Dans la petite ville d'Aster Cove, des choses étranges se passent...

 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 SURPRISE - N'oubliez pas le lien musical sur "click"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Admin
avatar
Messages : 244
MessageSujet: SURPRISE - N'oubliez pas le lien musical sur "click"   Mar 24 Juil - 21:08

It's you or me. And I've already make my choice.clickEvent surprise
- Phase 1 -
« Quand les hommes choisissent de tuer des innocents pour parvenir à leurs fins, il s’agit toujours de meurtre. »« ...-est bon pour celle-ci ! »

Des bribes de voix, l'élan lointain d'une vie qu'elle ne connaît pas. Des parois, tout autour d'elle. Un océan de couleurs floues, toutes plus intangibles les unes que les autres. Des silhouettes, là-bas, qui déjà disparaissent. L'impression de ne rien comprendre. L'impression de ne pas savoir. L'impression de ne pas être au bon endroit.

Le bruit de sa respiration. Un. Deux. Trois clignements d'yeux. Des formes qui se dessinent. Deux mains qui se tendent à l'assaut d'un monde inconnu et rencontrent un mur de verre. Enfermée. Dans un tube. La panique qui se dessine à l'horizon tandis que la vue lui revient. Des vêtements d'une pâleur absolue. Les cheveux relevés en un chignon. Puis le silence.

Les lumières se tamisent tandis que Jessica attrape les contours d'une salle. Elle fouille sa mémoire cherche à deviner ce qu'elle fait là, creusant des souvenirs qu'elle n'a pas. Tout est noir. Avant l'instant où elle a ouvert les yeux, il n'y a rien d'autre qu'Aster Cove.

« I-il y a quelqu'un ? »

Personne. Le noir avale tout et les lampes achèvent de s'éteindre. Jessica ne voit rien. L'obscurité est absolue. Soudain, un mouvement. Elle se rattrape contre une paroi tandis que sa prison se met en branle. Jessica sent vaguement qu'elle est en train de monter.

Puis tout s'éclaire.

« Bonjour, Jessica. »

La concernée sursaute. La voix vient de derrière elle. Alors, doucement, elle fait volte-face, craignant un danger qu'elle ne comprend pas. Sur la paroi précédemment transparente, un homme dans une tenue plus qu'extravagante la regarde. Lorsqu'il sent qu'elle l'a bel et bien remarqué, il lui adresse un sourire.

« Bienvenue aux 125èmes Hunger Games. »

Le front de la jeune femme se plisse, ce qui provoque une moue attendrie chez son interlocuteur.

« Oh, tu ne sais pas de quoi il s'agit, hein... ? Je vais t'expliquer. Prends une longue inspiration. Vas-y. Ça risque d'être un peu compliqué à assimiler d'un seul coup. »

Jessica s'exécute sans vraiment savoir pourquoi. Aussitôt, l'homme reprend.

« Il s'agit d'un jeu télévisé, Jessica. Il fut inventé afin de maintenir l'ordre et de rappeler aux différents districts que Le Capitole peut tout. En bien comme en mal. Chaque année, nous prélevons des tributs. Cette année est un peu particulière, et tu devineras aisément pourquoi... »

Son regard scintille brièvement d'amusement. Il poursuit.

« Le but, c'est de survivre. Tu peux d'ailleurs recevoir l'aide de sponsors, des gens qui t'aiment et aimeront te voir lutter pour ta vie. Car il s'agit d'un jeu à mort. Il n'y aura qu'un survivant, Jessica. Pas davantage. »

La compréhension se fait dans l'esprit brumeux de la jeune femme.

« Je suppose que tu souhaites t'en sortir, pas vrai... ? Rassure-toi, tu ne seras pas seule. Du moins, pas au début... Tu as un co-équipier. Quelqu'un qui lutte pour sa vie et qui porte les mêmes couleurs que les tiennes. »

Les sourcils de Jessica se froncent, mais pour une raison inconnue, elle n'a pas besoin de formuler ses questions pour que celles-ci trouvent des réponses.

« Tu le reconnaîtras. Regarde ton poignet. Tu vois ce bracelet ? C'est une nouvelle fantaisie, créée à l'occasion de cette année ! Il s'illuminera d'une couleur bien particulière lorsque tu arriveras en haut. Quelqu'un d'autre possédera le bracelet correspondant, et pendant toute la première étape, vous devrez rester à plus ou moins cent mètres ! Si vous vous éloignez trop... Il explosera et vous mourrez ! »

Un éclat de rire.

« Bien entendu, vous bénéficierez de cinq minutes pour vous retrouver lorsque nous vous annoncerons le début des jeux. Nous ne sommes pas des monstres, voyons ! »

De ça, Jessica n'en est pas persuadée.

« Ah, ça me fait penser... Nos technologies sont bien plus avancées que les vôtres. Au cours de ton périple, tu risques d'avoir quelques surprises... De l'eau qui n'est pas de l'eau, des créatures à l'agressivité prédominante sur le reste, des conditions climatiques extrêmes, … Bref ! L'habituel, en somme. Je te souhaite bon courage, et n'oublie pas ! Souris aux caméras, ça t'aidera à survivre ! »

Un dernier clin d'oeil, puis l'homme s'efface. L'écran disparaît tandis que les parois redeviennent de verre. Du moins le suppose-t-elle. L'obscurité est à nouveau absolue et sa prison monte en douceur vers un endroit qu'elle appréhende. Elle ne sait pas ce qu'elle fait ici. Elle ne comprend pas. Elle voudrait rentrer.

Soudain, le tube s'immobilise et Jessica entend distinctement un mécanisme s'ouvrir. Elle ne voit toujours rien. Doit-elle chercher à tâtons un interrupteur ? Et si elle avance et qu'elle tombe dans un trou ? Ou pire, sur l'un de ces monstres que cet homme a rapidement évoqué ?

Jessica serait tentée de ne pas croire aux mots de cet individu, mais elle ne s'explique toujours pas comment une simple paroi a pu se transformer en écran. De toute façon, les secondes suivantes balaieront tous ses doutes.

Dans le noir absolu, la jeune femme capte plusieurs respirations distinctes. Dans le noir absolu, son poignet s'éclaire en rouge vif. Dans le noir absolu, des lueurs semblables à la sienne entreprennent d'illuminer les environs, bleues, jaunes, oranges, vertes, violettes, claires, vives ou plus sombres. Le cœur de la jeune femme se serre tandis qu'elle repère un autre bras, plus loin, teinté pareillement au sien. Cinq minutes. C'est tout ce qu'ils ont pour se retrouver, peu importe de qui il s'agira. Elle n'est même pas sûre de le connaître et craint le pire sur son futur coéquipier. Dans tous les cas, le plus tôt sera le mieux. Elle ne se souvient que trop bien des propos de l'homme.

« Le bracelet explosera et vous mourrez. »

La phrase est trop vivace dans son esprit pour qu'elle se soucie davantage du terrain sur lequel elle s'élance. Mais alors qu'elle tente un premier pas, une, puis deux, puis dix, puis cent, puis mille lucioles s'illuminent dans les airs. Le lieu s'éclaire peu à peu et laisse apparaître une corne que Jessica reconnaît comme étant d'abondance. Elle est située au centre de ce qui se trouve être une caverne. Un peu d'eau l'entoure, dont la profondeur n'excède pas les chevilles. De tous les côtés, derrière elle y compris, se trouvent des tunnels qui semblent monter en pente douce vers la surface. Jessica comprend bien vite que cet endroit n'est que transitoire. L'essentiel est donc la corne d'abondance. À l'intérieur de celle-ci, des sacs, des vivres, des bouteilles d'eau, des gourdes, mais surtout des armes. La corne en est pleine à craquer et soudain, le cœur de Jessica se retrouve à hésiter. Comment choisir, comment savoir si elle doit rejoindre ou non son coéquipier au risque de perdre l'avantage sur les objets présents là-bas ?


To be continued...
©️ 2981 12289 0





Petits éclaircissements :

Le MDJ a écrit:



→ Vous l'aurez compris : vos personnages viennent d'apparaître dans l'univers des Hunger Games auxquels ils s'apprêtent à participer. Il s'agit de la 125ème édition des jeux, ce qui signifie que nous ne suivons pas l’œuvre. Merci de ne pas faire référence aux personnages de l’œuvre originale.

→ L'explication reçue par Jessica est à peu de choses près la même que votre personnage aura reçu. Vous n'en savez ni plus, ni moins qu'elle. Les consignes ont été très claires : il s'agissait de vous donner les bases essentielles qui garantiraient votre survie un minimum.

→ L'endroit où vous atterrissez est une caverne dans laquelle se trouve la célèbre corne d'abondance. L'obscurité vous a permis de repérer en un coup d’œil votre coéquipier. À vous de choisir si vous le rejoignez au plus vite ou si vous prenez le risque de vous éloigner en direction du centre. L'eau ne vous arrive pas plus loin que les chevilles et il n'y a pas de piège dans celle-ci. Il s'agit juste d'eau.

→ Pour ce tour, il vous sera demandé de ne pas vous emparer d'objets sans avoir tiré au sort votre réussite au préalable. Pour ce faire, rien de plus simple, vous lancerez un dé spécialement conçu pour l'occasion ! (Si vous n'avez jamais utilisé cette option, n'hésitez pas à faire un passage dans le tutoriel prévu à cet effet !) Vous risquez alors quatre résultats :

  • Réussite critique : Vous réussissez l'action entreprise comme vous le souhaitiez + vous obtenez un bonus. Pour mon arc, vous obtenez des flèches pour tirer avec.
  • Réussite modérée : Vous réussissez votre action. Pour mon arc, vous l'obtenez. C'est tout.
  • Echec modéré : Vous ne réussissez pas votre action. Pour mon arc, vous ne l'obtenez pas. C'est tout.
  • Echec critique : Vous ne réussissez pas votre action + vous subissez un malus. Pour mon arc, vous ne l'obtenez pas et pire encore, celui-ci se brise.
    Ce ne sont que des exemples pour vous donner une idée de la signification de chaque face. La même règle s'applique lorsque vous essayez de tuer ou de blesser quelqu'un.


→ Les objets que vous pouvez trouver dans la corne sont très nombreux. Néanmoins, il vous sera impossible de trouver la moindre arme à feu. Merci de votre compréhension.

→ Vos posts seront donc plutôt courts, au moins pour cette première étape. La durée de cette étape sera laissée à l'appréciation du MDJ.

→ Les tunnels sont au nombre de sept et vont tous dans des directions différentes. Vous pouvez les emprunter en équipe ou en groupe de plusieurs équipes. Deux équipes peuvent successivement passer dans le même tunnel. Une fois arrivé en haut, vous ne pouvez pas retourner sur vos pas.

→ Rappelez-vous que vous devez rejoindre à tout prix votre coéquipier dans les cinq premières minutes. La salle est gigantesque, afin que vous soyez en difficulté si vous faites le choix de d'abord vous rendre à la corne.

→ Ah, et petit rappel : vos personnages peuvent mourir. Le jeu finira d'ailleurs lorsqu'il n'en restera qu'un. Mais nous y reviendrons.

→ Je me suis réservée une équipe de PNJs afin de pouvoir mouvementer la partie au besoin. Gare à vous !

→ Andrew Dean a un malus pour cette phase : Les cinq premières répliques de son personnage devront être rédigées en langage soutenu ET en alexandrins ! (Ne plus me défier ♥️)


Les équipes:
 


→ Tout a évidemment été tiré au sort.

→ L'équipe rose a également été choisie plus ou moins au hasard. Il s'agit de PNJs de ce monde. Ils connaissent donc sans doute mieux que vous le terrain. Leur caractère sera tiré au sort prochainement.

→ La couleur de votre équipe correspond en fait à celle de votre bracelet. Pour rappel, il s'illumine dans cette couleur et vous étiez plongés dans le noir, à la toute base. Vous avez donc pu repérer votre coéquipier aisément.
→ Si vous tuez votre coéquipier dans cette phase, votre bracelet explosera. Il est équipé d'un lecteur qui lui permet de détecter s'il s'agit du bracelet jumeau au sien qui porte le coup ou pas.
Points essentiels
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astercove.forumactif.com
avatar
Messages : 660
Emploi : Lycéenne (senior) et animatrice sur Radio Aster Cove.
Sur ton walkman : Laura Branigan - Self Control
MessageSujet: Re: SURPRISE - N'oubliez pas le lien musical sur "click"   Mar 24 Juil - 23:19




Hunger Games

Event surprise

Were we born to abuse, shoot a gun and run, or has something deep inside of us come undone? Is it a human trait, or is it learned behavior, are you killing for yourself, or killing for your savior?

Je me pinçai. Mais je n'arrivais pas à me réveiller, aujourd'hui. En tout cas c'était très réaliste comme songe. J'en avais jamais fait de comme ça auparavant. Et dire que je pensais avoir fait le tour des mes cauchemars, à force.
J'étais dans un tube en plastique... en face une personne que je ne connaissais pas semblait me dicter des règles. Je fronçai les sourcils. C'était quoi, une sorte de blague ? Une caméra cachée ? Mais plus les règles défilaient dans mes oreilles, plus la peur et la panique commençaient à envahir mon échine. Est-ce que j'avais bien tout écouté ? Un survivant... co-équipier... Comment je pouvais avoir un co-équipier s'il n'y avait qu'un survivant ?! Bracelet... cinq minutes... caméras... quoi ?!

« Pourquoi ?! criai-je à travers la vitre.

Ma question désespérée semblait seulement amuser la personne.

- Pourquoi ?! réitérai-je plus fort, mais c'était trop tard.

J'étais en train de monter. Posant mes mains sur les parois, prise au piège, je regardais frénétiquement en haut, en bas. C'était quoi ce délire ?! Hunger quoi ?! C'était forcément une mauvaise plaisanterie. J'allais me retrouver en haut de l'ascenseur et il y aurait probablement Mackenzie et Andrew en train de me rire au nez en pensant m'avoir fait une peur bleue. Ils avaient assez d'argent pour engager un acteur et construire des bidules bizarres comme ça. Donc bon.
Dubitative, ma tête sortit lentement dans l'obscurité, jusqu'à ce que tout mon corps s'y retrouve dans un geste mécanique. Personne... à part... les lumières. Me souvenant des mots de l'étranger, je regardai mon poignet. Bleu. BIEN EVIDEMMENT, BLEU ! Pas étonnant que je soupçonne Mack après ça... Du bleu comme le mien clignotait au loin. C'était lui, du coup ? Il y avait combien de gens... je ne savais plus où donner de la tête.

Les lucioles explosèrent. Les lumières devinrent des silhouettes, et j'en vis plusieurs courir. Alors je fis de même. Mais courir où ?! Qu'est-ce qu'il fallait faire ?! Putain de merde.
C'est alors que je vis la corne d'abondance. Des vivres, des armes... Des armes putain. C'était réel ?! J'avalai ma salive pour éviter de gerber. Bordel de bordel de merde. Je commençais à passer en mode survie. Adrénaline au max. Je pouvais pas partir comme ça les mains vides. Sans trop réfléchir, je levai mon poignet en espérant que mon co-équipier voie ma lumière et commençai à sprinter en direction du centre. Je me ruai sur un des côtés de la corne et entreprit d'attraper le premier objet contondant que je vis, une alêne, au vol, avec mon autre main. Bordel, pourvu que j'y arrive.

EDIT : Ma main rippa. En plus de ne pas réussir à l'attraper, je m'égratignai la paume avec la pointe.

- Putain !! »

Rien de grave. Mais j'étais clairement pas dans mon assiette. Ca commençait mal, très mal. Et je voulais pas savoir comment ça allait finir.
(c) DΛNDELION

_________________

    And I'm head over heels
    First time in years to drench your skin in lover's rosy stain. A chance to find the phoenix for the flame. A chance to die, but can we dance into the fire ? That fatal kiss is all we need. Dance into the fire to fatal sounds of broken dreams.+ buckaroo.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
avatar
Messages : 244
MessageSujet: Re: SURPRISE - N'oubliez pas le lien musical sur "click"   Mar 24 Juil - 23:19

Le membre 'Victoria McNamara' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Réussite ou échec' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astercove.forumactif.com
avatar
Messages : 127
Emploi : Lycéenne et membre de l'équipe de natation.
Sur ton walkman : Tears for Fears - Shout.
MessageSujet: Re: SURPRISE - N'oubliez pas le lien musical sur "click"   Mar 24 Juil - 23:51




Hunger Games

Event surprise

We live, we die, we steal, we kill, we lie just like animals but with far less grace. We laugh, we cry like babies in the night, forever running wild in the human race.

Ils avaient trouvé quoi encore dans cette ville de malades pour bizuter les nouveaux arrivants ?! Des rumeurs et des mauvais regards ça leur suffisait plus ? C'était une sorte de tradition naze et sordide d'enfermer les gens dans des tubes en plastoc dégueulasses ? Non, mais sérieux, qu'ils organisent un bûcher et une chasse aux sorcières pendant qu'ils y étaient. Ils avaient utilisé quoi, du chloroforme ?
Rien que mes pensées commençaient à me plonger dans l'inquiétude, seule. Est-ce que je m'étais fait kidnapper ? Comme les gens qui avaient disparu ? Je m'en fichais un peu, à vrai dire, mais là... Ça me semblait bien trop réel. Quelqu'un était devant moi. Le psychopathe que tout le monde recherchait ? C'était elle ? Une femme psychopathe ? On n'en voyait pas dans les films.

Ma gorge se serrait alors qu'elle était en train de m'expliquer les règles d'un jeu. Assez fun selon elle, plutôt alarmant selon moi. Si j'avais bien compris, il fallait que je m’entretue avec plusieurs personnes pour que des gens le regardent à la télé et parient sur nous comme des chevaux de course. C'était où, le Capitole ? Je suis sûre que ça existait même pas. Je faillis lui rire au nez. Mais la plateforme sur laquelle je me trouvais s'enclencha et je sentis le mécanisme monter. Mes yeux terrifiés rencontrèrent celle de la femme. Imperturbable.
Quoi ce... c'était le jeu d'un psychopathe milliardaire qui faisait disparaître tout le monde ?! Et il relâchait le gagnant dans Aster Cove ?! Non, c'était pas possible. En plus, j'avais été nulle part pour me faire embarquer comme ça, j'étais chez moi, normal. Maman aurait jamais laissé quelqu'un m'enlever comme ça. Mon coeur tambourinait ma poitrine à mesure que je m'engouffrais malgré moi dans le noir. Je mis un temps avant de trouver la bonne couleur. Mes larmes brouillèrent ma vue sans que je comprenne. Non... Puis, au dernier moment. Du jaune ! Un bruit retentit instantanément, comme s'ils attendaient que je trouve la solution à leur jeu stupide. Presque tout le monde se mit à courir. Moi aussi.

La lumière jaune. C'était mon co-équipier. Sans hésiter, je fonçai vers la personne sans savoir de qui il allait s'agir. Dans mon esprit, je ne pensais connaître personne ici. J'étais tellement concentrée sur la silhouette que j'avais bloqué dans ma vision que je n'avais pas pensé à regarder autour de moi. Je ne vis même pas la corne d'abondance. Surtout que, au fur et à mesure que je me ruais vers la personne qui était censée m'aider, je la reconnaissais... Non... c'était pas possible...

« Maman ?! m'écriai-je, arrivée à quelques mètres d'elle.

Les larmes coulèrent sur mes joues, inondant mes tâches de rousseur. Non... elle aussi était là dedans. C'était quoi cette horreur ? J'étais partagée entre le soulagement de voir ma mère avec moi, et la peur de la perdre d'un instant à l'autre. Qui que ce soit qui nous avait mis là dedans, il nous connaissait. Mère et fille ensemble. À son niveau, je me jetai sur elle, l'enserrant pour ne pas la perdre, pour ne pas qu'elle me perde. Je tremblais.

- Qu'est-ce qu'y se passe, m'man ?! On nous a enlevées ?! » demandais-je d'une voix terrifiée, les yeux exorbités.

Des gens s'élançaient sur la corne que je n'avais pas remarqué au départ, sans avoir encore l'esprit de reconnaître des visages. Est-ce que j'aurais dû le faire aussi ? Qu'est-ce qui allait nous arriver ?
(c) DΛNDELION

_________________

    I'd rather be me
    We're supposed to all be ladies and be nurturing, and care. Is that really fair ?  Boys get to fight we have to share. So here's my right finger, to how girls should behave. Sometimes what's meant to break you makes you brave.+ buckaroo.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 114
Emploi : Miss Teen Maine, future étudiante en arts appliqués au Bates College, cheerleader.
Sur ton walkman : I Wanna Know What Love Is - Foreigner
MessageSujet: Re: SURPRISE - N'oubliez pas le lien musical sur "click"   Mar 24 Juil - 23:58

Je suis réveillée par un bourdonnement sourd tandis que mes paupières semblent lourdes comme le plomb. Après bien des efforts, je finis par réussir à ouvrir les yeux et à me concentrer sur les voix qui m’entourent. Est-ce qu’on aurait tenté de m’anesthésier ? Je me souvenais m’être senti tout aussi mal après une anesthésie générale quand j’étais plus jeune. Mais la sensation semblait se dissiper plus vite. Mais c’était surtout le son de d’une voix qui m’intrigue comme un écho dans le lointain. Je veux m’approcher d’elle, m’enfuir aussi. Mais je rencontre un écran inattendu et je me concentrais sur la femme étrange qui me faisait face vêtue de la plus étrange des façons. Au-delà de ce prodige futuriste, je me rends vite compte que je suis prisonnière. Impuissante. Et la sensation me glace d’effroi. Jamais. Plus jamais. Je ne devais pas laisser la peur me paralyser. Il fallait que je trouve une issue.

« Scarlett ? C’est bien ma chérie, tu t’es réveillée. »

Son ton est étonnamment doux, presque caressant. Comme si elle s’adressait à un petit animal sauvage. Sauf que cet animal, c’est moi et que tout cela me fiche une trouille monstrueuse. Les yeux écarquillés, je fixe la silhouette qui continue de me parler.

« Te voilà Tribut des 125ème Hunger Games. Toutes mes félicitations ! »

A son sourire, j’ai presque l’impression que c’est un honneur alors que la seule chose que je voudrais, c’est m’enfuir d’ici, très loin. Très vite. Faire un câlin à mon petit frère, respirer le parfum de ma mère et me perdre dans l’étreinte réconfortante de mon père. En bref, me sentir protégée et comme si rien ne pouvait plus m’atteindre.

« Ne fait pas cette tête. Je vais tout t’expliquer, c’est très simple. N’as-tu jamais rêvé de passer à la télévision ? Que des milliers de personnes suivent tes aventures ? Et bien c’est ce que tu vas pouvoir vivre. Ta survie dépendra de ta capacité à plaire au public pour qu’ils te sponsorisent. Mais, je m’égare. La politique avant tout. Le Capitole a inventé les Hunger Games à la suite d’une insurrection. Il s’agit de rappeler aux districts qu’il a pouvoir de vie et de mort et puis, bien sûr, c’est divertissant. »

Cette femme semble vraiment adorer cet étrange jeu dont elle parle mais au fur et à mesure de son discours, je sens ma peau se hérisser de chair de poule, sentant venir quelque chose de malsain.

« Pour gagner, il faut survivre. Car toute la beauté du jeu est là vois-tu. Un seul d’entre vous s’en sortira en vie et pour gagner, ce sera une lutte à mort. J’espère vraiment que tu gagneras, j’ai misé gros sur toi. Avec un tel visage, tu ne pourras qu’amadouer mes comparses du Capitole. »

Un rire cristallin sort des lèvres rose bonbon de la jeune femme qui ne fait absolument pas cas de mon air complètement catastrophé. Ou peut-être que si, car elle continue.

« Mais tu ne seras pas seule. En tout cas pas au début. Nous ne sommes pas des monstres. Tu feras équipe avec un autre Tribut. Nous t’avons laissé un petit cadeau, là à ton poignet. Regarde ! Oui voilà. Vous partagerez vos couleurs… et vos vies au moins pour un temps. »

Sentant que dans ce cauchemar, tout est important, j’essaie de retenir le maximum d’informations. Qui sait si tout ça n’est pas un vaste canular, cela me servira sans doute pour rester en vie.

« Une fois là-haut, vous devrez vous trouver et ne plus vous lâcher car si vous vous éloignez de plus de cent mètres… BOUM. »

La brutale exclamation me fit sursauter. Mon cœur battait à présent à cent à l’heure.

« Mais bien sûr ce ne sera pas le seul danger. Il y aura les autres mais aussi l’environnement. Dans notre monde, tout est plus avancé et rien n’est ce qu’il parait. Méfie-toi de ce que tu crois connaitre et que le sort de soit favorable. Oh ! Et essaie de rester jolie malgré les circonstances. Ça aide toujours. »

Etrangement, cette dernière réplique ressemblait tellement à quelque chose que ma mère aurait pu dire que j’éclatais d’un rire nerveux. La femme m’envoya un baiser avant que l’écran ne tombe dans le néant et que tout se mette en mouvement. Un poing serré en direction du cœur, je ferme les yeux une seconde pour rassembler mon courage… et aussi un peu en espérant me réveiller dans mon lit. Mais tout cela semble bien trop élaboré pour être une farce de mauvais goût. Le destin est une garce cruelle, je le sais depuis bien longtemps. Voyons voir ce qu’elle a en réserve cette fois.

Tout est noir et une drôle de sensation dans mon estomac me laisse deviner que je suis en train de monter jusqu’à l’immobilisation. Un cliquetis d’ouverture et toujours ce noir complet. J’entends mon propre sang battre à mes oreilles et observe mon poignet, attendant un signe. Quelque chose. Un rouge sang de mauvais augure illumine soudain mon poignet tandis qu’un véritable arc en ciel se répand autour de moi. Rouge, trouver du rouge. Vite. Voilà. Non loin, j’aperçois la lueur jumelle de la mienne.

Puis les lumières s’allument en la forme de millier de lucioles et je les vois. Toutes ces silhouettes alentours m’apparaissent sans véritablement que je les retienne dans la panique. Je ne me fixe que sur celle portant un bracelet rouge. Comme moi. De la tête, j’indique la corne remplie d’objets et d’armes pour lui faire comprendre mon intention de m’y rendre. Si le but c’est de survivre, alors c’est ça qu’il nous faut. Une arme, aussi létale que possible pour dissuader les adversaires. Et peut-être pour tuer même si cette simple pensée me révulse. Je cherche donc quelque chose de tranchant. Une part de moi voudrait également prendre de l’eau car cette denrée deviendrait sans doute rare mais… si quelqu’un tentait de me tuer l’arroser d’eau ne m’aiderait pas beaucoup. tant pis pour les conseils du manuel des Castors Juniors de T.J. Je m’élance alors prête à m’emparer d’une machette que je viens d’apercevoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
avatar
Messages : 244
MessageSujet: Re: SURPRISE - N'oubliez pas le lien musical sur "click"   Mar 24 Juil - 23:58

Le membre 'Scarlett King' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Réussite ou échec' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astercove.forumactif.com
avatar
Messages : 20
Emploi : Détective
Sur ton walkman : Beat it - Michael Jackson
MessageSujet: Re: SURPRISE - N'oubliez pas le lien musical sur "click"   Mer 25 Juil - 0:28

C'est une putain de blague ?? C'est quoi encore ce délire ?! Le cauchemar ne s'arrête donc jamais dans cette ville ? Michael n'est qu'à moitié surpris cependant. Dès le début, il n'a pas pu se l'encadrer, cette petite ville à l'aura si oppressante. A sa manière, il savait que quelque chose ne tournait pas rond. Mais à ce point...c'est grave ! Du jamais vu !! Alors qu'il intègre les informations livrées au fur et à mesure par l'homme qui lui fait face en tenue de perroquet, il se promet intérieurement d'écrire un bouquin sur cet instant de folie s'il survit.

Survivre. Le détective comprend qu'il va devoir s'y atteler de toutes ses forces lorsque la prison transparente qui l'entoure commence à s'élever. "EH ! Vous savez qui je suis ?! Je suis de la police putain ! DE LA POLICE !!!" Il hurle à travers la paroi comme si la mise en garde va y changer quelque chose, mais l'homme lui accorde à peine un regard à sa remarque. Il s'en contrefout ce connard ! Rendu fou par cette indifférence méprisante, Michael donne un ultime coup de pied dans la paroi pour se venger. "J'T'EMMERDE !" Il lui hurle dessus avant de le voir disparaître.

Putain il va quand même pas se battre à mort pour divertir une putain de ville remplie de putains de psychopathes ! Dès que son bracelet s'allume, il cherche à l'enlever. Mais rien à faire, il est bien trop serré. L'obscurité révèle la position de son pseudo-partenaire de galère, et lorsque peu à peu la lumière s'allume, Michael comprend qu'il va devoir jouer le jeu - au moins au début, le temps de trouver un plan.

Alors avant de prendre la moindre décision, il se rappelle la règle numéro un : rester avec son partenaire à moins de 100 mètres l'un de l'autre. Il cherche à nouveau dans cette galère le poignet associé au sien, et c'est l'instant parfaitement synchronisé que choisi l'autre pour lever son bras en l'air, comme pour lui crier "je suis ici !". Il voit la lumière bleue se diriger vers le dépôt d'armes et comprend l'intention de la personne qu'il soit retrouver. Il faut s'armer. Soit, ils se retrouveront là-bas.

Il fonce jusqu'aux armes où quelque-uns des prisonniers s'emparent de sacs et d'objets en tout genre. Mike n'a cependant pas le temps de choisir avec soin ce qu'il va prendre, son regard se pose sur une petite tête blonde un peu plus loin, et la lumière bleue qui orne son poignet ne lui échappe pas. Soit, il délaisse le couteau de chasse qui lui tend les bras pour franchir en toute hâte les quelques mètres qui les séparent encore. C'est qu'une gamine putain !! Et voir les autres s'équiper d'outils dangereux ne le rassure vraiment pas. Ce n'était pas une si bonne idée que ça de se retrouver ici. Sa main se referme sur le poignet de la fille, et pour toute explication il lui montre son bracelet avant de formuler dans l'urgence une simple phrase : "faut se tirer !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
avatar
Messages : 244
MessageSujet: Re: SURPRISE - N'oubliez pas le lien musical sur "click"   Mer 25 Juil - 0:28

Le membre 'Michael Dewitt' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Réussite ou échec' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astercove.forumactif.com
avatar
Messages : 127
Emploi : Lycéen, il suppose.
Sur ton walkman : Billy Idol - Hot In The City
MessageSujet: Re: SURPRISE - N'oubliez pas le lien musical sur "click"   Mer 25 Juil - 0:33


   

   Hunger Games - Event Surprise

     
name sanguis  ϟ  name sanguis .

   
Il est enfermé. Derrière une paroi de verre, il regarde un monde auquel il ne comprend rien. Un homme richement vêtu lui fait face, un sourire suffisant bordant son visage émacié. Son regard est la seule chose qu'il parvient à distinguer nettement, et les promesses qu'il contient ne l'inspirent guère.

« Bienvenue aux 125èmes Hunger Games... »

Le type prend plaisir à ce qu'il fait. C'est évident. C'est flippant. Kenny tente de discerner correctement ce qu'il entend, les informations qu'on lui offre. La situation de merde dans laquelle il a encore réussi à se foutre. Hunger Games. Jeux de la faim. Voilà qui garantit déjà une bonne partie de rigolade...

« Qu'est-ce que je fous là ? »
, demande-t-il, colérique.

L'homme se contente d'un sourire plus large encore tandis qu'il se penche sur lui. Les consignes sont expédiées d'un ton chantant. La perversité du jeu le terrorise peut-être, mais elle semble grandement satisfaire son interlocuteur. Une panique croissante comprime la poitrine du lycéen tandis qu'il comprend combien sa place dans ce jeu est délicate, combien la mort y est omniprésente. Il aimerait croire à une blague, mais son vis-à-vis est bien trop assuré pour ne pas le convaincre de la véracité de ses propos. Finalement, le grotesque personnage murmure, en rajustant sa cravate.

« May the odds be ever in your favor... »

Un frisson de malaise. La capsule dont il est prisonnier se met en branle. Il monte. Les secondes s'égrènent. Il pense à tout ce qu'il a besoin de savoir. Bracelet. Couleur. Survie. Pas plus de cent mètres. Plaire aux sponsors, qui qu'ils soient. Son esprit embrumé peine à tout rassembler, mais il fait de son mieux. Il n'a pas le choix. Une adrénaline folle bat déjà contre ses tempes.

Lorsqu'il atteint la surface, ou du moins ce qu'il croit l'être, il en sort immédiatement, tout tendu de nervosité, prêt à en découdre. D'abord, il n'y a personne. Le noir. L'obscurité s'offre à lui dans sa forme la plus absolue avant de se briser au profit d'un feu d'artifice de couleurs. Les bracelets s'illuminent dans la pénombre. Kenny regarde son poignet. Marron.

Il repère la couleur droit devant lui, à quelques centaines de mètres. Pour l'instant, ce n'est pas l'urgence. Il sait qu'il le retrouvera aisément, même au cœur de la confusion qui régnera bientôt en maîtresse sur ce petit royaume.

Au lieu de ça, son regard parcourt méthodiquement la salle. Gigantesque, elle est visiblement souterraine. Sept chemins permettent d'en sortir. Ils sont plus d'une quinzaine à être présents. Un nouveau frisson lui déchire l'échine, et il se concentre sur le cœur de l'espace. Une gigantesque corne garnie de mille promesses l'y attend. Il comprend instantanément : si elle est salvatrice, elle sera tout aussi mortelle s'il s'y engage seul. L'unique solution s'impose d'elle-même. Il faut qu'il trouve son partenaire.

De nouveau, ses yeux scrutent. Il observe, détaille, recherche la couleur significative de son équipe parmi les silhouettes qui s'élancent au cœur de la grotte. Lorsqu'il le reconnaît, son regard s'écarquille. Il s'ébranle à son tour, se ruant vers son meilleur ami. Son frère, jusqu'au bout. Oubliant que s'il veut survivre, il devra le tuer.

« ANDREW !!! »


   

_________________
WHO IS IN CONTROL ?

By COM


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
avatar
Messages : 389
Emploi : Aucun.
MessageSujet: Re: SURPRISE - N'oubliez pas le lien musical sur "click"   Mer 25 Juil - 1:15

« Si tu ne le rejoins pas dans les cinq minutes suivant le début du jeu, tu mourras. »

Son cœur se serre à lui en faire mal. La lumière rouge. Il faut qu'elle aille trouver la lumière rouge. Rien d'autre ne compte. Rien.

Ses yeux sondent et découvrent ce que les lucioles illuminent. Ils longent les poignets, comptent les couleurs, jusqu'à ce qu'ils accrochent la lueur tant escomptée. Alors, Jessica s'élance, sans réfléchir, sans se méfier de l'eau qui serpente tout autour de la corne d'abondance. Elle s'élance tandis que son regard remonte le long du bras de sa partenaire, car c'est d'une femme qu'il s'agit.

Lorsqu'elle découvre son visage, Jessica manque de peu de s'étaler sur le sol.

« S-Scarlett ?! »

Son exclamation rencontre un mur de son qui l'empêche de rejoindre sa destinataire. Peu importe. Celle-ci vient de lui faire signe de rejoindre la corne. Ni une, ni deux, la jeune femme se met en branle. Tout autour d'elle, elle aperçoit des silhouettes faire de même et son cœur se serre de peur. S'ils parviennent à ramasser la moindre chose, le moindre couteau, elle est en danger.

Sa gorge se serre tandis que ses pas produisent des clapotis peu discrets au contact de l'eau. Si elle souhaite survivre, il lui faudra apprendre à se fondre dans la masse.

« Maman ?!
- Putain !
- 'Faut se tirer ! »


Les premières réactions fusent. Jessica note et déchiffre. Elle n'a ni la force, ni la rapidité d'un athlète. Son point fort, ce sont les neurones qui font actuellement fumer son crâne. Une famille. Un échec. De la peur. Trois voix, trois réactions, trois points essentiels à retenir.

Son propre cœur panique.

« Du calme, Jess'. C'est comme un cours de maths. Tu calcules et tu retiens. Rien d'autre. »

Le murmure n'est destiné qu'à elle-même, et alors qu'elle atteint enfin la corne, elle croise le regard d'un homme qu'elle n'a jamais vu auparavant. Il est grand, massif, et a l'air de savoir quoi faire. À éviter. Absolument. Heureusement pour elle, l'inconnu est séparé d'elle par plusieurs centaines de mètres. Jessica n'a de toute façon pas le temps de surveiller de trop près l'individu. Son regard accroche un sac qui semble peser un certain poids. C'est sur celui-ci qu'elle jette son dévolu. Avec un peu de chance, il y aura des vivres à l'intérieur. Et de l'eau. Ou peut-être de quoi se soigner. Quoiqu'il contienne, ça ne sera de toute façon pas de refus.

Edit :
C'est donc tout naturellement qu'elle passe le bras autour de l'une des bretelles. C'est tout aussi naturellement qu'elle tire sur le sac et esquisse son demi-tour. Elle n'a pas intérêt à rester par ici. Elle sent que ça risque de devenir un carnage sous peu. Le type de tout à l'heure... rien que d'y repenser lui glace le sang.

Malheureusement pour elle, le sort ne lui sera pas favorable, cette fois. Ce que contient le sac est trop lourd. Jessica a mal calculé son coup et est attirée en arrière. Elle s'étale au milieu des armes, des vivres et des bouteilles tandis que son crâne, lui, rencontre les étoiles.

« Merde... »


Elle doit se relever. Elle le sait parfaitement. Mais la tête lui tourne tant qu'elle doit prendre une légère pause avant de tenter quoique ce soit. Pourvu que le type de tout à l'heure ne l'approche pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
avatar
Messages : 244
MessageSujet: Re: SURPRISE - N'oubliez pas le lien musical sur "click"   Mer 25 Juil - 1:15

Le membre 'Jessica Banner' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Réussite ou échec' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astercove.forumactif.com
Admin
avatar
Messages : 133
MessageSujet: Re: SURPRISE - N'oubliez pas le lien musical sur "click"   Mer 25 Juil - 12:52

Souffler un coup et récapituler.

Tout d'abord, il y avait eu le tube. Elle avait aperçu des silhouettes quittant la pièce, puis ses sens lui étaient revenus à mesure que l'obscurité l'enveloppait. Lorsque tout avait été si sombre que Sandra ne devinait pas même ses propres mains, le tube entier s'était transformé en écran et une femme, vaguement déguisée en barbe-à-papa, lui avait adressé le sourire le plus enthousiaste que l'on puisse offrir à une personne enfermée dans un tube.

Elle se rappelait sa petite voix suraiguë et ses manières princières. Elle se rappelait la joie qu'elle avait ressenti lorsqu'elle lui avait expliqué qu'elle participait à des jeux de la faim, soit-disant là pour garantir l'autorité d'un lieu inexistant. Sandra avait noté. Capitole. Jeu à mort. Équipe de deux.

Elle avait hoché la tête et avait très vite compris que même s'ils étaient actuellement en équipe, ça ne durerait pas. À un moment ou à un autre, il faudrait compter sur le destin pour éliminer le soucis au bracelet jaune, ou l'aider.

Mais il y avait aussi la question des sponsors. Trahir de face son équipier pouvait être à la fois gage de réussite ou suicide médiatique. Il fallait donc commencer immédiatement. Sandra avait donc serré les poings et glissé un air décidé sur ses traits.

« Ok. »

Ce simple mot, mêlé à l'attitude précédemment adoptée, avait révélé à Sandra ce qu'elle soupçonnait déjà.

« J'ai bien fait de parier sur toi. »

Le sourire satisfait qui était né sur les lèvres rosées n'avait alors plus jamais disparu du visage de son interlocutrice, qui lui avait mentionné trois dangers potentiels. L'eau, les monstres et les conditions climatiques. Puis elle avait disparu en lui souhaitant bon courage.

Après ça, Sandra s'était retrouvée plongée dans l'obscurité, seule, tandis que son tube grimpait vers l'inconnu.

« Donc... Un coéquipier. Au moins pour l'instant, il faut que je sympathise avec lui. Mais si j'ai un coéquipier, ça signifie forcément que nous sommes nombreux. Peu importe où j'arrive, il faudra faire attention à eux. »

De toute manière, elle n'avait pas le choix. À la maison l'attendaient ses trois enfants. Il fallait qu'elle rentre pour eux.

Le tube s'immobilisa dans un bruit mou et une trappe s'ouvrit face à elle. L'espace d'un instant, il n'y eut rien d'autre que la nuit, profonde et absolue, percée par le bruit des respirations tout autour d'elle. La seconde suivante, son propre bracelet se teinta d'un jaune vif presque douloureux pour les yeux. À sa droite et à sa gauche, d'autres lueurs illuminèrent brièvement la nuit.

Là. Sans hésiter, Sandra se lança à la rencontre de son coéquipier, alors même que l'obscurité était encore totale. Ils n'avaient pas de raison de les tuer immédiatement via des éléments naturels. Le spectacle avait besoin de durer. On ne pariait pas sur un événement de quelques secondes. Pas dans un jeu de la mort, en tout cas.

Alors qu'elle mettait littéralement un pied dans l'eau, le monde s'illumina aussi progressivement qu'il s'était éteint. Des milliers de lucioles envahirent le plafond, créant un tableau d'une rare beauté. Ce n'était malheureusement pas le moment de s'extasier. Sandra baissa les yeux au moment où les mots qui lui furent adressés gagnèrent son oreille.

« Maman ?! »

Impossible. La jeune mère se décomposa en reconnaissant April. Sa petite fille, son bébé déjà si grand, participait au jeu ?! C'était déjà une chose de kidnapper des gens pour une telle aberration, mais des enfants ?

« A-April ? »


Sans réfléchir, dans un réflexe pur, elle l'accueillit contre son cœur. Un baiser se perdit sur des bouclettes oranges tandis qu'une main apaisante caressait son dos.

« Qu'est-ce qu'y se passe, m'man ?! On nous a enlevées ?!
- Je ne sais pas, mon cœur, mais ça va aller. D'accord ? Ça va aller. »


Avec toute la douceur du monde, Sandra souleva sa minette, tandis qu'elle calculait le plus rapidement possible. Les tunnels. La corne. Si elle choisissait le quatrième, elle pouvait passer par la corne au passage et tenter d'attraper quelque chose. La trousse de soin, par exemple. Oui. C'était la meilleure option. Avec sa fille à bras, elle ne pouvait pas faire plus.

« On y va. On va sortir d'ici, car c'est trop dangereux, d'accord ? »

Alors, Sandra s'élança en direction de la corne et tira sur la trousse de secours au passage. Elle penserait plus tard au reste. L'essentiel était de sortir d'ici et de protéger sa fille. À tout prix.

Edit :
Une fois le sac en main, Sandra disparut dans le tunnel qu'elle visait, sans vraiment savoir ce qui l'attendait en haut.





→ Sandra vient de rejoindre le tunnel. Elle ne peut désormais plus retourner en arrière, ce qui signifie qu'elle ne pourra rien attraper d'autre que sa trousse de secours.
→ April est libre d'avoir tenté d'attraper quelque chose au passage, mais elle ne pourra pas retourner en arrière une fois dans le tunnel et posée à terre.
→ Vous avez bien évidemment le droit de répondre encore quelques fois pour décrire votre ascension dans le tunnel, mais vous ne pouvez pas décrire la surface.

Le recenseur a écrit:


Il y a sept tunnels, pour rappel. En voici la liste afin que vous puissiez déterminer qui est passé par celui-ci avant vous. Vous êtes libres d'emprunter n'importe quel tunnel, mais essayez de varier. Pour l'instant, ce que vous trouverez au bout n'a pas été déterminé, alors n'hésitez pas !


  • Tunnel 1 : Équipe orange | Équipe violette
  • Tunnel 2 : Équipe marron
  • Tunnel 3 : Équipe rouge | Équipe verte
  • Tunnel 4 : Équipe jaune
  • Tunnel 5 :
  • Tunnel 6 : Équipe turquoise
  • Tunnel 7 : Équipe bleue



→ Pour vous aider et comme vous aviez des questions à ce sujet, l'exemple des dés a été mis à jour afin de le rendre plus compréhensible. N'hésitez pas à le relire !

Points essentiels
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
avatar
Messages : 244
MessageSujet: Re: SURPRISE - N'oubliez pas le lien musical sur "click"   Mer 25 Juil - 12:52

Le membre 'Sandra Karcy' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Réussite ou échec' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astercove.forumactif.com
avatar
Messages : 80
Emploi : Apprenti directeur au sein de l'entreprise familiale.
Sur ton walkman : Bringin' On The Heartbreak - Def Leppard
MessageSujet: Re: SURPRISE - N'oubliez pas le lien musical sur "click"   Mer 25 Juil - 16:33




AC Hunger Games

Event surprise

When God is gone and the Devil takes hold, who will have Mercy on your Soul ?

Désormais pris au piège dans un tube transparent, Andrew ne peut plus se débattre. Il est forcé d’écouter l’instructeur qui lui livre les secrets de son futur proche. Un combat à mort est à venir. Malgré le choc de l’absurdité qui le frappe, il tente d’enregistrer un maximum d’informations. Le plus important : ne pas s’éloigner de son coéquipier son peine de perdre son bras. Cruelle destinée pour un jeune héritier dont l’avenir semblait pourtant si prometteur !

Alors le jeune Dean jette un regard mauvais au bracelet qui lui enserre le poignet, puis à l’instructeur qui semble avoir achevé son speech de mise en garde. Il le déteste, il le hait, il le maudit et le défie du regard. Un jour, il se vengera, Andrew en a la conviction. Comme il sent le sol sous ses pieds l’emporter vers des hauteurs inconnues, il frappe une dernière fois la paroi qui le sépare de cet homme abject et lui hurle ces mots : « Malheureux, craint mon nom ! Il signera ta mort ! » La promesse de vengeance formulée, il disparaît pour entrer quelques secondes plus tard dans une obscurité terrassante. Il n’ose alors faire le moindre bruit, jusqu’à ce retenir de respirer. Ce n’est que lorsque tout un tas de lumières aux couleurs différentes s’allument autour de lui et témoignent de la grandeur de la pièce qu’Andrew échappe dans un souffle : « Quelle-est donc cette folie qui nous frappe soudain ? » Oui, dans quelle galère est-ce qu’il se trouve encore ? Et qu’a-t-il fait de si grave pour mériter pareil châtiment ? Les adversaires promis sont nombreux – beaucoup trop à son goût.

Mais il n’a pas le temps de se complaire dans l’horreur. Déjà la lumière s’allume enfin et révèle la composition de leur environnement. Une grande pièce couverte d’eau, et au centre le ravitaillement. Déjà les plus pressés s’élancent vers l’attirail. Andrew lui, cligne plusieurs fois des yeux pour s’habituer à la lumière avant de se décider à mettre les pieds dans l’eau pour imiter les autres. Il est à mi-chemin vers les armes lorsque soudain son cœur rate un battement. Un bras s’est levé à plusieurs mètres de lui. Assez de mètres pour qu’il reconnaisse d’un regard les doux traits de Vicky. Trop de mètres pour qu’elle l’entende crier son prénom avant de repartir à toute allure loin de lui. Andrew est sur le point de se lancer à sa poursuite lorsqu’une voix qu’il connait bien l’interpelle. A nouveau, le jeune Dean manque la crise cardiaque de peu. Il fait volte-face et identifie bien Kenny un peu plus loin, qui court tout droit vers lui.

« Ô rage ! Ô désespoir ! Pourquoi toi, mon frère ? » Andrew ose à peine y croire. Est-ce que tous ses proches sont dans cette espèce d’arène morbide ?? Qui est responsable d’une telle cruauté ? L’homme a parlé d’un jeu télévisé, mais qui pourrait se réjouir d’un tel spectacle ? Qui à part des monstres sans âme, incapables de compassion ? Des non-humains assoiffés de sang, qui non content de prendre le risque de se salir, encouragent leurs victimes à s’entretuer pour entretenir leur plaisir affreux. Mais à l’instant même où Andrew pose les mains sur Kenny et comprend qu’il est bien réel, il sait qu’il ne pourra jamais plonger une lame dans le cœur de son meilleur ami. Comme il ne pourra jamais faire le moindre mal à Vicky.

Lorsqu’il s’aperçoit de la couleur du bracelet de son frère de cœur, le grand blond est à la fois soulagé et désespéré. Ils vont veiller l’un sur l’autre, mais Andrew l’aurait tout de même préféré en dehors de ce massacre à venir. Néanmoins, le jeune Dean n’est pas un habitué de la défaite sans combat. Il désigne la corne d’abondance à Kenny et l’invite à se dépêcher : « Il faut nous armer, afin de triompher. » Il le met cependant en garde au sujet des bracelets, sans savoir que son ami a eu droit au même débrif lugubre : « Ne nous éloignons point, nous ne risquerons rien. »
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 180
Emploi : 10th grade
Sur ton walkman : Perfect day - Lou Reed
MessageSujet: Re: SURPRISE - N'oubliez pas le lien musical sur "click"   Mer 25 Juil - 18:20

Hunger Games
Everybody

Alors c'était vraiment là la réponse à tous ces enlèvements . C'était ainsi que cela se finissait . À se battre dans une arène sombre jusqu'à la mort, priant pour recevoir une soi-disant miséricorde de "dieux tout-puissants" ? Tu étais complètement abattu... Aucune de tes bonnes actions n'avait porté ses fruits. Rien, pas la moindre reconnaissance ! Tu avais espéré pouvoir t'en sortir dans la ville infernale qu'était Aster Cove, mais tout comme tes camarades disparus, tu avais pénétré en plein dans les filets du diable... Instinctivement, tu t'étais recroquevillé dans un coin de la machine vrombissante dans laquelle ton petit corps se débattait. Les mots de Lucifer en personne ne t'avaient que très peu touché... Tu n'avais pas vraiment écouté les règles en détail, bien trop occupé à comprendre ton erreur... Oh, tu te voyais déjà mort ! Tu le savais pertinemment, et ne tenterais de ce fait en aucun cas de jouer au jeu du démon. L'enfer t'avait ouvert les portes, tu n'y repartirais pas...

Faible et stupide ! Voilà ce que tu étais. Géorgie lui, avait pu s'échapper de cet enfer ! Évidemment, sa pérsévérence était bien plus solide que la tienne. Kenny Holland faisait partie lui aussi des graciés... Tu ne t'imaginais que très sommairement arriver à te frayer un chemin là où le roi du lycée avait failli échouer... Non, tu étais un homme mort et tu le compris très vite !

"Tuer"... Voilà un mot qui t'était resté bien collé en travers de la gorge ! Tu n'avais jamais osé ne serait-ce que poser la main sur quiconque... Comment pourrais-tu assassiner de sang-froid un être humain ? Les règles du jeu des enfers te faisaient doucement rire... Un rire jaune. Couvert par les larmes...

Ton arrivée dans l'arène ne fut pas plus triomphale... Ainsi adossé contre les parois de l'ascenseur infernal, c'était sur le cul que tu entras dans les Hunger Games. Un mince coup d'oeil dans l'obscurité te suffit afin de repérer le fameux bracelet qui te tiendrait compagnie pour le reste de ta courte vie... Tu étais resté paralysé face au spectacle, observant les plus braves se ruer d'ores et déjà vers la gigantesque bâtisse centrale. Oh bien sûr, il n'était pas dans tes plans de les imiter... Tu avais rapidement compris le concept du bain de sang, et tu ne souhaitais pas en faire partie ! Bien au contraire, tu pris lâchement la fuite, signalant ta présence à ton coéquipier en agitant ton bracelet... Si tu n'avais pas pour dessein de gagner cette partie de jeu, tu tenterais au moins d'aider ton partenaire à y accéder...

Tu séchas finalement tes larmes à coup de manches dans les yeux, avant de sauter à ton tour à l'eau. Quitter le carnage principal était ta priorité, aussi ne t'attardas-tu que très peu dans cette caverne ! Tu empruntas sans réfléchir le premier tunnel que tu aperçus, priant pour que ton coéquipier en fasse de même...
Made by Neon Demon

_________________
boys don't cry ♫
It's such a perfect day, I'm glad I spend it with you... Oh such a perfect day... You just keep me hanging on....
c by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 660
Emploi : Lycéenne (senior) et animatrice sur Radio Aster Cove.
Sur ton walkman : Laura Branigan - Self Control
MessageSujet: Re: SURPRISE - N'oubliez pas le lien musical sur "click"   Mer 25 Juil - 19:32




Hunger Games

Event surprise

Were we born to abuse, shoot a gun and run, or has something deep inside of us come undone? Is it a human trait, or is it learned behavior, are you killing for yourself, or killing for your savior?

Quelqu'un attrapa mon poignet. Alarmée, je sursautai vivement, mais reconnut le bracelet qu'il portait, une lumière bleue clignotant desssus. Une vague de soulagement se répandit en moi. Je n'allais pas exploser, j'imagine que c'était déjà ça. Lui, je ne le connaissais pas, mais il me disait vaguement quelque chose. Bizarre.

« Faut se tirer !

J'hochai la tête à sa pertinente remarque, d'autant plus qu'un gros baraqué fixait en direction de la corne, et c'était pas très bon. Mais un coup d’œil jeté à mon co-équipier et je remarquai qu'il n'était pas armé non plus. On n'allait quand même pas s'enfuir dans la nature sans rien... Mais on commençait déjà à partir. L'urgence était là, je la sentais aussi. Mais l'angoisse de me retrouver sans rien pour me défendre me prit aux tripes. Engagés dans le début de notre course contre la mort, je me baissai pour attraper une nouvelle fois quelque chose au vol. Seules les armes m'intéressaient, je ne pensais même plus aux vivres. Il y en aurait peut-être dans la nature ? Mais des armes... Mon regard bloqua sur un lance-pierres. EDIT : Je me penchai de tout mon corps pour l'attraper et réussit cette fois sans me blesser, en attrapant également une sacoche légère au passage. Bingo ! On devrait probablement avoir des soins ou un peu de nourriture avec ça. Je fis glisser la sacoche à mon poignet, puis jusque sur mon épaule avec la main qui tenait le lance-pierres.

Je pouvais de nouveau me concentrer sur la course pour suivre le rythme de mon partenaire. Il avait peut-être pu prendre quelque chose pendant notre ralentissement, peut-être. Mais je n'y pensais pas à ce moment. J'essayais de voir où on pouvait aller. Et puis.

Andrew.

De côté, je le vis se diriger vers là où nous venions... avec Kenny ?! Mais... c'était pour ça que mon co-équipier était familier ? Aster Cove était piégée ici ?! Et pourtant, l'homme au fond, je ne le connaissais pas. Un tour de tête de l'autre côté, et c'étaient les boucles de Jessica que je reconnaissais. WHAT. THE. FUCK ?! J'étais persuadée que Mack serait là aussi, mais aucune tâche rousse ne parvint dans mon champ de vision. Mais seule une personne m'importait pour le moment. La première. Me retournant, tirée par mon co-équipier en arrière, je tendis une main vers lui.

- ANDREW !! lui criai-je sans savoir s'il m'entendrait.

Je ne pouvais pas me tirer de là et aller le rejoindre. J'allais littéralement crever. L'urgence du moment m'empêchait de faire monter des larmes d'impuissance, et pourtant je les sentais au fond. Pourquoi j'étais là ? Pourquoi il était là ? Pourquoi nous étions là ?!
Bientôt nous allions nous engouffrer dans le tout dernier tunnel. Criant une nouvelle fois le nom de la personne aimée, je dus me résigner lorsqu'il ne fut plus possible de regarder ses traits parfaits. Ma main se dégagea de celle de l'homme avec qui je devais partager l'aventure. J'aurais préféré échanger... mais j'avais pas le choix de grand chose ici. Alors je courais à ses côtés.

- Merde, c'est quoi ce délire ?! Comment la moitié de la ville a pu se retrouver ici ? »

C'était pas comme si c'était une ville normale, après tout... Mais ça m'empêchait pas d'angoisser à l'idée de ce qu'on allait trouver au fond de ce gouffre.
(c) DΛNDELION

_________________

    And I'm head over heels
    First time in years to drench your skin in lover's rosy stain. A chance to find the phoenix for the flame. A chance to die, but can we dance into the fire ? That fatal kiss is all we need. Dance into the fire to fatal sounds of broken dreams.+ buckaroo.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
avatar
Messages : 244
MessageSujet: Re: SURPRISE - N'oubliez pas le lien musical sur "click"   Mer 25 Juil - 19:32

Le membre 'Victoria McNamara' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Réussite ou échec' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astercove.forumactif.com
avatar
Messages : 288
Emploi : professeur d'anglais/théâtre au lycée
Sur ton walkman : Rod Stewart – Sailing
MessageSujet: Re: SURPRISE - N'oubliez pas le lien musical sur "click"   Mer 25 Juil - 19:34

Ce n'était qu'une vaste blague pas vrai ? Ou tout simplement un rêve. Pourtant quand je me pinçait ça faisait bien mal. Et puis il fallait dire aussi que la personne qui m'avait expliqué ce que je faisais là était très sérieuse dans ses propos. Peu importe qui était derrière cette farce, elle ne s'embêterait pas à engager une actrice. Je n'avais donc pas d'autres choix que d'accepter le fait qu'il y avait des gens assez timbrés pour regarder des personnes s’entre-tués. A quel fin ? Franchement c'était pas très clair leur but. Je venais d'Aster Cove et à part des dealers y'avait pas de quoi maintenir l'ordre. J'étais en plus qu'un simple professeur. A moins que ça soit un moyen pour le directeur du lycée de se débarrasser de moi.
Honnêtement j'étais loin d'être capable de tuer quelqu'un. Peu importe qui était avec moi - green power - il était mal barré...Et puis bon l'idée d'être filmé h24 était loin d'être attractive. Je n'avais de toute manière pas mon mot à dire et après une grande inspiration sortait du tube pour me retrouver à l'intérieur d'une grotte. Je n'étais pas tout seul, l'obscurité faisait luire des bracelets. Rouge, bleu, violet, jaune, c'était un véritable arc-en-ciel jusqu'à trouver la couleur que je cherchais. Ouf, au moins je n'exploserai pas vu que j'avais au moins trouvé mon partenaire. Ce n'est qu'après que je remarquais que la grotte était illuminé par des lucioles. Suffisamment pour distinguer le visage des adversaires. La majorité était mes élèves. NO WAY que je les tue. Non mais oh ! Je connaissais tout le monde à part un homme qui avait une chevelure aussi longue que la mienne mais probablement plus de muscles et sa copine au bracelet rose. Ils avaient pas l'air très sympa.

- Je suis là !

Criais je à l'attention de Stan en levant la main en l'air. Maintenant la question était : courir chercher quelque chose - une arme ou autre - ou bien rejoindre Stan le dealer ?  Aucune idée. Au pif, je votais pour la corne d'abondance et allait m'enfoncer jusqu'au cheville dans l'eau avant de tendre le bras vers ce qui ressemblait à la lame d'un couteau ou d'une épée. Utile pour couper du bois !

edit : Ma main se fermait sur le manche de l'arme blanche et je tirai de toutes mes forces. Bon c'était un sabre vu la forme courbé de la lame. Et j'avais aussi récupéré une pastèque. Avec ce gros bout rond au moins je risquais de transpercer personne.

_________________
I believe in nothing
But the truth in who we are  ✽

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astercove.forumactif.com/t242-barthou-i-want-to-break-fre
Admin
avatar
Messages : 244
MessageSujet: Re: SURPRISE - N'oubliez pas le lien musical sur "click"   Mer 25 Juil - 19:34

Le membre 'Bartholomew Caldwell' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Réussite ou échec' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astercove.forumactif.com
avatar
Messages : 127
Emploi : Lycéenne et membre de l'équipe de natation.
Sur ton walkman : Tears for Fears - Shout.
MessageSujet: Re: SURPRISE - N'oubliez pas le lien musical sur "click"   Mer 25 Juil - 20:25




Hunger Games

Event surprise

We live, we die, we steal, we kill, we lie just like animals but with far less grace. We laugh, we cry like babies in the night, forever running wild in the human race.

« Je ne sais pas, mon cœur, mais ça va aller. D'accord ? Ça va aller.

Je me contentai d'hocher frénétiquement la tête pendant que maman me caressait le dos. Elle était douée pour rassurer les gens, même dans les pires situations. C'était fou... Néanmoins, je doutais quand même de ce qui allait pouvoir se passer. Un combat à mort... Il ne devait en rester qu'un... Je ne connaissais pas tout le monde ici, mais je reconnus quelques visages au bout d'un moment. Professeur Caldwell, des gens du lycée... Georgie ?! Ça ne m'étonnait même plus... Si moi et maman étions là, pas de raison que d'autres soient épargnés...

Je me sentis soulevée. D'habitude, je n'aimais pas trop que maman continue à me traiter comme un bébé (la honte de se faire porter à 15 ans, quand même), mais dans ces circonstances... J'avais l'impression d'être redevenu un fœtus dans son ventre. Dans le mien, il n'y avait que la peur. La peur instinctive de se faire massacrer par plus fort que soi. Et ici, il y avait légion.
On allait vers la corne, et j'essayais de contenir l'alarmante terreur qui me prenait de part en part. Mais le courage de ma mère commençait à me contaminer, et je n'étais pas sa fille pour rien.

- On y va. On va sortir d'ici, car c'est trop dangereux, d'accord ?

Je fronçai les sourcils et hochai la tête. D'accord. On passait par le centre et on rejoignait les tunnels qui menaient je-ne-sais-où. Maman réussit à attraper une trousse de soins. Rassurant. Moi aussi, il fallait que j'essaie. Je n'étais pas dans l'eau (je considère pas ce pédiluve dégueu comme de l'eau, et en plus je ne le touchais même pas), mais il fallait que je mette en pratique ma souplesse. Une, deux. Toujours portée par ma mère, je balançai mes deux bras au vol, espérant attraper le grand manche d'une lance. On pourrait attraper des poissons, avec ça. Et... se défendre.
EDIT : Je réussis à agripper le manche, puis le pic se planta dans un ananas, faisant sortir un peu de jus, signifiant qu'il s'était bien accroché. J'eus un peu peur, pensant que cette surprise allait me faire perdre l'arme, ou pire, l'équilibre. Mais, remise en place, j'avais la lance ET l'ananas au bout. Impressionnée par moi-même, je laissai échapper un rire triomphal.

- YESS !! m'exclamais-je en me tournant vers maman.

En parlant de ça, on allait arriver au tunnel. Ma réussite m'ayant fait gagner un peu de courage et de confiance, je débattais légèrement mes jambes pour regagner la terre ferme.

- C'est bon, tu vas te fatiguer, je fais plus 4 kilos, tu sais. »

Une fois courant aux côtés de ma mère avec mon butin pour s'engouffrer dans le tunnel, je lui offrit un sourire. Mi-enthousiaste, mi-inquiet. J'avais confiance en nous, mais pas en tout le reste.

(c) DΛNDELION

_________________

    I'd rather be me
    We're supposed to all be ladies and be nurturing, and care. Is that really fair ?  Boys get to fight we have to share. So here's my right finger, to how girls should behave. Sometimes what's meant to break you makes you brave.+ buckaroo.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
avatar
Messages : 244
MessageSujet: Re: SURPRISE - N'oubliez pas le lien musical sur "click"   Mer 25 Juil - 20:25

Le membre 'April Lane' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Réussite ou échec' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astercove.forumactif.com
avatar
Messages : 150
Sur ton walkman : Suspicious mind - Elvis Presley
MessageSujet: Re: SURPRISE - N'oubliez pas le lien musical sur "click"   Mer 25 Juil - 22:04


Hunger Games
Everybody

Ce n'était pas bon... Vraiment pas bon ! Faire entrer ainsi un lion dans l'arène ne serait pas de tout repos pour les pauvres brebis. Après tout, c'était là le jeu ! Les faibles servaient de menu fretin, tandis que les plus forts jouaient leur vie au cours de combats splendides en fin de spectacle... Tu avais rapidement tout assimilé... Il fallait dire que lorsque la survie en dépendait, tu ne te posais pas beaucoup de questions. Dès lors que tu compris que le cauchemar était sans issue. Qu'il ne suffisait guère de se frotter les yeux afin de se réveiller, tu mis tout ce qui était en ton pouvoir de ton côté afin de t'échapper de cette prison... Un certain côté claustrophobique te rendait extrêmement nerveux, et tu ne souhaitais qu'une chose : en finir avec cette merde !

Ces psychopathes souhaitaient du spectacle ? Les extraterrestres aimaient observer les humains s'entretuer royalement ? Soit... Tu leur donnerais ce qu'ils veulent. Tu étais prêt à tuer pour quitter ce vaisseau de l'enfer digne de films de science-fiction... Oui, la blague ne t'avait que très rapidement fait rire. Il n'y avait aucune joie dans ta prise de partie à ce jeu sanglant. Seul la survie désormais comptait, et tu avais rapidement compris que suivre les règles était capital... Leur technologie semblait extrêmement sophistiquée. Bien plus que celle que tu avais jusqu'à présent pu observer à Aster Cove. Tu n'essaierais probablement même pas de t'échapper par la force... Aujourd'hui, tu servirais de petit chien à des inconnus psychopathes. Tu serais le lion jeté dans le Colisée !

Seulement, d'après les règles du jeu, le lion devait appartenir à une meute... Oh, pas bien grande. Un seul compagnon suffisait ! Le bracelet que tu portais autour du poignet était vraisemblablement celui qui te le désignerait... Quelle merde. Tu aurais définitivement préféré choisir par toi-même... Un grand sourire sarcastique s'était d'ailleurs dessiner sur tes lèvres lorsque tu découvris ton binôme... Le pauvre monsieur te faisait coucou de loin. Super ! Génial ! Professeur Caldwell !

Un simple signe de main te suffit à lui répondre... Il fallait dire que tu te contrefichais généralement de tes professeurs. Aujourd'hui seulement, tu te devais faire équipe avec l'un d'eux pour ta survie... Quelle ironie du sort...

Tu observas légèrement les environs avant de te jeter à l'eau. La partie semblait plus ardue que prévue... Face à toi se tenaient quelques personnalités fréquentant ton entourage... S'il te semblait extrêmement aisé d'éclater le visage de cette idiote de Banner, ton élan sanguinaire se calma légèrement en voyant le visage de Kenny dans l'obscurité... Tu n'imaginais même pas une seconde devoir assassiner ton pote afin de te sortir de ce pétrin en vie. Non... Cette partie de l'histoire t'était rapidement passée au-dessus de la tête ! C'était certainement mieux pour ton enthousiasme...

Quoi qu'il en soit, ce fut lorsque ton camarade au bracelet vert s'élança vers la fameuse "corne d'abondance" que tu te décidas finalement à passer à l'action ! Trouver une arme était la priorité, tu t'occuperais du bain de sang une fois une lame en main !

Edit : La corne d'abondance ne fut malheureusement pas si grand synonyme de jackpot pour toi... Bien au contraire ! Face à toi, aucune arme en vue ! Toutes les brebis les avaient vraisemblablement attrapé avant toi... Il était bien trop tard cependant pour tourner autour du bâtiment à la recherche d'une quelconque lame... Tu te contentas ainsi seulement de rejoindre au plus vite ton partenaire...
Made by Neon Demon

_________________
aspire to the strengh.
A truly strong person does not need the approval of others any more than a lion needs the approval of sheep. You're the king tho...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
avatar
Messages : 244
MessageSujet: Re: SURPRISE - N'oubliez pas le lien musical sur "click"   Mer 25 Juil - 22:04

Le membre 'Stan Alessandro' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Réussite ou échec' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astercove.forumactif.com
avatar
Messages : 114
Emploi : Miss Teen Maine, future étudiante en arts appliqués au Bates College, cheerleader.
Sur ton walkman : I Wanna Know What Love Is - Foreigner
MessageSujet: Re: SURPRISE - N'oubliez pas le lien musical sur "click"   Mer 25 Juil - 22:10

L’action avait plutôt bien commence. Je m’étais élancée vers la machette et l’avais même saisi par le manche. Mais le destin avait encore une fois décidé d’être cruel lorsqu’un cri résonna, porté par une voix que je ne connaissais que trop bien. Qui m’avait manqué pendant trois ans avant de revenir hanter les couloirs d’Aster Cove High. Une fois que jamais je n’aurais voulu entendre en ce lieu de perdition ou chaque âme risquait la mort à tout instant. Qui avait bien pu inventer ce jeu sadique ? Les yeux écarquillés, je m’étais figée, tournant instinctivement la tête en direction de Kenny, pâle comme la mort. Cela changeait de mes rougissements habituels. Hagarde, j’en avais laissé tomber ma machette en murmurant une supplique à l’univers et à nos tortionnaires.

« Pas lui, par pitié pas lui… »

Une simple larme roula sur ma joue tandis que les enjeux de cette vaste farce me frappait. Un seul, il ne pourrait rester qu’un seul d’entre nous tous. Et je savais déjà que s’il y avait bien une personne à qui il me serait dans tous les cas impossible de m’en prendre, même si ma vie en dépendait, c’était bien lui.

Mais ce n’était pas le moment de m’apitoyer sur mon sort. Du coin de l’œil, je me rendais compte que Jessica, ma binôme, était en difficulté. Il fallait à tout prix que je l’aide. Seule, mes chances de survie serait on ne peut plus limiter et puis je ne pouvais tout simplement pas la laisser en mauvaise position. Je tentais une nouvelle fois d’attraper cette maudite machette [Je tirais sur son manche afin de la soulever, rencontrant plus de résistance que lors de ma première tentative. La raison est assez simple, lorsque je l'avais fait tomber, la lame s'était retrouver enroulée par la sangle d'une gourde. Je ne prenais pas vraiment le temps d'y songer, me contentant d'embarquer le tout et de passer la sangle autour de mon cou] avant de me ruer en direction de Jessica. Il fallait que je l’aide à se relever pour que nous puissions filer d’ici au plus vite avant que nos adversaires ne s’arment, je lui tendais donc la main pour qu'elle puisse s'en saisir.

_________________
“You did then what you knew how to do, and when you knew better, you did better.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
avatar
Messages : 244
MessageSujet: Re: SURPRISE - N'oubliez pas le lien musical sur "click"   Mer 25 Juil - 22:10

Le membre 'Scarlett King' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Réussite ou échec' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astercove.forumactif.com
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: SURPRISE - N'oubliez pas le lien musical sur "click"   

Revenir en haut Aller en bas
 
SURPRISE - N'oubliez pas le lien musical sur "click"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 8Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» Surprise en flagrant délit... [Natasha & Luna]
» Retour-surprise: Baby Doc a-t-il été manipulé?
» Il l'a surprise nue...
» N' oubliez pas d 'écrire
» Vient porter plainte contre Aurélien (Léo)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aster Cove :: Flood :: Jeux & Autres :: Event surprise-
Sauter vers: