j'ai vu. Mais quelque chose nous à coursé. Je n'ai pas bien vu mais c'était immense et ça n'avait rien d'un animal sauvage. A l'époque on a pris ça pour une frayeur de môme et on ne m'a pas vraiment cru. Ils ont dit que c'était un ours. »

Et le doute avait subsisté tout ce temps. Et si c'était ça ? Et s'il avait inventé une vision de monstre tout droit sorti de son imaginaire pour ce qui n'avait été qu'un ours sauvage ? Mais ça faisait vingt ans que Joshua ne parvenait pas à se convaincre de ça et qu'il se posait la question sans relâche. Et on avait douté de lui, exactement comme on doutait de son ami quand il parlait de ce qui lui était arrivé. A Aster Cove on avait vite fait de brandir la carte de l'élucubration pour maquiller les dires de la population. Mais les témoignages commençaient à se multiplier et ils ne pourraient pas éternellement prétendre que rien ne se passait.

« Je ne saurais pas te dire si c'est en lien avec les disparitions. Mais ce n'est pas la première fois que des choses arrivent à Lost Pine. Je pense même que ça a tendance à se répéter. Mais à chaque fois ils nous sortent une excuse toute faite et nous disent qu'on a rêvé. »

 
© 2981 12289 0

Revenir en haut Aller en bas
Bartholomew Caldwell
Monsters, stuck in my head ( Joshua) Tumblr_ncdi5kxNqP1qc63x7o2_500
Messages : 469
Emploi : professeur d'anglais/théâtre au lycée
Sur ton walkman : Rod Stewart – Sailing
MessageSujet: Re: Monsters, stuck in my head ( Joshua)   Monsters, stuck in my head ( Joshua) EmptyLun 3 Déc - 19:30

Cette chasse nocturne n'avait pas laissé que des séquelles psychologiques mais aussi physiques. Variant, d'une personne à une autre. Il y avait même eu un mort d'après les journaux. Je faisais donc partis du lot des chanceux, et dieu merci ma tête avait épargné. Mon épaule un peu moins par contre mais le médecin et le kinésithérapeute étaient positifs quand à son rétablissement. Je ne guérissais pas vite parce que d'après eux j'avais des pensées négatives en tête. En même temps, comment ne pas en avoir quand on avait été à deux doigts de se faire manger par des monstres ? D'avoir l'impression qu'ils étaient partout, prêt à nous sauter dessus à la moindre occasion.
Je ne savais donc pas vraiment quoi répondre à Joshua. Si je devais être honnête, mentalement ce n'était pas trop le cas, mais oui, ma blessure était presque guéri. Je n'avais que des séances de rééducation à faire pour pouvoir manipuler sans problème mon épaule.

- Comme tu as pu le voir, je suis encore un peu chamboulé mais ma blessure va bien

Le rassurais je avec un petit sourire. Sourire qui était rapidement fané lorsque Joshua m'annonçait qu'il avait déjà vu des choses étranges quand il était enfant. De quoi raviver la panique en moi, même si je tentais tant bien que mal de le cacher. Mon esprit faisait le rapprochement entre les disparitions et les créatures. Si c'était vraiment elles les couples, comment les affronter ? Je me souvenais de la douleur insupportable que j'avais ressenti, de leur appétit sans aucune limite. Prêt à tout pour de la chair fraîche. Je ne me sentais pas très bien du tout et avalait une gorgée de ma boisson pour essayer de reprendre des couleurs. Malgré tout j'écoutais Joshua attentivement, serrant nerveusement mon verre. Un rire jaune venait s'échapper de mes lèvres. Un ours. Bien sur. Des excuses inventées. Tout comme lors de l'enterrement, ou de la nuit dans Lost Pine.

- Pourquoi est ce qu'ils mentent ? Tu crois qu'ils cachent quelques chose...? Comme dans ces films de science fiction où ils font des expériences et la créature s'échappe...


Murmurais je en me penchant vers Joshua. Pour qu'il soit le seul à l'entendre, car j'avais remarqué le regard de travers que nous jetais le barman. Les habitants d'Aster Cove n'étaient pas vraiment friand du surnaturel, il n'y avait que les enfants finalement pour y croire.

- Moi je crois que c'était pas un ours...c'était autre chose...semblable peut être comme ces pseudos-loups...

_________________
I believe in nothing
But the truth in who we are  ✽

Monsters, stuck in my head ( Joshua) 1534232967-survivor
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astercove.forumactif.com/t242-barthou-i-want-to-break-fre
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Monsters, stuck in my head ( Joshua)   Monsters, stuck in my head ( Joshua) EmptyDim 16 Déc - 19:39

Monsters, stuck in my headBart & Joshua
I'm gonna rise right out of the ground. Ain't no grave can hold my body down ( → Ain't no grave ) •••


Il se rendit bien compte que son histoire avait perturbé Bart qui maquilla son trouble sous ses questions et Joshua s'en voulu presque un peu d'avoir abordé le sujet avec lui. Il oubliait parfois que son ami avait son propre lot de souvenirs à porter et que les siens en supplément ne seraient pas chose facile à gérer. Avait-il bien fait de remettre le sujet sur le tapis ? L'homme se senti comme ramené des années en arrière. Adolescent il s'était bien rendu compte que cette histoire était loin de faire l'unanimité. Entre ceux qui remettaient sa parole en doute et ceux qui le qualifiaient de doux rêveur. Sans compter les diverses réactions que ça avait pu causer. Alors Joshua avait appris à se taire et à garder ses idées pour lui. Parce qu'il était fatigué de constamment se justifier ou de feindre. Alors il n'avait plus rien dit à ce sujet. Mais n'avait pas pu se retenir de se lancer dans cette quête sans fin pour rétablir la vérité. Quinze ans plus tard il en était toujours aussi loin.

«  Je crois qu'ils ne sont pas prêts, murmura-t-il pensif, que c'est bien plus facile de faire semblant et de fermer les yeux sur ce qui cloche que d'accepter de voir. La plupart ne sait rien je pense, et ils veulent continuer à se bercer d'illusions. »

Comme la plupart des habitants de cette ville qui aurait voulu continuer à vivre dans l'ignorance. Comme si tout se passait bien à Aster Cove et que rien ne sortait de l'ordinaire. Ceux qui osaient prétendre le contraire, comme Bart et lui, finissaient immanquablement par passer pour des affabulateurs.

« Je ne sais pas si ça cache vraiment un secret, avoua-t-il, je ne sais pas si je suis prêt à le découvrir. Et si la vérité nous dépassait tous ? Peut-être qu'on ferait mieux de retourner à l'ignorance. Mais je sais que je ne pourrait pas faire ça. C'est ce que j'ai cherché à savoir durant toutes ces années mais mes recherches n'ont rien donné pour le moment. Et maintenant je ne risque pas de remettre les pieds en forêt avant un long moment. »

Parce qu'il avait vu et vécu trop de chose pour accepter de fermer les yeux. Trop d'idées lui trottaient dans la tête. Il avait l'impression qu'un danger plus grand encore leur rodait autour et Joshua n'aurait pas pu rester dans l'ignorance à attendre que ça leur fonde dessus. Il ne retrouverait jamais la tranquillité à présent qu'il avait vu. Et attendre lui était inconcevable et insupportable.

«  Tu sais quoi ? On doit être sacrément fous pour s'entêter dans le coin. On devrait disparaître d'ici avant que ça nous tombe dessus. » Avoua-t-il pince sans rire

 
© 2981 12289 0

Revenir en haut Aller en bas
Bartholomew Caldwell
Monsters, stuck in my head ( Joshua) Tumblr_ncdi5kxNqP1qc63x7o2_500
Messages : 469
Emploi : professeur d'anglais/théâtre au lycée
Sur ton walkman : Rod Stewart – Sailing
MessageSujet: Re: Monsters, stuck in my head ( Joshua)   Monsters, stuck in my head ( Joshua) EmptySam 22 Déc - 22:27

Je comprenais que ce n'était pas chose facile de croire qu'on pouvait se faire attaquer par une plante géante et des chiens aveugles. Des créatures capable de vous arracher la peau comme si c'était du chewing-gum. Mais si vraiment les autorités désiraient sauver des vies, pourquoi se taire ? Pourquoi ne pas interdire aux gens de se balader dehors dès la nuit tombé ou dans la forêt ? Il y avait déjà eu trop de disparitions, de phénomènes paranormaux comme cette brume qui avait eu du mal à disparaître peu après mon arrivée à Aster Cove avec ma femme. J'étais loin de me douter que j'allais emménagé dans une ville aussi étrange. Qu'il allait arriver ce genre de choses tout droit sortie d'un film d'horreur. Raison de plus pour ne pas regretter d'avoir divorcer avec Emily. Je m'en serai voulu si il lui était arrivé quelque chose.

- Mais se mettre des œillères ne protègent pas la population...Ils auraient pu éviter...la chasse au monstre qui a tourné en sang...

Je secouai la tête, ne comprenant vraiment pas leurs agissements. Cela dit, si un gamin comme Joshua serait venu en courant vers moi en me décrivant une créature fantastique je ne l'aurai pas cru. Pas avant d'avoir été plongé dans cet enfer. C'était une période qu'il était difficile d'oublier. Voir impossible. J'étais marqué à jamais psychologiquement surement, et autant dire que ça n'avait pas amélioré mon état de santé toutes ces "épreuves". J'étais curieux tout de même de savoir ce qu'il se passait. Ce qui n'était pas bien. Comme le suggérait Joshua, peut être qu'il valait mieux rester ignorant.

- La situation me dépasse déjà, alors au point où j'en suis, j'aimerai bien savoir ce qui se passe réellement


Même si ce n'était surement pas une bonne idée. A coup sur, se mêler de ça, enverrait directement dans un hôpital psychiatrique. C'était bien pour ça qu'il fallait hocher la tête quand on vous parler de gaz hallucinogènes, de loups ou bien d'ours. Ou bien tout simplement laisser tomber et quitter Aster Cove. Quoique...est ce qu'on était sur qu'il n'y avait pas des créatures ailleurs que dans cette ville ? Qui se baladaient dans New York, tranquillement, dans les ruelles sombres en attendant leur festin. On était en sécurité nul part, j'en étais persuadé. De plus je ne pouvais pas partir et abandonner Ange et Jessica. Ces deux adolescentes avaient besoin de mon aide.

- Je suis sur qu'on nous poursuivrait à travers tout le pays

Rétorquais je sur le même ton. On était après tout des sacrés témoins, libres d'aller raconter ailleurs ce qu'on avait vu. Je finissais mon verre et regardais l'heure sur ma montre. Ah zut, j'avais loupé mon rendez-vous chez le kiné. Sur qu'il allait m'appeler demain chez moi pour me gronder. C'était pas ma faute si j'avais croisé un démodog.

- Merci d'avoir été boire avec moi, ça m'a fait du bien de parler...je me suis aussi calmé de ma frayeur de tout à l'heure. Je devrais pouvoir rentrer chez moi


Quoique sur le chemin du retour je pouvais me faire attaquer. Non, je ne devais pas y penser. Je sentais déjà les battements de mon coeur accélérer un peu en imaginant une scène.

_________________
I believe in nothing
But the truth in who we are  ✽

Monsters, stuck in my head ( Joshua) 1534232967-survivor
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astercove.forumactif.com/t242-barthou-i-want-to-break-fre
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Monsters, stuck in my head ( Joshua)   Monsters, stuck in my head ( Joshua) EmptyJeu 3 Jan - 11:01

Monsters, stuck in my headBart & Joshua
I'm gonna rise right out of the ground. Ain't no grave can hold my body down ( → Ain't no grave ) •••



Ses lèvres se pincèrent malgré lui. Il y avait beaucoup trop de questions et pas assez de réponses dans tout ces mystères. Et leur conversation ne les avait pas avancés plus que ça malheureusement. Joshua espérait juste qu'il n'avait pas remué de trop douloureux souvenirs avec ces vieilles histoires. Aucun d'eux n'avait besoin de ça pour le moment. Mais ça l'avait curieusement soulagé de trouver une oreille attentive à qui parler. Et surtout quelqu'un qui comprenait plus ou moins ce qu'il avait vécu. Pas juste un adulte trop pressé de trouver des explications rationnelles à ses peurs d'enfant.

« Si on avait pu se douter de ce qui nous attendait, rien de tout cela ne serait arrivé. » Renchérit-il pensif

Mais personne n'avait le don de double vue parmi eux et rien n'aurait pu empêcher le massacre de Lost Pine. Inutile d'espérer revenir en arrière après ça. Ils n'avaient plus qu'à aller de l'avant, même si ça leur paraissait difficile pour le moment. Peut-être que demain ça irait mieux, et le jour d'après encore plus. Peut-être qu'ils se lèveraient un matin pour se rendre compte que la tempête était passée.

« Ne parle pas de malheur. »

Un frisson désagréable le parcouru à la réponse de son ami. L'idée d'une menace pesant sur leurs épaules lui était venue à l'esprit. Il espérait que ce n'était que le fruit de l'inquiétude et de son imagination trop fertile. C'était mieux que la perspective d'un ennemi invisible attendant son heure pour leur tomber dessus. Sa main se posa sur l'épaule valide de Bart avec un sourire d'encouragement. Il espérait qu'il irait mieux avec le temps. Il traversait un moment difficile mais devait espérer que demain serait un jour meilleur.

« Aucun soucis pour moi, assura-t-il, si tu as encore besoin de compagnie, n'hésites jamais à m'appeler. J'y tiens ! »


Il déposa un billet sur le bar et sorti en compagnie de son ami. Aster Cove et cet après-midi de fin d'été s'ouvrirent à eux alors qu'ils sortaient dans la rue, comme prêts à affronter le monde. Joshua ignorait ce qui les attendait mais l'inconnu venait inexorablement et ils n'auraient pas d'autre choix que de faire avec. Peu importe ce que leur réservait l'avenir. Si un drôle de pressentiment l'étreignit, l'homme le fit taire aussitôt. Il ne pouvait pas se permettre de laisser libre cours à ses inquiétudes.

« Rentrons, lança-t-il plein d'espoir, je vais faire un bout de chemin avec toi ! »

 
© 2981 12289 0

Revenir en haut Aller en bas
Bartholomew Caldwell
Monsters, stuck in my head ( Joshua) Tumblr_ncdi5kxNqP1qc63x7o2_500
Messages : 469
Emploi : professeur d'anglais/théâtre au lycée
Sur ton walkman : Rod Stewart – Sailing
MessageSujet: Re: Monsters, stuck in my head ( Joshua)   Monsters, stuck in my head ( Joshua) EmptyDim 13 Jan - 16:59

Si on avait su oui. Mais hélas avec des si, on pouvait refaire le monde. Il n'y avait plus qu'à espérer qu'une deuxième nuit sanglante ne fasse pas son apparition. Pas certains de toute façon que j'aurai encore le courage de courir après un monstre, pour me faire déchiqueter par d'autres. J'avais déjà du mal à mettre un pied en dehors de chez moi. Si je n'avais pas tout ces rendez-vous médicaux, je serai actuellement cloitré chez moi, porte fermée à double tour.

- Le mieux c'est de retenir la leçon


Celui qui avait été l'instigateur de cette chasse devait s'en vouloir énormément. A moins que cette personne ne soit en vérité lié à ces "loups". Tout droit mené à l'abattoir et personne n'avait rien vu. C'était un guet-apens depuis le début peut être. Surement. Et tout le monde s'était fait avoir comme des bleus. On faisait peut être même parti d'un truc encore plus grand. Je ne pourrais même pas partir d'ici et retourner vivre chez mes parents - parce qu'il était hors de question de rester seul. C'était sur que d'autres créatures se cachaient dans le monde, bientôt les journaux allaient en parler. Je devrais peut être appeler ma famille et Emily pour me rassurer de leur santé.
Pour le moment de toute façon, je me sentais trop fatigué pour entamer un long voyage. D'abord je devais guérir de mes blessures physiques et psychologiques. Ces dernières allaient mettre plus de temps à mon avis. Quand on avait été à deux de se faire bouffer dans une forêt par un être inexplicable.
Je remerciais Joshua de m'avoir accompagner et aussi d'être venu quand je l'avais appelé. C'était vraiment un ami pour moi, heureusement que je l'avais. Sinon, je ne savais pas qui j'aurai appelé au secours.

- Je pourrais te prendre au mot et t'appeler tous les jours

Rétorquais je avec un sourire en coin. Je sortais ensuite dehors avec Joshua. Par réflexe je regardais autour de moi, aucun signe de monstres à l'horizon. Mes épaules s'affaissaient dans un signe de soulagement. La présence de mon ami me rassurait aussi, et ensemble nous prenions la route vers la maison. Parlant de sujets et d'autres, mais pas de ceux qui fâchaient.

THE END

_________________
I believe in nothing
But the truth in who we are  ✽

Monsters, stuck in my head ( Joshua) 1534232967-survivor
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astercove.forumactif.com/t242-barthou-i-want-to-break-fre
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Monsters, stuck in my head ( Joshua)   Monsters, stuck in my head ( Joshua) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Monsters, stuck in my head ( Joshua)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Josh Bailey à MTL
» 08. Going out of my head !
» Taylor Vs. Melina
» A bord de l'Onirique | Joshua
» Aux premières lueurs du matin... [Pv Joshua]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aster Cove :: Anciens rps-
Sauter vers: