Dans la petite ville d'Aster Cove, des choses étranges se passent...

 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 "Loups" de Mer δ Mallory Page

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Messages : 27
Emploi : Ancien US Marine reconvertit en berger.
Sur ton walkman : Simple Man de Lynyrd Skynyrd.
MessageSujet: "Loups" de Mer δ Mallory Page    Sam 28 Juil - 0:38


"LOUPS" DE MER
Feat Mallory Page
Depuis maintenant deux ans la vie d’Ulysse était entrée dans une sorte de routine. Il se réveillait toujours avant que le soleil ne se lève et buvait son café noir avant d’aller s’occuper de son troupeau. Après s’être occupé de la traite, il laissait la ferme à sa mère et descendait à Aster Cove avec Artemis pour aller vendre son lait à quelques magasins et particuliers de la ville. Généralement il finissait rapidement sa tournée pour ensuite passer une après-midi - plus ou moins - tranquille chez lui, mais cette fois-ci il jeta un rapide coup d’oeil à son amie à quatre et en voyant son état il prit la décision de faire un petit détour et de ne pas retournement immédiatement à la maison. Il retourna donc dans sa vieille camionnette blanche et roula en direction de la crique, compte tenu de la chaleur étouffante, une petite baignade en mer n’allait certainement pas faire de mal à l’animal.  

Petit il avait entendu des centaines d’histoires sur cette fameuse Crique, pour certains elle serait hantée par des esprits, pour d’autres elle abriterait un mystérieux monstre marin mangeur d’homme. Mais le cadet des Hayes n’avait jamais eu peur de toutes ces bêtises, il s’y rendait depuis maintenant plusieurs années et n’avait jamais eu de problème. Et malgré les étranges problèmes que rencontrait la ville, il n’était vraiment pas décidé à changer ses bonne vieille habitudes. Le blond se disait tout simplement que s’il avait survécus à des centaines de vietcongs, il pouvait bien résister à quelques spectres farceurs.  

Après quelques dizaines de minutes, aux alentours de 9h30 du matin il arriva à l’endroit souhaité et se contenta d’ouvrir la porte du côté passager pour laisser partir la grosse bestiole blanche, qui se jeta directement dans l’océan Atlantique. Là il aperçu l’édition du mois de Juin de l’Aster Cover, il roula donc ce dernier avant de le placer sous son bras et d’aller s’installer dans les rochers avec sa petite radio transistore. Ulysse s’installa sur les rochers un peu à l’écart et commença à écouter de la musique tout en ouvrant le journal qu’il avait entre les mains. Les nouvelles parlaient évidemment de la soi-disante “attaque de loups” à Lost Pines le 6 Juin dernier, cela allait bientôt faire deux mois que tous les habitants de la ville ne parlaient plus que de ça… « Le loup est probablement de retour dans le Maine. Tous les indices tendent à confirmer la thèse des autorités. » En lisant cette dernière phrase, le berger soupira et ni une, ni deux, il roula en boule le journal dans ses mains avant de siffler pour appeler son chien et de lancer le papier au loin ! Evidemment Artemis se jeta sur la boulette, alors que son maître était en train de grogner… Cette prétendue experte prenait vraiment les gens pour des cons ! Il n’était pas zoologiste, mais il savait pertinemment que si des loups étaient réellement revenus dans le Maine, ils ne seraient pas mis à chasser des humains en premier… Non ! Ils se seraient d’abord attaqué à son troupeau, à ses bêtes, qui étaient autrement plus vulnérables et inoffensives que des êtres humains.

Mais quelques millièmes de secondes plus tard et alors que Hayes commençait à se perdre dans ses pensées, les - vrai - grognements de sa chienne attirent son attention… apparemment il avait très mal tiré sa boulette et désormais Artémis était en train de se la disputer avec une tierce personne. Une personne qui n’était pas totalement inconnue à Ulysse, qui se dépêcha de se relever pour aller s’excuser : « Hey désolé ex-Miss Bishop !  »
FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
avatar
Messages : 375
Emploi : Garde-côte au port de pêche d'Aster Cove
Sur ton walkman : Mad world des Tears for fears
MessageSujet: Re: "Loups" de Mer δ Mallory Page    Jeu 9 Aoû - 9:56

"Loups" de merUlysse & Mallory
The curse ruled from the underground down by the shore and their hope grew with a hunger to live unlike before ( → The curse ) •••


Les beaux jours étaient tombés sur Aster Cove sans tambour ni trompette et en sortant ce matin là, Mallory était presque restée interdite face au ciel bleu qui avait l'air de s'étendre jusqu'à l'horizon. Il ne faisait jamais véritablement beau dans le Maine et ces quelques journées d'été ensoleillé lui faisaient comme l'effet d'un petit pied de nez à l'ordre des choses. La crique brillant sous le beau temps du mois de juillet, il fallait le voir pour le croire. Sa sacoche sur la hanche et affublée d'une quelconque mission en rapport avec les affaires familiales, Mallory avait poussé jusqu'au petit port de pêche, fait ce qu'elle avait à faire avant de rebrousser chemin sans un regard pour les chalutiers de la famille Page qui rentraient placidement au bercail après une matinée bien remplie.

Elle avait délibérément tourné le dos à la fourmilière d'activité qui s'éparpillait sur les pontons. Entre les marins occupés à décharger leur cargaison et les plaisanciers qui déambulaient le nez en l'air. La crique avait constitué la suite logique de ses pérégrinations et elle avait ralenti le pas, remontant la grève tout en prenant garde de ne pas perdre l'équilibre sur la plage de cailloux. Ici on n'était pas sur la Riviera et malgré le beau temps, les lieux restaient relativement déserts à cette heure de la journée. Les jeunes viendraient bien plus tard profiter de leur après-midi mais pour le moment, le monde lui appartenait. Mais qu'en ferait-elle ? Les mains dans les poches, Mallory gardait le regard fixé sur l'horizon, comme prise d'une envie subite de faire quelque chose de particulièrement stupide. Aller se jeter à l'eau toute habillée par exemple ou courir après de vieux souvenirs, rattraper le fantôme de l'adolescente qu'elle avait été autrefois. Peut-être se cachait-il encore quelque part sur cette crique.

Le froissement du papier l'arracha à sa contemplation et elle baissa le regard pour se rendre compte qu'elle venait de marcher sur un vieux numéro de l'Aster Cover. La lecture de la une lui arracha une grimace amère et elle se retint de le jeter au loin. Des loups. Un frisson lui parcouru le long du dos à l'idée de ce qui aurait pu arriver si elle s'était trouvée là-bas. D'autres images seraient venues alimenter une galerie déjà bien trop fournie à son goût. L'ombre des événements de Saint Peter commençait tout juste à s'effacer. Mais surtout ne pas y penser. Elle préférait continuer de croire que tout ceci n'avait été que le fruit d'une malheureuse hallucination collective. L'autre alternative une affaire qu'elle était tout simplement incapable d'accepter. Ca aurait sous entendu que bien d'autres élucubrations qui flânaient dans son esprit pouvaient tout aussi bien être vraies.

Un aboiement fendit l'air et l'ombre imposante d'un animal brisa son silence boudeur. Mallory se figea l'espace de quelques seconde avant de réaliser qu'il s'agissait d'un chien. La brave bête se tenait devant elle, frétillante à l'idée de jouer un peu. En l'absence de réaction de sa part, sa mâchoire se referma sur un coin du journal, l'air de vouloir engager la partie avec elle. Stupéfaite, Mallory ne réagit pas suffisamment vite à son goût et la gazette se déchira en deux au son d'une voix penaude qui la ramena brutalement, bien des années en arrière. L'espace d'un instant, Mallory dû remonter loin dans sa mémoire pour en tirer le nom du grand gaillard blond qui se dirigeait vers elle. Ulysse Hayes, un nouveau fantôme du passé, de retour en ville.

«  Je n'ai jamais changé de nom, c'est toujours Page, rétorqua-t-elle en haussant un sourcil moqueur, Ulysse Hayes ! Voilà quelqu'un que je ne m'attendais pas à croiser dans les parages ! »

Au nom du bon vieux temps, la raillerie n'avait jamais vraiment disparu entre eux et elle l'avait ressuscité sans même y penser alors que les souvenirs de son adolescence se redessinaient à son esprit, comme échappés de la pellicule d'un vieux film.


 
© 2981 12289 0

_________________
Within the sound of silence:
 


My Yearbook:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 27
Emploi : Ancien US Marine reconvertit en berger.
Sur ton walkman : Simple Man de Lynyrd Skynyrd.
MessageSujet: Re: "Loups" de Mer δ Mallory Page    Ven 10 Aoû - 4:17


"LOUPS" DE MER
Feat Mallory Page
Si Ulysse était revenu dans sa ville natale depuis maintenant deux ans, il s'était fait assez discret et de nombreux habitants n'étaient pas encore au courant de son retour. C'était apparemment le cas de Mallory, qui ne cacha pas son étonnement de le revoir dans cette crique, où ils avaient passé tellement de temps lorsqu'ils n'étaient encore que des adolescents. Oh les deux trentenaires s'étaient revus une fois depuis cette époque, mais si le blond allait se souvenir encore de ces "retrouvailles", la belle brune devait quant à elle et en toute logique n'en avoir aucun souvenirs. Et c'est d'ailleurs pour éviter de lui faire remonter de mauvais souvenirs et de vieux traumatismes qu'il prit la décision de ne pas évoquer cette nuit d'automne 1984. Hayes se contenta donc de quitter son rocher pour se rapprocher de son interlocutrice qui était tout de même beaucoup plus mignonne qu'au Lycée, peut-être était-ce parce que désormais elle ne sortait plus avec son pote Walter et qu'il pouvait se permettre de la regarder un peu plus attentivement ou alors peut-être était-ce simplement parce qu'elle avait gagné en maturité ! Après tout, Page devait avoir quoi ? Vingt-neuf ou trente ans ? Elle était une vraie femme désormais…

Mais après quelques secondes le berger arrêta de faire attention au physique pourtant avantageux de la Garde Côte pour poser une main sur le crâne d’Artémis qui s’était assise sagement dès qu’elle avait entendue la voix de son maître. Il se mis alors un genou à terre pour se mettre au niveau de l’animal et lui gratouiller affectueusement le cou. « Oh je suis revenu à Aster Cove il y a presque deux ans maintenant, mais je passe le plus clair de mon temps à m’occuper du troupeau et de la ferme familiale. » Quoi qu’il en soit Ulysse était tout de même un peu surprit que sa mère, n’ait pas parlé de son retour à la Madame Page, ou alors qu’elle ait parlé à une des nombreuses commères de la ville qui ensuite en aurait parlé à Mallory ! Mais bon son Come Back ne semblait pas avoir eu le succès escompté.  « Mais aujourd’hui mademoiselle Artémis voulait prendre l’air et se baigner... » Au même moment la bête quitta les bras de son maître pour se rapprocher un peu de l’eau et sans doute prendre l’air. Son maître en profita donc pour faire se baisser et ramasser un morceau de l’Aster Cover - qui n’était pas recouvert de bave de chiens - avant de le regarder pendant quelques secondes, puis de le laisser au sol, de se relever et de se rapprocher de Mallory.

« Ils disent que les loups sont de retour dans le Maine et que c’est eux qui sont à l’origine de l’attaque de Lost Pines… Je n’y crois pas… Si les loups étaient revenus ils se seraient attaqué à mon troupeau avant de se mettre à chasser des êtres humains. »


Têtu le beau blond était resté bloqué sur cette idée et quelque chose commençait à lui dire que ce qui avait l’incident de Lost Pines était peut-être également à l’origine de la mort de son pauvre père. Mais Ulysse réalisa rapidement que contrairement à lui Mallory ne pouvait pas s’isoler dans une ferme en dehors du temps et qu’elle devait vivre quotidiennement avec les peurs des habitants d’Aster Cove. Il tenta donc de changea rapidement de conversation. « Enfin bref… tu vas bien depuis le temps ? Tu fuis toujours le vieil O’Donnell ? » Il s’agissait là d’une référence à une très vieille histoire qu’ils étaient presque les deux seuls à connaître. S’ils n’avaient jamais été extrêmement proches - sans doute à cause de leur écart d’âge - ils avaient en revanche ce souvenir commun qu’ils n’étaient pas prêt d’oublier…
FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
avatar
Messages : 375
Emploi : Garde-côte au port de pêche d'Aster Cove
Sur ton walkman : Mad world des Tears for fears
MessageSujet: Re: "Loups" de Mer δ Mallory Page    Dim 26 Aoû - 15:40

"Loups" de merUlysse & Mallory
The curse ruled from the underground down by the shore and their hope grew with a hunger to live unlike before ( → The curse ) •••


Elle esquissa un sourire penaud lorsqu'il lui fit remarquer que son retour datait de deux ans en arrière. Si quelqu'un était en retard ici c'était plutôt elle. Qu'avait-elle donc fait ces derniers mois ? Mallory avait parfois l'impression que le monde avait continué de tourné sans elle. Qu'était-il arrivé d'autre alors qu'elle était occupée à bouder dans son coin ? Elle savait pourtant que le temps ne l'avait pas attendue pour continuer à s'écouler mais ça éveillait toujours en elle une drôle d'impression.

« Je n'ai pas été très au courant des nouvelles ces derniers mois. »
Avoua-t-elle pince sans rire

Et c'était le cas de le dire. Elle avait passé bien trop de temps enfermée dans la bulle créée par des parents pleins de bonnes intentions mais trop protecteurs. Remettre le nez dehors lui faisait l'effet d'être un prisonnier finissant de purger sa peine. Et à présent qu'elle était de retour aux affaires, Mallory éprouvait l'étrange besoin de faire quelque chose de ses dix doigts avant de de devenir folle d'ennui. Mais aujourd'hui comme tous les autres, elle était restée de longues minutes sur le ponton avant de rebrousser chemin. Les regards accueillants des marins et de son oncle occupé à décharger n'avaient pas suffit à lui faire franchir le pas.

La conversation dériva inévitablement sur les événements de ces dernières semaines. Qu'avait-il bien pu se passer au fond de ces bois ? Mallory n'osait l'imaginer. Elle s'était levée ce matin là pour apprendre le drame dans les journaux, comme la plupart des habitants de la ville. Et la situation n'avait fait que dégénérer lorsqu'elle avait appris que Penelope faisait partie des nombreux blessés. Comment cela avait pu arriver ? Elle-même avait reçu le fameux polaroid à l'origine de la traque et il était encore heureux qu'elle ait décidé ce jour là de ne pas s'y rendre.

«  J'entends mais tu as une autre hypothèse ? Répondit-elle, et ne me dit pas que tu fais partie de ces originaux qui chassent le monstre en forêt ? »

Il y en avait dans le coin, elle avait entendu les rumeurs mais la jeune femme n'était pas certaine de vouloir envisager une possibilité aussi farfelue. Même pas lorsqu'elle se réveillait en sursaut la nuit après un énième mauvais rêve.

Entendre reparler du vieux O'Donnell lui arracha un pincement de lèvre amusé, partagée entre le rire et le grincement de dent. Elle n'avait pas plus repensé à cette soirée depuis des lustres. Et le vieux fermier qui avait poursuivi la bande de jeunes venus squatter son champ près de vingt années auparavant avait dû l'oublier également.

« O'Donnell n'est qu'un détraqué trop attaché à son fusil, grogna-t-elle, moins je le vois, mieux je me porte. Tu te rappelles encore de cette vieille histoire ? »

Et si elle se faisait discrète lorsque le hasard lui faisait croiser sa route en ville, ça n'était pas plus mal. On était jamais trop prudent. Inutile de rappeler ses bêtises de jeunesse au vieil homme, des fois qu'il ait gardé la gâchette facile.


 
© 2981 12289 0

_________________
Within the sound of silence:
 


My Yearbook:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: "Loups" de Mer δ Mallory Page    

Revenir en haut Aller en bas
 
"Loups" de Mer δ Mallory Page
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Page Jaune haitienne ? ( Yellow page)
» Prise de risque - L'agneau dans le repère des loups [Pv. Ryuho D. Shikki]
» [règle maion] Dwarfnak et ses chevaucheurs de loups
» Faut il tourner la page et oublier ???
» 01. La Première Page

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aster Cove :: Quartier Sud :: Crique-
Sauter vers: