Dans la petite ville d'Aster Cove, des choses étranges se passent...

 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Camelia « Ce n’est pas une ineptie de ne pas croire aux fantômes, mais il est en revanche dommage de ne pas leur laisser une chance d’exister… »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Camelia « Ce n’est pas une ineptie de ne pas croire aux fantômes, mais il est en revanche dommage de ne pas leur laisser une chance d’exister… »   Camelia « Ce n’est pas une ineptie de ne pas croire aux fantômes, mais il est en revanche dommage de ne pas leur laisser une chance d’exister… » EmptyMer 14 Mar - 23:30

Prénom Nom
NOM : Bloodshire. PRÉNOM(S) : Camelia, Wilhemina, Joséphine. ÂGE : Va fêter ses 41 ans. LIEU ET DATE DE NAISSANCE : 13 août 1944. STATUT CIVIL : Divorcée. PROFESSION / NIVEAU D'ETUDE : Après avoir été infirmière, je suis devenue thanatopractrice. Un métier qui fait toujours grimacer mais qu'il faut bien que quelqu'un fasse ! De toute façon je n'ai jamais compris pourquoi la mort effrayait ou dégoûtait. CLASSE SOCIALE :Moyenne. Je ne roule pas sur l'or et j'ai connu les vaches maigres mais je m'en sors toujours. REPUTATION : L'allumée, la sorcière, l zombie, la mytho, la pauvre fille et j'en passe. Je ne rentre pas dans le moule et je suis "spéciale" alors forcément, je suis le genre qu'on fréquente en cachette ou parce qu'on se fiche de tout - mais ça, c'est rare. Je suis celle qu'on va critiquer mais qu'on vient voir en douce parce qu'on a envie de savoir. Et vu que je ne suis pas porteuse que de bonnes nouvelles, on me fait porter le chapeau. Je fais peur, j'intrigue, j'agace... Dans tout ça je retiendrais juste que je ne laisse pas indifférent ! GROUPES : Pacman. J'ai toujours su qu'il y avait autre chose... CRÉDIT AVATAR : swan.

       
A seize ans je suis morte. C'est à ce moment là que ma vraie vie a commencé.

1944. C'est la guerre en Europe. Mais ici, à Aster Cove, dans la vieille baraque des Bloodshire, ça ressemble aussi à un champs de bataille. Granny ne cesse les allers-retours de la chambre à la cuisine, jouant les acrobates avec des marmites remplies d'eau pour ne pas en verser partout. Que se passe-t-il ? Edna Bloodshire, 16 ans, accouche. Seize ans c'est un peu jeune me direz-vous pour avoir un môme. Mais c'était une autre époque. Et pas vraiment un choix. Pas du tout même. Edna est une ado dévergondée, elle se maquille trop et fantasme sur les beaux militaires qui vont sauver le monde des nazis et nippons. Drew Banner s'était engagé. Patriote ? Plutôt l'envie d'échapper à ce patelin paumé. Et pourquoi ne pas s'éclater juste avant son départ ? Hormones, mecs en groupe, alcool et fille frivole n'ont jamais fait bon ménage. Ce soir là Edna a dit oui pour un mais pas pour quatre. Quand elle est rentrée au peit matin, brisée, souillée, blessée, Granny a compris mais lui a bien dit que personne ne la croirait et qu'elle avait bien assez fait honte à la famille. Son viol fut étouffé, son ventre s'arrondissant caché, sa réputation faite à jamais. C'est dans cette ambiance pesante que j'ai poussé mon premier cri.

1952. J'ai huit ans. Je suis une gamine comme un milliard d'autres. Je délaisse mes poupées, je préfère grimper aux arbres, me promener en forêt, éclater des bouteilles en verre au lance-pierre et aussi écouter de la musique. Je connais les chansons de Ray Charles par cœur. ça fait criser Granny. Vous comprenez : il est noir ! Une autre époque je vous dis... Edna est là, par intermittence. Une mère intérimaire. Faut dire qu'elle n'a jamais eu la fibre maternelle. Je suis son boulet, son cauchemar, je lui rappelle la pire nuit de sa vie, et il parait que je Lui ressemble. A qui ? A ce moment-là je ne le sais pas encore. Mon géniteur est un sujet tabou. Edna peut se mettre dans une rage folle si j'insiste. Déjà qu'elle lève la main facilement. Tout compte fait je préfère quand elle se tire avec ses jules. Evidemment, inutile de compter sur elle le dimanche à l'église. Même quand elle est là, elle cuve. J'y vais avec Granny. On est catholiques, il parait. Personnellement j'ai un peu de mal à comprendre ces gens qui s'extasient sur un pauvre homme crucifié et j'ai toujours pas compris si Dieu était son père vu que Marie était vierge. Curieux toute cette histoire. Et où est la place des dinosaures dans tout ça ? Vous l'aurez compris, j'étais déjà plutôt branchée Darwinisme qu'Ancien Testament. Chose qui ne plaisait pas à Granny. Pour elle, les femmes n'avaient pas besoin d'être éduquées, elles devaient rester à la maison et s'occuper de tout ce qui avait attrait. Elle aurait pu profiter du fait d'être veuve et de n'avoir eu qu'un seul enfant pour s'émanciper, mais sa mentalité était trop étriquée. Sauf pour une chose. Granny disait pouvoir communiquer avec les esprits. Elle disait que c'était son don. Vous vous doutez bien que ça la faisait passer pour une illuminée, mais pourquoi pas après tout ? Elle m'avait appris à lire les cartes et souvent nous communiquions avec son défunt mari. J'avoue que ça m'avait toujours autant fait flipper qu'amuser. Parfois elle tirait les cartes contre un paiement en nature. Que ce soit vrai ou non, en tout cas, ça nous aidait à nous en sortir.

1960. J'ai seize ans. L'âge d'Edna lorsqu'elle m'a eue. Si je traîne plus avec les garçons, je n'ai pas pour autant le même comportement. On essaie pourtant de me le prêter, arguant que les chiens ne font pas des chats. Je suis vierge, je bois un peu de bière en cachette mais jamais à en être saoule, et j'ai confiance en mon meilleur ami. Je suis une ado maigrichonne, au physique androgyne. Je n'attire pas les regards comme Betty et ses belles jupes, ses jolis cheveux blonds, sa grosse poitrine. Je m'en fiche. Ce qui m'intéresse ce sont les livres et l'aventure. Un jour je partirais d'ici et j'explorerais le monde ! J'y crois. Surtout que Granny est morte il y a un an alors rien ne me retient ici. Mon meilleur ami me suivra.
Mais Edna a d'autres plans. Elle a dilapidé le peu d'argent que nous avions, je dois même travailler après les cours pour pouvoir payer les factures. Elle fait venir ses mecs à la maison, le salon ressemble à un bordel dans tous les sens du terme. Je l'évite autant que possible car nos entrevues se terminent toujours avec ses hurlements et moi qui cherche à esquiver ses coups. Et c'est justement un soir où l'on se croise que tout va basculer. C'est mon anniversaire, elle s'en moque bien d'ordinaire. Mais pas celui-ci. J'ai seize ans, son âge quand j'ai pourri sa vie. Comme si j'avais demandé à naître ! La gifle part si violente qu'elle m'entaille la lèvre. Edna m'attrape par le bras et me crache sa haine au visage. « Tu n'sais pas c'que j'ai vécu ! Porter l'enfant d'un de ces porcs ! Chaque fois qu'j'te r'garde j'les vois en train de me baiser, un par un ! Plus je pleurais, plus ça les f'sait rire ! Tu n'sais rien ! » Vous pensez peut-être que c'est la séquence émotion, la mère qui livre enfin ses sombres secrets si douloureux mais que dalle ! Elle me plaque contre le mur avec force. « T'es un monstre ! R'garde toi ! Même pas foutue d'ressembler à une fille. T'as la même gueule que ce fils de pute ! Je te hais !!!! » Les coups pleuvent, je me débats, je m'échappe mais elle me rattrape une première fois. Mon instinct me dit que je ne dois pas me laisser faire sinon je suis foutue. Une mère et sa fille qui se battent comme sur un ring, impensable ! Et pourtant. Les bibelots éclatent, les cris fusent, le sang coule. Je crois jusqu'au bout que je vais pouvoir m'enfuir de cette maison, j'ai réussi à l'assommer à moitié. Je prends les clés de sa caisse, je chancelle et le coup part. Comme sorti de nulle part. Les plombs éclatent le mur à quelques centimètres devant moi. Je me tourne horrifiée et voit Edna avec une arme, sûrement à l'un de ces jules. Deuxième coup. La douleur est fulgurante. Je suffoque aussitôt, mes jambes ne me tiennent plus..

Est-ce que ma vie a défilé devant mes yeux ? Non. Même pas. J'ai eu mal puis froid. Alors ce fut le noir complet.
La suite ? Les voisins ont alerté le shérif. Il a surpris Edna qui me tirait dans le jardin, une pelle plantée dans le sol là où elle avait prévu de m'enterrer. Je me suis réveillée à l'hôpital. Miraculée il parait. Ils appellent ça le syndrome de Lazare. Rétablissement spontané de la circulation sanguine suite à l'échec de la réanimation. Je suis revenue à la vie 45mn plus tard, les ambulanciers avaient abandonné.

1969 Edna est allée en prison, moi j'ai passé beaucoup de temps à l'hôpital. J'ai pu être émancipée et j'ai entamé des études pour être infirmière. En ville, on me regardait comme si je n'étais pas normale, pire qu'avant alors je suis partie. Mon meilleur ami n'a pas eu le cran de me suivre. Il est resté dans ce bled qui n'aimait pas les outsiders. Le plus curieux pour moi ce n'était pas d'avoir survécut, c'était d'avoir le sentiment constant de ne pas être revenue seule. Il m'arrivait d'entendre des bruits, même des voix, de voir des choses aussi. Granny m'avait dit qu'un jour mon don allait éclore, comme une fleur. J'y croyais. Je lisais mieux les cartes et je peux vous jurer que ce n'était pas moi qui bougeait le oui-ja. J'organisais des séances en plus des tarots. Comme Granny je refusais l'argent mais j'acceptais qu'on remplisse mes placards, ceux de la cuisine comme ceux de ma chambre.
Lorsque je débarque à Woodstock, j'ai vingt-cinq ans, je suis infirmière et je m'en sors donc plutôt bien. Je vis trois jours déconnectée et je fais la connaissance de celui qui devient mon mari six mois plus tard. Deacon est garagiste et il est beau comme un camion ! Humour. On n'a pas grand chose mais on est heureux. Un temps. Trois ans. Mauvaises fréquentations, il se met à jouer, puis à perdre, et à boire pour oublier. Nos disputes sont régulières et il finit par lever la main sur moi. Il me demande pardon juste après et je lui trouve des excuses. Même quand il ne me dit plus rien, qu'il me cogne juste. Je finis par croire que c'est ce que je mérite. Jusqu'au jour où je découvre que je suis enceinte. J'ai espoir qu'il va se calmer. En réalité c'est ce qu'il fait, mais à peine quelques mois. Il ne m'aime plus, il préfère sa bouteille. Un coup de trop et je perds notre bébé.

1977 Aster Cove c'est comme un aimant. J'ai quitté Deacon et je suis retournée au seul endroit que je connaissais. On ne peut pas dire que l'accueil fut des plus festifs. Question d'habitude.
Je suis toujours infirmière mais également assistante du thanatopracteur qui se trouve être aussi le coroner de la ville. Pas qu'on ai tant de morts violentes que ça, mais il en faut bien un. J'apprends à ses côtés. Aussi glauque que ça puisse paraître j'aime m'occuper des corps, les préparer pour un dernier voyage. J'en profite pour aider ceux dont l'âme est bloquée ici. Ils ne se manifestent pas tous, et rarement de suite, alors je fais comme je peux. C'est comme ça que j'ai aidé le vieux Shepperd qui ne voulait pas nous quitter tant que sa femme n'était pas à l'abri du besoin. Il m'a montré où trouver le petit coffre blindé qu'il cachait dans la terre, sous l'épouvantail au milieu de son champs. Oui, je sais, je parais dingue quand je dis ça. Libre à vous de me croire ou pas. J'ai abandonné depuis longtemps l'idée d'être prise au sérieuse. Dans la vie on ne peut pas plaire à tout le monde ! Il faut s'y faire.

1985. J'ai toujours dit que nos yeux ne pouvaient tout voir, que la vie ne se limitait pas à nous humains de chair et de sang. Il y a des zones plus sombres, étranges, et là je ne parle pas du cerveau d'un psychopathe. Je parle de lieux bien réels. On ne me croit pas, je n'en ai pas la preuve formelle donc je suis barge. Pourtant il se passe des choses ici. Je le sens, je le sais. Cette pauvre gamine coupée en deux qui est arrivée dans ma morgue, ces disparus qui reviennent, cette brume, ces cris dans la nuit... Aster Cove maudite ? Je finis par croire qu'Edna avait raison.



AINSI VA LA VIE
 
(c) bird box.

 
PSEUDO : Laeti ÂGE : 38 ans (on ne se moque pas !) PAYS : La terre du milieu ^^. BLABLA : je suis au taquet damn it  AVATAR : Winona Ryder.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Camelia « Ce n’est pas une ineptie de ne pas croire aux fantômes, mais il est en revanche dommage de ne pas leur laisser une chance d’exister… »   Camelia « Ce n’est pas une ineptie de ne pas croire aux fantômes, mais il est en revanche dommage de ne pas leur laisser une chance d’exister… » EmptyMer 14 Mar - 23:33

BIENVENUUUE WYNONA BB heart love u

Hâte que tu nous raconte tes aventures sur la cb ! damn it whaat
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Camelia « Ce n’est pas une ineptie de ne pas croire aux fantômes, mais il est en revanche dommage de ne pas leur laisser une chance d’exister… »   Camelia « Ce n’est pas une ineptie de ne pas croire aux fantômes, mais il est en revanche dommage de ne pas leur laisser une chance d’exister… » EmptyMer 14 Mar - 23:35

Merci princesse ! Je n'y manquerais pas mais là je vais rejoindre mon lit ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Kenny Holland
Camelia « Ce n’est pas une ineptie de ne pas croire aux fantômes, mais il est en revanche dommage de ne pas leur laisser une chance d’exister… » Tumblr_oxkognMvtS1tduc9ro1_400
Messages : 406
Emploi : En quête de lui-même. Branleur, sinon.
Sur ton walkman : Billy Idol - Hot In The City
MessageSujet: Re: Camelia « Ce n’est pas une ineptie de ne pas croire aux fantômes, mais il est en revanche dommage de ne pas leur laisser une chance d’exister… »   Camelia « Ce n’est pas une ineptie de ne pas croire aux fantômes, mais il est en revanche dommage de ne pas leur laisser une chance d’exister… » EmptyJeu 15 Mar - 0:16

BI-EN-VE-NUE !! :red:

( Je peux ? "Wiiiiiiill ? Wiiiiiilll !!" )

_________________
WHO IS IN CONTROL ?

By COM


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Camelia « Ce n’est pas une ineptie de ne pas croire aux fantômes, mais il est en revanche dommage de ne pas leur laisser une chance d’exister… »   Camelia « Ce n’est pas une ineptie de ne pas croire aux fantômes, mais il est en revanche dommage de ne pas leur laisser une chance d’exister… » EmptyJeu 15 Mar - 9:31

Enfin elle est là! :fire:

Bienvenue sur le forum! On est ravis de t'accueillir ici et on a hâte de découvrir ton personnage plus en détail! En cas de besoin le staff sera ravi de t'aiguiller! Bonne chance pour la suite et la création de ta fiche slurp
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Walter Bishop
Messages : 180
Emploi : Assistant du shérif
MessageSujet: Re: Camelia « Ce n’est pas une ineptie de ne pas croire aux fantômes, mais il est en revanche dommage de ne pas leur laisser une chance d’exister… »   Camelia « Ce n’est pas une ineptie de ne pas croire aux fantômes, mais il est en revanche dommage de ne pas leur laisser une chance d’exister… » EmptyJeu 15 Mar - 10:43

Bienvenue o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Camelia « Ce n’est pas une ineptie de ne pas croire aux fantômes, mais il est en revanche dommage de ne pas leur laisser une chance d’exister… »   Camelia « Ce n’est pas une ineptie de ne pas croire aux fantômes, mais il est en revanche dommage de ne pas leur laisser une chance d’exister… » EmptyJeu 15 Mar - 10:51

Merci les mecs !!!
Je tache de la faire aujourd'hui car je pars demain midi en weekend ^^

Ah ah Kenny ;) Et moi je peux dire "Oh mon dieu ils ont tué Kenny" ? mdr
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Camelia « Ce n’est pas une ineptie de ne pas croire aux fantômes, mais il est en revanche dommage de ne pas leur laisser une chance d’exister… »   Camelia « Ce n’est pas une ineptie de ne pas croire aux fantômes, mais il est en revanche dommage de ne pas leur laisser une chance d’exister… » EmptyJeu 15 Mar - 10:52

Bienvenue officiellement !! :red:
Ton avatar est tellement parfait, ptn. baave I LOVE YOU, MARRY ME ! love u love u

Trop bieen, j'ai hâte de voir ce que tu vas nous faire ! brille
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Camelia « Ce n’est pas une ineptie de ne pas croire aux fantômes, mais il est en revanche dommage de ne pas leur laisser une chance d’exister… »   Camelia « Ce n’est pas une ineptie de ne pas croire aux fantômes, mais il est en revanche dommage de ne pas leur laisser une chance d’exister… » EmptyJeu 15 Mar - 10:56

Merci ♥️
Quand je l'ai vu, j'ai craqué aussi !!! bave heart
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Camelia « Ce n’est pas une ineptie de ne pas croire aux fantômes, mais il est en revanche dommage de ne pas leur laisser une chance d’exister… »   Camelia « Ce n’est pas une ineptie de ne pas croire aux fantômes, mais il est en revanche dommage de ne pas leur laisser une chance d’exister… » EmptyJeu 15 Mar - 19:13



       



Bienvenue au club des miraculés! Il faudrait que Camelia croise Mallory mon DC, elles auraient des choses à se dire! En tout cas je suis ravie de t'accueillir dans notre petite famille, ton personnage devrait apporter des choses intéressantes au jeu! Elle a eut une vie mouvementée mais je ne doute pas qu'avec sa force de caractère elle saura se faire sa place à Aster Cove! Au plaisir de se lire en jeu!  coeur  mignon  



Félicitations, tu peux désormais poser tes bagages à Aster Cove et partir sur les traces du demogorgon ! Mais avant de chausser tes rangers, nous t'invitons à recenser l'avatar et le métier/niveau d'études de ton personnage.




Bienvenue sur Aster Cove ta fiche est validée !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Camelia « Ce n’est pas une ineptie de ne pas croire aux fantômes, mais il est en revanche dommage de ne pas leur laisser une chance d’exister… »   Camelia « Ce n’est pas une ineptie de ne pas croire aux fantômes, mais il est en revanche dommage de ne pas leur laisser une chance d’exister… » EmptyJeu 15 Mar - 19:57

Ton histoire m'a donné tellement de feels ! crying J'adore cette petite Camelia d'amour ! coeur
Trop contente que tu sois validée, j'ai hâte de te retrouver en jeu ! :red:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Camelia « Ce n’est pas une ineptie de ne pas croire aux fantômes, mais il est en revanche dommage de ne pas leur laisser une chance d’exister… »   Camelia « Ce n’est pas une ineptie de ne pas croire aux fantômes, mais il est en revanche dommage de ne pas leur laisser une chance d’exister… » EmptyJeu 15 Mar - 20:17

merciiiiiiiiiiiiiii !!! j'étais inspirée ! j'aurais pu écrire encore plus mais j'en garde pour les rp :) je suis trop happy de vous rejoindre love u hug
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Camelia « Ce n’est pas une ineptie de ne pas croire aux fantômes, mais il est en revanche dommage de ne pas leur laisser une chance d’exister… »   Camelia « Ce n’est pas une ineptie de ne pas croire aux fantômes, mais il est en revanche dommage de ne pas leur laisser une chance d’exister… » Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Camelia « Ce n’est pas une ineptie de ne pas croire aux fantômes, mais il est en revanche dommage de ne pas leur laisser une chance d’exister… »
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» « Mais j'trouve pas de refrain à notre histoire... »
» A qui la faute?
» Georges Saati, vous avez raison mais ...
» Aristide : « Sélection mais pas d’élections ! »
» Mais comment Moto GAto va faire pour gagner maintenant?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aster Cove :: Flood :: Anciennes fiches-
Sauter vers: