Dans la petite ville d'Aster Cove, des choses étranges se passent...

 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Bad moon rising [ft Annunziata]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Bad moon rising [ft Annunziata]   Bad moon rising [ft Annunziata] EmptySam 2 Déc - 9:54

Bad moon risingAnnunziata & Joshua
Don't go 'round tonight it's bound to take your life. There's a bad moon on the rise ( → Bad moon rising ) •••

Silence de cathédrale dans les allées de la bibliothèque. Passer les portes de l'établissement lui avait presque donné l'impression de débarquer dans un autre monde et Joshua se surpris à modérer spontanément son enthousiasme en apercevant quelques têtes studieuses penchées au dessus des tables de travail. Une étrange apathie flottait en vague épaisse à cette heure de début d'après-midi où chacun tentait de résister aux sirènes d'une sieste post déjeuner bien méritée. Il n'était pas bien sûr de ce qu'il allait trouver aujourd'hui mais certaines théories restaient à vérifier et il n'avait pas toute la documentation nécessaire sous la main. Et la perspective de partager ses nouvelles idées avec la petite tête brune qui dépassait de derrière le comptoir était bien trop tentante pour qu'il reste chez lui. La bibliothèque d'Aster Cove donnait parfois l'impression d'être une bulle hors du temps qui avait échappé aux assauts du changement et de la modernisation. Le décor n'avait pas changé d'un pouce depuis l'époque où lui même usait les bancs du lycée, rêvant déjà d'ailleurs.

Si Annunziata se rendit compte de son approche, elle n'en laissa rien paraître, absorbée dans une tâche quelconque, regard baissé. Il fallut qu'il se penche par dessus le bureau pour capter son attention, maîtrisant tant bien que mal son enthousiasme. Cette petite sortie s'était effectuée à l'improviste et il avait fallut affronter le temps maussade de ce début de décembre qui s'étendait peu à peu en ville. Un voile bas et gris planait dans le ciel et la mauvaise luminosité laissait flotter une drôle d'atmosphère dans la bibliothèque désertée, des ombres poussant le long des rayonnages comme des griffes s'accrochant aux étagères. Peut-être se faisait-il des idées, peut-être pas. Il y avait toujours eut des endroits à Aster Cove qui semblaient posséder cette part d'âme supplémentaire, comme s'ils étaient doués d'une vie et d'une conscience propre. La bibliothèque, après avoir vu passer des générations entières d'habitants était de ceux-là. Combien de secrets conservait-elle dans sa mémoire oubliée ? Quelle présence y subsistait, tapie dans l'ombre des archives ? Comme pour se débarrasser de ces pensées idiotes, il secoua la tête discrètement, posant un coude sur la surface de bois poli et usé par le temps.

« J'ai des livres en retard, annonça-t-il plaisantant en guise d'annonce, depuis mon année de senior. Ca fait au moins quinze ans ! »
© 2981 12289 0



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Bad moon rising [ft Annunziata]   Bad moon rising [ft Annunziata] EmptyDim 3 Déc - 16:39


   Annunziata & Joshua

   Bad Moon Rising

   

   Si la petite bibliothèque municipale d’Aster Cove était aussi belle qu’ancienne, elle n’était pas pour autant très fréquentée par les habitants de la ville, qui préféraient généralement faire les magasins ou se balader dans les campagnes alentours plutôt que d’aller s’enfermer pour bouquiner. Les journées d’Annunziata n’étaient donc pas trop agitées et elle passait parfois des heures entières à écouter des chansons pop sur le vieux poste radio transistor que son père lui avait offert pour son dix-huitième anniversaire. Elle n’arrêtait la musique qu’aux alentours de 16h30 lorsque les premiers étudiants arrivaient pour réviser. Elle allait ensuite s’installer derrière son bureau, mettait le casque de son Walkman à casettes sur les oreilles et continuait son écoute tout en s’occupant des inventaires de la bibliothèque. Cette froide après-midi de décembre n’échappait pas à la règle et alors qu’elle écoutait le tube « I Like Chopin » de Gazebo tout en travaillant sur ses registres, elle ne vit pas arriver son colocataire qui finit par la faire sursauter en passant sa tête de grand nigaud au-dessus de son bureau.

Après avoir lâché un petit cri de surprise qui attira l’attention de quelques lecteurs, l’italo-américaine soupira assez longuement avant d’adresser un regard assassin à Joshua qui n’avait pas perdu de temps pour faire de l’humour. Elle se doutait bien qu’il n’était pas venu jusqu’ici pour lui faire peur et lui raconter des blagues… et il ne devait pas non plus être là pour emprunter un quelconque bouquin… Impassible, elle enleva son casque éteignit son baladeur et se leva pour faire le tour de son pupitre et donner un grand coup de poing dans le bras gauche du zoologiste, qu’elle attrapa par le bras pour l’amener dans un coin un petit peu plus calme de la bibliothèque.

« Ma Che Idiota ! » Dit-elle dans sa langue maternelle avant de se placer en face de celui qui venait de la faire sursauter comme une cruche. Elle aimait beaucoup Joshua, il avait été son premier ami, son premier ami et était désormais son colocataire « adoré », mais il n’en restait pas moins un grand enfant adepte de bêtises ! Elle ne comptait plus le nombre de fois ou elle lui avait sauvé la peau, simplement car il était aller trop loin lors de l’une de ses recherches… Après avoir jeté un rapide coup d’œil autour d’elle, pour voir s’ils n’étaient pas à côté d’un lycéen ou d’un étudiant, elle lui lâcha finalement le bras gauche pour se placer en face de lui, les mains posées fermement sur ses hanches.

« Qu’est-ce qu’il t’arrive encore ? Vu que tu n’es pas venu jusqu’ici pour emprunter un livre et que ta copine la rouquine n’a pas l’air d’être dans les environs, je suppose que tu es venu me dire que tu as trouvé de nouvelles informations sur ton espèce de rat géant et volant mangeur de bétail c’est ça ? »

Lâcha-t-elle en chuchotant et avec un léger sourire taquin aux lèvres. C’était de bonne guerre. L’américain adorait la déstabiliser et la faire sortir de sa zone de confort, alors elle s’amusait de temps en temps à se moquer de ses croyances et à les minimiser. Evidemment, la petite brune savait très bien que la bête qui la fascinait était le Diable de Jersey, mais elle aimait faire comme si elle ignorait le nom et de faire passer cela pour une légende stupide.
AVENGEDINCHAINS
   
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Bad moon rising [ft Annunziata]   Bad moon rising [ft Annunziata] EmptyLun 4 Déc - 9:05

Bad moon risingAnnunziata & Joshua
Don't go 'round tonight it's bound to take your life. There's a bad moon on the rise ( → Bad moon rising ) •••

Elle lui fit payer sa petite plaisanterie mais Joshua éclata néanmoins de rire en voyant qu'elle s'était laissé surprendre. Comme si elle pouvait lui faire mal avec ses tous petits poings. Quoique. Il se laissa traîner de bonne grâce derrière une étagère, bien qu'il n'y ai déjà pas grand monde pour assister à leur échange. Et le peu qui était là semblait plongé dans ses recherches. Bien qu'il ne doutât pas une seule seconde qu'un ou deux petit curieux soit en train de laisser traîner ses oreilles tout en feignant d'être absorbé par son travail.

« Désolé de te décevoir mais je suis là pour un motif tout à fait sérieux. Mais attention à toi, je vais bien finir par croire qu'il y a de la jalousie là-dessous. » La taquina-t-il

Connaissant Annunziata il allait encore payer sa petite plaisanterie mais la perche tendue était bien trop belle pour qu'il renonce à s'en saisir. Et ce n'était que bonne guerre car la petite brune n'était pas non plus en reste lorsqu'il s'agissait de se moquer de lui. Elle n'avait pas hésité à tourner en dérision l'objet de ses recherches actuelles en usant le terme de rat géant- bien qu'il fallait avouer que la description n'était pas si éloignée de la vérité. Mais la raison de sa venue ici n'était pas exactement due à ses recherche sur le Diable de Jersey mais à quelque chose de bien plus proche d'eux.

« Ne te moques pas de lui, tu vas lui faire de la peine, répliqua-t-il en grimaçant, mais ce qui m'amène aujourd'hui n'a rien à voir. Les archives météorologiques vous avez ça dans le coin ? Où les bulletins météo de l'Aster Cove ? »

Il ne savait pas vraiment ce qui l'avait pris. Quelqu'un y avait probablement pensé avant lui mais la réapparition de Walter avait provoqué comme une réaction en chaîne, déclenchant de vieux souvenirs qu'il avait fini par mettre de côté. Des histoires enfuies, peuplées de grognements et de bêtes à griffes, de gens qui disparaissent et de brume tenace. Il y avait fort à parier que quelqu'un s'était intéressé aux archives bien avant qu'il ne décide de le faire mais l'idée l'avait hanté toute la journée sans qu'il arrive à s'en défaire. C'était la seconde fois de mémoire d'homme que la brume était tombé sur la ville avec autant d'intensité, livrant au passage des colis bien particulier. Mais pouvait-il en être sûr ? Lui qui avait soigneusement évité de trop se pencher sur ces histoire ne pouvait s'empêcher d'y penser ces dernières semaines. Chaque petite ville possédait sa part d'histoire à dormir debout mais Joshua ne pouvait s'ôter de la tête qu'Aster Cove possédait cette petite part supplémentaire qui faisait que toutes ces histoires n'avaient rien de normal. Probablement un regain de paranoïa après les bouleversements de ces derniers mois Mais mieux valait perdre son temps à feuilleter des vieux journaux qu'à ressasser chez lui.
© 2981 12289 0



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Bad moon rising [ft Annunziata]   Bad moon rising [ft Annunziata] EmptyMer 6 Déc - 21:32


   Annunziata & Joshua

   Bad Moon Rising

   

   Annunziata était une fille assez terre à terre, comme Saint Thomas elle avait tendance à ne croire que ce qu’elle pouvait voir et elle voyait donc Joshua comme un rêveur idéaliste qui passait le plus clair de son temps à courir après des chimères. Mais sa nouvelle lubie intrigua la belle italienne, qui ne pu s’empêcher de lever un sourcil tout en affichant un air légèrement circonspect. Cette fois-ci les recherches de son colocataire n’avaient rien de lubies de gamin, elle n’était pas innocente et totalement irréaliste, au contraire, elles étaient précises et sérieuses, d’autant plus qu’elles concernaient une personne qu’il connaissait extrêmement bien. Alors malgré ses blagues et son comportement de sale gosse impatient, la petite brunette qui commençait à très bien connaître le gaillard sentit qu’il y avait quelque chose de différent, de personnel, cette intuition – peut-être fausse –  se mêla assez rapidement aux sentiments de la méditerranéenne qui se rapprocha un petit peu de son interlocuteur tout en faisant la moue. Elle lui lança alors un regard à la fois sérieux et inquisiteur avant de lui répondre sans préavis :

« Joshua il faut vraiment que tu arrêtes avec Walter, ce n’est pas parce que tu as fait des galipettes avec sa fiancée que tu as une quelconque dette envers lui… Moi je suis sure qu’il a quitté Aster Cove pour voir du pays et qu’il est revenu maintenant qu’il est fauché… »


Les grands yeux de biche d’Annunziata croisèrent alors ceux du trentenaire et là elle comprit immédiatement qu’elle était peut-être allée trop loin dans ses reproches. Au fond la méditerranéenne savait que cette sortie, franche, mais presque méchante avant touchée l’aventurier en plein cœur et que celui-ci n’allait pas rester sans réagir. Elle espérait juste qu’il n’allait pas se vexer et lui répondre avec une de ces taquineries dont il avait le secret. Un peu anxieuse, l’italienne tenta alors de passer le temps et de désamorcer le tout en attrapant un livre qui se trouvait sur le bureau juste en face d’elle, afin de le ranger dans l’étagère juste derrière. A vrai dire elle n’avait pas vraiment regardé la référence du bouquin et ne savait pas si elle l’avait réellement rangé au bon endroit, car il s’agissait aussi et surtout d’une façon pour elle de ne pas jouer au chien de faillance en attendant la sentence de son ami d’enfance sans rien faire.

« De toute façon à forcer de chercher des trucs que personne n’à vue ou qui n’existent pas, tu ne vois même pas ce que tu as sous les yeux… »

Dit-elle tout en tournant le dos à son interlocuteur. Au fond il y avait peut-être un peu plus que de l’amitié entre ces deux-là, mais la méditerranéenne était beaucoup trop fière pour montrer ses faiblesses et avouer quoi que ce soit à la première personne qu’elle avait aimer en arrivant à Aster Cove.  Tout en se mordant la lèvre inférieure, la brune enchaîna sur le ton de la rigolade :

« Donc Walter aurait été kidnappé par des Aliens qui ne viennent sur terre que les jours de brume ? Et forcement ils seraient venus à Aster Cove, une ville connue pour son nombre d’habitants et son agitation… »

AVENGEDINCHAINS
   
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Bad moon rising [ft Annunziata]   Bad moon rising [ft Annunziata] EmptySam 9 Déc - 8:10

Bad moon risingAnnunziata & Joshua
Don't go 'round tonight it's bound to take your life. There's a bad moon on the rise ( → Bad moon rising ) •••

Quelque chose dans son regard se durcit à sa réponse qu'il n'apprécia guère. Annunziata était une jeune femme très pragmatique et ne manquait jamais de lui faire savoir ce qu'elle pensait de ses sujets d'étude qu'elle prenait pour de jolies fantaisies. Mais il s'agissait cette fois de quelque chose de bien personnel et il se senti piqué au vif qu'elle se montre si légère avec la disparition de son ami. Tout en étant légèrement vexé qu'elle mette immédiatement le doigt sur ce qui le perturbait ce jour là. Perspicace elle l'était, à défaut d'être une adepte de la diplomatie. Il se retint de répliquer vertement quelque chose qui n'aurait pas fait avancer la situation mais l'aurait grandement soulagé, se contentant de poser sur elle un regard un peu pincé.

« Tu devrais arrêter cette fixation sur Evie, grinça-t-il, tu sais très bien qu'il ne s'est rien passé. Et si tu avais vu Walter comme moi je l'ai vu, tu saurais qu'il ne ment pas. »

L'incertitude dans les yeux de son ami d'enfance avait eut de quoi l'ébranler dans ses fondations. La petite étincelle au fond de son regard lorsqu'il lui avait dit ne pas vraiment se rappeler de ce qui était arrivé. Joshua n'aimait pas tout ce qui était susceptible de chambouler ce qu'il tenait pour immuable. Tous les bouleversements qui les avaient frappés ces dernières années avaient de quoi sérieusement entamer leurs certitudes. Il aurait préféré continuer à se voiler la face et se convaincre que tout ceci était le fruit de son imagination mais il ne pouvait s'ôter de la tête cette petite voix qui lui soufflait que c'était en vain.

«  Ne sois pas ridicule, protesta-t-il, quand bien on trouverait une explication rationnelle à cette affaire, tu ne trouves pas ça improbable toi ? Douze disparus en une année ? Un par mois ? Tu penses à quoi ? Une nouvelle sorte de calendrier ? Une société secrète peut-être ? Attend j'y pense, ils ont peut-être tous passé un pacte ! »

Il s'était un peu laissé emporter par le sarcasme. Mais son agacement était surtout le fruit de son incertitude et moins de sa colère envers elle. Il était las de ne pas savoir. Las d'avoir le sentiment que tout le monde refusait de voir que quelque chose n'allait pas. Et par dessus tout, Joshua était las de craindre qu'une catastrophe bien pire que quelques disparitions ne se profile à l'horizon.

« Je ne vais pas me lancer dans une étude comparative de tous les phénomènes arrivés à Aster Cove pour te convaincre que quelque chose ne va pas dans cette ville. Tu y as vécu aussi, tu le sais très bien. Je n'ai pas l'intention de partir à la recherche des petits bonshommes, j'essaie juste de comprendre. S'il te plaît. »

Sa main vint chercher la sienne et leurs doigts s'entremêlèrent. Un peu de sa colère se dissipa et une lueur de dépit alluma son regard. Ils étaient régulièrement en désaccord sur de nombreux sujets et les débats étaient légions entre eux mais Joshua se sentait trop nerveux pour rester gentiment sans rien faire en attendant que les choses arrivent. Quand bien même cela devait ne servir à rien, il avait désespérément besoin de se donner l'impression d'être utile. Et il avait besoin d'elle sur ce coup là.
© 2981 12289 0



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Bad moon rising [ft Annunziata]   Bad moon rising [ft Annunziata] EmptyLun 11 Déc - 22:24


   Annunziata & Joshua

   Bad Moon Rising

   

   En vérité Annunziata était bien obligée de reconnaître qu’en effet Aster Cove n’était peut-être pas la ville la plus calme de tout l’état du Maine, néanmoins elle ne pouvait s’empêcher de rester perplexe. Rationnelle jusqu’au bout des ongles, elle trouvait encore une fois son colocataire beaucoup trop excessif pour avoir l’air réaliste. Il en faisait toujours des tonnes et elle finissait toujours par décrocher. Mais alors qu’elle allait repartir pour vaquer à ses opérations, le bel américain lui attrapa la main et la serra contre lui… A cet instant précis, le cœur de l’italo-américaine commença à battre la chamade, ce geste apparemment anodin lui fit oublier sa petite colère de tout à l’heure et lui rappela une floppée de souvenirs, les souvenirs d’une époque bénie qui avait encore une place toute particulière dans sa tête et dans son âme.

La petite brune aux yeux marrons dû batailler faible pour ne pas céder à ses plus primaires instants, au lieu de cela, elle détourna les yeux et balaya du regard l’étagère remplie de livres qui se trouvaient à quelques mètres d’elle tout en repensant à ce que son vieil ami venait de lui dire. Au fond si elle c’était braquée, c’était uniquement par fierté et par jalousie, le fait qu’il fasse quelques cherches dans cette bibliothèque ne la dérangeait pas le moins du monde et elle était même prête à l’idée, quitte à confirmer ses fantasmes de gamin rêveur.

« Enfin… Peut-être que c’est tout simplement le fait d’un kidnappeur ? Tu sais j’ai lu des bouquins sur des gens qui finissaient par tomber amoureux de leurs ravisseurs où qui oubliaient complètement leur enlèvement… »

La perspective de voir un genre de psychopathe roder en ville n’était pas forcement très rassurant, mais c’était déjà plus réaliste que la thèse des petits hommes vert ou même de celle de la brume magique que venait d’évoquer Joshua. Mais alors que ce dernier était en train de lui broyer la main, l’européenne sentie son cœur s’emballer une nouvelle fois. Cette fois-ci la jolie méditerranéenne se laissa aller, elle oublia sa fierté mal placée et sa jalousie et embrassa fougueusement le zoologiste. Ce baiser passionné dura quelques secondes et elle ne s’arrêta que pour esquisser un petit sourire taquin en disait long sur sa pensée.

« Nous continuerons cette discussion plus tard. » Puis elle laissa le grand gaillard en plan et lui tourna le dos pour sortir quelques bouquins et la poser sur la table en face d’eux.  Il s’agissait d’ouvrages météorologiques, ils parlaient de la pluie et du beau temps dans le Maine et à Aster Cove depuis plusieurs décennies, le traqueur de mythes et autres légendes allait sans doute y trouver sans bonheur. Une fois tous ces livres déposés sur la table, elle mit ses mains sur ses hanches, bomba légèrement le torse et observa son interlocuteur avec un air de défis.

« Tu trouveras sans doute ton bonheur ici… Tu veux que je t’aide peut-être ? Je ne suis pas sûre que tu puisses trouver des images sur tous ces livres… »

Elle posa ensuite ses fesses sur une chaise et lanca un regard assez furtif en direction de l’américain afin de voir sa réaction. De toute évidence, il n’était pas resté de marbre à son intervention et c’était tant mieux.


AVENGEDINCHAINS
   
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Bad moon rising [ft Annunziata]   Bad moon rising [ft Annunziata] EmptyDim 17 Déc - 10:19

Bad moon risingAnnunziata & Joshua
Don't go 'round tonight it's bound to take your life. There's a bad moon on the rise ( → Bad moon rising ) •••

C'était un débat qu'ils avaient déjà eut des dizaines de fois et il fallait bien admettre qu'aucun des deux n'allaient accepter de revenir sur ses positions. La thèse du kidnapping lui avait bien évidemment effleuré l'esprit mais il ne parvenait pas à s'expliquer que tous ces gens réapparaissent comme par hasard. Il avait eut beau chercher, il n'était pas parvenu à trouver de précédent à cette histoire. Mais tous ces arguments Joshua les avait déjà exposés et ne pouvais s'empêcher d'y revenir. Comme s'il subsistait dans tout ça un détail qu'il ne parvenait pas à identifier.

« On en a déjà discuté, ce qui me dérange dans cette historie c'est la répétition. Une telle régularité est voulu et je ne comprend pas l'intérêt de préparer un tel plan. C'est la raison derrière tout ça qui m'échappe. »


Il était loin de se prendre pour un de ces conspirationnistes mais ce mystère le taraudait plus que tout autre et il ne pouvait s'ôter de l'esprit qu'une main anonyme tirait les ficelles de toute cette histoire tandis que le commun des mortels tentaient tant bien que mal de trouver des réponses à ses questions.
Lui qui n'était pourtant jamais à court de mots, la suite le laissa sans voix. Et il perdit de longues secondes, stupéfait, la sensation de ses lèvres sur les siennes déjà envolées. Telle un fantôme. Elle s'était déjà détournée, affectant l'indifférence mais il se saisit de son poignet pour la retenir et le regard qu'ils s'échangèrent sembla s'étirer à l'infini. De vieilles images lui étaient revenues à l'esprit, d'une époque où ils n'étaient encore que des enfants. Cette période était disparue pour toujours et s'il avait affecté de ne pas s'y arrêter, subsistait toujours quelque part dans son esprit des questions à base de si et de peut-être qu'elle venait de faire réapparaître.

« On va en parler maintenant. »
protesta-t-il à voix basse

Impossible d'élever la voix, de crainte d'être entendu par des oreilles bien trop curieuses, mais à l'ombre des rayonnages, il se pencha vers elle comme pour chercher des réponses dans son regard fuyant. Le grincement caractéristique d'une lame de parquet brisa l'instant et il lui lâcha le poignet, s'éloignant d'un pas juste au moment où une adolescente passait de l'autre côté de l'étagère, leur jetant un regard désintéressé avant de retourner à sa recherche. Il fallait toujours que ça finisse de cette façon. Des questions qui n'en étaient pas vraiment, des remarques en suspens, des silences pour ponctuer une drôle de valse hésitation qui semblait ne jamais vouloir trouver de fin. Joshua avait la désagréable sensation que chacun retenait l'autre sans que ça mène où que se soit. Et chaque fois qu'il était sur le point de mettre de côté ses doutes, elle s'esquivait. Disparue avant qu'il ai eut le temps de réagir.

«  Tu ne pourras pas toujours t'en sortir en feignant l'indifférence. » murmura-t-il avant de lui lâcher le poignet

Ils étaient passé à autre chose mais les livres s'étalaient entre eux à l'image des questions qui s'accumulaient sans qu'il parvienne à y trouver de réponse satisfaisante. Mais l'endroit ne se prêtait pas à ce genre de conversation et Annunziata aurait mille fois l'occasion de s'esquiver. Sans compter le nombre de petits curieux qui auraient été trop ravis d'entendre un nouveau ragot à colporter.
Son attention se reporta sur les ouvrages, comme à regret et Joshua se demandait déjà par où commencer face à la masse d'information. Il y avait plusieurs centaines de pages à remonter et il n'était même pas certain de ce qu'il cherchait vraiment. Aussi poussa-t-il vers elle une pile de relevés de pluviométrie avant de jeter son dévolu sur des almanach poussiéreux.

« Tu réalises que j'ai un doctorat tout de même ? répliqua-t-il à sa boutade, on cherche quelque chose qui sorte de l'ordinaire, je ne sais pas s'il est possible d'établir une corrélation entre tous ces événements mais on pourra toujours vérifier dans les journaux par la suite. »

Silence radio sur ce qui venait d'arriver, il était de nouveau revenu à une attitude des plus pragmatiques, choisissant de se concentrer sur sa tâche. Mais le regard qu'il posa sur elle n'était pas dupe et il avait bien l'intention de remettre ça sur la table à la première occasion.
© 2981 12289 0



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Bad moon rising [ft Annunziata]   Bad moon rising [ft Annunziata] EmptyMer 27 Déc - 14:10


   Annunziata & Joshua

   Bad Moon Rising

   

   Quelques secondes après le baiser, Joshua attrapa le poignet de la jeune italienne afin qu’elle lui donne des réponses. Et encore une fois elle préféra lui répondre par de l’indifférence, non pas pour essayer de se donner un genre où même pour ne pas avoir à s’expliquer sur ce qu’elle venait de faire, mais tout simplement parce qu’elle était persuadée que son geste était évident, totalement explicite et que pour le moment elle n’avait aucunes explications à lui donner. Heureusement le grand gaillard abdiqua temporairement pour se concentrer sur les livres qu’elle venait de poser sur la grande table située juste devant eux. Puis lorsque son colocataire commença à compulser les ouvrages, Annunziata soupira longuement et posa ses mains sur ses hanches en faisant la moue avant de finalement s’asseoir à côté de cet excentrique qui lui servait d’ami.

En réalité la jolie brunette n’avait vraiment pas convaincu par l’utilité de ces recherches, mais bon elle se sentait obligée d’aider le zoologiste qui sans son aide allez sans doute rester là à squatter la bibliothèque pendant des heures. D’ailleurs les minutes s’écoulèrent lentement et les jeunes étudiants et lycéens quittèrent les lieux les uns après les autres… Alors après un petit moment, l’européenne lâcha un soupire plutôt bruyant – assez pour qu’il soit entendu par son voisin – puis elle ferma brusquement le bouquin qu’elle tenait entre ses mains avant de faire basculer sa tête en arrière et de fixer le plafond pendant quelques secondes.

« Basta ! C’est bon on peut arrêter non ? Puis tu ne sais même pas ce que tu cherches réellement ! Et dans quel monde tu as vu que la brume pouvait kidnapper des gens pendant deux ans et les faire réapparaître comme ça !? Troppo é Troppo ! »

Grogna-t-elle en se levant brusquement. La Garaffi avait bon fond, elle était fidèle en amitié, mais cette fois-ci son sale caractère d’italienne au sang chaud et son caractère très cartésien avaient pris le dessus ! Elle ne voulait plus perdre son temps à chasser des chimères, elle aimait Joshua de tout son cœur, mais elle était aussi persuadée que l’aider à réaliser ces fantasmes de gosse n’étaient pas forcement le meilleur moyen de le ramener à la réalité ! Elle pouvait entendre lorsque ce dernier lui parlait d’animaux préhistoriques encore en vies ou de races encore inconnues, mais là c’était différent… C’était totalement surréaliste ! Rien à voir avec la zoologie et son domaine d’expertise !

« Je crois bien que tu passes trop de temps à lire les Contes de la Crypte ou à regarder Twilight Zone ! Tu es zoologiste, pas super-héros… Continues à chasser ton Diable de je-sais-pas-quoi, mais arrêtes d’essayer de vouloir résoudre les mystères de cette ville ! Mystères qui n’en sont peut-être même pas ! »

Annunziata savait qu’elle avait peut-être vexé le bougre qui était aussi un gros poupon, mais pour elle il faisait fausse route et en plus de cela il s’enfermer dans une sorte de quête spirituelle qui risquait de lui faire perdre la tête ! Au fond la florentine avait un mauvais pressentiment, elle se disait que cette recherche risquait bien d’aspirer complètement Joshua…



AVENGEDINCHAINS
   
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Bad moon rising [ft Annunziata]   Bad moon rising [ft Annunziata] EmptyMar 2 Jan - 9:37

Bad moon risingAnnunziata & Joshua
Don't go 'round tonight it's bound to take your life. There's a bad moon on the rise ( → Bad moon rising ) •••

Un regard inquisiteur se porta en direction de sa colocataire, l'observant par dessus la bordure d'un almanach datant de 1932. Elle avait commencé à s'agiter depuis quelques minutes, tout d'abord discrètement, puis de plus en plus ostensiblement. Joshua n'en avait rien dit, se contentant de l'observer jusqu'à ce que son livre se referme dans un claquement mat et qu'elle abandonne tout net sa tâche. Il savait qu'elle n'allait pas pouvoir tenir bien longtemps en place mais toujours piqué au vif par son scepticisme, il sembla ne pas s'en apercevoir, regard toujours plongé dans ses relevés.

Etait-il en train d'évacuer un peu de sa propre frustration en ne répondant pas ? Très probablement. Et surtout en ne relevant pas son précédent coup d'éclat, feignant l'impassibilité. Joshua n'était pas de ceux qui maniait le sous-entendu, si elle attendait quelque chose elle allait devoir se montrer beaucoup plus claire que ça. C'était une vieille historie entre eux et il sentait confusément qu'elle attendait qu'il fasse quelque chose. Mais il n'était plus des enfants. Ils avaient été bien plus proches à une époque lointaine et Joshuan'en pouvait plus de toujours devoir déchiffrer ses non-dits.

« Bienvenue dans le monde de la recherche, répliqua-t-il acidement, si j'avais un postulat de départ je serais sérieusement biaisé dans mes recherches. Et c'est toi qui interprète mes propos pour me faire passer pour un dingue ! Tu devrais savoir depuis le temps que ce n'est pas le cas. »

Il était vexé de voir qu'elle le faisait encore passer pour un fantasque pas sérieux pour un sous, rejoignant les rangs de tous ceux qui n'auraient pas misé une seule pièce sur lui. Lassé du scepticisme, Joshua se sentait dans la position de celui qui avait quelque chose à prouver. Ils avaient eut bien des désaccords par le passé mais c'était bien la première fois qu'il sentait que la conversation prenait un tour franchement dangereux. Johusa n'aimait pas se disputer avec elle et faisait toujours de son mieux pour arrondir les angles mais sentait que sa diplomatie était aux abonnés absents ce soir-là.

La suite de sa tirade ébrécha sérieusement sa patience et il referma l'almanach avec une vigueur qui manqua d’abîmer la précieuse relique, la posant brutalement sur la table dans un vacarme qui brisa le silence de la bibliothèque.

« En quoi ça te dérange ? Contra-t-il vivement, et arrêtes un peu de déformer tout ce que je dit. C'est toi qui devient irrationnelle à être persuadée que je suis en train de sombrer. Ne t'en déplaise je sais parfaitement ce que je fais et ça n'a rien de fantaisiste. J'essaie de recouper ce que les gens disent avec des faits avérés. Et ça tu vois au dernière nouvelle c'était encore de la science ! »


Statut quo entre les deux. Il s'en voudrait peut-être plus tard pour la vivacité de sa réplique mais Joshua n'avait pris aucun recul et sa frustration avait jaillie avant qu'il ait eut le temps de réfléchir. Il avait suffisamment subit les regards amusés de ses proches et s'était attendu à ce qu'elle ne tombe pas dans ce même travers. Annunziata remettait bien souvent en cause le bien fondé de ses recherches mais elle s'était rarement montrée aussi réfractaire et c'était la première fois qu'ils se prenaient réellement le bec à ce propos.
© 2981 12289 0



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Bad moon rising [ft Annunziata]   Bad moon rising [ft Annunziata] EmptyMar 27 Fév - 19:52


   Annunziata & Joshua

   Bad Moon Rising

   

   Les derniers mots de Joshua ne tombèrent pas dans l’oreille d’une sourde, bien au contraire même, puisqu’après cela le sang d’Annunziata ne fit qu’un tour. Elle lança un regard noir en direction de son colocataire et se rapprocha lentement de lui tout en essayant de comprendre pourquoi elle l’avait embrassé quelques minutes auparavant. « Oh mais bien sur… Excusez-moi MONSIEUR LE SCIENTIFIQUE ! Après tout je ne suis qu’une humble bibliothécaire, je ne connais rien aux sciences et à la quête d’animaux de contes de fées ! » S’exclama-t-elle soudainement – en se fichant bien des derniers lecteurs qui se trouvaient potentiellement encore dans la bibliothèque – avant de refermer brusquement le livre que le jeune homme tenait pourtant entre ses mains. Annunziata avait beau apprécier son excentricité et ses objectifs qui semblaient tirés d’un film de Steven Spielberg, mais la petite brune en avait plus qu’assez de le voir jouer aux Don Quichotte, d’autant plus qu’elle n’avait absolument pas l’âme d’un Sancho Panza ! Annunziata abandonna ensuite son « ami » qui se retrouva rapidement dans la pénombre.  La méditerranéenne venait tout simplement d’éteindre le compteur – et donc les lumières – pour faire partir les dernières personnes encore présentes dans l’établissement. Mais Joshua qui était bien évidemment de ceux-là ne bougea pas d’un poil et se retrouva donc nez-à-nez avec la petite boule de nerfs d’un mètre cinquante sept qui le fixa un long moment avant d’esquisser un sourire faussement aimable de se pencher vers lui :

« Désolée Monsieur je ne suis qu’une simple bibliothécaire, je ne suis bonne qu’à suivre le règlement à la lettre… alors si vous voulez bien rentrer chez vous… »

Lâcha-t-elle avec un ton à la fois faux et massacrant. Oui elle vivait avec cette drôle d’énergumène et elle allait donc devoir le revoir, mais pour le moment elle n’avait plus aucune envie de le supporter sur son lieu de travail. D’autant plus qu’ils avaient dépassés l’horaire de fermeture depuis maintenant quelques minutes et qu’elle n’avait aucune envie de s’éterniser dans ce lieu qu’elle trouvait glauque à souhait. « Allez ! A ce soir Indiana Jones… » dit Annunziata tout en ramassant le livre qu’elle avait elle-même fermée pour le remettre à sa place dans une des nombreuses étagères de la bibliothèque. Bien qu’ayant un certain répondant, Joshua ne relança pas la discussion et quitta les lieux en grognant un petit peu. Les prochains jours allaient sans doute être longs, mais la Garaffi se sentait totalement dans son droit et avait été piquée au vif par les réflexions et l’arrogance de son colocataire qui devait sans doute avoir une bonne raison… mais bon...

Après cette prise de becs, l’européenne ferma la bibliothèque et ne rentra pas immédiatement à son appartement. Non elle n’avait aucune envie de voir la sale tronche de blondinet de Joshua. Alors malgré le froid et la brume qui venait de tomber sur la ville, elle alla se boire quelques verres au bar du coin avant de rentrer se coucher un peu ivre après minuit.  



AVENGEDINCHAINS
   
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Bad moon rising [ft Annunziata]   Bad moon rising [ft Annunziata] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Bad moon rising [ft Annunziata]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [CLOS] [Harper/Wes/Leslie] Bad Moon Rising
» armée bad moon
» Moon Night ~~
» Hell Moon, une si belle jument ...[VALIDEE]
» Akatsuki Rising

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aster Cove :: Flood :: Anciens rps-
Sauter vers: