Dans la petite ville d'Aster Cove, des choses étranges se passent...

 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Event 5 - Adults part - Soirée de bienfaisance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Admin
ASTER_COVE
Messages : 420
MessageSujet: Event 5 - Adults part - Soirée de bienfaisance   Event 5 - Adults part - Soirée de bienfaisance - Page 2 EmptySam 28 Juil - 13:21

Rappel du premier message :








Un samedi d'août 1985 pas comme les autres. Vous auriez pu choisir de passer votre soirée auprès de vos proches et amis, au lieu de quoi, comme la plupart de ceux qui ont eut la chance de recevoir leur carton d'invitation, vous vous êtes donné rendez-vous à l'orphelinat Ashcraft, sur votre trente et un. Depuis plusieurs semaines l'événement est sur toutes les lèvres et l'on ne parle plus que de ça. Comme si tous les habitants d'Aster Cove avaient choisi de se focaliser sur une soirée semble-t-il sans importance pour oublier les dernières semaines qu'ils viennent de vivre.

Ce soir il ne sera plus question de cette terrible nuit de juin. On ne parlera pas de drame, encore moins de blessés. Tous les protagoniste de la soirée du 6 juin seront unis comme par un serment de silence inviolable. Ce soir on s'amuse. Ce soir c'est la fête. Et le patriarche du clan Standall qui a organisé la soirée a mis les petits plats dans les grands pour que les invités gardent un souvenir mémorable. On a dressé des tentes sur la pelouse de l'orphelinat, disposé des tables et des vases débordants de décorations, de fleurs et de guirlandes. A voir les serveurs passant entre les invités avec leur plateau à la main, on oublierait presque que le motif officiel de cette fête est d'organiser une grande récolte de fond pour l'orphelinat.

Si vous êtes ici ce soir c'est que vous avez reçu le carton d'invitation. Vous êtes cordialement invité à cette soirée de bienfaisance. Les plus téméraires d'entre vous aurons respecté le dress code et le thème de la fête et arboreront leurs plus belles tenues. Le thème a été clair :

« Retour vers le futur. Rendez vous dans vingt ans ! »

Certaines mauvaises langue y verront d'autres motifs plus inavouables mais chacun détournera le regard et fera semblant de s'amuser. Ce soir, on est venu pour ça. Alors préparez votre plus beau costume, munissez vous de votre carton d'invitation et passez les grilles de la propriété, la fête n'attend plus que vous.



Infos:
 

Event "soirée de bienfaisance"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astercove.forumactif.com

AuteurMessage
Bartholomew Caldwell
Event 5 - Adults part - Soirée de bienfaisance - Page 2 Tumblr_ncdi5kxNqP1qc63x7o2_500
Messages : 474
Emploi : professeur d'anglais/théâtre au lycée
Sur ton walkman : Rod Stewart – Sailing
MessageSujet: Re: Event 5 - Adults part - Soirée de bienfaisance   Event 5 - Adults part - Soirée de bienfaisance - Page 2 EmptyDim 19 Aoû - 19:25

Je ne savais pas ce qu'il y avait au buffet mais Christopher ne cessai de jeter des coups d'oeil de ce côté là. Peut être une jolie demoiselle lui avait il tapé dans l'oeil ? Dans mes souvenirs mon collègue ne m'avait jamais parlé d'une petite amie j'avais donc supposé qu'il était célibataire. Aster Cove était une ville très étrange mais bizarrement, elle attirait pas de mal de jolies jeunes femmes. Comme la nouvelle médecin par exemple. Ca c'était sur que les hommes allaient soudainement se sentir souvent malade pour se rendre au cabinet médical du docteur Acoli. Bien que les pauvres bonnes vieilles ménagères risquaient de grincer des dents en voyant une métisse exercer en tant que médecin.

En ce qui concernait les orphelinats. Je n'en avait pas croisé beaucoup dans ma vie. C'était peut être bien d'ailleurs le seul que je voyais vraiment. En même temps à part pour vouloir adopter un enfant, je ne voyais pas d'autres raisons d'y mettre les pieds. Ah si, une fête caritative hyper ennuyante. J'étais surement de mauvaise foie de déclarer que les fonds n'iront pas là dedans. La faute au fait que les organisateurs ne pouvaient pas me blairer surement.

Une jeune femme s'était soudainement glisser entre moi et Christopher. Je la reconnaissais : c'était la vendeuse du Drug Store. Etant un client régulier du fait de mes problèmes de santé et des récents évènements, il m'avait été facile de mémoriser son visage et son prénom. Je me demandais cela dit ce qu'elle faisait ici. La demoiselle était manifestement en détresse de briquet. Si je fumais occasionnellement, je n'avais malheureusement pas cet objet dans mes poches ni encore moins de paquet de cigarette. Ah je m'en serai bien griller une tiens, pour faire passer le temps.C'était donc avec envie que je regardais les trois fumeurs allumer leur clope. On m'avait dit depuis que j'étais petit que quémander c'était mal. Alors je ne demandais presque rien mise à part quand j'avais besoin d'aide pour faire des travaux manuels.
Je retenais un gloussement lorsque Candace venait littéralement de faire du gringue à Jolene. Et bien, elle ne perdait pas de temps la femme médecin.

- Je crois qu'on est de trop

Soufflais je à voix basse à Christopher pour que lui seul m'entende. La partie avait cependant été de courte durée, préférant s'intéresser aux enfants qui étaient à l'étage. Vu la musique et les voix ils ne devaient surement pas dormir. Puis quand je voyais toutes cette nourriture je me disais que ce n'était surement pas celles ci qu'ils consommaient.
Et puis soudainement les lumières s'étaient mises à clignoter avant de toutes s'éteindre en même temps. Plongeant les lieux dans l'obscurité. Je n'aimais pas vraiment le noir depuis ce qui s'était passé dans la forêt. Les points rougeoyants des cigarettes me paraissait effrayant et je reculai. Je bousculais quelqu'un, faisant tomber mon verre par terre qui se brisa. La panique commençait à me saisir. Inspirer et respirer. C'était ce que m'avait dit de faire mon psychologue mais là j'avais plutôt très envie d'aller me cacher sous la table du buffet. Mais mes jambes refusaient de bouger, paralysées par la peur.

- On va tous mourir...on va tous mourir...

Je répétais en boucle cette phrase, prenant ma tête dans mes mains. Pour ne rien arranger, des bruits étranges se faisaient entendre. Des murmures ? Des gémissements ? Ou était ce les pleurs d'un enfant ? Ou bien tout ça à la fois ?

_________________
I believe in nothing
But the truth in who we are  ✽

Event 5 - Adults part - Soirée de bienfaisance - Page 2 1534232967-survivor
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astercove.forumactif.com/t242-barthou-i-want-to-break-fre
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Event 5 - Adults part - Soirée de bienfaisance   Event 5 - Adults part - Soirée de bienfaisance - Page 2 EmptyDim 19 Aoû - 20:12

Soirée de bienfaisanceEvent
De alto cedro voy para marcané. Luego a cuelto voy para mayari ( → Chan Chan ) •••


Ironiquement c'était un peu comme si quelqu'un avait appuyé sur un interrupteur. La seconde d'avant Mallory était occupée à cacher un sourire amusé derrière son verre tout en observant un Walter stupéfait. On aurait pu en rester là. Sur une bonne nouvelle arrivée à l'improviste, un heureux événement en devenir. Mais la seconde d'après la fête était brusquement plongée dans l'obscurité. Les guirlandes s'étaient mises à clignoter avant de s'éteindre sans autre forme de procès. Les ténèbres lui tombèrent dessus et la jeune femme s'était tassée sur elle-même, le cœur battant, ses mains resserrées autour d'un verre dont le contenu menaçait de se renverser tant elles étaient agitées de tremblements. Quelque chose lui frôla le bras et Mallory tenta d'esquiver d'un pas vers l'arrière qui l'envoya heurter brutalement le buffet. Quelque chose se renversa avec fracas mais impossible de savoir quoi. Et la jeune femme ne s'en rendit de toute façon pas vraiment compte.

C'était de retour. L'obscurité encore, qui venait de descendre sur elle telle une chape de plomb. C'était là et c'était venu la reprendre. Alors elle se replia sur elle-même les sens aux aguets, le cœur battant à tout rompre. La plainte monta des ténèbres comme une mélopée lancinante. Un gémissements indistinct qui lui arracha un pincement de lèvre. Si elle avait fait un peu plus attention, Mallory se serait rendu compte des voix qui s'élevaient tout autour d'elle. Mais rien ne l'atteignait plus que les battements désordonnés de son cœur et ces pleurs d'enfants montant du néant.

Quelque chose de nouveau lui effleura le bras. Et dans un petit cri vite avorté, elle envoya valser son verre et ce qu'il contenait.

« Non ! »

Sa protestation brisa le chaos de ses pensées et elle réalisa que sa réaction avait dû attirer l'attention. Mais qu'est ce qui lui avait pris ? Mais la dernière fois que les souvenirs étaient remontés à la surface, elle se trouvait à St Peter. Et les événements de l'église peinaient encore à s'effacer de son esprit. Mais rien de tout cela ici. Rien d'autre que l'électricité qui venait de les lâcher bêtement. Instinctivement elle se rapprocha des silhouettes les plus proches qu'elle pouvait distinguer dans la pénombre.

«  Mieux vaut ne pas se séparer ? »
protesta-t-elle faiblement

 
© 2981 12289 0



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Event 5 - Adults part - Soirée de bienfaisance   Event 5 - Adults part - Soirée de bienfaisance - Page 2 EmptyDim 19 Aoû - 22:34


Soirée de bienfaisance
Feat Many Peoples

Bien décidé à éclaircir la situation et l’endroit dans lequel il se trouvait, Ulysse fut stoppé dans son élan par un cri de protestation. Celui-ci venait de Mallory qui ne semblait pas très motivée à l’idée de voir le groupe se séparer dans les ténèbres. Surprit par cette réaction qu’il sentit sincère et presque désespérée, le blondinet se tourna vers son ami Walter.  « Attends… » Dit-il avant de plonger une main dans sa poche et de sortir une boîte d’allumette, d’en sortir une et de la faire craquer pour s’éclairer. Ce n’était pas très impressionnant, mais cela lui tout de même d’apercevoir l’ancienne garde-côte. Il fit donc quelques pas en sa direction puis au moment où la flamme de son allumette disparue, il attrapa la trentenaire par les épaules et la ramena lentement vers lui. La belle jeune femme n’était pas tremblante, mais presque. Surprit par cette réaction, l’héritier de la famille Hayes resta silencieux et se frotta le haut du crâne tout en cherchant un moyen de revigorer l’esprit guerrier de Mallory.

« Hey Page c’est bien la première fois que je te vois dans un tel état… ça ne te ressemble pas...  »

Il prononça ces quelques mots avec un ton assez particulier, à la fois taquin, sérieux et réconfortant. Il voulait qu’ils aient l’effet d’un électrochoc pour la petite fille du pays qui autrefois n’avait peur de rien et était toujours prêtes à s’embarquer dans les histoires les plus foireuses qui soit. Mais en y réfléchissant un petit peu mieux il se dit que si Mallory n’avait pas sauvé sur l’occasion pour partir à l’aventure dans le vieil orphelinat Ashcroft, c’était pour une bonne raison, sans doute parce que quelque chose l’en empêchait. Elle ne jouait pas simplement à la princesse ou à la petite peureuse. Elle était réellement bloquée et la laisser seule aurait sans aucun doute était une mauvaise idée.

Il se baissa alors très légèrement pour se mettre au même niveau que son interlocutrice. Malgré la pénombre il pouvait apercevoir les beaux yeux clairs de la jeune femme qui devait sans doute aussi voir les siens. Si Ulysse n’avait pas forcement un talent de tribun, il avait en revanche une âme de leader et ses années passées dans le sport de haut niveau et à l’armée américaine lui avaient appris à parler et à motiver ses proches.

« Bon… Je ne sais pas pas ce qui t’effraie et te bloque à ce point, mais je te promets que moi vivant, je ferais tout ce qui est en mon pouvoir pour que l’on ne te fasse pas de mal. Si ce que tu crains est bien fait de chaire et d’os alors je n’hésiterais pas à lui botter l’cul, si c’est des fantômes que tu as peur, dis toi qu’ils risquent plutôt de venir hanter un assassin comme moi plutôt qu’une fille bien comme toi tu ne crois pas ? ...  »


L’ancien militaire avait prononcé tout ce petit discours à voix basse afin que seule son interlocutrice ne puisse l’entendre. Car s’il voulait faire réagir Mallory, il ne voulait pas que tout le groupe entende ses théories et ce qu’il avait à lui dire. Cela regardait les deux “vieux rivaux” et personne d’autre. Quelques secondes plus tard il attrapa la main de la belle brune avant de s’adresser de nouveau à elle.  « Je te promets de ne plus lâcher ta main tant que la lumière ne sera pas revenue dans l’orphelinat...  » Il fit ensuite quelques pas en direction de Walter qui ne devait pas être bien lui, mais au bout de quelques mètres il s’arrêta net et se retourna vers son amie.  « Et c’est une vieille technique scout pour avancer dans le noir, c’est pas une technique pour te tenir la main et te draguer qu’on soit bien clair Page !  » Lâcha-t-il en rigolant. Evidemment la situation n’était pas très appropriée à ce genre de blagues, mais il pensait néanmoins que celle-ci allait au moins détendre un petit peu l’atmosphère et mettre Mallory dans de meilleures dispositions. Et après quelques secondes, tout le petit groupe percuta quelqu’un, c’était sans doute Walter et sa petite amie… Mais avec ces ténèbres Ulysse ne pouvait pas voir plus loin que son nez et il ne voulait pas gaspiller ses allumettes trop rapidement. Celles-ci allaient surement lui servir si l’équipe de l’orphelinat mettait trop de temps à remettre le courant et à faire revenir la lumière.

« Mallory a peut-être raison… on ne devrait peut-être pas se séparer et puis si ta copine est enceinte on ne peut pas la laisser seule et sans protection… tu as peut-être une petite idée mon ami ? On ne peut pas rester sans rien faire non ? »

FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
Admin
Evie Knott
Event 5 - Adults part - Soirée de bienfaisance - Page 2 Tumblr_oeg84rXG3L1rlnjw2o1_500
Messages : 160
Emploi : Serveuse à l'Aster Clover
Sur ton walkman : Led Zeppelin - Immigrant Song
MessageSujet: Re: Event 5 - Adults part - Soirée de bienfaisance   Event 5 - Adults part - Soirée de bienfaisance - Page 2 EmptyLun 20 Aoû - 13:05

Walter avait compris. Évidemment qu'il avait compris. Comment ne pas deviner instantanément ce qu'elle cachait avec son incapacité totale à être discrète ? Comment ne pas savoir alors qu'elle-même semblait tout faire pour mettre le monde au courant ? Evie n'y pouvait rien : les événements la dépassaient complètement et elle ne put s'empêcher de pousser un soupir. Elle aurait voulu, pourtant, organiser la surprise. Elle aurait voulu pouvoir tout contrôler. Elle aurait voulu, peut-être, juste une fois, suivre l'exemple sociétal d'une femme parfaite. Mais comme à son habitude, la rouquine était résolument incapable de faire les choses de manière normale. Pour autant, rien ne parvint à gâcher son humeur. La moue méfiante de Walter eut tôt fait de la faire sourire, enchantée autant qu'amusée de retrouver cette expression si caractéristique du jeune homme. Elle adorait le voir arborer cet air suspicieux, aimait plus encore le faire tourner en bourrique en l'utilisant.

Après quelques interrogations qui semblaient davantage tournées vers lui-même que vers elle, son fiancé s'avança en sa direction, déterminé, et elle ne put s'empêcher de se mordre la lèvre. Lui avait-elle déjà dit combien il était sexy dans cet état ? Sans doute que oui.

«  Tu es enceinte ? »

Evie avait volontairement laissé les autres questions tomber dans un silence. Cette fois-ci en revanche, elle ne pourrait pas échapper à la réponse. Un sourire bourgeonna sur ses lèvres et une nouvelle étincelle sembla illuminer ses iris bruns.

«  Hé bien j- »

Un claquement. Le noir. Soudain, toutes les lumières sautèrent et la soirée se trouva plongée dans une obscurité illuminée des étoiles. Cette fois-ci, un grognement de frustration s'échappa des lèvres de la jeune femme.

« Nan mais c'est pas vrai ! Sérieux ?! »

Tu parles d'une annonce de grossesse, songea-t-elle. On eut dit que la vie cherchait désespérément à lui donner l'air d'une cruche. Non seulement elle n'avait pas su s'organiser mais maintenant elle se trouvait plongée dans le noir, histoire de pouvoir bien louper le visage de Walter lorsqu'elle lui annoncerait qu'il allait être papa.

Peut-être était-ce nerveux, peut-être était-ce simplement son bonheur profond qui décida de briser sa soudaine mauvaise humeur. Un éclat de rire lui échappa, et elle glissa par réflexe ses bras autour du cou de son fiancé pour aller cueillir ses lèvres.

« Et puis zut : Walter tu vas être p-
- Walter je suis désolé de briser ce beau moment de joie, mais je pense qu’il faudrait peut-être que deux braves gaillards…. nous par exemple… aillent à l’intérieur pour voir ce qu’il ce passe et optionnellement remettre le courant ? »

Le regard qu'Evie adressa au grand gaillard avait de quoi faire trembler des montagnes. Elle se campa vivement sur sa position et posa un doigt décidé sur la bouche du blond.

« Toi, chut. »

Elle se retourna vers Walter sans se préoccuper du reste. Étonnamment, Ulysse l'avait écoutée, ou peut-être était-il parti. Elle ne voyait strictement rien dans les ténèbres environnantes. Peu importait. Les murmures de la foule rendait plus intime leur moment, et elle décida de se pencher sur l'oreille de l'homme de sa vie afin de glisser, tout contre ses lèvres :

« Bordel de merde, Walter Bishop, tu vas être papa. »

Voilà. Elle l'avait dit. Elle l'avait dit en le soufflant, avec toute l'absence de douceur qui la caractérisait trop bien, avec toute l'insubordination qui dégoulinait de son âme. Elle l'avait dit et son futur mari savait désormais que les préparatifs du mariage allaient avoir besoin d'être bouclés rapidement si elle ne voulait pas être boudinée dans sa robe – ce qui était tout bonnement hors de question. Souriant désormais, elle alla voler un autre baiser à son homme, puis asséna une petite tape sur ses fesses.

« Maintenant, tu peux aller répondre à ton ami sans qu'il ne gâche notre mom- »

Comme appelé par le destin, l'intéressé venait de la percuter par derrière, l'envoyant directement dans les bras de Walter. Elle lança un regard amusé en arrière et esquissa un sourire joueur :

« On essaie de se rattraper ? »

Les paroles qu'Ulysse prononça amenèrent une moue boudeuse sur ses traits. Elle n'avait pas besoin de quiconque pour se défendre et si, certes, Walter lui donnait un sentiment de sécurité, elle pouvait tout à fait se débrouiller seule, bébé dans le ventre ou non. Non mais.

« Je suis enceinte, pas mourante ! »

Ces mots prononcés, elle laissa s'exprimer les autres, scrutant dans l'ombre afin de voir Mallory. Après le fiasco de la forêt, elle espérait que celle-ci allait bien. Tout le monde n'avait pas une bonne nouvelle à laquelle s'accrocher, et les gémissements plaintifs qu'elle percevait désormais donnaient à la soirée une ambiance bien plus horrifique que prévu.

_________________

Freedom
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Event 5 - Adults part - Soirée de bienfaisance   Event 5 - Adults part - Soirée de bienfaisance - Page 2 EmptyLun 20 Aoû - 18:07

Soirée de bienfaisance
Event 5


Tentative de Socialisation 1

“De là ou je viens les Drugstore sont généralement tenus par des vieils hommes lubriques à l’humour assez douteux d'où ma surprise.”  La plupart des drugstores du Bronx que je connaissais étaient en effet tenus par de sacrés enfoirés qui étaient tous aussi peu attirants que respectueux. Mais ce n’était pas très important, puisque ma réponse était surtout là pour justifier ou plutôt faire oublier à la belle Jo Taylor ma phrase d’accroche totalement lourdingue. Si à New-York je n’avais jamais réellement caché ma sexualité et le fait d’être attirée autant par les hommes que les femmes, je ne voulais pas faire la même chose dans la petite ville de province d’Aster Cove ou la mentalité des gens  devait très certainement être différente des habitants de la Grosse Pomme.En bref je ne voulais pas passer pour une marginale au bout d’une seule soirée.

Puis tandis que j’étais en train de tirer sur ma clope pour me détendre et essayer d’enchaîner d’une façon naturelle j’entendis très vaguement les murmures du professeur Caldwell… m’avait-il percé à jour ? Avait-il vu clair dans mon petit jeu ? Evidemment celui-ci n’était pas très difficile à déchiffrer, mais tout de même. Et alors que j’étais en train de me rapprocher de l’enseignant pour lui lancer une petite pique sarcastique et amicale, les lumières s’éteignirent soudainement sans explications. D’abord surprise, je ne pu m’empêcher de lever un sourcil lorsque la belle vendeuse du Drugstore fit remarquer qu’elle entendait des bruits… des gémissements… des plaintes… comme des pleurs d’enfants ! Cela semblait répondre à ma question… Cet orphelinat devait être habité et ces petits habitants devaient avoir encore plus peur que nous… quoi qu’ils ne pouvaient pas êtres plus effrayés que Bartholomew qui commençait à geindre en répétant sans arrêter, que nous allions tous mourir… et bah quel courage !

“Voyons Monsieur Caldwell de quoi avez vous peur, comme l’a dit Jo ces bruits doivent sans doute venir de l’intérieur… ils doivent venir de ces pauvres petits...  Respirez, il ne vous arrivera rien ici ! Personne ne sera blessé ce soir d'accord ? Tout ira bien !”

Je ne pu m’empêcher de me questionner sur les raisons de cette réaction… pourquoi un quadra bien dans sa tête réagissait d’une façon aussi… primaire ? Le professeur devait sans doute avoir vécu des choses affreuses pour agir ainsi. Mais plutôt que de me concentrer trop longtemps sur lui je me contentais de me tourner dans la direction  de Mademoiselle Taylor et du jeune homme qui lui avait prêté son feu… je pouvais deviner leur présence grâce aux petits points rougeoyants produits par le feu de leurs cigarettes. Tout en réfléchissant je sortais mon zippo avant de l’ouvrir pour en faire sortir une belle flamme, qui illumina mon visage. “Vous…” Dis-je en m’adressant à l’inconnu à lunettes. “Vous devriez peut-être rester ici avec Monsieur Caldwell et Madame Karcy…” Je fixais ensuite la jeune femme qui m’avait tapé dans l’oeil et qui par chance ne semblait pas encore trop effrayée par mes gémissements. “Jo que diriez vous de venir avec moi pour voir si ces bruits viennent de l’intérieur ? Un enfant a peut-être besoin d’un médecin... “

(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Event 5 - Adults part - Soirée de bienfaisance   Event 5 - Adults part - Soirée de bienfaisance - Page 2 EmptyLun 20 Aoû - 21:45

❝ What happens to us in the future? Do we become assholes or something? ❞Soirée de bienfaisance« Je crois qu'on est de trop »

Christopher expira la fumée de sa cigarette en rigolant alors qu’il se tournait dans la direction de son collègue. « On a vraiment pas de chance, mon vieux! J’aurais dû me douter que tout ce qui l’intéressait était mon briquet…» dit l’enseignant sur un ton faussement déçu. Bien que les deux jeunes femmes soient réellement séduisantes, il n’y en avait qu’une seule qui pouvait prétendre avoir attiré son attention et cette dernière était justement en train de s’approcher, à quelques pas derrière lui lorsque…

« Ahhh! » s’exclama Christopher avec une pointe d’exaspération dans la voix. Il commençait à peine à trouver cette soirée intéressante (bon, la présence de Penny devait certainement y être pour quelque chose) et voilà qu’il n’y avait plus d’électricité! Alors que les voix s’élevaient tout autour, Christopher senti que Bartholomew reculait et s’éloignait de lui. Instinctivement, l’enseignant fit volte-face, comme si la raison de l’éloignement de son collègue se trouvait derrière lui, mais les ténèbres l’empêchaient de voir quoi que ce soit.

Alors qu’il s’apprêtait à remettre sa cigarette entre ses lèvres, une main se posa sur son épaule, à tâtons, ce qui le fit sursauter et échapper sa cigarette qui s’éteint après une terrible chute sur la pelouse. Une voix de femme s’excusa. « Ne vous en faites pas… » répondit-il du tac au tac avant de réaliser qu’il connaissait cette voix… Cette voix… Christopher cessa de respirer : cette voix était celle de Penny! Si à ce moment-là, le jeune homme n’avait pas entendu la voix paniquée de Bartholomew et l’intervention de la femme médecin, il aurait certainement succombé à sa propre panique personnelle, mais cette dernière était si ridicule face à ce qui semblait se jouer autour de lui que Christopher rassembla le peu de sang-froid qu’il possédait et dit : « Ne t’é…ne vous éloignez pas et restez près de moi. Il n’y a aucune raison de s’inquiéter… » Avait-il prononcé cette dernière phrase pour se convaincre lui-même que tout allait bien alors que l’état de panique générale qui semblait s’installer n’annonçait rien de bon? Christopher, qui lui-même n’avait jamais été très courageux, n’arrivait pas à comprendre ce que ressentait les habitants d’Aster Cove. C’était comme s’ils craignaient de voir surgir une quelconque créature surnaturelle des ténèbres, ce qui était tout à fait impossible!

« Vous… »

Sentant que c’était à lui que la jolie métisse s’adressait, Christopher se tourna dans sa direction et vit son visage éclairé par la flemme de son briquet. Elle poursuivit : « Vous devriez peut-être rester ici avec Monsieur Caldwell et Madame Karcy… ». Et avant que l’enseignant ait eu le temps de répondre, elle se détournait de lui pour s’adresser à Jolene. Copiant son idée, Christopher attrapa son briquet et l’actionna pour en faire jaillir une flemme tremblante. Il repéra immédiatement la mère d’April, qui n’avait pas bougé et son collègue et ami qui ne semblait pas bien aller du tout, mais avant de s’en approcher, Christopher se retourna vers Penelope : « J’aurais aimé prendre le temps de vous dire que je suis heureux de vous revoir, mademoiselle Bishop, mais… » Christopher haussa les épaules en lui adressant un petit sourire timide. Il ignorait si Penny se souvenait de l’enseignant new yorkais qui lui avait posé un lapin, mais le moment ne se prêtait pas réellement aux retrouvailles. Ainsi, à contre cœur, Christopher fit quelques pas dans la direction de Bartholomew en jetant, néanmoins, un regard par-dessus son épaule pour inviter Penny à le suivre.

« Barth… c’est moi… Regarde-moi et fais comme moi! » Christopher, qui n’aurait jamais imaginé être celui qui porte assistance dans de pareils circonstances, posa sa main libre sur sa poitrine pour montrer à son collègue qu’il respirait profondément. « Inspire… Expire… Inspire… » Les gémissements lointains qui semblaient être la source de l’état de Bartholomew, Christopher les entendait aussi… Soudain, une idée lui traversa l’esprit : son walkman était toujours dans sa poche et les écouteurs accrochés à son cou. Se tournant vers Penelope, Christopher lui tendit le briquet : « Pouvez-vous le tenir? » et sans attendre sa réponse, lui donna et attrapa son walkman.

Après quelques manipulations, Christopher trouva exactement la chanson qu’il voulait faire jouer. Il retira les écouteurs de son cou, ajusta le volume au maximum et les dirigea dans la direction de son ami pour qu’il puisse entendre la musique bien que les premières notes de la chanson étaient parfaitement audibles pour le quatuor composé des deux enseignants, de Sandra et de Penelope.  C’était la chanson « Hell on Wheels » de Cher; la chanson de Délice. Christopher ne possédait pas le charisme d’un leader et n’avait jamais appris aucune technique pour venir en aide à quelqu’un, mais il savait que Délice avait le pouvoir de faire sourire n’importe qui! Si elle ne pouvait être présente en ce moment, une partie d’elle le pouvait. Ainsi, Christopher se mit à fredonner les premières paroles de la chanson en gardant son regard sur Bartholomew. Étouffer le son des gémissements, les remplacer par une musique entrainante, voilà ce qu’il cherchait à faire. « Respire… See something I like, gonna go for it… Je suis là mon vieux… See something I want, I'm gonna go after it »
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Sandra Karcy
Event 5 - Adults part - Soirée de bienfaisance - Page 2 Tumblr_m19t6mcQCT1qjtndio1_400
Messages : 232
MessageSujet: Re: Event 5 - Adults part - Soirée de bienfaisance   Event 5 - Adults part - Soirée de bienfaisance - Page 2 EmptyLun 20 Aoû - 22:45

Les lumière s'éteignirent brusquement et Sandra se retrouva soudain dans Lost Pine. Une grande bouffée d'oxygène ne parvint pas à la calmer immédiatement et, instinctivement, elle chercha le monstre qui se ruerait bientôt sur elle. Elle sursauta à chaque craquement, chaque pas, attentive au moindre détail. Cette fois, elle ne ferait pas la même erreur.

À ses côtés, Bartholomew Caldwell semblait penser aux mêmes choses. Un flash lui revint brusquement et un peu de sang macula ses souvenirs. Evidemment, qu'il pensait à tout ça. Lui aussi avait senti les crocs des monstres se refermer sur lui. Lui aussi s'était vu mourir là, dans la forêt des enfers que Sandra n'osait plus jamais approcher. À chaque fois qu'elle en devinait les contours, elle faisait demi-tour. La psychologue qu'elle était obligée de voir depuis l'incident lui avait répété des dizaines de fois de ne pas céder à ses craintes, que ce n'était pas la solution. Mais malgré tous ses efforts, Sandra ne parvenait pas à faire autre chose que tourner les talons. Une moue apeurée se glissa sur ses traits tandis qu'elle se rendait plus attentive encore. Il fallait qu'elle reprenne ses esprits. Ils n'étaient pas à Lost Pine. Il fallait qu'elle aide Bartholomew à se ressaisir et-...

« Barth, c'est moi... Regarde-moi et fais comme moi ! »

Et rien. Le second professeur présent ce soir venait de prendre la situation en main. Sandra soupira doucement et se concentra à son tour. Il ne s'agissait de rien d'autre qu'une simple panne de courant. Elle n'avait rien à craindre. Il n'y avait pas de raison d'avoir peur. Si ça n'était qu'une panne de courant, ça signifiait que le danger n'existait pas. Les lumières n'avaient pas clignoté. En rationalisant, tout devenait toujours plus facile. Elle avait toujours fonctionné comme ça. Et elle ne connaissait personne suffisamment pour avoir le droit d'être rassurée. Un instant, elle se prit à penser qu'elle aurait souhaité qu'Aristotle soit là. Avec le temps, ils avaient fini par tisser des liens forts et Sandra s'était prise plusieurs fois à se sentir en sécurité à ses côtés.

Une moue mécontente se glissa sur ses traits tandis qu'elle se ramenait peu à peu au calme. Après quelques longues minutes, elle osa enfin respirer comme il fallait. Sa main vint trouver l'épaule de Bartholomew.

« Il ne se passe rien. Je sais ce qui vous traverse la tête. Je sais à quoi vous pensez. Mais ce soir, il n'y a rien. Ce soir, c'est simplement une coupure de courant. Ça n'a pas clignoté, avant de s'éteindre. Ce n'est pas pareil. Je vous le promets. »

Elle espérait réussir à lui transmettre un peu de cette pseudo-sécurité qu'elle avait réussi à s'imposer. Elle espérait que le contact de sa main l'apaiserait. Elle espérait surtout qu'il la reconnaîtrait comme survivante du même semblant d'Apocalypse que lui. Alors, il saurait qu'elle disait vrai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Walter Bishop
Messages : 180
Emploi : Assistant du shérif
MessageSujet: Re: Event 5 - Adults part - Soirée de bienfaisance   Event 5 - Adults part - Soirée de bienfaisance - Page 2 EmptyMar 21 Aoû - 19:42

Les nouvelles fusaient de toute part et les stimulis, innombrables, l'empêchaient de se concentrer. La joie, la peur, l'inquiétude, le bonheur, tout se mêlait d'une manière si particulière que Walter ne savait plus où donner de la tête. Les lumières s'étaient brusquement éteintes. Il avait senti Mallory paniquer, Evie s'énerver, Ulysse était venu lui parler et lui proposer des choses auxquelles il n'avait pas encore répondu. L'instant, qui s'annonçait délicieusement long, s'était révélé expéditif et Walter n'avait tout simplement pas le temps de se complaire dans son nouveau statut de futur père. Mallory venait d'implorer qu'ils restent groupés. Ulysse venait de se ranger à son avis et d'utiliser un argument indiscutable. L'argument, d'ailleurs, avait envoyé bouler le concerné pratiquement immédiatement.

Enceinte. Pas mourante.

Trois mots qui valaient tout un monde. Trois mots qui écrivaient le futur, noyant les peurs et les regrets au profit de sentiments plus nobles, plus puissants, aussi. Trois mots comme une tendre litanie que Walter voulait se répéter inlassablement. Trois mots.

« C'est parce que tu es enceinte que nous devons faire attention à toi. »

La voix avec laquelle il avait parlé n'essuierait aucun refus. Lentement, Walter se concentra sur les possibilités qui s'imposaient à lui. Premièrement : il pouvait envoyer Evie dans la voiture avec Mallory. Elles seraient en sécurité et pourraient fuir au moindre danger. Après les avoir accompagnées, Ulysse et lui pourraient pénétrer directement dans l'orphelinat pour voir de quoi il retournait. La solution était tentante. Mais Walter ne savait que trop bien quelle serait la réaction d'Evie. Pourtant... Son cœur lui hurlait qu'il devait la mettre en sécurité, afin qu'elle ne risque rien. Elle et... la vie qui siégeait désormais en son sein. Un regard plus intense que les autres tomba sur le ventre de sa future femme. Un sourire attendri prit le temps d'apparaître, tandis qu'il s'imaginait déjà les tâches de rousseur qui parsèmeraient l'enfant à naître. S'il fermait les yeux, il voyait les cheveux roux, le sourire si taquin, si semblable à celui d'Evie et le rire cristallin. S'il fermait les yeux, il se visualisait, tenant dans les bras tour à tour un bébé puis un bambin. S'il fermait les yeux, il voyait le monde. Et ce monde s'articulait tout autour de la petite famille qu'ils étaient en train de créer.

Evie n'accepterait pas d'être mise de côté. Elle sortirait de la voiture et le suivrait, quitte à se blesser. Walter se souvenait trop bien de Lost Pine et l'impression douloureuse d'avoir failli à sa mission fit mourir son sourire. Il se tourna vers Ulysse, non sans un dernier regard tendre en direction du ventre de sa femme.

« Il faut que quelqu'un aille voir. Evie n'acceptera pas de rester ici. Mallory a besoin de sentir qu'elle n'est pas seule. Le mieux, c'est qu'on y aille tous ensemble. »

Une hésitation, puis...

« J'ai mon arme de service sur moi, de toute façon. Il ne pourra rien nous arriver. »

Walter n'avait pas l'intention de la dégainer. Les signes étaient différents. Aucun hurlement lugubre n'avait retenti dans la nuit. Ce n'était qu'une panne de courant. Mais dans tous les cas, il fallait vérifier. Et en tant qu'adjoint du shérif, c'était à lui de s'en charger. Se penchant sur sa fiancée, il déposa un baiser sur ses lèvres.

« Tu as intérêt de faire attention, maintenant, tu vis pour deux... »


Une manière, discrète, de lui murmurer qu'il était heureux. Heureux à l'idée de partager une famille avec elle. Tout en s'activant en direction des portes épaisses de l'orphelinat, Walter se promit d'organiser une soirée pour fêter la grossesse de sa femme. Et pour s'autoriser à exprimer tout son bonheur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jolene Taylor
Event 5 - Adults part - Soirée de bienfaisance - Page 2 Tumblr_inline_ow6gqzxHPq1qlt39u_250
Messages : 36
Emploi : Co-Gérante du Drugstore
Sur ton walkman : Orchestral Manoeuvres In The Dark - Souvenir
MessageSujet: Re: Event 5 - Adults part - Soirée de bienfaisance   Event 5 - Adults part - Soirée de bienfaisance - Page 2 EmptyMar 21 Aoû - 20:12

event 5
Soirée de bienfaisance

Alerte, Jolene sondait l’obscurité du regard, essayant de déterminer d’où venait ce qu’elle pensait être les clameurs terrifiantes d’un enfant apeuré. Mais alors qu’elle tenait de découvrir leurs provenances exactes, elles furent bientôt couvertes par une macabre ritournelle, celle de Bartholomew qui jurait à voix basse, comme prit de démence, qu’ils allaient tous mourrir. Interdite et tendue, Jolene l’observa en fronçant ses sourcils. Elle avait eu connaissance des événements du mois dernier, bien que les récits divergent et qu’on fut au final bien incapable de comprendre exactement ce qui avait pu arriver au petit groupe d’inconscients qui s’était aventuré dans les bois ce soir là. Elle savait cependant que cette expérience avait marqué le professeur qui, si bavard par le passé, avait prit ses distances depuis cette drôle de nuit qui avait alimenté des semaines durant les conversations d’Aster Cove.

La médecin se chargea de trouver les mots justes pour apaiser l’homme inquiet. Jolene tira sur sa cigarette, croisa ses bras contre son ventre et fixa nerveusement la scène. Ce genre de manifestation hystérique avait tendance à l’angoisser, elle lui rappelait de loin le regard vide de sa mère. Mal placé pour apporter le réconfort dont son client avait besoin, elle se retourna vers l’homme qui lui avait cédé précédemment son briquet et qui s’entretenait maintenant avec Penelope Bishop. Sandra Karcy, elle, semblait elle aussi aux prises de sombres pensées et machinalement Jolene effleura son bras pour la rassurer. Comme le courant tardait à revenir ! Et toujours les plaintes de l’enfant...

Le docteur Acoli finit par prendre les choses en main, proposa aux deux autres membres du groupe de rester auprès de Bartholomew et à elle, de l’accompagner dans le bâtiment. Une sage décision qu’elle approuva d’un signe de tête avec un curieux soulagement. « Oui, allons y. L’entrée est par là. » Pointant l’obscurité du doigt, Jolene prit les devants, bientôt secondé par la lueur vacillante du briquet de Candace.

Alors qu’elles s’enfonçaient dans la nuit, elle fixait la bâtisse qui, ses yeux s’accommodant petit à petit a l’obscurité, avait retrouvé une forme, des contours. Troublée par la douleur de Bartholomew et les craintes silencieuses de la mère de famille, elle tira une nouvelle latte en tentant vainement de passer outre la funeste litanie du premier. Ils semblaient si serein quelques minutes auparavant, avec quels sombres démons se battait ils eux aussi ? Quoi que fantasque, le professeur était un homme d’âge mûr qui, confronté à ces drôles d’événements s’était laissé aller à croire que des monstres rôdaient dans leur forêt ? Désormais détachée du petit groupe, Jolene sortit de sa torpeur, souffla un nuage de fumée et apporta un élément de réponse à la jeune femme qu’elle accompagnait. « Il s’est passé quelque chose, le mois dernier dans les bois. Bartholomew et Sandra faisaient partie d’un groupe de personnes qui se serait fait attaqué par... » incapable de trouver les mots et décidée à ne jamais employer celui de monstre, elle balaya l’air d’un mouvement de main évasif pour signifier l’inconnu. « Personne ne se met d’accord sur le sujet. Enfin peut être étiez vous déjà au courant ? Vous n’avez pas fini d’entendre des histoires exubérantes ici, vous n’allez pas vous ennuyer. » Glissa t’elle avec un brin de lassitude dans la voix. Car le problème était finalement là, selon elle. L’ennuie, père des fantasmes les plus fous. Jolene avait toujours invoqué l’hystérie collective pour justifier le comportement de ses voisins et ne laissait aucune portes ouvertes à d’autres hypothèses. Des petits malins tiraient les cordes de cette grossière mise en scène, laissant planer le doute pour effrayer la galerie et jouer des tours aux esprits les plus malléables, voilà tout. Secrètement, elle espérait que le médecin lui donnerait raison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bartholomew Caldwell
Event 5 - Adults part - Soirée de bienfaisance - Page 2 Tumblr_ncdi5kxNqP1qc63x7o2_500
Messages : 474
Emploi : professeur d'anglais/théâtre au lycée
Sur ton walkman : Rod Stewart – Sailing
MessageSujet: Re: Event 5 - Adults part - Soirée de bienfaisance   Event 5 - Adults part - Soirée de bienfaisance - Page 2 EmptyMer 22 Aoû - 20:43

Il y avait même pas cinq minutes j'étais en train de plaisanter avec Christopher sur la nouvelle médecin et ses paroles envers Jolène. Peut être que c'était rien du tout, et de toute façon je n'avais pas dit ça méchamment. La plaisanterie avait été de courte durée, provoqué par l'extinction subite des feux. Ma bonne humeur était rapidement chassé par l'une de mes crises d'angoisses. Je me revoyais dans cette forêt, entouré de ces créatures. Elles étaient là. Tout autour de nous. C'était un piège et la nuit allait encore être sanglante. Je regrettais d'avoir mis les pieds dehors. C'était une mauvaise idée. A répéter ainsi qu'on allait tous mourir, les autres invités allaient surement penser que j'étais fou. Il n'y avait que ceux présent cette nuit là, qui pouvaient comprendre ma douleur.
La voix de Christopher me tirait de ma litanie. Je levais mon regard apeuré vers lui alors qu'il me disait de prendre exemple sur sa respiration. Ca ne fonctionnait pas cette méthode. J'avais voulu essayé. Je n'arrivais pas à me détendre et ma respiration restait chaotique malgré mes efforts. Mon coeur battait trop fort dans ma poitrine. Mon ami sortait son walkman et après avoir mis la musique à fond, dirigeait ses écouteurs vers moi. Je reconnais une chanson de Cher et tentais de me focaliser sur la musique pour me vider l'esprit. Christopher se mettait à chantonner, tout en continuant de m'encourager. J'ignorais qu'il savait chanter. Grâce à son idée, mon rythme cardiaque se calmait petit à petit. Mon visage se déridait peu à peu de la peur. Ce n'était qu'une simple coupure de courant. Ca pouvait arriver n'importe où. Ce n'était pas la première fois que j'y assistais. Sandra finissait de me rassurer, me promettant qu'il ne se passerait rien ce soir.

- Désolé...je suis un peu à fleur de peau depuis l'accident...Merci de votre aide

Soufflais je avec un petit sourire navré. Ce n'est qu'à nouveau pleinement lucide que je remarquais la présence de Pénélope. D'habitude Joshua n'était jamais loin d'elle mais je n'avais pas vu le zoologiste en arrivant. Je la saluais poliment d'un signe de la main avant de me rappeler qu'il faisait tout noir.
J'étais calmé mais les gémissements ou leurs pleurs étaient toujours présents. C'était étrange car ils avaient l'air de venir de partout, tel un fantôme qui se baladerait dans la cour. La panne de courant était arrivé en même temps...Coïncidence ? Difficile à dire. C'était peut être juste un orphelin qui nous faisait une blague. Est ce que j'avais envie d'aller voir à l'intérieur ? Pas vraiment.

- Vous savez si quelqu'un est entré dans le bâtiment pour remettre le courant ?

_________________
I believe in nothing
But the truth in who we are  ✽

Event 5 - Adults part - Soirée de bienfaisance - Page 2 1534232967-survivor
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astercove.forumactif.com/t242-barthou-i-want-to-break-fre
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Event 5 - Adults part - Soirée de bienfaisance   Event 5 - Adults part - Soirée de bienfaisance - Page 2 EmptyVen 24 Aoû - 16:58

Soirée de bienfaisance
Event 5


Tentative de Socialisation 1

Alors que nous étions toujours plongés dans le noir le complet, l’inconnu à lunettes écouta ma demande et alla rapidement s’occuper de son collègue toujours en pleine crise de panique. Ils furent ensuite rejoint par Madame Lane qui ne semblait elle non plus pas très sereine, mais qui tenta tout de même de rassurer le professeur de sa fille et de dédramatiser la situation. Et comme prévu, la jolie Jolene ne se dégonfla et accepta de me suivre à l’intérieur pour essayer de trouver des réponses à nos questions, mais également pour rétablir le courant et porter secour à cette personne qui n’arrêtait pas de gémir.

Une fois à l’intérieur de ce mystérieux orphelinat et lorsque nous fûmes assez loin du reste du groupe, la vendeuse du drugstore prit alors quelques secondes pour m’expliquer la raison des frayeurs de Bartholomew. Alors comme ça une partie des citoyens de la ville avaient été attaqué ? Je me souvenais avoir lu un article de l’Aster Cove qui parlait d’une attaque de loup à Lost Pines mais je ne pensais pas que celle-ci avait autant touché la population locale. Même Jolene qui m’avait l'air si stoïque ne semblait pas totalement rassurée par ce qu’elle venait de me raconter. “Et dire que je pensais avoir quitté le Bronx pour un endroit calme et paisible…Et non j'étais pas au courant de cela merci de m'en informer Jo... ” Dis-je en riant aux éclats tout en tirant une taffe sur ma cigarette. Et même si j’aurais bien aimé me retrouver dans le noir avec cette jolie jeune femme dans d’autres circonstances, je me sentais désormais obligée d’endosser ce rôle d'héroïne malgré moi. Il fallait absolument qu’on rétablisse le courant et que l’on calme les frayeurs de notre pauvre ami aux cheveux longs.

“Vous connaissez un peu les lieux ? A votre avis ou se trouve le compteur ? Je n’arrive toujours pas à savoir d'où viennent ses gémissement peut-être qu’en faisant revenir la lumière on retrouvera plus facilement l’origine de ceux-ci…”

Même si j’avais remplis mon zippo il y a peu de temps, la flamme de celui-ci commençait lentement à s’amenuiser. Ce qui me fit comprendre que nous allions devoir nous dépecher d’accomplir notre “mission” pour éviter dans les ténèbres. Heureusement mes yeux se posèrent sur un petit chandelier posé sur un meuble. J’attrapais donc ce chandelier avant d’attraper les trois bougies qui se trouvaient sur celui-ci. “Que la lumière soit ! On verra peut-être un peu mieux avec ça” Bon je n’en étais pas certaine mais au moins cela allait me permettre d’économiser l’essence de mon briquet.


(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Event 5 - Adults part - Soirée de bienfaisance   Event 5 - Adults part - Soirée de bienfaisance - Page 2 EmptyDim 26 Aoû - 14:07

Soirée de bienfaisanceEvent
De alto cedro voy para marcané. Luego a cuelto voy para mayari ( → Chan Chan ) •••


On était venu lui parler. Mallory manqua de sursauter brutalement mais se rendit compte qu'il s'agissait simplement d'Ulysse, son visage faiblement éclairé par la lueur d'une allumette. Ses lèvres se pincèrent brièvement et elle se félicita que l'obscurité soit probablement en train de cacher ses traits cramoisis d'avoir perdu ses moyens en public. Elle n'en avait pas vraiment l'habitude, s'entêtant à vouloir donner le change, de crainte que ses proches s'en aperçoivent. Tout ça finirait par se régler avec du temps, inutile d'en faire tout un plat. Un hochement d'épaule pour masquer sa gêne et elle était presque prête à répondre à sa boutade par une raillerie de son cru. Mais la suite de son discours la saisie de nouveau et elle secoua la tête, comme en signe de dénégation.

« Tu n'imagines pas, chuchota-t-elle amère, j'ai bien moins peur des vivants depuis quelques temps. »

Mais elle n'élabora pas. Il ne comprendrait pas. Il y avait quelque chose. Quelque chose de pas normal. Même si elle avait beau se convaincre que la coupure était accidentelle et que les pleurs provenaient probablement d'une des chambres à l'étage. Mais ça s'était réveillé. Et quoi qu'il soit en train de se passer, c'était plutôt content. Mais elle se tu et accepta la main tendue, suivant le grand gaillard comme une gamine le premier jour de son entrée en maternelle.

Il n'était plus temps de reculer à présenter, ils en étaient venus à la même conclusion ; il fallait entrer. Impossible pour elle de rester en arrière alors que tout le groupe avait convenu d'un plan. Aussi se laissa-t-elle guider. Et si ses doigts se resserrèrent sur la poigne de son guide alors qu'elle passait le pas de la porte, la jeune femme n'en laissa rien paraître. D'autres avaient visiblement eut la même idée qu'eux et Mallory distingua la lueur d'un chandelier dans le couloir. De la lumière. Enfin.

« C'est ici la contre-fête ? Lança-t-elle pour briser le silence, on peut se joindre à vous ? »

Ne restait plus qu'à trouver le local technique à présent. Un orphelinat plongé dans le noir. Un groupe d'inconnus errant dans la nuit. Splendide. On se serait cru en plein film d'épouvante.

 
© 2981 12289 0



Revenir en haut Aller en bas
Admin
ASTER_COVE
Messages : 420
MessageSujet: Re: Event 5 - Adults part - Soirée de bienfaisance   Event 5 - Adults part - Soirée de bienfaisance - Page 2 EmptyDim 26 Aoû - 14:40








Les plus courageux d'entre vous se sont enfin décidés à entrer. Toc toc, qui est là ? Les personnages de cette drôle de pièce sont à présent tous en présence et les deux groupes se trouvent rassemblés dans le hall silencieux de l'orphelinat.  Ashcraft a l'air de s'être arrêté dans le temps. Les murs aux papiers peint défraîchis, le mobilier grinçant, les vieux cadres accrochés aux murs, il flotte ici comme un air des années cinquante. C'est bien dommage que cette soirée soit en train de virer à la déconfiture, des fonds pour quelques travaux n'auraient effectivement pas été de trop. A l'autre bout du corridor, un escalier s'enfonce dans les ténèbres, mais vos regards sont portés ailleurs.

Les plus attentifs d'entre vous se sont peut-être rendus compte que le bruit des pleurs entendu quelques instants plus tôt semble plus lointain, comme étouffé. Mais peut-être que votre attention est fixée sur autre chose. Etes-vous occupés à vous assurer que tout votre groupe vous a bien suivi ? Peut-être que la jeune docteur observe le professeur sous cap ou que la journaliste s'est rapprochée de son admirateur secret. Les tourtereaux sont-ils de la partie ? La fille de la mer ne lâche pas son guide d'une semelle, l'air aux aguets comme si elle s'attend à voir quelque chose jaillir de l'ombre.  En dépit de la lueur du chandelier, les ténèbres règnent encore en maître et vous devrez les côtoyer quelques temps.

Votre invitée de dernière minute s'est retirée dans les ténèbres. Impossible de savoir où elle se trouve mais elle guette, l'oeil attentif, plus que jamais. L'histoire touche presque à sa fin. Elle vous a amené là où elle voulait que vous soyez et il est temps de jouer le dernier chapitre de l'affaire. Elle a quelque chose à vous montrer, quelque chose d'important. Quelque chose de très vieux qu'il est temps de ramener à la surface. Alors venez écouter son histoire. La porte de la cave est restée entrouverte et le courant d'air causé par votre entrée vient de la pousser dans un grincement qui résonne dans la pièce comme une invitation.  



Infos:
 

Event "soirée de bienfaisance"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astercove.forumactif.com
Admin
Evie Knott
Event 5 - Adults part - Soirée de bienfaisance - Page 2 Tumblr_oeg84rXG3L1rlnjw2o1_500
Messages : 160
Emploi : Serveuse à l'Aster Clover
Sur ton walkman : Led Zeppelin - Immigrant Song
MessageSujet: Re: Event 5 - Adults part - Soirée de bienfaisance   Event 5 - Adults part - Soirée de bienfaisance - Page 2 EmptyJeu 13 Sep - 19:10

Evie eut aimé dire qu'elle était surprise d'entendre son crétin de futur époux déclamer qu'il avait son arme. Malheureusement, elle ne l'était pas le moins du monde, et c'est un discret soupir qui lui échappa. La paranoïa de Walter ne lui posait pas tant problème qu'elle l'inquiétait et la façon la plus aisée de l'exprimer était la frustration. La colère, aussi. C'était injuste, tout ça. Injuste et stupide. Son fiancé ne méritait pas ce qui le hantait jour et nuit, ne méritait pas d'être poursuivi jusque dans la réalité par les souvenirs qui le tourmentaient. Ce n'était pas de sa faute, elle le savait, elle en avait conscience, mais elle se prenait parfois à souhaiter tout effacer, retrouver le compagnon qu'elle adorait tel qu'il était avant. Il n'avait presque pas changé. Il n'avait presque rien laissé paraître de son tourment. Cette pensée était injuste. Ce souhait était irréalisable. Elle le savait et ne l'exprimait jamais, consciente de plus que ces songes étaient le fruit d'une angoisse croissante qu'elle tournait vers cet amant chéri qu'elle craignait de perdre à nouveau. Tout oublier, recommencer. C'eût été tellement plus simple, au fond, mais tellement moins vrai.

Sa main alla caresser son estomac encore plat, et un sourire bourgeonna sur ses lèvres. Ce n'était pas grave d'être frustrée. Ils avaient évolué. Ils avaient changé. Ils avaient mûri. L'un d'entre eux avait disparu. Pourtant ils étaient là, unis encore par le même amour qu'au premier jour, mais tellement plus intense, tellement plus beau qu'une vie trônait désormais en son sein. Chose que ne tarda pas à lui répéter Walter. Riant, elle leva doucement les yeux au ciel.

"Oh, ça va mon cœur. Si j'ai peur des enfants, il est temps de s'inquiéter non?"

Elle lui adressa un sourire sans réaliser que la pénombre le dissimulait sans doute, et pénétra l'orphelinat à la suite de ses compagnons. L'endroit était...

"Glauque, hein ? J'espère que les Standall ne vont pas utiliser l'argent pour refaire leur jardin."

Le bruit de ses talons claqua contre le sol dallé tandis qu'elle avançait, veillant tout de même à ne pas s'éloigner de Walter. Elle n'avait pas peur évidemment, il s'agissait simplement de le rassurer, lui. Rien d'autre.

"Évidemment, nous avons pensé à demander un plan avant d'entrer, n'est-ce pas ?", demanda-t-elle, sarcastique.

Bien sûr que non, ils n'avaient pas pris de plan. Pourquoi faire ? Aucune utilité, mieux valait foncer tête baissée ! C'était tellement plus malin !

"Bon sang, j'ai envie d'une clope.", souffla-t-elle, frustrée.

Lançant un regard plissé aux alentours, la jeune femme tenta d'y voir plus clair, en vain. Mallory semblait aussi à l'aise qu'elle, si elle en croyait sa remarque. Au moins n'était-elle pas seule à se sentir ici comme coincée dans une mauvaise histoire d'épouvante... La tentative d'humour lui arracha un rire qui fit écho dans le hall, devenant moins rassurant à mesure qu'il s'éloignait dans les couloirs.

Il fallait qu'ils se bougent ou la fête allait être définitivement gâchée. La solution qui s'imposait à ses pensées, toutefois, ne lui plaisait guère.

"Logiquement..."

Un soupir.

"Logiquement, comme dans tout bon film d'horreur, nous devons aller à la cave. C'est là qu'on trouvera les arrivées électriques non ?"

Fais chier.

_________________

Freedom
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Event 5 - Adults part - Soirée de bienfaisance   Event 5 - Adults part - Soirée de bienfaisance - Page 2 EmptyVen 14 Sep - 11:36

Soirée de bienfaisanceEvent
De alto cedro voy para marcané. Luego a cuelto voy para mayari ( → Chan Chan ) •••


Mallory écrasa une grimace mi-figue mi-raisin. Evie en était arrivée aux même conclusions qu'elle, même si l'idée de s'enfoncer dans les sous-sols ne l'enchantait guère. Maintenant qu'ils étaient là autant en finir le plus rapidement possible. Ils sortiraient dans quelques minutes, s'amusant bien de leurs pseudo frayeur après s'être rendu compte que les plombs avaient bêtement sauté.

« Je propose qu'à la différence de ces films on ne se sépare pas ? » renchérit-elle pince sans rire

Mais la porte entrouverte dans une invitation silencieuse était loin de la rassurer et elle n'en menait pas large. Mais bien décidée à en finir et tirant son guide derrière, la jeune femme s'était dirigée sans attendre vers la cave.

«  Finissons-en, qui m'aime me suive. » maugréa-t-elle

Trop tard pour changer d'avis, elle ouvrit grand la porte d'un geste, prête à s'enfoncer dans les ténèbres, son énergie soudainement retrouvée. Mais pragmatique tout de même elle se tourna vers ceux du groupe qui s'étaient saisi d'une source de lumière.

«  On aurait juste besoin d'un peu d'éclairage, je suppose ? » s'enquit-elle penaude

Non pas qu'elle soit tranquillement en train d'envoyer ses camarades d'infortune au casse-pipe mais elle avait désespérément envie d'en finir rapidement.



 
© 2981 12289 0



Revenir en haut Aller en bas
Admin
ASTER_COVE
Messages : 420
MessageSujet: Re: Event 5 - Adults part - Soirée de bienfaisance   Event 5 - Adults part - Soirée de bienfaisance - Page 2 EmptyJeu 27 Sep - 12:56







Les plus téméraires d'entre vous auront décidé à votre place, il est maintenant temps de descendre à la cave. Tout votre groupe a entamé le lent périple qui vous fera progresser le long des escaliers grinçants et il n'est plus temps de revenir en arrière.

Mais n'est-ce pas une faible lueur que vous voyez tout en bas? Etrange alors que le courant est censé être coupé n'est-ce pas? Et c'est pourtant le cas. Au centre d'un bric a brac probablement centenaire, une lampe tempête brûle faiblement, posée sur une table. Inutile de perdre votre temps à fouiller coins et recoins obscures, votre regard est immédiatement attiré par ce plan de travail et les dossiers qui y sont posés. Vous retrouverez pêle-mêle de vieux articles de journaux, des rapports de police et des notes de service. Mais de quoi cela parle-t-il? Posé bien en évidence, un exemplaire de la Une du 10 août 1953 de l'Aster Cover.

Mais pourquoi a-t-on laissé ça là? Qui pourrait s'intéresser à ces vieilles histoires? Le drame est terrible certes mais qu'y aurait-il de suspect derrière la tragique noyade d'une petite orpheline? Difficile de savoir et c'est stupéfait que vous détaillez les archives sans vous rendre compte qu'on vous observe.

La cave étant plongée dans le noir, vous n'avez pas réalisé que votre inconnue s'est éclipsée par l'escalier extérieur menant de la cave au jardin. A travers la trape entrouverte, elle vous observe. Enfin. Plus de trente ans après, cette terrible histoire vient de refaire surface. Elle ignore encore si la vérité éclatera enfin, mais il est grand temps qu'on reparle des mystères d'Ashcraft et que l'on connaisse son histoire. Il est temps que justice soit faite et que l'on découvre la véritable histoire de Juliet. On ne l'avait pas entendue à l'époque. On le fera maintenant.

La trape se referme dans un claquement qui brise la rumeur des murmures. Vous êtes stoppés net dans vos investigations. L'inconnue s'est enfuie et vous vous rappelez tous soudain des raisons de votre présence ici.

Il est à présent temps de ranger dossiers et vieilles photos. Les plus pragmatiques d'entre vous auront déjà retrouvé le tableau de commande électrique et relancé le compteur, les autres ont encore du mal à s'extraire de cette drôle de soirée. Il faut pourtant retourner au jardin et à la fête. Le dossier sera emporté, les photo rangées. Mais quelque chose désormais vous unis, un secret que vous n'êtes pas encore parvenus à dévoiler. Et lorsque la musique reprendra, quand vos regards se croiserons, vous saurez. Il s'est passé quelque chose à Ashcraft ce soir. Et le passé ne demande qu'à revenir.




Infos:
 

Event "soirée de bienfaisance"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astercove.forumactif.com
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Event 5 - Adults part - Soirée de bienfaisance   Event 5 - Adults part - Soirée de bienfaisance - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Event 5 - Adults part - Soirée de bienfaisance
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» [Event 1] Soirée d'intégration
» [EVENT TERMINE] Soirée de rentrée de l'AWH
» EVENT: La soirée d'un Mikaelson
» Fin de Soirée improvisée Sophie /Virginie
» [Tori] - Event - A l'Abri des Masques

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aster Cove :: Quartier Nord :: Orphelinat Ashcraft-
Sauter vers: