Dans la petite ville d'Aster Cove, des choses étranges se passent...

 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Partagez
 

 I almost forgot about you (LIZ)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: I almost forgot about you (LIZ)   I almost forgot about you (LIZ) EmptyDim 29 Juil - 22:48

Elizabeth Evans
NOM : Evans, ça lui colle à la peau comme aux semelles de godasses. Parfois fière de ce nom qui lui rappelle ce frère reconnu pour son absence, d'autres fois haineuse parce qu'il le lui rappelle beaucoup trop. PRÉNOM(S) : Elizabeth, les parents ont dù apprendre de leurs erreurs. Ils ont choisi un patronyme beaucoup plus classique pour leur gamine après l'originalité excessive du premier rejeton.  ÂGE : Vingt-deux ans, la fraîcheur sur la trogne qu'ils disent. Pourtant, elle se sent déjà un peu fanée, la belle fleur.  LIEU ET DATE DE NAISSANCE : New York, qu'elle a toujours adorée et qu'elle a pourtant quittée de son plein gré. Elle était pas prévue au programme, la petite. Mais quand elle est arrivée, en Mai 1963, les parents se sont tout autant réjouis que pour leur fils adoré.  STATUT CIVIL : Célibataire, malgré les remarques incessantes de ses proches à ce sujet, lui répétant qu'elle devrait déjà avoir la bague au doigt, que bientôt il sera déjà trop tard. Elle n'écoute pas, Liz. Elle a bien d'autres choses à faire, avant ça. Avant tout ça. PROFESSION / NIVEAU D'ETUDE : C'est une artiste, Liz. Son frère, c'est le scientifique, la tête de la famille. Elle, elle plane un peu. Se perd dans les Comics Books qu'il a laissé derrière lui. Et elle dessine. Elle dessine plutôt pas mal. Jusqu'à y passer des journées entières. Elle finit dans une école d'art dont elle est tout juste ressortie avec son diplôme. Elle pourrait officiellement devenir illustratrice et commencer sa véritable carrière. Mais au lieu de ça, elle s'est lancée sur les traces de son idiot de frangin en quête d'elle ne sait même pas quoi. Alors pour vivre, en attendant, juste en attendant, elle s'est trouvé un petit boulot de vendeuse au Comic Book Store du centre commercial. CLASSE SOCIALE : Elle a toujours vu ses parents travailler dur pour lui offrir une vie stable. Ils ont toujours fait en sorte qu'elle ne manque de rien. Pour ça, elle leur sera toujours reconnaissante. Grâce à leur volonté de fer, la famille n'a jamais été pauvre, bien qu'ils n'ont jamais roulé sur l'or non plus. En termes plus techniques, on dira qu'elle fait partie de la classe moyenne. Celle qui ne se plaint pas.  REPUTATION : Ça ne fait pas très longtemps qu'elle a mis les pieds à Aster Cove, Liz. Et si elle côtoie pas mal de gens grâce à son travail, on ne peut pas dire qu'elle soit très reconnue. Sociable et franche, elle a tendance à se lier facilement aux personnes qui croisent sa route. Elle a une mémoire incroyable des visages et des noms, photographie instantanée de ceux qui croisent son regard, ce qui facilite ses relations, surtout les plus fragiles. Elle s'est rapidement fait une place. GROUPES : Ghostbusters, elle y croit pour la source d'inspiration que toutes ces histoires représentent. Elle ne se lasse pas d'écouter les gens parler de ce monde à l'envers, et à mesure qu'ils décrivent ce qu'ils pensent avoir vu ou entendu, Liz elle griffonne sur son cahier. Des traits sombres, des formes inconnues. Étranges et inspirantes. Elle se dit, pourquoi pas ? Une horreur de plus ou de moins. Le sujet de sa première bande-dessinée est tout trouvé. Sa curiosité est définitivement piquée. CRÉDIT AVATAR : Blake.

       

— Spirit of my silence I can hear you But I’m afraid to be near you And I don’t know where to begin. Somewhere in the desert there’s a forest And an acre before us But I don’t know where to begin —

Dix ans. C'est pourtant pas grand chose, quand elle y pense. Ça passe tellement vite, dix ans. Trop vite. Mais c'est énorme dix ans, au final. Beaucoup trop, selon les circonstances. Dix ans, c'est ce qui la sépare de son frère. Ce fossé qui s'est creusé entre eux depuis le jour même de sa naissance. Il était gamin, quand elle a débarqué dans leur famille déjà plus ou moins chaotique. Déjà gamin. Trop grand pour espérer un rapprochement, que ce soit avec elle ou avec ses parents. Ils font partie de la même fratrie, de la même famille, pourtant, elle a toujours eu l'impression de ne pas le connaître. Comme si un inconnu vivait dans leur maison. Une présence palpable mais indiscernable. Un nom qu'on prononce, qu'on gueule depuis le bas des escaliers quand c'est l'heure de passer à table. Mais qui ne s'attarde jamais trop longtemps à leurs côtés. Aristotle, c'est le frère qui reste cloitré dans sa chambre pendant qu'elle grandit comme une fille unique. Il prétend qu'elle n'est pas là, qu'elle n'existe pas. Alors qu'elle colle aux basques de leurs géniteurs comme la princesse choyée qu'elle a toujours été. Sans le demander. La gamine qu'on n'attendait pas mais qui arrive en terrain conquis après le passage d'un aîné particulier. À l'image du nom qu'on lui a donné. Les parents n'avaient pas le temps pour leur fils. Ils l'ont pris pour leur fille. L'ont toujours emmenée partout avec eux. La rendant bien plus sociable et à l'aise en société que son grand frère. Ils n'ont définitivement pas vécu la même enfance, bien qu'ils l'aient passée dans la même maison. Pourtant, la douce se fout de l'attention qu'on lui porte. Ne souhaite qu'attirer celle de la personne qui l'ignore prodigieusement.

— All I want is nothing more to hear you knocking at my door. When you said your last goodbye I died a little bit inside. I lay in tears in bed all night Alone without you by my side —

Aussi différents que les deux faces d'une même pièce. Lui, c'est la tête pensante. Le mec discret. Elle, c'est l'artiste. La sportive. La danseuse. Elle fait souvent forte impression, partout où elle passe. Alors que son frère se fait oublier. Littéralement. Il claque la porte de la maison assez rapidement pour qu'elle lui en veuille. Pendant des mois, elle se plonge dans une rancœur dévorante. Elle ne comprend pas le comportement de son frère, ne comprend pas qu'il puisse s'en aller sans se retourner. Alors la brune dissimule sa colère et se plonge tête la première dans toute forme de performance. Scolaire. Athlétique. Peu importe. Du moment qu'elle sort du lot. Du moment qu'elle réussit. Du moment que ses parents sont fiers de voir leur fille briller. Effacer l'absence du premier né. Elle se pousse elle-même au delà de ses limites mentales et physiques. Tout en conservant cette image de jeune fille souriante et futée. Sociable et solaire. Alors qu'à l'intérieur, elle se bouffe les tripes à l'adrénaline. Jusqu'au point de rupture. La blessure. Fatidique et inévitable. Elle se blesse lors d'une séance d'entraînement qui n'était pas prévue. La séance de trop. Ses jambes ne la soutiennent plus assez pour avancer. Le séjour à l'hôpital est bref mais la rééducation s'éternise. Et la frustration grandit. Les anti-douleurs s'accumulent. Deviennent une obsession. Mais la belle ne laisse rien voir. Se réfugie dans sa palette de couleurs qu'elle remplit d'idées noires. Le dessin est son exutoire. Elle y hurle sa colère et le silence de son aîné. Déchire le papier lorsque le résultat est trop dur à accepter. Les murs de sa chambre se parent de courbes abstraites. Avant que le loisir devienne une passion, une nécessité. Puisqu'elle ne retrouvera jamais sa condition physique passée, elle se réoriente naturellement. Comble le vide en dérobant les comics planqués dans la chambre de son frère, reproduit les planches colorées. Sa vie retrouve peu à peu de la saveur. Ses parents ne voient pas la souffrance cachée derrière les sourires. Ou choisissent délibérément de l'occulter. Une déception leur suffit. Liz se refuse de leur en infliger une nouvelle. Elle arrivera pourtant, malgré tout ses efforts. Lorsque leur fils leur annonce qu'il quitte la ville, traverse la frontière. Ils n'en diront rien mais ça leur fout un sacré coup au moral. Et Liz s'acharne à remplir le vide laissé par le fils prodigue, en vain.

— Feels Like I've been sleeping for two years Like I'm coming out of a black out Like I didn't see you till right now I look around and I'm feeling Like I built a prison and put myself in it —

Elle s'est habituée à son absence. A fini par la combler, elle aussi. Avec d'autres choses. D'autres personnes qui étaient là, elles. C'est ce dont elle a tenté de se persuader, pendant très longtemps. Pourtant, il semble qu'au fond, elle se soit contentée de retarder le moment où la confrontation devient inévitable. Fraîchement diplômée d'une école d'art de New York, elle met sa vie entre parenthèses lorsque sa mère tombe gravement malade. S'impose comme un véritable pilier indispensable pour son foyer, devient le soutien indéfectible dont son père a besoin dans ce moment trop dur pour lui à supporter. Elle a bien cru tout perdre, lorsqu'on lui a annoncé que sa mère risquait de ne pas s'en sortir. Qu'ils devaient se préparer au pire, car le pire était envisageable, à ce moment précis. Mais elle n'a jamais laissé le pire l'envahir, Liz. Elle a pas le droit. Bien qu'elle hurle intérieurement l'absence de son frère dans un moment pareil. C'est pourtant sa mère, qui lui a demandé de ne pas le prévenir, de ne pas l'alarmer. Il est trop occupé, évidemment. Elle obéit, la brune. Mais au fond, ça la rend dingue. Et quand sa mère finit par se sortir définitivement d'affaire, elle a besoin de changer de vie. Ne supporte plus l'atmosphère qui l'entoure, étouffe dans sa propre maison. Ses parents s'en rendent compte, lui font comprendre que bien qu'ils apprécient qu'elle reste à leur chevet, ce n'est pas un fardeau qu'elle devrait porter. Qu'elle a le droit de vivre sa vie. Prise de conscience immédiate pour la plus jeune Evans. Ça lui éclate à la figure comme une baffe en plein sommeil. Quelques jours plus tard, elle décide de partir. Quitter New York. Régler ses comptes. Elle pose ses valises à Aster Cove. Pas par hasard. Pas par envie. Son idiot de frère se planque dans cette ville dont elle ne connaît rien, à l'époque. Et elle a besoin de comprendre, pour passer à autre chose. Pour commencer à vivre. Enfin.

En débarquant dans le Maine, elle ne pensait pas tomber sur une ville à l'ambiance si particulière. Elle écoute beaucoup les gens parler, Liz. Même quand ils pensent qu'elle n'entend pas. Griffonnant par la même occasion sur son calepin usé. Les histoires qu'ils racontent, les choses qu'ils décrivent, ça à l'air tout droit sorti d'un film. Pourtant, la brune se fait curieuse. Elle y croit, au fond. Elle y croit depuis qu'elle a échangé avec cette femme, depuis qu'elle a lu la peur dans ses prunelles vides. Ce genre d'émotion, ça ne s'invente pas. Pas comme ça. Elle y croit parce qu'elle veut y croire. Parce que ça la fascine, littéralement. Parce qu'elle trouve ça dingue que son frère ait choisi de s'installer précisément à cet endroit. Et d'y rester. C'est qu'il doit forcément se passer quelque chose de pas très net. Et Liz, elle en a encore aucune idée, mais elle ne pourrait pas avoir plus raison.
AINSI VA LA VIE
(c) bird box.

PSEUDO : empty gold. ÂGE : 22 ans. PAYS : France. BLABLA : On m'a traînée de force jusque ici mais j'étais consentante. coeur AVATAR : Emma Watson.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: I almost forgot about you (LIZ)   I almost forgot about you (LIZ) EmptyDim 29 Juil - 22:55

MA PETITE SOEUR D'AMOUR !! whaat
Tu sais déjà à quel point je suis contente de te retrouver, contente d'écrire à nouveau avec toi et de profiter à nouveau de tes jolis mots. love u Je laisse cette petite imprévue au programme entre les meilleures mains, je le sais. J'ai trop hâte d'en lire plus mais aime déjà tellement tout ce que t'as dit, jolem déjà tellement (mais pas autant que toi quand même puppy ) Merci de faire ça avec moi encore une fois in love

PS : t'es quand-même sacrément bonne, t'approche pas de n'importe qui stp moui
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Jessica Banner
Messages : 667
Emploi : Aucun.
MessageSujet: Re: I almost forgot about you (LIZ)   I almost forgot about you (LIZ) EmptyDim 29 Juil - 22:55

Bienvenuuue !

J'aime énormément ce que je lis. Vraiment hâte de lire la suite !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: I almost forgot about you (LIZ)   I almost forgot about you (LIZ) EmptyDim 29 Juil - 23:04

Et le prix du scénario le plus vite joué revient à..... :D

Blague à part, bienvenue sur le forum! Mon DC Joshua ou même Mallory se feront un plaisir de lui raconter leurs petites histoires à faire froid dans le dos. Il nous faudra un lien! mignon
Revenir en haut Aller en bas
Royce Standall
I almost forgot about you (LIZ) Z2np
Messages : 344
Emploi : 10th grade
Sur ton walkman : Perfect day - Lou Reed
MessageSujet: Re: I almost forgot about you (LIZ)   I almost forgot about you (LIZ) EmptyDim 29 Juil - 23:09

Hahaha, ce scénario ! On l'aura pas vu longtemps dans les scénarios à prendre mdr
Bienvenue à toi quoi qu'il en soit ! C'est cool de se faire traîner sur des forums rpg huhu
J'ai les étoiles dans les yeux en voyant Elizabeth et en lisant sa fiche mignon

_________________
boys don't cry ♫
It's such a perfect day, I'm glad I spend it with you... Oh such a perfect day... You just keep me hanging on....
c by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: I almost forgot about you (LIZ)   I almost forgot about you (LIZ) EmptyDim 29 Juil - 23:12

@Aristotle Evans - MON BRO D'AMOUR heart whaat
Je suis ravie moi aussi qu'on se retrouve ici, j'ai hâte de partager de nouveaux sujets avec toi love u Et merci pour ce scénario absolument parfait, j'espère lui faire honneur mais promis je lui ferai pas trop de mal mignon Je suis contente si le début de ma fiche te convient en tous cas, je finis ça très vite qu'on puisse passer aux choses sérieuses damn it

@Jessica Banner - Merci beaucoup heart J'espère que la suite te plaira tout autant innocent

@Mallory Page - On peut dire qu'Evans m'a carrément soudoyée oui puf
Felicity bave  Avec grand plaisir pour le/les lien/s in love Merci beaucoup pour ton message heart

@Royce Standall - Non en effet j'avoue que j'ai manqué de patience pour cette fois mdr Merci beaucoup, c'est adorable, j'espère que la suite plaira également innocent
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Evie Knott
I almost forgot about you (LIZ) Tumblr_oeg84rXG3L1rlnjw2o1_500
Messages : 160
Emploi : Serveuse à l'Aster Clover
Sur ton walkman : Led Zeppelin - Immigrant Song
MessageSujet: Re: I almost forgot about you (LIZ)   I almost forgot about you (LIZ) EmptyDim 29 Juil - 23:58

Tu. Ecris. Super. Bien.

Et bienvenuuuuuue ! Tu auras déjà des liens à la clef c'est moi qui te le diiiiiiiiis ♥️

_________________

Freedom
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: I almost forgot about you (LIZ)   I almost forgot about you (LIZ) EmptyLun 30 Juil - 13:50

Bienvenue parmi nous ! hello
Emma baave

Bon courage pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: I almost forgot about you (LIZ)   I almost forgot about you (LIZ) EmptyLun 30 Juil - 20:34

@Evie Knott - Je suis flattée, merci beaucoup heart

@Logan Wellington - Joe est trop peu joué à mon goût class Merci heart
Revenir en haut Aller en bas
Bartholomew Caldwell
I almost forgot about you (LIZ) Tumblr_ncdi5kxNqP1qc63x7o2_500
Messages : 474
Emploi : professeur d'anglais/théâtre au lycée
Sur ton walkman : Rod Stewart – Sailing
MessageSujet: Re: I almost forgot about you (LIZ)   I almost forgot about you (LIZ) EmptyLun 30 Juil - 20:43

bienvenuuuue
la jolie Emma :cute:
Bon courage pour ton histoire !

_________________
I believe in nothing
But the truth in who we are  ✽

I almost forgot about you (LIZ) 1534232967-survivor
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astercove.forumactif.com/t242-barthou-i-want-to-break-fre
Georges E. McGalaan
I almost forgot about you (LIZ) 5313059f9d92f93e8a27d4e76a6b4c5544cc7070_00
Messages : 239
Emploi : 8th grade
Sur ton walkman : Take on me • a-ha | Africa • Toto
MessageSujet: Re: I almost forgot about you (LIZ)   I almost forgot about you (LIZ) EmptyMer 1 Aoû - 12:14

Bienvenue par ici et bonne fin de fichette ! :cute: coeur

_________________
I am a lost boy from Neverland
There was a time when I was alone, nowhere to go and no place to call home. "Run, run, lost boy" they say to me, "Away from all of reality. " Neverland is home to lost boys like me and lost boys like me are free ▬ Punny Boy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: I almost forgot about you (LIZ)   I almost forgot about you (LIZ) EmptyMer 1 Aoû - 22:09

Merci beaucoup à tous les deux heart
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Jessica Banner
Messages : 667
Emploi : Aucun.
MessageSujet: Re: I almost forgot about you (LIZ)   I almost forgot about you (LIZ) EmptyMer 1 Aoû - 22:40

Coucou miss ! Aster Cove ne se situe pas au Canada mais dans le Maine. Merci de rectifier ça, et ce sera tout bon pour ta validation ! hug
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: I almost forgot about you (LIZ)   I almost forgot about you (LIZ) EmptyMer 1 Aoû - 22:44

Oulah pardon je sais pas d'où j'ai sorti ça mdr
C'est rectifié huhu innocent
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Jessica Banner
Messages : 667
Emploi : Aucun.
MessageSujet: Re: I almost forgot about you (LIZ)   I almost forgot about you (LIZ) EmptyMer 1 Aoû - 22:45



       


Pas de soucis, ça arrive les erreurs ! xD Bienvenue à ta petite miss en quête de réponse ! On espère qu'elle les trouvera, ces réponses, et qu'elle ne sera pas trop abîmée par la réalité du monde où elle vient de mettre les pieds ! La voir en danger mettra peut-être Aristotle à l'épreuve, qui sait ? En tout cas, je t'informe que tu es validée ! Bon jeu parmi nous !


Félicitations, tu peux désormais poser tes bagages à Aster Cove et partir sur les traces du demogorgon ! Mais avant de chausser tes rangers, nous t'invitons à recenser l'avatar et le métier/niveau d'études de ton personnage. 

 


Bienvenue sur Aster Cove ta fiche est validée !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: I almost forgot about you (LIZ)   I almost forgot about you (LIZ) EmptyMer 1 Aoû - 22:46

Merci beaucoup mignon
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: I almost forgot about you (LIZ)   I almost forgot about you (LIZ) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
I almost forgot about you (LIZ)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Password Recovery
» I forgot how to trust people

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aster Cove :: Flood :: Anciennes fiches-
Sauter vers: