Dans la petite ville d'Aster Cove, des choses étranges se passent...

 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Another one bites the dust

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Messages : 4
Emploi : Détective
MessageSujet: Another one bites the dust   Mar 3 Avr - 15:27

Michael Dewitt
NOM : Dewitt, le nom de sa famille d'adoption. Il n'a jamais voulu reprendre le nom de son père biologique. PRÉNOM(S) : Michael, le seul vestige qu'il garde de son ancienne vie. ÂGE : 35 ans révolus. LIEU ET DATE DE NAISSANCE : Né le 13 décembre 1949 à Saco, dans le sud du Maine. STATUT CIVIL : Célibataire, toutes ses relations sont un échec noyé dans le travail. PROFESSION / NIVEAU D'ETUDE : Détective, récemment muté à Aster Cove contre son gré. CLASSE SOCIALE : Il fait partie de la classe moyenne, les lambdas qui payent trop d'impôts et qui font un prêt à vie pour des tas de choses inutiles. Néanmoins seul à sa charge, Michael s'en sort pas trop mal. REPUTATION : Tout nouveau à Aster Cove, Michael n'a pas vraiment de réputation. Les plus observateurs remarqueront qu'il tire souvent la gueule, mais il va falloir se risquer à l'approcher davantage pour en savoir plus. GROUPES : Like a virgin. Michael est un détective habitué à croiser l'inhabituel et le pire. Pour lui, même l'inexplicable cache le raisonnement tordu d'un humain. CRÉDIT AVATAR : CH

       
Tu lis encore la lettre pour être certain de ne pas être passé à côté du message.

« Objet : notification de mutation.
Monsieur Dewitt,

Par cette lettre, je vous informe que nous avons décidé de modifier votre lieu de travail. En effet, vous êtes désormais rattaché au commissariat de la ville d’Aster Cove pour exercer votre activité de détective. Cette décision prendra effet au 20 avril 1985. Je vous rappelle qu’une clause de mobilité étant prévue dans votre contrat, vous ne pouvez vous opposer à cette modification.

Je reste néanmoins à votre disposition pour toute information complémentaire.

Je vous prie d’agréer, Monsieur, mes respectueuses salutations.

J.K. Shelman, Shérif de Portland. »


Le papier se froisse entre tes mains furieuses et tu retiens par miracle l’envie violente d’envoyer la boulette à travers la pièce. Tu es plein d’exaspération, irrité par l’officialisation de la nouvelle. Pourtant tu t’y attendais. Ton père a eu la bonté de te prévenir quelques jours auparavant, parce qu’une de ses anciennes relations avait jugé bon de l’avertir de la décision.

D’ailleurs tu lui as promis de ne pas faire de scène hystérique et d’attendre le courrier officiel comme si de rien n’était. Ça n’a pas été facile, mais le suspens t’aura au moins permis de ruminer ta rage et de l’amoindrir un tant soit peu. Maintenant que le moment est venu, tu te laisses finalement seulement tomber sur ton lit en soupirant bruyamment. Tu es loin d’être idiot, tu sais toi-même que c’est ta tendance au courroux qui t’a propulsé dans ce trou perdu du Maine. Tes supérieurs de Portland espèrent te faire réfléchir à tes actes en t’infligeant une telle punition. Et le pire, c’est que le shérif imagine probablement qu’il te fait une faveur ! Ton père l’a probablement supplié. Cette idée te dégoûte, tu préfères ne pas y penser. Mais que ça te serve de leçon ! On ne t’y reprendra plus, à perdre ton calme devant n’importe qui.

Et te voilà furieux contre toi-même. Tu t’en veux d’avoir exprimé ton impatience comme un enfant face à tes supérieurs. Ces idiots ne réagissaient pas alors que tu étais persuadé de tenir le bon coupable. Néanmoins, ce n’était pas une raison pour t’en prendre directement à lui. D’après la loi, il aurait fallu que tu laisses ce kidnappeur d’enfants frapper encore une fois pour rendre les preuves accablantes. Ton bon sens n’a pas résisté à cette hérésie. Mal t’en a pris !

En confrontant directement l’homme que tu accusais, tu as causé sa mort involontaire. L’ironie du sort aura voulu que rien ni personne ne puisse faire le lien direct entre toi et le présumé kidnappeur. Tu as bien effacé tes traces, et tu es donc condamné et sauvé par une seule et même procédure. C’est à te rendre fou. Tu te redresses à moitié de ton couchage pour tirer la boule de papier maudite dans la corbeille de ton bureau. Tu rates, évidemment.

Tu passes une main sur ton air dépité et te lèves aussitôt pour corriger ton geste. L’impression d’avoir le monde contre toi durera probablement encore quelques jours, alors sans te rasseoir tu traînes les pieds jusqu’au frigo de la cuisine pour attraper une bière – maigre consolation. Tu portes la bouteille à tes lèvres une première fois et la fraîcheur du liquide apaise à peine ton bouillonnement péniblement contenu.

Tu trouves refuge dans le canapé du salon, probablement ton spot préféré dans la maison. Tu t’y allonges sur toute la longueur en abandonnant ton breuvage salvateur sur la table basse. Tu réalises que tu vas bientôt devoir dire adieu à tout ce mobilier qui fait partie de ton quotidien, et déjà tu sens le refus du changement serrer à nouveau ton cœur. Aster Cove ! Quelle merde !

Il paraît néanmoins qu’ils t’envoient là-bas parce qu’ils ont besoin de ta spécialisation en personnes disparues. En espérant qu’il ne s’agit pas d’une nouvelle histoire glauque d’enlèvements d’enfants. Tu n’as pas encore pris le temps de te renseigner. En tout cas, tu as conscience que le fait d’enchaîner les enquêtes de ce style finira par te rendre dingue. Au fond de toi, tu imagines encore même sans t’en rendre compte que l’un de ces sales types pourrait être le kidnappeur de ta sœur disparue. Celle que l’on t’a enlevé il y a de ça des années, alors que vous fuguiez ensemble depuis plusieurs jours pour fuir votre père à moitié taré. Tu ne te souviens pas bien de son visage, tu étais encore tout jeune. Pourtant, tu n’as jamais oublié à quel point tu tenais à elle, et les souvenirs flous qui te restent d’elle te rendent toujours nostalgiques. D’ailleurs, tu avales plusieurs gorgées de bière.

Tu repenses vaguement à « l’accident ». Ce soir là où tu as poussé le pauvre homme dans le vide. Pauvre homme, c’est un bien grand mot pour un dégénéré comme lui. Et puis tu ne pensais pas qu’il basculerait aussi promptement. Cela dit, tu ne t’es pas précipité pour le rattraper non plus. Ta conscience bataille depuis que l’homme a chuté mortellement. « Tu es innocent ! » lui répète la majorité de son être, alors il veut bien la croire. Sans se torturer davantage, il fait preuve d’un grand talent de refoulement et termine sa bière avant de se relever pour aller commencer sa valise.
AINSI VA LA VIE
 
(c) bird box.

 
PSEUDO : Kraken. ÂGE : 23 ans plus pour longtemps. PAYS : France. BLABLA : Bliblouh. AVATAR : Jake Gyllenhaal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
avatar
Messages : 128
Emploi : Ancienne garde-côte actuellement en convalescence après un grave accident de bateau.
Sur ton walkman : The sound of silence de Simon and Garfunkel
MessageSujet: Re: Another one bites the dust   Mar 3 Avr - 16:21

Marry me :fire:

Ce sera mon unique commentaire drague



Blague à part, bon retour à la maison et bon jeu avec ce personnage qu'on a hâte de découvrir mignon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 53
MessageSujet: Re: Another one bites the dust   Mar 3 Avr - 16:22

Hâte de découvrir ce personnage, et hâte de développer des liens avec lui !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 191
Emploi : professeur d'anglais/théâtre au lycée
MessageSujet: Re: Another one bites the dust   Mar 3 Avr - 18:42

Jake coeur
re-bienvenuuue

_________________
I believe in nothing
But the truth in who we are  ✽

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astercove.forumactif.com/t242-barthou-i-want-to-break-fre
Admin
avatar
Messages : 151
Emploi : Journaliste à l'Aster Cover.
MessageSujet: Re: Another one bites the dust   Mar 3 Avr - 19:08

RE-BIENVENUE BB !!! :red: :red: coeur :perv:

J'ai hâte que tu finisses ta fiche aussi, hinhin. #BienvenueChezLesCh'tis #j'aifaitcetteblague50fois EN TOUT CAS JE LE KIFFE DÉJÀ !!

@Michael Dewitt a écrit:
Les plus observateurs remarqueront qu'il tire souvent la gueule, mais il va falloir se risquer à l'approcher davantage pour en savoir plus.

Spoiler:
 

PS : On a trop mis Queen sur plug.dj. mdr

_________________

    never queen of the hill
    Youth is like diamonds in the sun, and diamonds are forever. So many adventures couldn't happen today, so many songs we forgot to play. So many dreams are swinging out of the blue. We let them come true.+ buckaroo.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 4
Emploi : Détective
MessageSujet: Re: Another one bites the dust   Mar 3 Avr - 23:36

Vous êtes chous merciii mignon mignon

Spoiler:
 

Et oui j'avoue j'ai mis la chanson qui passait au moment où je cherchais un titre, j'ai pas cherché plus loin mdr faints
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 78
Emploi : thanatopractrice et infirmière libérale
Sur ton walkman : Take on me ♫ Shout ♫ When your heart is weak ♫
MessageSujet: Re: Another one bites the dust   Mer 4 Avr - 13:41

Oh ma date de naissance !!! Bon avec 50 ans d'écart mais quand même ahah

Bienvenue !!!

_________________

I am brave, I am bruised, I am who I'm meant to be ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 4
Emploi : Détective
MessageSujet: Re: Another one bites the dust   Aujourd'hui à 1:10

Merci Camelia mignon
XD J'ai mis au pif le plus complet en plus pour la date mdr Ce sera un reminder voilà mwhaha
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
avatar
Messages : 128
Emploi : Ancienne garde-côte actuellement en convalescence après un grave accident de bateau.
Sur ton walkman : The sound of silence de Simon and Garfunkel
MessageSujet: Re: Another one bites the dust   Aujourd'hui à 8:13

Hola jeune homme! hello
Voici donc le futur nouveau membre de notre belle famille! J'ai beaucoup aimé découvrir ce personnage et je pense que son histoire laisse la place à une belle évolution future que j'ai hâte de découvrir! Tu touches du doigt la validation, il me reste un petit détail à éclaircir pour que tout soit parfait. Concernant son passé, tu nous parles de famille adoptive, puis de son père en tout début de bio, tout en revenant à la fin sur un parent abusif. S'agit-il de deux personnes différentes? Pourrais tu nous préciser ça un peu plus clairement? Trois fois rien, après ça je me ferais un plaisir de te donner ta couleur slurp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Another one bites the dust   

Revenir en haut Aller en bas
 
Another one bites the dust
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Another bizut bites the dust
» another one bites the dust
» 40k Dust Contest, courses de motos au 41e Millénaire...
» Le renouveau de la World War avec Dust Tactics (et AT-43)
» DUST : 1947, les alliés ont merdé : la 2ème GM n'est pas finie.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aster Cove :: Gestion :: Présentations-
Sauter vers: