Dans la petite ville d'Aster Cove, des choses étranges se passent...

 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Event 5 - Teenagers part - Prom' bal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Admin
ASTER_COVE
Messages : 420
MessageSujet: Event 5 - Teenagers part - Prom' bal   Event 5 - Teenagers part - Prom' bal - Page 4 EmptySam 28 Juil - 13:04

Rappel du premier message :



« Le shérif a enfin donné son accord, c'est officiel ! Appelle Kelly, on va avoir besoin de la trésorière ! »

La voix de Connor est presque trop excitée pour son rôle de président du comité des élèves. Déjà, il bondit de son lit et fouille son placard. Dans une semaine. Une semaine pour tout préparer, pour tout acheter, dont le costume de sa vie. Il sait déjà quelle fille il va inviter. Une blonde fait bondir son cœur depuis deux ans, et aujourd'hui, c'est l'occasion. Elle n'est plus avec cet enfoiré d'Andrew depuis plusieurs mois déjà. Il va se lancer, et le bouquet qu'il lui choisira l'éblouira à jamais. Ce n'est pas parce que tous les imbéciles du lycée la rejettent qu'il en fera de même. Fini, les regards en coin. Ce soir, c'est son soir. Alors qu'il hésite entre un nœud papillon et une cravate, son téléphone se met à vibrer. Avant d'inviter la belle, il devra lui créer une soirée du tonnerre.

« Oui, oui Kelly, je sais, c'est génial.
- …
- Un lâcher de ballons, c'est une super idée ! Tu as une idée du prix ?
- …
- C'est notre dernière année, Kelly. On doit se lâcher. Appelle Claire et les autres. Ce bal doit être le plus beau qu'on n'ait jamais vu à Aster High. Rendez-vous dans deux heures pour s'approprier la salle. »



+


Une semaine plus tard, Connor, le cœur brisé, prend tout de même soin de réussir la soirée de leur vie. Les bouteilles de coca sont subtilement mélangées à du whisky et étiquetées en fonction de leur contenu. Le punch sans alcool fait diversion tandis que quelques gâteaux apéritifs sont placés dans des bols. Ce soir, ça reste la soirée de leur vie. Un sourire aux lèvres, les élèves s'activent. Une gigantesque banderole est accrochée dans le hall et les ballons attendent sagement l'instant de leur lâcher. Le DJ est un bon. Connor s'en est personnellement assuré. Les lumières sont à la pointe de la technologie et les enceintes sont les meilleures du marché. Ce soir, ce sera la soirée de leur vie.

« Connor, pour le reste... ?
- Virgin mojitos pour tromper les adultes. Truque toutes les bouteilles de soft sauf une de chaque. Ça nous servira d'alibi au cas où. »


Un sourire est échangé entre Connor et Steve, qui file s'occuper de rendre la fête encore plus drôle. Même des gens comme Jessica Banner seront obligés de se lâcher, ce soir. Il s'en fait la promesse.


+


Dix minutes. C'est tout ce qui les sépare de la soirée tant attendue. Connor lance un regard entendu à ses acolytes. Tous sont rentrés chez eux il y a une heure pour se préparer pour le moment de leur vie. Ils sont tous arrivés à l'heure pour le lancement. Il sourit au vigile et entre à l'intérieur. Ses pas se dirigent naturellement vers l'urne à côté de laquelle il va rester la plupart de son temps, celle qui décidera du roi et de la reine du bal de promo. Sans se mentir, Connor a déjà en tête le nom de celle qui sera certainement la future gagnante. Mackenzie Chandler.

« LES GARS, LES PREMIERS SONT DEJA LAAA !
- Bah ils patienteront, je suis absolument pas prête !
- Bouge toi Stessy, même le DJ est en place !
- Ouiii, bah c'est bon ! »


Dix minutes plus tard, les portes du bal de promo s'ouvrent enfin. Derrière lui, la musique s'élève, le rendant impatient. Connor se le promet, ce soir, la fête sera folle. N'en déplaise aux adultes.



Le MDJ a écrit:


→ Bienvenue dans la soirée de votre vie ! Après plusieurs semaines à ronger votre frein suite à l'attaque des loups, l'interdiction du bal de promo a enfin été levée. Venez vous éclater !
→ A chaque fois que le mot « musique » apparaîtra dans un post, cliquez dessus, vous obtiendrez une musique des 80's qui correspondra au morceau en cours.
→ Les posts du DJ viendront changer de musique environ toutes les quatre réponses. Connor interviendra de façon irrégulière durant tout l'event.
→ Seuls les lycéens et les jeunes invités par ceux-ci sont autorisés à participer à l'événement. Les autres sont invités par ici
→ Un concours d'avatars vous est proposé ici"Retour vers le futur. Rendez-vous dans vingt ans!"
Nous sommes en août 1985 et ce qui va bientôt devenir un film culte vient de sortir sur les écrans. Deux possibilités s'offrent à vous pour ce thème. Un retour dans le passé en proposant un avatar en tenue vintage, ou un bon dans le temps avec un avatar en tenue futuriste. Années 60 ou années 2000? A vous de choisir, étonnez nous!
→ N'oubliez pas, il y a de l'alcool dans la plupart des bouteilles, sauf dans le punch et les mojitos. Amusez-vous bien !

Event 5 – teenagers part
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astercove.forumactif.com

AuteurMessage
Jaewoon Bong
Event 5 - Teenagers part - Prom' bal - Page 4 0bfc
Messages : 202
Emploi : 12th grade/ vendeur au disqu'ère
Sur ton walkman : Never Ending Story - Limahl
MessageSujet: Re: Event 5 - Teenagers part - Prom' bal   Event 5 - Teenagers part - Prom' bal - Page 4 EmptyLun 15 Oct - 22:31



Event 5 - Teenagers part - Prom' bal


Ce n'était pas que j'avais peur d'Alexander mais il était quand même très imposant. Nul doute que si il me donnait un pain, je mettrais une semaine à m'en remettre. Déjà que ma peau marquait finalement à cause de sa blancheur...J'aurai bien du mal à cacher un coup à mes parents. Je me blessais d'ailleurs bien assez comme ça avec ma maladresse. Combien de fois j'étais tombé à vélo à cause des freins ou bien en tournant trop tôt dans un virage pour me prendre le trottoir ? Et je ne parlais pas non plus des poteaux que je m'étais pris tout en rêvassant avec le casque sur les oreilles ou bien un livre entre les mains. Il était donc pas étonnant, que comme par hasard, j'avais lâché mon gobelet pile-poil au pied d'Alexander. Le "coca" salissant ses chaussures qui devait assurément coûter au moins le double du loyer de ma maison...
Pas étonnant que le vendeur soit en colère. J'espérais tout de même un peu qu'il ait pitié de ma personne ou de ne pas se montrer violent devant sa petite amie. Je sentais ce mince espoir disparaître petit à petit face à sa réplique sur mes excuses. Je me pinçais les lèvres, encore plus gêné. Ah si j'étais riche, je lui aurait remboursé ses chaussures ! Mais ce n'était pas avec six dollars six sous que j'allai pouvoir faire quelque chose...

- Je..je...

Balbutiais je. Cherchant quoi dire pour me sortir de ce guêpier. Il était plus facile de répondre à des abrutis comme Kenny qui n'avait que leurs poings en guise de cerveaux.  Là, j'étais totalement démunis. Je voyais avec effroi sa main se lever, et avait fermé les yeux par réflexe. Je m'attendais à recevoir un coup et étais donc surpris de sentir simplement une claque sur mon épaule. C'était...tout ? " Je m'en remettrai ". Ah. C'était pas ce que ça renvoyait quand il m'avait regardé d'un air glacial...Mais bon, je n'allai pas cracher sur sa tolérance hein. De toute manière, j'avais déjà disparue de ses pensées.
Je m'éloignais donc du couple rapidement, retrouvant un buffet qui avait été délaissé. Hum, je pouvais peut être retourner m'asseoir ? C'était mon idée avant d'apercevoir Stan près des sièges. Zut. Moi qui avait espéré au fil du temps qui passait ne pas voir sa sale tête. Enfin, il avait plus l'air occuper à discuter avec Georges que de maltraiter qui que ce soit ce soir.
Enfin. Peut être que le DJ ne s'en sortirait pas lui. Il venait tout simplement de hurler que la prochaine chanson était pour lui et River. Like Virgin de Madonna. Je ne comprenais plus rien moi. C'était pas la copine de Kenny ? C'était vraiment trop compliqué de suivre leurs histoires. D'un côté, ce n'était pas comme si je m'en préoccupais.
Je soupirai et attrapais un bol de gâteau apéritif avant d'aller m'asseoir sur le sol dans un coin. Au moins personne ne viendrait m'embêter et je pourrais me goinfrer en attendant la fin de la soirée.

(c) proserpina

_________________
Sometimes, I get scared, I’m afraid of tomorrow
So I wordlessly wander around alone ✽

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astercove.forumactif.com/t612-jaewoon-le-timide
Admin
Kenny Holland
Event 5 - Teenagers part - Prom' bal - Page 4 Tumblr_oxkognMvtS1tduc9ro1_400
Messages : 406
Emploi : En quête de lui-même. Branleur, sinon.
Sur ton walkman : Billy Idol - Hot In The City
MessageSujet: Re: Event 5 - Teenagers part - Prom' bal   Event 5 - Teenagers part - Prom' bal - Page 4 EmptyMar 16 Oct - 12:05

Lorsque Scarlett, le regard brillant, lui propose de danser à nouveau, Kenny ne refuse pas. L’heure n’est pas à la raison – elle l’est bien rarement, en sa compagnie – et il préfère s’amuser plutôt que de se soucier des douleurs qui rongent son mollet et dévorent progressivement sa jambe. Le jeune homme fête la fin d’un calvaire, la fin d’une étape, la promesse éventuelle d’un avenir un peu plus souriant : il refuse de laisser ce bonheur être terni par une blessure venue tout droit de ses cauchemars. Eux non plus n’ont pas leur place ici ce soir.

Il prend donc les mains de Scarlett et leur montre le chemin jusqu’à sa nuque tandis qu’il glisse son bras autour de ses hanches, frustré déjà de savoir l’autre mobilisé par la béquille qu’il est obligé de garder à ses côtés. Pour autant, il esquisse quelque pas, maintenant la jeune femme contre ton torse en caressant distraitement le bas de son dos, sentant la dentelle s’agiter sous ses doigts sans se laisser distraire par la légère transparence de la robe. Ce n’est pas vraiment le moment de se faire avoir par ce genre de pensées, songe-t-il avec un amusement sec.

Au loin, il aperçoit Xander et le salue d’un hochement de tête sec et direct avant de se reconcentrer sur sa partenaire, refusant d’assister au triste spectacle qu’il croit deviner à l’arrière de la salle. Que fout River avec le taré ? Il a toujours refusé d’écouter les inquiétudes de Braden, considérant au contraire que la demoiselle est bien plus amusante sans le balai métaphorique que les O’Leary semblent enclins à enfoncer dans le derrière de leur progéniture, mais ce constat ne manque pas de le surprendre, de l’inquiéter aussi. River a-t-elle dégénéré à ce point ? Il devra lui en reparler.

Désireux de se changer les idées, Kenny serre davantage sa partenaire dans ses bras et ferme les yeux quelques instants, se concentrant sur les mouvements paresseux de leurs corps pressés l’un contre l’autre. Il sent sa respiration contre sa peau, sa poitrine appuyant contre son torse, se laisse apaiser par la sensation de sa toute petite stature près de la sienne et souffle doucement dans ses cheveux, soulevant quelques mèches blondes sur son passage. L’instant s’étend, tranquille, doux, et c’est presque à regret qu’il entend la musique décroître. Avec son déclin, la douleur reprend ses droits et il devient bientôt très clair que sa jambe ne supportera pas son poids une danse de plus. Il adresse un sourire un peu gêné à Scarlett :

« Désolé, je vais pas pouvoir rester sur la piste… Si tu veux te trouver un partenaire moins zombifié, tu peux. »

Brin d’amusement, petite référence, et il passe à autre chose.

« Ou tu peux venir t’asseoir avec moi. »

La fin de sa phrase se ponctue d’une annonce du DJ. Kenny se tourne vers le nouveau venu et, comme le reste de l’assistance, le salue d’un applaudissement énergique. Il pousse même un sifflement enthousiaste, ravi de voir son ami finalement les rejoindre. La suite du discours d’Alex, toutefois, le laisse pantois, et c’est un regard incrédule qu’il laisse couler entre Stan et River. Cette fois-ci, il n’y comprend plus rien. Comment la jeune femme peut-elle traîner avec Isaak Mathieu et sortir avec l’un de ceux qui le cognaient le plus fort ? Le garçon lança une œillade suspicieuse à Scarlett, partageant son désarroi avec sa partenaire, persuadé déjà qu’une embrouille se profile. Avec ce que River lui a déclaré tout à l’heure, et le sourire meurtrier qu’arbore Stan…

« STAN M'A EXPRESSÉMENT DEMANDE DE LA DÉDIER A RIVER. UNE OVATION POUR STAN QUI EXPRIME ENFIN CE QU'IL RESSEEEEEEEEEEEEENT ! »

La chanson qui éructe des haut-parleurs le fait éclater de rire. « Like a Virgin »… Alex va mourir ce soir, ou dans la semaine qui suit. Il l’ignore peut-être encore, mais cela arrivera tôt ou tard. Pour l’heure, toutefois, sa blague est hilarante et c’est toujours aussi amusé qu’il saisit la main de Scarlett pour la mener au bar. Il secoue la tête en souriant tandis qu’il lui sert un « coca ». La douleur se fait grandissante et il a besoin, à nouveau, de l’atténuer. Tant qu’il ne finit pas déchiré, tout ira bien.

« Le DJ est suicidaire, je crois… »

Un regard malicieux, et il lui tend son verre afin de trinquer avec elle. Pour sa part, lui se détendra et observera le spectacle, en bonne compagnie si la chance lui sourit.

_________________
WHO IS IN CONTROL ?

By COM


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Georges E. McGalaan
Event 5 - Teenagers part - Prom' bal - Page 4 5313059f9d92f93e8a27d4e76a6b4c5544cc7070_00
Messages : 239
Emploi : 8th grade
Sur ton walkman : Take on me • a-ha | Africa • Toto
MessageSujet: Re: Event 5 - Teenagers part - Prom' bal   Event 5 - Teenagers part - Prom' bal - Page 4 EmptyMar 16 Oct - 13:21

Prom' Bal
Teenagers

Un sourire narquois avait étiré les lèvres du petit brun tandis que les premières notes de la chanson dédié à son "acolyte" résonnait dans la salle. Les bras croisés contre son torse, Georgie avait finalement relevé les yeux vers Stan qui s'adressait une nouvelle fois à lui mais son petit air moqueur n'avait pas disparu de son visage.

" Tranquille Madonna j'ai pas besoin d'toi pour m'apprendre à foutre la merde. "

L'adolescent écouta malgré tout ce que le plus vieux avait à lui dire mais avant de pouvoir entendre sa proposition ils furent interrompu par une voix qui lui fit rouler des yeux.

Un air ennuyé déforma ses traits tandis qu'il dévisageait Connor et quand s'adressa à lui, le petit McGalaan arqua légèrement un sourcil répondant presque au tac au tac.

" et tu dois être le mexicain, c'est ça  ? "

Un nouveau sourire trônait sur les lèvres du petit brun, sachant très bien que ce bobo populaire n'appréciait pas réellement ses origines mais si on lui rappelait que lui venait d'une famille de redneck il ne se générait pas pour faire chier les autres. Georgie s'éclipsa presque immédiatement pour aller voler quelques apéro de plus sur le buffet pendant que Stan échangeait avec le délégué et il prit finalement un verre de ce qui semblait être de la vodka avant de cracher dedans, rien de plus qu'un peu de salive, et il remua un peu le gobelet avant de revenir vers le duo.

Connor s'éloigna enfin et Georgie leva le verre vers Stan pour lui tendre.

" Alors  ? J'suppose que t'as pas prévu de nous faire un remake de Carrie. Maintenant c'est l'moment de ce bouger, cette soirée va bientôt se finir et contrairement à certain y en a qui ont pas d'after à gâcher."
(c) DΛNDELION

_________________
I am a lost boy from Neverland
There was a time when I was alone, nowhere to go and no place to call home. "Run, run, lost boy" they say to me, "Away from all of reality. " Neverland is home to lost boys like me and lost boys like me are free ▬ Punny Boy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
River O'Leary
Event 5 - Teenagers part - Prom' bal - Page 4 Giphy
Messages : 288
Emploi : Assistante de direction dans l'entreprise familiale
Sur ton walkman : Lionel Richie - All night long
MessageSujet: Re: Event 5 - Teenagers part - Prom' bal   Event 5 - Teenagers part - Prom' bal - Page 4 EmptyMer 17 Oct - 17:57

J'étais si heureuse de retrouver ma flamboyante Ange. J'étais peut être la seule à ressentir cela ce soir mais après tout, notre relation à toute les deux dépassait la compréhension de cette assemblée de dentelle, de cravates et de taffetas. Ce qui n'aurait pu être qu'une vague altercation avec un crétin bourré d'hormones s'était transformé en la plus délicieuse et improbable des amitiés. Une amitié née de la curiosité et de l'envie de choquer son monde, d'un côté comme de l'autre et qui, au final, c'était révélé étonnamment pure. Au grand désespoir d'une bonne partie de ma famille et d'une bonne partie du lycée.

« Moi aussi, ça me fait plaisir ! »

J'imaginais sans même avoir à lever les yeux les regards indignés de nos camarades tandis qu'Ange et moi profitions de notre slow. Ils étaient si facile à choquer, s'en était risible. Ces derniers mois, j'avais fait de la provocation un art mais, parfois, je me sentais fatiguée de tout ça. Je ne ressentais plus la même adrénaline qu'au début lorsque je perturbais mon petit monde. Le défi ne semblait plus aussi réjouissant. Peut être aussi parce que cela me venait naturellement. Je n'avais même pas besoin de me forcer et, quelque part, ce qui avait été un rôle avait fini par devenir ma nouvelle réalité. Je n'imaginais plus de retour en arrière. Je ne voyais même plus mes actes comme de la contestation mais comme quelque chose de naturel. Le grand vide que j'étais jusque là parvenu à combler, la colère que cela me permettait d'étouffer, je les sentais revenir doucement, pernicieusement. J'avais besoin d'un exutoire, j'avais besoin de concentrer ma rage sur autre chose.

C'est ce moment que choisi Alex pour se mettre à réclamer l'attention générale avant de hurler le nom de Stan. Réponse à mes interrogation ? Signe infernal ? Appelez cela comme vous voulez mais une chose était sûre, ma colère venait de retrouver sa cible préférée. J'espérais sourire carnassier que j'affichais n'allait pas effrayer Ange. Sourire qui ne fait que s'accentuer avec la suite du petit discours de celui qui était en passe de devenir mon petit chouchou. S'il savait à quel point il servait mes plans à ce moment précis. Enfin... pour sa survie j'allais sans doute devoir demander un petit service aux Jumeaux. J'avais de quoi les faire chanter de toute façon.

Les premières notes de Like A Virgin se mirent à résonner dans toute la salle et je ne pus m'empêcher d'éclater de rire. Alex avait vraiment fait fort. Il avait signé son arrêt de mort, mais c'était une jolie façon de tirer sa révérence. J'allais faire tout ce qui était en mon pouvoir pour que ses penchants suicidaires ne trouvent pas leur consécration. Reprenant mon sérieux, je me joins à l'ovation, n'hésitant même pas à siffler. Il était maintenant temps de porter le coup de grâce.

« Excuse moi Ange, il me reste un tout petit détail à régler, je reviens. »

Je lui adressais un clin d'oeil avant de fendre la foule et de me diriger vers Stan. Je sentais bon nombre de regards curieux se fixer sur mon dos et le maillot qui recouvrait toujours mes épaules. Ils n'allaient pas être déçus du voyage ! Même de loin, je ne ratais pas le rictus de mon 'petit-copain' Stan. Je l'avais vu un certain nombre de fois ces dernières semaines. Il ne me restait plus qu'à franchir les quelques mètres qui me séparait de lui. Je profitais qu'il soit concentré sur Georgie et Connor pour arriver par derrière et prendre Stan dans mes bras, me collant contre son dos – c'était toujours plus facile pour éviter un coup potentiel, il s'agissait de Stan après tout – je me hissais rapidement sur la pointe des pieds avant de lui chuchoter à l'oreille.

« Merci pour la chanson ! »

Je poussais la théâtralité jusqu'à déposer un très rapide baiser sur sa joue, à peine un effleurement en réalité, je n'avais pas spécialement envie d'avoir des contacts prolongés avec ce connard. Il s'agissait juste ici d'être vu. Je me dégageais donc rapidement avant de m'écarter de plusieurs pas en direction de Connor qui commençait à s'éloigner. Il était ma garantie survie, hors de question qu'il retourne trop vite à ses activités.

« Connor ! T'as assuré pour cette soirée. Elle est parfaite ! »

Le brosser dans le sens du poil m'apporterait peut être un semblant de sécurité. Dans le cas contraire, il serait encore temps de battre en retraite dans la foule.

_________________


astra; bb — She was a silent fury who no torment could tame. @Jack London
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scarlett King
Event 5 - Teenagers part - Prom' bal - Page 4 Tumblr_p7k6223cI01qb0jsbo4_500
Messages : 290
Emploi : Miss Teen Maine, étudiante en arts appliqués au Bates College, mannequin publicitaire
Sur ton walkman : I Wanna Know What Love Is - Foreigner
MessageSujet: Re: Event 5 - Teenagers part - Prom' bal   Event 5 - Teenagers part - Prom' bal - Page 4 EmptyMer 17 Oct - 21:24

J'étais en train de vivre un moment hors du temps, un véritable rêve. J'avais presque envie de me pincer pour vérifier que tout cela était bien réel mais, j'avais trop peur de me réveiller dans mon lit et de me rendre compte que rien n'était vrai. J'étais comme en apesanteur et le monde autour de moi semblait avoir disparu. Il n'y avait plus que Kenny et ses mains qui guidaient les miennes jusqu'à son cou avant de poser son bras autour de mes hanches. Je sentais, comme d'habitude la chaleur monter vers mes joues mais je n'y faisais pas attention, bien consciente qu'elles garderaient cette teinte rosée pour le reste de la soirée. Si c'était un rêve, je ne voulais surtout pas me réveiller. Mon corps frôlait le sien et je sentais ses doigts caresser le bas de mon dos et c'était comme si cette zone était parcouru d'électricité. Un frisson involontaire m'échappa tandis que je relevais les yeux, le temps d’apercevoir Kenny adresser un signe de tête discret à quelqu'un dans la salle. Je ne me retournais pas pour découvrir de qui il s'agissait, en réalité, je m'en contrefichais. Je savourais ce moment, totalement imperméable aux autres danseurs.

Et soudain, je me retrouvais pressée contre son corps, prisonnière de ses bras. Je retenais une demie seconde de panique avant de m'abandonner à ce contact, mes lèvres s'ouvrant en un « oh ! » silencieux. A peine un an plus tôt, une telle proximité avait sonné la fin de ma relation avec Billy. La crise ayant pris le dessus avant même que je ne la sente arriver. Ce soir, c'était différent. J'étais plus forte et je me sentais en sécurité. Je ne pouvais pas laisser le doute et mes insécurités tout gâcher. Pas ce soir. Surtout pas ce soir. J'implorai donc toutes les forces supérieures de me laisser profiter en paix de ce moment. Rien qu'une fois. Tout en espérant que ce soit suffisant.

Me rendant compte que mon corps et mon esprit se montraient pour une fois coopératif, je laissais mes derniers doutes s'envoler pour me perdre dans ce contact. Inconsciente à ce moment précis du pas que je venais de franchir. Je m'appuyais sur un corps d'homme, puissant, tout en respirant son odeur et en sentant son souffle contre ma peau. Sans hyperventiler ou être victime de sueurs froides. C'était un petit moment de magie, fragile, qu'un tout petit rien, une vague réminiscence pourrait faire éclater. Ce moment sur la brèche n'en était donc que plus précieux. J'en profitais jusqu'à la dernière seconde, rouvrant les yeux pour faire face au sourire gêné de Kenny.

Sans la barrière protectrice de la musique, mon assurance s'évanouissait et je m'écartais peut être un peu trop vite, le regard un peu hagard. Me frottant les bras en une vague tentative de me rassurer. J'adressais à mon cavalier un sourire rassurant, m'en voulant un peu de la douleur que je devinais derrière cette volonté de retrait de la piste de danse. Je n'avais pas envie de danser avec quelqu'un d'autre mais, je ne pouvais pas non plus lui dire pourquoi j'avais refusé les invitations ces dernières semaines. Je ne demandais que ça, m’asseoir à ses côtés.

L'intervention d'Alex m'empêcha cependant de répondre on provoquant dans l'assistance une grande confusion. Je savais qu'Alex était le champion toute catégorie des ragots. Il semblait en savoir beaucoup trop sur tout le monde. Serait-il possible que la Princesse O'Leary ait jusque là réussi à cacher son idylle avec Stan Alessandro. C'est Braden qui n'allait pas être content. Je voyais déjà la scène d'ici, sa petite princesse en couple avec Stan. C'était complètement surréaliste, j'étais perplexe et face aux interrogations dans le regard de Kenny, je me contentais de hausser les épaules tellement j'étais surprise. C'était une sacrée révélation. Mais après tout, on avait déjà vu des couples encore plus surprenants. Pourtant, il m'avait toujours semblé que Stan ne portait pas vraiment certains des amis de River dans son cœur. Cette affaire me perdait totalement et je n'avais pas envie de me prendre la tête avec ça ce soir. Vu la chanson qu'Alex venait de passer, tout ça n'était peut être qu'une vaste blague après tout. Le doute restait permis. En associant Stan à Madonna, je ne peux m'empêcher de rire, comme la majorité de l'assistance. Kenny ne me laisse même pas le temps de réfléchir et m'entraîne déjà vers les boissons. Ca ne me dérangeait pas, en cet instant, il aurait bien pu me demander de le suivre à l'autre bout du pays que je n'aurais émis aucune espèce de protestation.

J'accepte sans hésiter le verre de coca qui apparaît comme par magie dans ma main. Ayant perdu le compte du nombre de verre que j'avais bu, je me demandais ce que j'allais bien pouvoir faire de ma voiture qui m'attendais sur le parking. Réflexion bien vite balayée par la voix de Kenny. Un grand sourire aux lèvres, je trinque avec lui.

« Oui, j'espère qu'Alex a bien assuré ses arrières. Ou au moins un moyen de s'éclipser.»

J'avalais quelques gorgées de ma boisson avant de reprendre, l'alcool facilitant bien plus que je ne l'admettrais la conversation.

« Stan et River... C'est... plutôt surprenant. »

Bon... sans doute pas autant qu'Ange et River dansant un slow, surtout si on repensait à la demoiselle il y a de cela tout juste un an. Si certaines choses semblaient immuables, d'autres étaient en mouvement perpétuel. J'aurais du passer la soirée à graviter autour de Mackenzie, l'aidant à gagner les cœurs pour être couronnée. Et me voilà en train de siroter un whisky coca en compagnie de Kenny Holland. Je n'aurais échangé cela pour rien au monde.

« Merci, pour avoir sauvé ma soirée. »

Il avait transformé une expérience qui aurait pu se révéler désastreuse en un souvenir que je savais déjà que je chérirais jusqu'à la fin de ma vie. Je doutais pourtant qu'il se rende compte de l'importance que tout cela avait pour moi.

_________________

I love him for the way the sound of his name could silence my demons.
- as he dances with my angels
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stan Alessandro
Event 5 - Teenagers part - Prom' bal - Page 4 Tumblr_inline_obrcpfjohh1r44da0_250
Messages : 238
Emploi : Dealer
Sur ton walkman : Suspicious mind - Elvis Presley
MessageSujet: Re: Event 5 - Teenagers part - Prom' bal   Event 5 - Teenagers part - Prom' bal - Page 4 EmptyVen 19 Oct - 22:42

Prom' bal
Everybody

Tu te permis de rire à la remarque du petit con. Il marquait certainement là un point... Cette stupide chanson allait certainement te hanter pour quelques mois au moins ! Très bien, River avait bien joué sur ce coup, tu devais l'avouer. Si tes poings semblaient toutefois peu enclin à venir s'écraser sur la gueule de la jeune fille, tu trouverais un plaisir exquis à éclater la tronche de cet enfoiré de DJ ! Oh, il l'aurait bien cherché, et il savait de toute évidence très bien à quoi s'attendre avec toi... Cela aurait presque été lui faire honte que de ne pas répliquer à son coup de pute. Non, non. Tu le retrouverais à la sortie du lycée, bientôt, pour une petite entrevue. À voir ce que cet enfoiré pouvait faire une fois en dehors de ses foutus platines !

Tu attrapas nonchalamment le verre que Georges te tendit, oubliant paresseusement de l'en remercier par la même occasion... Il fallait dire que ton attention était malheureusement concentrée sur Connor -un peu beaucoup trop ravi de te voir d'ailleurs ?- Tu portas le verre de vodka à tes lèvres avant de répondre à Georges.

« Oui, un remake de Carrie c'est super, mais ferme-là McGalaan ! » lui soufflas-tu afin de ne pas être entendu par Connor... Un très léger signe de tête en direction du trouble-fête suivit tes mots, et ce afin de faire comprendre au petit que crier ça devant un influenceur comme Connor était plutôt idiot...

Tu t'apprêtas à reprendre la parole lorsqu'un démon t'attrapa furtivement. Tu sursautas légèrement, grimaçant instinctivement avant même de reconnaître cet énième trouble-fête... Un sacré enculé, et pas des moindres : il s'agissait de River fucking O'Leary ! LA pétasse en personne était venu t'enlacer afin de te remercier pour cette si belle musique que tu lui avais "dédiée"... Un large sourire jaune s'empara de ton visage. Tu tentas de contenir ta colère et déraidir tes muscles. Tu te retournas vers la plus grande pute du vingtième siècle :

« Il serait temps que tu te fasses violer chérie. Tu éviterais de trop te coller aux personnes inappropriées » lui chuchotas-tu... Ton grand sourire trompait aisément les petits curieux alentour essayant de comprendre la situation.
Made by Neon Demon

_________________
aspire to the strengh.
A truly strong person does not need the approval of others any more than a lion needs the approval of sheep. You're the king tho...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
ASTER_COVE
Messages : 420
MessageSujet: Re: Event 5 - Teenagers part - Prom' bal   Event 5 - Teenagers part - Prom' bal - Page 4 EmptySam 20 Oct - 1:36



Connor fronce les sourcils face à l'enchaînement qui se produit devant lui. Georges, tout d'abord. Celui-ci vient de l'appeler d'une manière détestable. Son sourire s'est crispé et son regard s'est fait plus acéré.

« Je n'ai pas d'origines mexicaines, mais je suppose qu'on ne peut pas en vouloir à un mec issu de trop d'années d'inceste. »

Remarque acerbe. La suite de la conversation se fait plus intéressante, cependant. Georges évoque plutôt fortement des mots qui trouvent un écho dans ses inquiétudes. Stan est venu gâcher le bal auquel il n'a pu participer.

Mais avant que Connor n'ait le temps de faire quoique ce soit, River O'Leary vient se réjouir des actions du DJ. Un instant, le jeune homme en vient à se demander s'ils ne sortiraient pas ensemble pour de vrai. Ils se tournent autour et River vient même d'embrasser sa joue. Ce qui tranche en la défaveur de cette idée, c'est lorsqu'elle vient se réfugier derrière lui. River O'Leary lui importe peu. Elle n'est pas son amie et il n'en a pas grand chose à faire. Cependant, il ne laissera aucun échange de coups avoir lieu au sein du bal.

« Mackenzie t'a posé un lapin ? Je suis vraiment désolé pour toi. C'est étonnant qu'elle ne soit pas là, d'ailleurs. J'avais même peur qu'elle truque les votes. »

Et en parlant de votes... Connor a juste le temps de se retourner que déjà, les dernières notes du morceau en cours s'estompent. Alex, visiblement remis de ses émotions, hurle dans le micro.

« ET MAINTENANNNNNT LE MOMENT QUE VOUS ATTENDEZ TOUS ! LES RESULTATS DU PROM'BAL ! QUI SERONT NOS ROI ET REINE DE LA SOIIRREEEE ? »

Connor adresse un sourire à Stan en oubliant sciemment Georges.

« Je suis désolé, je dois te laisser. Le devoir m'appelle. »

Mais avant...

« Au fait, t'es le bienvenu à l'after. Y aura autant d'alcool qu'on le souhaite. Mais ça, c'est valable si tu touches pas à la fête. »

Après ça, le jeune homme s'éloigne en direction du scrutin. D'un rapide coup d'oeil, il remarque Kelly filer en direction des prix : les traditionnelles couronnes trônent sur un coussin absolument cliché. Mais c'est sans doute ça qui rend le tout parfait. Une brunette accompagne sa trésorière en portant un énorme bouquet pour la gagnante. Dans son autre main, une bouteille de champagne d'un certain prix accroche la lumière et brûle quelques rétines. Un quart d'heure passe tandis que Connor et son équipe comptent scrupuleusement les votes.

« Kenny Holland... Isaac Mathieu -c'est d'un mauvais goût...- Braden O'Leary... Royce Standall... »

Les noms défilent et ne se ressemblent pas. Petit à petit, cependant, un nom s'impose plus que tous les autres. Il en va de même pour la reine du bal. Un petit sourire amusé se dessine sur les lèvres de Connor. Il apprécie les gagnants.

« J'en connais une qui va passer la soirée de sa vie... »

Ni une, ni deux, il grimpe sur l'estrade rejoindre Alex.

« LES AMIIIIS, LE RESULTAT VIENT DE TOMBEEEER ! UN TONNERRE D'APPLAUDISSEMENTS POUUUUUR... »

Le suspens est à son comble. Alex se délecte de l'ambiance électrique qu'il vient de créer. Puis...

« SCARLETT KING ET KENNY HOLLAAAAAND ! »

Les applaudissements fusent et le jeune homme ne résiste pas à l'envie de glisser un rappel à une musique précédemment dédiée à Kenny. Il se joint ensuite aux applaudissements des autres, imité par Connor, Kelly et tout le conseil. Cette soirée est parfaite. Du début jusqu'à la fin.



Le MDJ a écrit:



→ Le bal touche à sa fin. Merci pour votre participation active à cet event ! Vous avez le droit de réagir -ou non- aux résultats mais vous ne pouvez plus rien faire d'autre.
→ Le mot « musique » apparaît une dernière fois, c'est un morceau dédié que vous avez déjà entendu.
→ Seuls les lycéens et les jeunes invités par ceux-ci sont autorisés à participer à l'événement. Les autres sont invités par ici
→ N'oubliez pas, il y a de l'alcool dans la plupart des bouteilles, sauf dans le punch et les mojitos. Amusez-vous bien !
→ Un after est prévu par certains joueurs et devrait se lancer demain dans la distillerie. Avis aux intéressés, gardez l’œil ouvert !



Event 5 – teenagers part
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astercove.forumactif.com
Admin
Kenny Holland
Event 5 - Teenagers part - Prom' bal - Page 4 Tumblr_oxkognMvtS1tduc9ro1_400
Messages : 406
Emploi : En quête de lui-même. Branleur, sinon.
Sur ton walkman : Billy Idol - Hot In The City
MessageSujet: Re: Event 5 - Teenagers part - Prom' bal   Event 5 - Teenagers part - Prom' bal - Page 4 EmptyDim 21 Oct - 19:54

« Oui, j'espère qu'Alex a bien assuré ses arrières. Ou au moins un moyen de s'éclipser.»

Un rire s’éclipsa de sa gorge tandis qu’il levait son verre pour le trinquer avec la jeune femme, lui offrant tout de même un regard attentif. Le réflexe qu’elle avait eu à la fin de la danse l’avait… dérouté. Il n’était pas vraiment certain de ce qu’il signifiait, mais s’il le couplait avec le reste des informations qu’il avait eu la malchance de collecter ce soir, il prenait un semblant de sens. Aster Cove et ses familles de merde… Y avait-il une personne avec une histoire saine dans cette foutue ville ?

Décidant de ne pas s’attarder sur ces pensées, il laissa le whisky-coca dévaler le long de sa gorge, en appréciant la douce brûlure. L’idée le traversa que le mélange d’alcools n’était peut-être pas une bonne idée, surtout s’il prenait en comptes les cachets contre la douleur qu’il se devait de prendre à côté, mais il la balaya. Et puis merde, ce n’était qu’une fois, non ?

« Avec Stan, même en assurant ses arrières, il est dans la merde. Et vu sa réaction, la vengeance sera lente et douloureuse… »

Un sourire presque fier bourgeonna sur ses lèvres tandis que son regard pétillant se reportait sur Alex, qui semblait partager ses conclusions. Un bref rire lui échappa de nouveau. Le pauvre… Il avait donc tout sacrifié pour sa cause.
Finissant son verre, il se laissa choir dans une chaise, une grimace douloureuse au visage. Ses doigts s’enfoncèrent dans les chaires tendues de sa cuisse tandis qu’il relevait la tête vers Scarlett, haussant les épaules.

« Ils mijotent un coup foireux, surtout.
- Merci, pour avoir sauvé ma soirée. »

La réponse de la jolie blonde fut une interruption inattendue. Son expression se teinta brièvement de surprise, qu’il autorisa un sourire à venir troubler. Un sourire sincère, heureux. Pour une fois, apparemment, Kenny n’avait pas tout fait foirer. Une première.

« De rien. »

Il ne dit rien de plus et, quelques instants durant, le silence s’installa entre les deux compagnons du soir. La musique le combla sans le perturber pourtant, délicieux brouhaha au rythme duquel ils purent taper du pied ou dodeliner de la tête les minutes suivantes. Kenny ne savait trop quoi dire, alors il lui servit de nouveaux verres, laissant ses pensées se brouiller et sa douleur s’effacer, rien qu’un peu, juste assez pour se détendre et profiter. Les résultats des votes allaient bientôt tomber et la soirée se clôturerait sous les rires éméchés et les flashs des appareils photos. Une étrange nostalgie se répandit dans son cœur à ce propos, et il laissa son regard couler aux alentours. Au loin, Victoria et Andrew dansaient encore, et encore, comme les bons amoureux transis dont ils étaient la parfaite représentation. Un rire lui échappa.

« Pas trop frustrée d’être coincée avec le boiteux du coin, du coup ? Pourtant y’a plein d’prétendants, regarde… »

Son sourire s’agrandit, et il désigna le gang des loosers d’un doigt moqueur. Les faces boutonneuses, les costumes trop grands et les cheveux un peu gras étaient eux aussi coincés sur le banc des remplaçants, pour d’autres raisons toutefois.

« Tiens tu veux pas danser avec eux là-bas ? J’suis sûr qu’ils seraient ravis d-
- LES AMIIIIS, LE RESULTAT VIENT DE TOMBEEEER ! UN TONNERRE D'APPLAUDISSEMENTS POUUUUUR... »

La voix d’Alex fut si soudaine qu’il sursauta, manquant de renverser son dernier verre. Un rire lui échappa tandis qu’il se tournait, comme tout le monde, vers le poste du lycéen. Quelques secondes se traînèrent, gorgées d’un suspense créé de toutes pièces. Kenny secoua la tête, amusé. Maintenant qu’il regardait la scène d’un point de vue extérieur, d’un point de vue d’ancien, dénué de cette attente folle de savoir si lui-même fera partie du lot d’élus, il se rendait compte d’à quel point c’était dérisoire. C’était quoi, un bal de promo, dans une vie ?

« SCARLETT KING ET KENNY HOLLAAAAAND ! »

Kenny s’étouffa avec son whisky. Il l’avala de justesse, manquant de le recracher par terre, et c’est un regard incrédule qu’il adressa à Scarlett.

« Q-q… ? »

Impossible. Ce n'était pas... D'où ? Le lycée n'avait pas à ce point dégénéré qu'il n'avait plus aucun garçon populaire à couronner, si ? Ses yeux allèrent à Braden, écarquillés, déroutés, puis revinrent à sa compagne. Sa reine, hein ?

Pas le temps de réfléchir toutefois qu’un tonnerre d’applaudissement les poussait vers la piste. Eclatant d’un rire qui se perdait entre surprise et ironie, le jeune homme saisit sa partenaire par la main et abandonna à nouveau l’une de ses béquilles près du bar. Ainsi donc le roi du lycée n’avait jamais vraiment perdu de sa superbe, hein ?, songea-t-il non sans humour.

Le centre de la piste s’était ouvert pour eux, et les lumières qui le berçaient étincelaient plus fort que tout le reste. Cela faisait tout drôle, d'être à cette place, à cet instant. Il n'y croyait qu'à moitié, en réalité. Où était passée Mackenzie ? Au fond il s'en moquait, mais les événements avaient pris une tournure si inattendue qu'il s'y perdait un peu.

Lorsqu’on les coiffa finalement de leurs couronnes, il lança un regard complice à Scarlett. Quitte à être roi, ma foi, il ne s’estimait pas malchanceux de partager sa place avec elle. Au contraire.

« Une dernière danse, hein ? »

Puis Alex. Evidemment qu’Alex allait faire le con. En entendant les débuts caractéristiques de la chanson, il se tourna vers le DJ et le fusilla faussement du regard.

« ALEX T’ES QU’UN CONNARD ! »

Riant toutefois, et faisant tournoyer Scarlett sur elle-même, il l’attira à lui et commença à se déhancher. La soirée allait se terminer, mais pas avant un bouquet final. Et il était de son devoir désormais de le rendre inoubliable.

_________________
WHO IS IN CONTROL ?

By COM


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Event 5 - Teenagers part - Prom' bal   Event 5 - Teenagers part - Prom' bal - Page 4 EmptyDim 21 Oct - 23:08

Jessica accepte et Jessica sourit, et si je dois choisir, qu’est-ce que j’aime le plus ? Qu’elle dit oui parce qu’elle s’amuse, ou qu’elle sourit parce qu’elle s’amuse ? Mes yeux tombent à nouveau sur les lèvres de ma cavalière, je crois que j’ai choisi. Mais il y a cette silhouette qui passe précipitamment derrière elle, je relève la tête et je la tourne pour suivre du regard ma cousine qui se jette au milieu des autres pour aller tourner autour de Stan comme une heureuse idiote, je ne sais pas avec quoi joue-t-elle, sa patience ou la mienne ? Le visage de Jessica s’approche de mon cou, je détourne aussitôt mes yeux des deux autres et je regarde devant moi, ma cavalière vient de se coller à moi, elle se repose contre mon torse. Peut-elle entendre mon cœur ? Il tressaute, j’ai presque peur qu’il la gêne. Alors, peut-elle ? J’abandonne la main de Jessica sur ma nuque et j’enlace son corps entre mes bras, je pourrais fermer les yeux aussi, peut-être que ça m’emmènerai dans la même bulle qu’elle à ce moment-là mais je préfère veiller sur elle, alors personne ne nous bousculera et aucun verre ne tombera sur sa robe parce que ce soir elle s’en ira qu’avec des bons souvenirs, puis-je espérer cela possible ?

Tous, vraiment ? Ça ne peut pas attendre encore quelques minutes de plus ? Parce que j’aimais vraiment cette musique alors, faut-il qu’Alex hurle si fort dans le micro ? Mais jouons le jeu, la musique est moins forte alors j’arrête de danser mais, mes bras restent autour de Jessica, j’ai levé le menton pour voir au-dessus d’elle (elle m’arrive aux épaules, c’est facile avec cette différence de taille), je regarde les gars qui dépouillent les bulletins de vote et une dernière fois, parce que c’est plus fort que moi, je jette quelques coups d’œil à côté de nous pour chercher ma cousine mais quand Alex hurle les prénoms du roi et de la reine, mes lèvres s’entrouvrent, au début je m’étonne, après je souris, je détourne les yeux d’Alex et je regarde mon ami, le vainqueur. Mon sourire s’élargit encore un peu, mes bras s’écartent de ma cavalière pour que je puisse taper dans mes mains pour féliciter le couple.

Mes bras retombent lentement, les autres applaudissent encore un peu et je tourne la tête pour regarder Jessica, elle ne me regarde pas mais je sais qui elle dévisage, la reine du bal.
Ma paume cherche son dos et descend sur ses reins, j’écrase gentiment ma main là et je lui demande si elle veut bien me suivre, j’ai envie de l’emmener quelque part. Et de toute façon, ils n’ont plus besoin de nous par ici pour l’instant, si ? J’attrape la main de Jessica et je l’emmène avec moi, je passe à côté des autres et je dépasse le buffet, les tables et les gamins vautrés sur les chaises parce qu’ils ne veulent pas danser. Ma deuxième main tombe sur les portes battantes, j’en pousse une et je laisse ma cavalière passer en première, je marche après elle pendant que la porte se referme quand je m’en écarte, puis je dépasse Jessica.

- J’arrive.

Elle peut m’attendre ici si elle veut, la voiture est juste là et j’y vais. J’ai gardé les clés, elles sont dans la poche intérieure de ma veste, j’ouvre le bouton de celle-ci et je plonge mes doigts dans ma poche pour récupérer le porte clé, je déverrouille les portières en tournant la clé dans la serrure et j’ouvre la portière à l’arrière, j’ai laissé le bouquet là parce qu’au début de la nuit j’ai envisagé de le donner à ma cousine mais, j’ai changé d’avis. Elle ne m’en voudra pas, car elle n’était pas au courant de cette fantaisie.

Cette fois je mets les clés dans la poche de mon pantalon et, je rebrousse chemin. Il n’y a personne d’autre sur le parking alors j’ai l’impression qu’à chaque fois que je pose un pied par terre, le bruit lézarde jusqu’au bout du quartier.
Quelques picotements me saisissent la jambe, la douleur de mon genou s’étire jusqu’à la cuisse mais je n’en parle pas.

J’ai laissé Jessica là parce qu’elle était sous la lumière d’un lampadaire qui clignote misérablement au-dessus d’elle, le jeu de lumière qui lui tombe dessus est presque aussi cool qu’à l’intérieur.

- Est-ce que tu connais le langage des roses ? À qui les rouges s’adressent, et les blanches, par exemple ?

Ai-je demandé avant de mettre entre les mains de ma cavalière un bouquet de roses bleues.

- On dit que celles-ci réalisent les vœux.

J’enfonce mes mains dans mes poches mais je lève le menton pour regarder dans les yeux de Jessica.

- Alors tu devrais faire un vœu, Jessica.
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Jessica Banner
Messages : 667
Emploi : Aucun.
MessageSujet: Re: Event 5 - Teenagers part - Prom' bal   Event 5 - Teenagers part - Prom' bal - Page 4 EmptyLun 22 Oct - 0:31

Des vœux, Braden, j'en ai des centaines. Des vœux, Braden, j'en ai des milliers. Depuis toujours, c'est l'avenir qui me tient en vie, l'espoir d'une vie meilleure, ailleurs. Des vœux, j'en ai plus que je ne peux les compter, et ceux-ci se bousculent en même temps qu'ils renversent mes émotions. C'est fou ce qu'un seul homme peut vous faire ressentir.

Un sourire idiot se greffe sur mes lèvres, attrape ces milliers de rêves qui m'ont tant bercée et les disperse à l'horizon. C'est un champ d'étoiles qui se livre à ton regard, alors que mes yeux te dévorent, Braden O'Leary. Avant de t'énoncer celui que je t'offrirai, je veux d'abord réfléchir à tous ceux qui me bouleversent si fortement.

Je voudrais que ma mère ne m'ait jamais abandonnée, je voudrais sentir sa main sur ma joue tandis qu'elle me promet la lune, je voudrais entendre encore une fois sa voix et rêver avec elle d'un lendemain meilleur. J'aurais voulu qu'elle comprenne qu'on pouvait s'en sortir, à deux. J'aurais voulu qu'elle ne laisse pas ce trou béant dans ma poitrine, ce trou qui s'est infecté jusqu'à s'en gangrener et qui finit par me tuer à petit feu, désormais. Tu sais, Braden, parfois je rêve encore de son sourire, mais peu à peu ses traits s'effacent, sauf sur les photos artificielles qui ornent encore la maison. Je vois le visage d'une femme vide, qui n'avait plus l'envie de vivre depuis longtemps. Et quelque part, un peu de moi la comprend.

Je voudrais que la vie soit moins difficile, je voudrais être belle, je voudrais que ces bleus s'effacent de mon corps ou qu'ils soient pareils à ces roses, promesses d'avenir plutôt que de trépas. J'aurais voulu que ma jambe ne soit pas enfermée dans un plâtre, pas plus que mon bras et que mon visage ne soit pas maculé de douleur. J'aurais voulu n'avoir aucun miroir pour admirer l'horreur, j'aurais voulu ne pas savoir quel goût a le sang lorsqu'il te vient en bouche. J'aurais voulu pouvoir te plaire au delà des artifices, Braden.

Je voudrais que le bonheur soit accessible, et plus encore pour Scarlett. Je voudrais que la joie que je lis dans ses yeux, ce soir, ne pâlisse jamais plus. Je voudrais effacer ses tourments, je voudrais qu'elle soit heureuse, je voudrais que l'horreur ne l'ait jamais touchée et qu'elle sache ce que l'amour veut dire. Je voudrais voir au delà du masque et soigner ses plaies, je voudrais qu'elle puisse danser toutes les nuits du monde et durant toute l'éternité si cela lui dit. Je voudrais qu'elle rêve les yeux grands ouverts et que plus jamais la souffrance ne puisse noyer son regard. Je voudrais que le monde lui octroie le même diadème que ce soir, mais pour toujours. Je voudrais qu'elle se libère de ses artifices et n'ait plus peur de vivre.

Je voudrais des choses vaines, aussi, Braden, si tu savais... Je voudrais que cette nuit ne meurt jamais. Je voudrais que ton regard reste accroché au mien durant des heures encore et qu'il ne m'abandonne jamais. Je voudrais que tu te rappelles mon parfum des mois durant, je voudrais hanter tes rêves et goûter à cet imaginaire que tu me vends ce soir. Je n'avais jamais reçu de fleurs avant, je voudrais que ce bouquet soit le premier de centaines d'autres, tous offerts par toi. Je voudrais que tu me trouves belle et que le son de ma voix te plaise absolument. Je voudrais que l'aube n'efface pas ce morceau de rêve et en même temps, je sais que c'est nécessaire pour que tout ça soit immortel. Je sais que c'est inéluctable, aussi. Tu es trop lumineux pour l'ombre qui me dévore depuis toujours. Tu es trop parfait, trop précieux pour que je te contamine avec mes souffrances.

Je voudrais être la fille d'un autre homme. Je voudrais que ce voile de haine que je vois parfois dans le regard de mon père ne soit qu'une illusion. Je voudrais me rappeler la dernière fois que je me suis sentie en sécurité chez moi, la dernière fois où j'ai été sincèrement heureuse de le croiser. J'aurais voulu un père comme le tien, peut être, ou n'importe quel autre. J'aurais voulu me souvenir de ces précieux instants que vivent toutes les filles face à leur père sans mesurer leur chance. J'aurais voulu que le mot dispute ne se connote jamais ainsi et surtout, j'aurais voulu ne pas connaître la saveur de ses poings. J'aurais voulu être incapable d'en deviner les contours et j'aurais souhaité que ma mère avant moi n'ait jamais rencontré cet homme. Oh, Braden, je sais bien que toutes ces choses sont impossibles, mais si tu ne m'entends pas, quel mal peut-il y avoir à m'imaginer te les formuler ?

Des rêves, j'en ai encore des centaines, mais peut-être que si tu pouvais lire en moi, tu serais lassé de me voir les réciter ainsi. Tu n'as peut être pas envie de savoir que je voudrais que tout s'arrête, mais que j'aurais voulu pouvoir quitter cet enfer cette année, alors que mes rêves d'avenir se sont écroulés. Tu n'as peut être pas envie de connaître les démons qui me rongent lorsque la nuit tombe, ni ces espoirs qui murmurent toujours au creux de mes oreilles des promesses d'avenir qu'ils ne pourront pas tenir. Tu n'as peut être pas envie de sentir toute cette dualité qui m'anime, qui me dévore et qui pourtant insuffle en moi la vie. Toutes ces choses que tu ne veux pas savoir resteront scellées en moi. Tu ne sauras rien de tous ces souhaits qui mourront avant d'atteindre l'aube de mes lèvres. Tous, sauf un. Mes yeux se ferment, ma bouche s'entrouvre et la caresse des mots fait frissonner la nuit en un murmure.

« S'il y a un Dieu quelque part, faites que le sourire de Scarlett ne meurt jamais plus. »

Je sais que tu crois toujours en lui, Braden. Je sais que tu t'attendais sans doute à autre chose, et peut-être que tu seras déçu des paroles que je viens d'énoncer. Mais je me contenterai de cette nuit, Braden. Je n'en souhaiterai pas d'autre. Je ne serai pas trop gourmande, je ne désirerai pas l'impossible. Et ces fleurs seront pour moi le plus doux des souvenirs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Georges E. McGalaan
Event 5 - Teenagers part - Prom' bal - Page 4 5313059f9d92f93e8a27d4e76a6b4c5544cc7070_00
Messages : 239
Emploi : 8th grade
Sur ton walkman : Take on me • a-ha | Africa • Toto
MessageSujet: Re: Event 5 - Teenagers part - Prom' bal   Event 5 - Teenagers part - Prom' bal - Page 4 EmptyMer 24 Oct - 0:00

Prom' Bal
Teenagers

L'adolescent entrouvre les lèvres, prêt à répondre quelque chose au mexicain mais rien ne lui était venu à l'esprit tandis qu'il fronçait les sourcils face à un therme qu'il ne comprenait pas mais qui, d'après le ton et le regard du jeune homme n'avait rien de sympathique.

Bien trop rapidement une nouvelle invitée se joint à cette petite réunion improvisée et même si Georgie était à deux doigts de rouler des yeux, un petit sourire étire ses lèvres. Il l'aime bien River, elle est plutôt sympa comme fille, le genre qui se laisse pas faire et qui semble avoir peur de rien.

La voix d'Alex résonne dans la salle et toute l'attention est désormais tournée vers lui. Le cadet McGalaan profita de cet instant pour lancer un regard en direction des portes de la salle, là où à disparu un peu plus tôt la brune qu'il cherche et avant de perdre son courage il décide de quitter River et Stan, lançant un bref regard à celui-ci comme pour lui faire comprendre que la soirée était de toute façon déjà terminée et qu'il était trop tard avant de lâcher un.

" Au fait, j'ai craché dans ton verre "

Avec un petit sourire en coin, le brun s'était rapidement faufilé dans la foule pour se diriger vers la sortie.

L'annonce des résultat ne l'avait pas réellement étonné en tout cas pour ce qui était de la reine de la soirée, pour Kenny en revanche il était plutôt étonné, il aurait plutôt pensé à un gars comme Braden... Quoi qu'il s'en soit Kenny méritait peut-être cette petite victoire et malgré leur différent, Georgie était presque... Content pour lui.

En poussant les portes de la salle l'air frai de la nuit le fit frisonner légèrement et réveillait le coup encore douloureux qui marquerait bientôt son oeil mais ça n'avait pas vraiment d'importance, ce qui l'était à ce moment était le "couple" que formait Braden et Jessica et le bouquet de fleur entre eux.


L'adolescent n'avait pas réellement réfléchi avant de s'avancer jusqu'à eux, mais une fois à leur hauteur il concentra sa pleine attention sur Braden, prenant un air détaché, les mains dans les poches, tandis qu'il levait les yeux vers lui.

" O'Leary, j'te cherchai ... J'pense que River à des problèmes avec Stan à l'intérieur. "


Le brun parvint à garder ce même air détaché en suivant le plus vieux  du regard tandis qu'il s'était excusé auprès de Jessica et lui avait assuré de revenir vite et lorsqu'il disparu enfin derrière les portes du lycée, Georgie tourna la tête vers la brune, lui adressant un petit sourire amusé.

" Elle va bien. J'voulais juste me débarrasser de lui "


Pour une fois engager la conversation semblait beaucoup plus facile, il avait toujours vu la jeune fille de loin, douce, discrète, jolie mais il n'avait jamais réellement pris le temps d'aller lui parler que ce soit par crainte ou parce qu'aborder les gens était loin d'être son fort. Ce soir semblait différent, comme ci c'était la fin ou le début de quelque chose selon les points de vues mais surtout comme ci cette soirée s'effacerait au levé du soleil.

Georgie avait de nouveau lancé un regard vers les portes, s'attendant à voir Braden débarquer d'un instant à l'autre mais après quelques secondes il leva les yeux vers la brune et lui sourit avant de détourner le regard en chechant ses mots.

" ... C'est toi qui devrait être là-bas ce soir ... J'veux dire avec la couronne et toutes ces conneries... "



(c) DΛNDELION


Spoiler:
 

_________________
I am a lost boy from Neverland
There was a time when I was alone, nowhere to go and no place to call home. "Run, run, lost boy" they say to me, "Away from all of reality. " Neverland is home to lost boys like me and lost boys like me are free ▬ Punny Boy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scarlett King
Event 5 - Teenagers part - Prom' bal - Page 4 Tumblr_p7k6223cI01qb0jsbo4_500
Messages : 290
Emploi : Miss Teen Maine, étudiante en arts appliqués au Bates College, mannequin publicitaire
Sur ton walkman : I Wanna Know What Love Is - Foreigner
MessageSujet: Re: Event 5 - Teenagers part - Prom' bal   Event 5 - Teenagers part - Prom' bal - Page 4 EmptyJeu 25 Oct - 0:58

J'étais plutôt inquiète pour Alex. C'était une petite fouine et, souvent, j'avais eu peur de l'éclat si perspicace de ses yeux. Quand il me fixait comme s'il connaissait tous mes secrets. C'était terrifiant surtout que je cachais bien plus de choses que ce que mes camarades pouvaient seulement imaginer.  Alex pourrait fouiller autant qu'il voulait, il ne découvrirait jamais mon secret. Il ne l'imaginerait sans doute même pas. Pourtant, par crainte, je ne l'avais jamais approché. Ce n'était pas que je ne l'appréciais pas, au contraire. Mais il ne fallait pas tenter le diable. J'espérais franchement qu'il arriverait à s’éclipser sans tomber sur la fureur de Stan.

Mais mes préoccupations vis à vis d'Alex disparurent tandis que j'apercevais la grimace de douleur de Kenny. Un éclair de culpabilité me traversa soudain. C'est moi qui lui avait demandé une seconde danse. Il avait forcé par ma faute. La moindre des choses que je pouvais faire, c'était de le remercier. Je ne m'attendais pas à ce qu'il soit aussi surpris mais le sourire qu'il arbora ensuite était contagieux. J'étais aux anges. J'aurais voulu que ce moment ne s'arrête jamais. J'en profitais donc, laissant un confortable silence s'installer et les verres s’enchaîner. Le simple fait d'être prêt de Kenny et de partager ce moment me suffisait. Je découvrais que je n'avais pas besoin de danser pour profiter de ma soirée. Le rire de mon compagnon de ce soir me tira de mes pensées et sa réplique suivante m'arracha un petit rire.

« Du tout. En fait, j'avais même refusé les invitations au bal. Et je suis bien avec toi. »

Rien que cette déclaration m'avait fait rougir. J'aurais peut être du lui dire que j'avais rêvé qu'il m'invite et que c'était pour ça que j'avais refusé les invitations. Que je ne voulais danser avec personne d'autre. Mais j'étais bien trop réservée pour l'énoncer à voix haute. Aussi Kenny poursuivit-il en me montrant une charmante brochette de prétendants. Je savais qu'il plaisantait mais avant que j'ai le temps de répondre, la voix tonitruante d'Alex attira mon attention. Ou était Mackenzie ? Elle n'allait quand même pas rater son couronnement si ? Je scannais la pièce à sa recherche, essayant de capter le regard de Victoria ou de Claire qui avaient peut être plus d'information.

« SCARLETT KING ET KENNY HOLLAAAAAND ! »

Je relevais brutalement la tête à l'annonce de mon nom. Hein ? Quoi ? Comment ? Pourquoi ? Ce n'était pas possible. C'était une erreur. Une grosse erreur. Affolée, je tournais la tête vers Kenny pour qu'il me confirme que j'avais rêvé. Il avait l'air aussi abasourdi que moi. Ce n'était quand même pas en train d'arriver, si ? Mackenzie allait me tuer. Elle allait définitivement me tuer. Ça faisait un an qu'elle ne parlait que de ce bal et de son fichu couronnement. Comment avait-elle pu rater ça ? Ce n'était pas ma place. Je n'étais pas faite pour être sur le devant de la scène. Je n'avais déjà pas compris d'avoir été propulsée parmi les populaires alors Reine du Bal de Promo ? Ils avaient voté pour une image. Ils ne me connaissaient pas. C'était une véritable imposture. Je n'étais pas à ma place. J'avais l'impression que la pièce rétrécissait et qu'une poigne d'acier se refermait sur ma gorge. J'avais froid et je me sentais perdue, poussée vers la scène. Pourtant, la main de Kenny vint trouver la mienne et tout s'apaisa en un instant. Pour la première fois, je n'eus pas à m'isoler pour attendre que file la crise. Elle s'était jugulée d'elle même. Cela n'arrivait jamais et je me surpris à penser que quelqu'un, là haut, avait peut être décidé que je méritais une soirée de répit. Que peut être, au fond, au delà de toutes ces histoires de Roi et Reine, ma place, c'était cette main dans la mienne, c'était d'être auprès de cette présence rassurante qui me faisait pousser des ailes. Alors je souris de nouveau. Car, si par erreur ou par hasard, je me retrouvais ce soir à son bras, il n'était pas question que je laisse filer ma chance.

Je laissais Kelly me coiffer de la couronne. Ce symbole qui, je le sais, ravirais au plus haut point ma mère. Elle irait sans doute rejoindre écharpes, autres couronnes et trophées qu'elle conservait jalousement dans cette pièce aux allures de mausolée qui me hérissait tant. J’échangeais un regard pétillant avec mon Roi. Cette soirée était décidément celle de tous les possibles. Le temps d'une nouvelle danse s'offrait à nous mais avant, je devais m'assurer d'une chose, ne voulant pas reproduire deux fois la même erreur.

« Ça va aller pour ta jambe ? »

La réponse vint d'elle même quand il attrapa ma main avant de crier après Alex. Décidément, le DJ était intenable ce soir. Je le laissais me faire virevolter, accompagnant gracieusement le mouvement et me laissant aller contre son corps, suivant son rythme. Nous étions proches et, dans un élan de courage mêlé au fait que c'était notre dernière danse, j'initiais même quelques mouvements sans pour autant me détacher de lui. Je souriais, je riais, je me laissais porter ma la musique et la présence envoûtante de mon cavalier. Cela faisait des années que je ne m'étais pas sentie aussi bien.

_________________

I love him for the way the sound of his name could silence my demons.
- as he dances with my angels
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Jessica Banner
Messages : 667
Emploi : Aucun.
MessageSujet: Re: Event 5 - Teenagers part - Prom' bal   Event 5 - Teenagers part - Prom' bal - Page 4 EmptyVen 26 Oct - 0:08

Enivrée du parfum des roses dans lesquelles je perds mon visage, je ne vois pas venir Georgie qui déjà, me sépare de Braden. Celui-ci sans un mot s'éloigne, et le temps d'un soupir suffit à me l'arracher. La durée d'un rêve est éphémère. Cet état de fait s'impose à moi alors que sa silhouette est happée par la salle. Pourtant, mon cœur, ce soir, se refuse à pleurer.

« Elle va bien. J'voulais juste me débarrasser de lui. »

L'aveu m'arrache un sourire. Georges McGalaan, ce soir, est beau comme un prince, dans ce costume légèrement débraillé. Son regard se pose sur moi avec douceur et je le lui rends de la même manière.

«  ... C'est toi qui devrait être là-bas ce soir ... J'veux dire avec la couronne et toutes ces conneries... »

Les mots me touchent, leur tendresse est évidente et mon cœur en prend un coup. Un peu de gêne me monte aux joues, un air troublé me couronne, puis le sourire me revient aux lèvres tandis que j'approche d'un pas, jusqu'à me retrouver face à lui, suffisamment près pour le toucher.

« Tu sais... J'ai la sensation d'avoir été couronnée d'une autre manière, ce soir. »

Un clin d’œil, léger, fugace.

« Et puis je suis en bien bonne compagnie... »

Ma main trouve ses boucles folles et les caresse distraitement. C'est là que je la remarque, la trace bleutée qui pare ses traits. C'est une marque que je connais trop bien pour l'avoir moi-même arborée bien des fois. C'est un aveu de souffrance, un hurlement silencieux, des pleurs dans la nuit que personne n'entendra jamais. Mon sourire se meurt sur mes traits. Mes doigts, doucement, trouvent le chemin de sa douleur. J'en dessine le contour, presque tendrement, le cœur à l'agonie. J'ai peur de ce que je crois comprendre.

« Georges... ? Qui t'a fait ça... ? »


La question est une supplique. Je voudrais qu'il se soit battu avec l'un de ses amis, je voudrais qu'il ne me parle pas d'une chute ou d'un escalier mal placé. Je voudrais qu'il n'ait pas le même destin que moi et que le soir, la terreur ne contraigne pas son cœur. Mes gestes se font plus doux, plus tendres encore que précédemment. Je voudrais avoir tort, mais quelque part je sais que j'ai raison. Je ne me souviens pas du visage de son père aux battues, il y a deux ans.

« Tu as mal... ? »

La question est sotte, elle emplira mon cœur à défaut de le détendre. Je connais très bien la réponse. Maintenant, la déchirure sur son costume ne me semble plus si innocente. J'ai l'impression de voir la poigne de mon père s'abattre sur son bras, tirer aussi fort qu'il le peut pour l'attirer à lui. Je vois ses doigts se refermer sur eux-mêmes et frapper, frapper si fort que l’œil en devient bleu. Je pâlis, ma gorge se serre et les mots s'y étranglent. Les images sont trop nettes, et j'ai peur de la vérité. Je voudrais qu'il ne sache rien de la souffrance, mais quelque chose en moi me hurle qu'il consulte la même encyclopédie que moi, à ce sujet. Respire. Une fois. Deux fois. Comme ça. En douceur. Tout ira bien. Il est connu pour avoir le sang chaud, Georgie. Il s'est sans doute disputé avec James et tous les deux se sont battus.

Je ne me souviens pas avoir croisé de bleu, sur le visage de James. Mon cœur se serre à l'évidence. L'agonie va l'emporter et cette vérité m'est intolérable. Reprends ton sourire. Tu sais toi-même comme tu réagis dans ces cas-là, Jessica. Mentir pour protéger le secret que personne ne doit connaître. Ne jamais dévoiler. Alors, sur mes lèvres, le sourire revient, tendre. Mes doigts descendent le long de son bras pour venir trouver sa main.

« Tu sais, si... tu veux discuter de ça davantage... Tu peux... venir me voir à l'hôpital. »

Une inspiration. Voilà. Comme ça.

« Mais on peut laisser ça pour ce soir si tu préfères... Je t'avais promis une danse, une fois. Il serait peut être temps d'honorer ma promesse... »


Je place sa main dans le creux de mon dos et viens chercher la seconde. Tandis que je passe mes bras autour de son cou, je ne peux m'empêcher de supplier les cieux de me prouver que j'ai tort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
River O'Leary
Event 5 - Teenagers part - Prom' bal - Page 4 Giphy
Messages : 288
Emploi : Assistante de direction dans l'entreprise familiale
Sur ton walkman : Lionel Richie - All night long
MessageSujet: Re: Event 5 - Teenagers part - Prom' bal   Event 5 - Teenagers part - Prom' bal - Page 4 EmptyVen 26 Oct - 22:45

Cracher à la figure de Stan ne serait sans doute pas du meilleur effet, pourtant, mon self control était mis à rude épreuve. Avait-il la moindre idée de la merde qui pouvait sortir de sa bouche ? Je serrais les poings pour me retenir de lui enfoncer mes ongles dans le visage pour lui arracher son sourire stupide. Ce type m’insupportait. Quel genre de connard pouvait sérieusement sortir ce genre de phrase ? Quelqu'un devait lui apprendre le respect. Je n'avais jamais été plus disposée à le faire chuter de son petit trône en papier mâché. J'avais beau sourire, mon regard était froid tandis que je m'écartais de lui pour essayer de chercher la sécurité auprès de Connor. Seulement, lui non plus ne me serait d'aucun secours. Il m'avait même carrément ignorée ! Pas que j'avais réellement envie de discuter avec lui, bien au contraire, mais tout de même. Je ne risquais pas d'oublier ça. A part mon adorable Braden, tous les sportifs étaient-ils donc des abrutis ? Je retenais un ricanement fort peu féminin tandis que Connor faisait référence au lapin que Mackenzie aurait posé à Stan. Voilà qui ne devait pas plaire à Monsieur. Bien fait pour lui. Peut être qu'il réaliserait ainsi que le monde ne tournait pas autour de sa petite personne. Je remarque néanmoins que je ne suis pas incluse dans l'invitation à l'After. De toute façon, j'avais ma propre soirée de prévue. Et elle ne comportait pas d'obligation de traîner avec ces dégénérés. Je ne recherchais pas leur compagnie avant, je ne le ferais pas plus maintenant.

Maintenant que Connor a déserté, je me retrouve seule avec Georgie et Stan. Partir tout de suite rendrait mon petit spectacle contre productif. Je me force donc à prendre l'air naturel tandis que l'on compte les votes. Quelques connaissances, avides de potins viennent me saluer et m'obligent à rester plus longtemps que prévu. Bizarre hein ? Elles m'avaient à peine adressé la paroles le reste de l'année. Je reste vague, accepte un verre que je termine rapidement et, déjà, le roi et la reine sont couronnés. J'applaudis à tout rompre car je suis heureuse pour Kenny. Une dernière danse et la soirée touchera à sa fin. Le petit Georgie vient de s'éclipser et j'ai retenu un éclat de rire face à sa sortie. Je l'aimais bien ce petit. Il avait du cran et c'était suffisamment rare pour être noté.

Je réalisais soudainement que tout le monde s'était volatilisé et que je me retrouvais seule avec Stan. L'espace de quelques centièmes de secondes, mon sourire s'évanouit et un soupçon de peur pris le dessus. Je la refoulais au loin et adoptais la meilleure des techniques de défense... L'attaque. Je m'approchais donc de Stan.

« Puisque tu ne comptes pas m'inviter à danser, chéri, je n'ai plus qu'à y retourner. On se retrouve plus tard. »

J'agrémentais le tout d'un clin d’œil, bien trop consciente des oreilles et des regards qui traînaient avant de lui tourner le dos. Oh bien sûr, je n'avais aucune envie de danser avec Stan. Merci bien. Encore moins d'avoir à le revoir plus tard. Je me livrais à un véritable exercice de composition mais la victoire n'en serait que plus savoureuse. Oui, Stan, tu n'avais qu'à bien te tenir. Le pire était à venir.

_________________


astra; bb — She was a silent fury who no torment could tame. @Jack London
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Kenny Holland
Event 5 - Teenagers part - Prom' bal - Page 4 Tumblr_oxkognMvtS1tduc9ro1_400
Messages : 406
Emploi : En quête de lui-même. Branleur, sinon.
Sur ton walkman : Billy Idol - Hot In The City
MessageSujet: Re: Event 5 - Teenagers part - Prom' bal   Event 5 - Teenagers part - Prom' bal - Page 4 EmptyJeu 1 Nov - 17:44

On s’en fout de sa jambe. Kenny n’a plus envie d’y réfléchir. C’est peut-être qu’il est déjà un peu bourré, c’est peut-être que la jovialité de la soirée l’a hypnotisé, au final il s’en fout. Tout ce qu’il désire, là, c’est danser au rythme de la musique, se perdre dans les mouvements de la jolie fille qu’on a couronnée à ses côtés, et surtout s’éclater.

Autour d’eux, les applaudissements vont en rythme avec les battements de la mélodie. Il se prend à rire, esquissant à son tour les pas de danse de Michael Jackson pour mieux épater la galerie. L’alcool a rendu ses mouvements moins précis, moins sensibles à la douleur aussi. Il se déplace moins bien, mais avec plus d’aisance, et au fond n’est-ce pas là l’important ? Il a les moyens de se lâcher, il a les armes pour y parvenir.

Kenny fixe Scarlett dans les yeux et balance ses mains de chaque côté de son buste pour le refrain, tourne même sur lui-même avant de donner un coup de hanches en l’air, hilare, heureux. Il espère que sa partenaire l’est aussi. Il chante en la regardant, tout sourire, cœur léger et jambes agiles. Sa voix ne suit pas, mais tout le monde s’est laissé emporter par la musique et on ne l’entend pas si fort, à part quand il amène la jolie blonde contre lui pour se déhancher, ne retenant pas les paroles de s’échapper de ses lèvres. La pauvre, suppose-t-il. L’idée l’amuse plus encore.

« You close your eeeeeeyes, and hope that this is just your imagination…. »

Il la fait tournoyer du bout des doigts, esquisse les pas des danseurs émérites sans vraiment y parvenir. Il mime les actions décrites dans la chanson, éclate de rire, l’attire à lui pour danser davantage. La soirée réveille son instinct d’amuseur publique, ravive le gars qu’il était avant tout ce cauchemar, avant ces presque trois ans passés Ailleurs, en Enfer ou dans les limbes. Son visage est illuminé par une joie qui semble immortelle, qu’il ressent comme absolue. Une joie qui s’est imposée comme reine sur l’empire de chaos qu’est son âme, peut-être juste pour ce soir, peut-être pour toujours. Elle a planté quelques graines dans le champ de ruines de son esprit, elle a fait bourgeonner quelques roses sur la boue de son cœur. Le bal de promo n’était peut-être pas vain après tout.

Il observe Scarlett et la voit heureuse, elle aussi. Il n’y a plus sur son visage l’étrange masque qu’il a cru voir tout à l’heure, seulement du soleil au cœur de la nuit. L’idée lui plaît. Il la fait virevolter de nouveau, mimant la voix d’outre-tombe qui marque la fin de la chanson. La fin d’une époque. Il s’en fout : il l’a clôturée en beauté, au moins. Il a réussi à ne pas tout foirer, juste ce soir. Et peut-être que le roi du lycée n’a pas laissé que la peur en héritage. Peut-être qu’on se souviendra de lui autrement que pour le sang dont ses phalanges sont imprégnées. Peut-être qu’on parlera de lui pour autre chose que pour sa disparition, que pour son caractère dangereux. C’est débile, comme pensée, c’est vain aussi. Evidemment qu’on l’évoquera comme un monstre, comme un fantôme haineux et stupide, comme l’exemple à ne pas suivre. Evidemment qu’on prononcera son nom comme un porte malheur, comme une prière. Ne pas finir comme lui, ne pas être lui. Mais le roi de cauchemar a été élu ce soir, et le jeune homme se prend à espérer qu’on ait vu au-delà de tout ça, un peu, rien qu’une fois. C’est déjà plus qu’il ne mérite.

« Hahahahahahahahaha ! »


Il transpire un peu, quand la chanson s’estompe. Sa jambe tremble, son souffle se perd, mais c’est un sourire qui berce son visage et il prend la main de Scarlett pour saluer l’assemblée. Une révérence, la dernière, celle qui salue la fin d’un règne, le début d’un autre sans doute. La farandole du lycée, le jeu des pouvoirs, voilà qui est remis en jeu ce soir. Et le monarque infernale de s’évader, ses doigts prisonniers de ceux de la reine blanche, violence et douceur s’alliant dans un dernier mélange avant de s’évanouir dans les ténèbres de la nuit.

Kenny décoche un sourire charmeur à Scarlett :

« Alors on a deux anniversaires à fêter maintenant, non ? »

_________________
WHO IS IN CONTROL ?

By COM


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Georges E. McGalaan
Event 5 - Teenagers part - Prom' bal - Page 4 5313059f9d92f93e8a27d4e76a6b4c5544cc7070_00
Messages : 239
Emploi : 8th grade
Sur ton walkman : Take on me • a-ha | Africa • Toto
MessageSujet: Re: Event 5 - Teenagers part - Prom' bal   Event 5 - Teenagers part - Prom' bal - Page 4 EmptyVen 2 Nov - 7:10

Le regard de l'adolescent avait suivit celui de la brune, observant son cavalier disparaître au milieu de la foule et il ne tourna la tête que lorsque celle-ci ne vienne se placer devant lui, attirant de nouveau son attention. Ses mots peut importe leur douceur, lui aurait fait froncer les sourcils si ils n'avaient pas été ponctués d'un petit clin d'oeil et d'une autre remarque qui lui arracha un petit rire. Devait-il s'excuser d'avoir fait fuir le golden boy  ?  Il ne ressentait pas réellement l'envie en tout cas mais peut être qu'il aurait du le faire, pour elle. Si River et Connor n'étaient pas intervenu il aurait certain suivit Stan dans l'un de ses coups tordus et aurait probablement gâcher la soirée d'un bon nombre de personne mais gâcher celle de Jessica Banner n'avait jamais fait parti de ses plans.

Un frisson nait au creu de sa nuque lorsque les doigts de la jeune fille de frayent un chemin dans ses mèches brunes et il entrouvre les lèvres prêt à s'excuser pour Braden avant de croiser le regard de la jeune fille. Quelque chose à changé, semble s'être brisé, mais avant qu'il ne puisse correctement réfléchir, les doigts de Jessica glissent sur sa peau meurtrie, contournent la marque qui commence probablement à s'éveiller.

Par réflexe il recule légèrement la tête, par peur d'être touché, de réveiller la douleur et il détourne les yeux à sa question. Fais chier. C'est tout ce qu'il pense à cet instant. D'habitude personne ne remarque, personne n'y prête attention, Jimmy et Roy savent depuis le temps mais ils gardent le silence, respectent sa décision de se taire sur le sujet et ça lui convient.

" ... C'est rien. J'sens pas grand chose. "

Il souffle ces mots rapidement, des mensonges évidement mais ça passe mieux que "je suis tombé" ou ce genre de conneries. Son coeur bat rapidement, trop fort également et c'est presque un soulagement lorsque ses yeux bruns croisent de nouveau le regard de Jessica et qu'il deselle un sourire sur son doux visage. Au fond de lui quelque chose lui dit qu'elle sait, qu'elle a compris mais même si c'est le cas elle n'insiste pas et c'est un nouveau soulagement.

Le regard de l'adolescent suit ses gestes, descend sur son propre bras et il bouge légèrement la main lorsque celle-ci frôle celle de la brune. Ses mots réveillent beaucoup trop de souvenirs, toutes les fois où il s'était retrouvé chez le médecin, la tonne d'examens qu'on lui faisait passer, les médicaments qu'on lui faisait avaler toute les fois où on lui a répété qu'il avait une santé fragile, qu'il devait faire plus attention que les autres puis évidemment les premières blessures, celles qui n'étaient pas du à des chutes, celles qui n'avaient rien à voir avec l'inconscience d'un enfant. Depuis son retour il avait déserté tout suivit médical, pas la peine d'attirer plus l'attention sur lui et bizarrement il semblait aller mieux en tout cas au niveau de sa santé, ces deux dernières années l'avaient peut être endurci finalement.

" ouais ... J'y penserai "

Autrement dit non, il n'irait probablement jamais mais l'intention est là et c'est le principal. Un nouveau rire franchit ses lèvres à la remarque de la jeune fille tandis qu'il se laisse attirer vers elle, sa main libre rejoiignant la première. Il ignore pourquoi son coeur bat si fort, peut être parce que Jessica est vraiment jolie, parce qu'il va danser avec une dernière année ou parce que c'est la première fois qu'il a ce genre de proximité avec quelqu'un. Ses joues son probablement teintées de rouge malgré le fait qu'il garde son petit sourire, il espère que son stress ne se remarque pas trop, c'est bien plus facile de jouer aux cons.

" J'ai jamais fais ça alors... Viens pas te plaindre si je te marche sur les pieds "

Un petit rire ponctue sa phrase au moment même où la brune l'entraîne et il baisse les yeux vers ses pieds pour être sur de ne pas trébucher ou lui marcher dessus. Ça manque peut-être de musique, la seule qu'ils parviennent à entendre est étouffé par les portes du lycée mais ça lui convient. Finalement ses pensées se perdent lorsque ses yeux croisent une fois de plus le regard de Jessica et il essaie juste de profiter de ce moment, songeant une dernière fois à ce pauvre Braden qui devrait être à sa place.

_________________
I am a lost boy from Neverland
There was a time when I was alone, nowhere to go and no place to call home. "Run, run, lost boy" they say to me, "Away from all of reality. " Neverland is home to lost boys like me and lost boys like me are free ▬ Punny Boy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Event 5 - Teenagers part - Prom' bal   Event 5 - Teenagers part - Prom' bal - Page 4 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Event 5 - Teenagers part - Prom' bal
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» [Tori] - Event - A l'Abri des Masques
» Départ de Sybille pour Limoges {Nathan
» Pour info /event serveur
» Roberto - Pot de départ 16/17 avril
» Les upgrade event.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aster Cove :: Quartier Nord :: Lycée d'Aster Cove-
Sauter vers: